Rude Boy Train

RANCID – All The Moonstompers – Chase The Ace Records

Afficher l'image d'origine

UN PEU D’HISTOIRE : Voilà voilà, on va pas vous faire l’affront de vous présenter RANCID en long en large et en travers, mais juste vous rappeler que ce groupe, probablement parmi les meilleurs de l’histoire du punk-rock mondial, a débuté au bord de la baie de San Francisco en 1991,  autour de Tim Armstrong et Matt Freeman, pionniers du punk-ska US avec les cultissimes Operation Ivy, et de Brett Reed, un skateur d’Oakland (replacé par Branden Steineckert en 2006).

Après un premier album éponyme, le groupe est rejoint en 93 par Lars Frederiksen, qui fit un temps une pige au sein de Uk Subs. Le second album du désormais quatuor, « Let’s Go », sort en 94 sur Epitaph et se fait pas mal remarquer. Mais c’est un an plus tard avec « …And Out Comes The Wolves » que Rancid devient un phénomène, notamment grâce au succès du hit ska « Time Bomb ». Read More

Angel City Records Review à Beauvais le 8 avril 2016

jackie et deliriansLa nouvelle de la venue de l’Angel City Records Review en Europe circule depuis un bon moment mais les mois de mars et avril approchant, toujours pas de date française à l’horizon. Le label a annoncé en grandes pompes sa participation au fameux London International Ska Festival il y a quelques semaines et heureuse surprise, la deuxième date à tomber, c’est celle de Beauvais le 8 avril 2016 prochain. Read More

Casual Records vide les greniers

CASUAL RECORDS, c’est le label/distro de Nancy qui vend des beaux t-shirts et des skeuds qu’on aime bien, notamment le premier opus des Groovin’ Jailers, l’une des dernières sorties maison.

Depuis peu, le label récupère des vieilleries reggae, ska, soul de années 60 et 70 en 45 tours, les contrôle, les nettoie, les écoute, les remet dans une pochette propre et vous les propose à la vente. Ça vient d’un peu partout dans le monde, de Jamaïque bien sûr pour le ska, le rocksteady et le reggae, et des USA pour la soul. Y a des trucs de chez Motown, de chez Trojan, de chez Big Shot, Cactus, Coxsonne, Atlantic ou Rhino Records… et du Upsetters, du Harry J, du Judge Dread, du Ken Boothe, du John Holt, du Jackie Wilson, du Marvin Gaye ou du Wilson Pickett…

Y’en a à la pelle, l’état de chaque disque est indiqué (que du bon état),  y a de quoi rendre oufs les gars du Precious Oldies Sound System, et c’est vendu entre 4 et 6 € par ici.  Alors faites vous plaisir.

Grace Love & The True Loves… l’album soulissime disponible en vinyle !

a3561138942_10Dans la grande famille des ensembles de musique Soul , les Grace & The True Loves ne font pas figure de simple faire valoir ou de groupe supplémentaire réinterprétant les classiques du genre. Bien au contraire, le tout jeune combo US, originaire de Seattle, possède les atouts solides pour affirmer une originalité propre au service d’une musique efficace comme on l’aime !

Il est évident que les Grace & The True Love s’inscrivent dans la continuité des heures glorieuses des Stax, King et autres Motown, mais la plantureuse Grace Love entourée des 9 musiciens des True Loves apporte un plus évident à une musique qui n’a de cesse de se renouveler. Après 2 singles en avril et juin 2015, le combo vient de sortir son premier album au titre éponyme en octobre dernier.

D’abord disponible en version numérique sur le bandcamp du groupe, le groupe vient d’annoncer la mise à disposition de la version vinyle en édition limitée… Dépêchez vous car il n’y en aura pas pour tout le monde ! Efficace on vous dit…. Read More

French Boutik : le clip

Vous en avez certainement entendu parler dans nos colonnes, FRENCH BOUTIK, le groupe parisien quatuor/quintet qui aime le son rétro et les belles sapes de modernistes, va bientôt enregistrer son premier album, et a lancé une campagne de financement sur Indiegogo à laquelle vous pouvez toujours participer.

Pour ceux qui ne seraient pas tout à fait convaincus de l’intérêt de soutenir le projet du combo, un clip d’un des singles du disque à venir vient tout juste d’être mis en ligne, après « Le Mac » en début d’année. Il s’agit de « Hitch A Ride », c’est très pop c’est très pro c’est rétro, et moi j’aime ça. Et même que c’est à la fois british et français, à la fois pop et yéyé.

Avec en plus un ancien psycho qui fait le guest à la toute fin du clip. Read More

The Penguins…. 10 ans ça se fête !

