Rude Boy Train

BAD OPERATION – BAD OPERATION – Community Records/Bad Time records

UN PEU D’HISTOIRE : New Orleans, c’est un des terreaux les plus fertiles de la musique des Etats Unis. Pourtant il est bien difficile de vous sortir le blaze d’un groupe marquant de la scène ska ou reggae issu de là-bas. Pas impossible qu’à partir de maintenant, Bad Operation corrige la donne.

Formé tout juste l’année dernière par quelques lascards issus de combos punk ou ska-punk restés obscurs, le groupe enregistre dès l’été un premier album d’un ska/reggae revendiqué « New Tone », au croisement des genres. Et la bêbête, sortie en ce mois de décembre, conjointement par les labels Community Records et Bad Time Records a un paquet d’argument à faire valoir…

LE DISQUE : Alors, ça consiste en quoi ce « New Tone » annoncé par Bad Operation sur son album du même nom ? Présenté par le label Bad Time Records comme un cocktail mélangeant The Specials à Operation Ivy, et lancé par deux singles bien sentis, on avait l’eau à la bouche… Read More

Rude Boy Train Radio 083… La playlist de Clem !!!!

Rudeboys & Rudegirls, nouvel épisode Rude Boy Train, avec au programme du jour la playlist de l’ami Clem …. Travellers all stars, New Town Kings, New Normal Collaboration, The Zenzies, Rico Rodriguez, Hepcat, Bad Operation, Crazy Baldhead, Hub City Stompers, Little Roy, Sonic Boom Six, Dub Pistols, Prince Fatty/Shniece/Horseman, Mungo’s Hifi/Marina P/Tippa Irie/ Dennis Alcapone, Dub Pistols/Rhoda Dakar, Bad Operation, Burning Heads…

Bonne écoute à tous…..

Read More

THE TIBBS – Another Shot Fired – Record Kicks

UN PEU D’HISTOIRE: THE TIBBS, c’est le combo soul d’Amsterdam créé en 2012, autrefois emmené par Elsa, la chanteuse, aujourd’hui remplacée par Roxanne, un peu la Marta Ren du nord de l’Europe. Sur « Takin’ Over », le premier opus publié en 2016 par les excellents Italiens de Record Kicks,  on trouvait notamment la superbe « Next Time », petite touche ska très bienvenue sur un album soul parfaitement bien balancé.

On avait ensuite eut droit à une version instrumentale de cet album, puis à un 45 tours limité à 500 exemplaires en octobre dernier.

Le groupe vient juste de publier son deuxième LP, « Another Shot Fired », toujours sur Record Kicks. On vous raconte… Read More

CIGALE RECORDS :LA PORTE GRANDE OUVERTE SUR LA SCENE SKIN REGGAE, MAIS PAS QUE !

En ce moment, y’a pas que le label Happy People qui annonce des sorties à la pelle, il y a aussi Cigale Records, le petit label Français qui monte, qui monte!

L’asso loi 1901 est tenue de mains de maître par Stephane « Grey Mamba », Marseillais déraciné en Bretagne et pote du chanteur Alpheus, et s’active avec comme leitmotiv l’idée de promouvoir les musique US mais surtout Jamaïcaine des années 60’s et 70’s par le biais de soirées concert ou sound system, mais aussi via une petite distro qui n’offre depuis le début que du bon son.

le gars est aussi  DJ avec son Mamba Sound System et « mixtaper » avisé aux sélections pointues, que l’on ne saurait que trop vous conseiller d’aller découvrir dans la rubrique dédiée sur leur site. Read More

The House That Bradley Built – LAW Records

UN PEU D’HISTOIRE: Le 25 mai 1996, au cours d’une tournée, le chanteur et guitariste Californien Bradley Nowell meurt à 28 ans d’une overdose d’héroïne. Avec le bassiste Eric Wilson et le batteur Bud Gaugh, ils formaient Sublime. Un groupe fondateur de la vague Ska-Punk qui déferla sur la Californie, les États-Unis et le reste du monde dans les années 1990-2000. Le trio originaire de Long Beach, distillait un son unique. Un mélange de sonorités allant des musiques Caribéennes au Hip-Hop de KRS-One en passant par le Ska-Punk d’Operation Ivy. Avec seulement un album studio, sorti sur une major quelques mois avant la mort de Bradley, Sublime devint une véritable référence de la scène Ska- Punk et continu aujourd’hui d’influencer de nombreux groupes.

A titre posthume, d’autres disques de Sublime se sont retrouvés dans les bacs. Il s’agit surtout de compilations regroupant des compositions inédites, des lives ou encore des versions acoustiques. A la fin du mois de juillet 2020, la Nowell Family Foundation annonçait la sortie d’une compilation intitulée « The House That Bradley Built » .
Les bénéfices issus des ventes d’albums seront reversés à la Bradley’s House, un centre de désintoxication et de rétablissement fondé par la famille Nowell.

Pour ce disque composé de reprises, la fondation s’est associée à LAW Records, le label de Jakob Nowell, fils de Bradley et nous dévoile un casting quatre étoiles !