969913_606520646033925_665407224_nDéjà présenté sur Rude Boy Train, The Penguins (ou The Penguins Ska Band) nous viennent de Sant Feliu de Llobregat, près que Barcelone. C’est un combo amateur de ska, de rocksteady et de reggae version XXL (près de 11 musiciens) qui s’est formé en 2006 avec au compteur un premier album en 2009 « Artic jamboree », puis un second en 2014 « Shuffle, Cut & Deal » sur le label Buenritmo, la label espagnol qui avait produit pour mémoire l’excellent « Piping Hot » de Dr Ring Ding Ska-Vaganza. Le groupe fête cette année ses dix ans d’existence avec dans la musette, outre les deux albums cités, un paquet de concerts et de scènes partagées avec ce qui se fait de mieux dans le genre comme The Slackers, The Aggrolites, The Skatalites ou Dave Barker ! Pour fêter dignement la chose, le combo catalan vient de mettre en ligne une sympathique vidéo histoire de faire patienter en attendant un nouvel album qui ne saurait tarder ! Read More

Rude Boy Train’s Classics – THE SKATALITES – STRETCHING OUT- (Roir USA/1986)

Afficher l'image d'origine

« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois…  

UN PEU (ENORMEMENT) D’HISTOIRE : Quand les Skatalites naissent officiellement en 1964, cela fait déjà quelques années que Don Drummond et sa bande se connaissent. Après avoir joué dans des orchestres de jazz comme celui de Baba Motta ou bien encore Clue J & His Blues Basters, ils collaborent déjà depuis quelques temps, sous le nom des  Sheiks  en 1962 ou bien celui des Cavaliers et plus tard sous le nom de Studio One Band lorsqu’ils deviennent le backing-band officiel de la maison de Coxsone Dodd. Le nom « Skatalites » naitra du jeu de mot en rapport avec les premiers satellites lancés à l’époque. Read More

Une souscription en soutien à Chet

chet photo-originalChet, vous ne connaissez pas? Si vous ne venez pas des environs de Boston, c’est dans l’ordre des choses. Chet, de son vrai nom Richard Rooney, était le propriétaire et programmateur du bar « Chet’s Last Call » de 1983 à 1989 et il a contribué au succès de nombreux groupes de la région à cette période dont Bim Skala Bim. Malheureusement, Chet est décédé brutalement le 10 décembre 2015 et certains des groupes qu’il a aidé à l’époque ont souhaité lui rendre hommage.

Le 12 février prochain, 7 groupes (Dogzilla, Bim Skala Bim, Dogmatics, Pajama Slave Dancers, Liz Borden Group, Moose et the Mudbugs) vont se retrouver au Once Ballroom à Somerville pour un concert unique. Par la suite, deux autres concerts auront lieu en mai et en juin 2016 avec des groupes tels que Real Kids, Classic Ruins, The Turbines et beaucoup d’autres.

Read More

Lonely Atom Records…un nouveau label à soutenir

Lonely atomLonely Atom Records, vous ne connaissez pas, c’est normal, le label vient à peine de se créer et il a récemment effectué une campagne de financement via Indiegogo afin d’éditer sa première série de singles en vinyl. Le but n’a malheureusement pas été atteint mais le principal est là, le premier single verra bien le jour et les autres devraient également se faire mais de façon un peu plus espacée dans le temps.

Derrière ce projet, nous retrouvons quatre personnes dont le très actif Chris Malone, leader du groupe New-Yorkais, The Pandemics dont nous vous avons déjà parlé lors de la sortie de leur dernier CD. Ce ne sera pas une surprise de découvrir que le premier EP reprendra un titre du groupe avec en face B Incircles. Read More

THE GROOVIN’ JAILERS – Take It Or Leave It – Casual Records/Mass Prod

UN PEU D’HISTOIRE THE GROOVIN’ JAILERS, c’est un groupe de Lille qu’on commence à bien connaître. Composé de cinq musicos issus de la scène nordiste ska, reggae, punk et plus si affinités, le combo qui a démarré en 2010 aime le son à la Aggrolites, avec une grosse base jamaïcaine dans laquelle il envoie du funk et un peu de soul.

Ils ont croisé sur scène quelques belles pointures comme Red Soul Community, Bad Manners, 8°6 Crew, 65 Mines Street… et ont sorti un maxi Ep au format 10′ en 2012.

En 2015, ils sont retournés en studio pour pondre leur véritable premier album, « Take It Or Leave It », qui n’a rien à voir avec Madness mais qui est chargé jusqu’à la gueule de leur fameux catchy reggae.

Le disque est sorti en vinyle chez Casual Records, et pour le Cd, faut s’adresser aux activistes de Mass Prod.  Read More

Page suivante »