Read More

DR WOGGLE & THE RADIO – Corona Café, Live & Unplugged – Autoprod

Corona Café Live & Unplugged - Album by Dr. Woggle & The Radio | SpotifyUN PEU D’HISTOIRE: DR WOGGLE & THE RADIO, osons le dire, est l’un des meilleurs groupes de l’histoire du ska allemand : quatre albums au compteur (des putains de pépites), un live enregistré à Weinheim (à la maison), et deux décennies d’existence. J’avais découvert cette fine équipe en première partie des Busters il y a 18 ans, et j’avais chopé le virus.

En juin dernier, en pleine pandémie, le groupe avait enregistré un live au Café Central à Weinheim, sans public, en version partiellement unplugged, et avait balancé la vidéo de toute beauté (voir plus bas).

Le 25 décembre, en guise de cadeau de noël, le combo a publié « Corona Café, live & Unplugged », qui reprend cet enregistrement en transformant légèrement la setlist (et en faisant le tri dans les discussions). L’album n’est pour l’instant disponible qu’en streaming (ceux qui n’ont pas d’abonnement à Spotify n’ont que leurs yeux pour pleurer…)

L’ALBUM: Dire que j’aime ce groupe est un euphémisme. Dr Woggle, c’est pas mal de souvenirs en live, et sur des galettes de toute beauté. Read More

Glen Ricks chez Liquidator

L’image contient peut-être : texte qui dit ’Glen Ricks Time/ Woman 007 PQUITOR SIDE Nn NI Now on the streets! Released on 7"’GLEN RICKS, c’est un chanteur jamaïcain immigré au Canada, qui fut membre dès la fin des années 60 de The Fabulous Flames, jusqu’à leur séparation au cours des 70’s, et qui a notamment enregistré « Holly Holy/Kingston Town » pour le producteur Clancy Eccles en 1969.

Le gars a passé sa vie entre Canada, Jamaïque, et USA, notamment du côté de Chicago et de Philadelphie où il enregistre « I Found A Love », entre R&B et soul, car le type a plusieurs cordes à son arc.

Les producteurs Roberto Sanchez et Linval Thompson, qu’on ne présente plus,  lui ont mis le grappin dessus et lui ont proposé d’aller en studio enregistrer de nouveaux morceaux.

C’est évidemment du côté de Liquidator Music à Madrid que ça se passe, avec la sortie d’un 45 tours en édition limitée avec dessus « Time » et « Woman » qui vous rappelleront ce bon Alpheus. Read More

La compile de Do The Dog

Le label british DO THE DOG MUSIC, emmené depuis belle lurette par Kevin Flowerdew (membre de The Bakesys), vient de mettre en ligne sur sa page Bandcamp « Do The Ska A Go Go Vol 3 », une compilation plus que pléthorique.

Au programme, 47 titres d’un peu partout dans le monde, des Américains de Bad Operation aux Sudédois de The Liptones, en passant par les Teutons de T-Killas, les Canadiens de King-Kong 4, les Espagnols de Red Soul Community ou les Italiens de Los Fastidios. Read More

Rude Boy Train Radio 082 – le Top 5 (2020) de la rédaction RBT !

Rudeboys & Rudegirls, nouvel épisode Rude Boy Train Radio avec au programme du jour notre traditionnel Top 5 (2020)…. avec au programme Victor Rice, Long Beach Dub Allstars, The New Normal Collaboration, Crazy Baldhead, Mango Wood, The Spitfires, Alpheus, Jim Murple Memorial, The Bandulus, Ska Jazz Messengers………

Bonne écoute à tous….. !

Read More

LE TOP 5 2020 DE LA REDAC’ DE RUDE BOY TRAIN!

BRONSKY:

1- Victor Rice – « Drink » (Easy Star Records): La classe à l’état pure au sommet de son art, mélange d’influences complètement intégrées dans un style unique et reconnaissable à la première note ! Du Victor Rice, tout simplement !

2- Crazy Baldhead – « Go Oasis ! » (Badasonic Records): Jay Nugent nous balance son album le plus abouti cette année, toujours appuyé par les potes Vic Ruggiero, Maddie Ruthless et compagnie. Un son à l’identité forte et moderne et des productions puissantes, le ska et le reggae du 21eme siècle en démonstration !

3- Alpheus – « The Victory » (Liquidator Music): L’album trad de l’année à coup sûr ! Le parti pris d’une prod vintage à souhait parfaitement orchestrée par Roberto Sanchez et un Alpheus au top au chant sur des compos solides comme un roc !

4- The New Normal Collaboration – « Quarantined On Easy Street » (Autoprod): le petit miracle de l’année ! Un album qui somptueux, varié et classe, enregistré par petits bouts aux quatre coins des USA et d’ailleurs, avec un résultat qui sonne comme un groupe qui joue ensemble depuis 20 ans.

5- Mango Wood – « Stomp You Down » (Liquidator Music): un des trop rares albums early reggae de l’année, des voies superbes, des arrangements sixties impeccable, un bonbon ! Read More

Page suivante »