Rude Boy Train

THE BEAT – Public Confidential – DMF Records

UN PEU D’HISTOIRE: THE BEAT (aussi connu comme The English Beat parce qu’aux USA, le nom « TheBeat » était déjà pris) est un groupe de la période two tone né en 1978, comme The Specials. Le groupe de Birmingham emmené par Ranking Roger et Dave Wakeling a sorti une poignée de hits au basculement des 70’s, avant de se séparer pour voir les deux compères monter General Public dans un style plus new wave. A peu près au même momement, d’autres de The Beat créaient Fine Young Cannibals ou The International Beat, puis Special Beat avec des membres des Specials.

Après la séparation de General Public, Dave Wakeling, résident américain, a continué à jouer le répertoire de The Beat sous le nom de The English Beat (même s’il sort ses albums sous le nom de The Beat), pendant que Ranking Roger continuait à chanter le répertoire de The Beat sous le nom de The Beat. Read More

Un 45 tours pour The Mighty Megatons

THE MIGHTY MEGATONS, c’est le nouveau groupe de Madrid, créé au départ en 2018 pour accompagner Alpheus sur scène. Et les sept gaillards se sont pris au jeu, ont composé leurs propres morceaux, et ont aussi servi de backing-band à Roy Ellis.

Moins d’un an après leur formation, les voilà donc qui sortent leur premier enregistrement sous forme de 45 tours. Au programme deux titres, « Atomic Bomb » et « I Want To Know », avec un son vraiment à l’ancienne. Même que ça vient tout juste de sortir sur Liquidator Music, forcément (ça se commande ici). Read More

The Skints : un nouvel extrait

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes assisesUne fois de plus, le nouvel opus de THE SKINTS risque d’être un événement, tant le groupe londonien fait partie en 2019 de ceux qu’il faut suivre de près.

Du nouvel album, « Swimming Lessons », on avait déjà pu écouter l’excellente « Learning To Swim », un peu reggae, un peu post-punk à la Weezer/No Doubt, et on avait trouve ça assez tubesque.

Le groupe vient juste de mettre en ligne « Armageddon feat Runkus », totalement reggae cette fois, et on vous met ça en écoute juste après. Read More

THE PRIZEFIGHTERS – FIREWALK – Jump Up Records

UN PEU D’HISTOIRE : The Prizefighters, c’est la bande de Minneapolis branchée musiques vintages de tous poils divagant allègrement du ska au reggae en passant par le rocksteady. La troupe étant pas trop bavarde, on a du se contenter, depuis leur formation en 2006, d’un LP assez fameux nommé « Follow My Sound » sorti chez Jump Up en 2010, d’une série de trois 45 tours parus conjointement sous le nom de « A Musical Knockout In 3 Rounds! » enregistrés tout en analogique, et d’un autre 45 en compagnie de Charley Organaire dans la même veine…

Malgré un œuvre relativement peu prolifique pour un groupe de cet âge, ils jouent régulièrement pendant toutes ces années, faisant aussi parfois aussi office de backing band pour des pointures du genre Stranger Cole, Charley Organaire, forcément ou bien encore pour le duo Roy Panton/Yvonne Harrison.

C’est donc avec une curiosité plus que certaine qu’on a accueilli en ce mois de février ce tout nouveau « Firewalk » toujours édité par le fidèle label Jump Up Records. Read More

THE MAGNETICS ET YELLOW UMBRELLA CHERCHENT DES DATES !

The Magnetics, c’est le fameux groupe du moment en Italie, avec leurs titres tour à tour ska, rocksteady ou boss reggae, ils jouent avec bonheur sur tous les tableaux, notamment grâce à la voix chaude et puissante de leur leader Olly Riva. Leur prestations live sont explosives et ils passeront par le sud-ouest le 5 Juillet. Ils cherchent donc à jouer le 3 et le 4 juillet sur la route entre leur destination et l’Italie.

Si ça vous branche:  themagnetics.ska@gmail.com Read More

RUDE BOY TRAIN’S CLASSICS – THE BUSTERS – Stompede (Mambo Music/Sony-1996)

« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac’ de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois…

UN PEU (BEAUCOUP) D’HISTOIREC’est du côté de Wiesloch, dans le land du Bade-Wurtemberg, que THE BUSTERS voit le jour en l’an de grâce 1987. Au départ, The Busters c’est : Thomas Scholz et Klaus Huber au chant, Max Grittner à la basse, Hans-Jorg Fischer et Peter Quintern au sax, Jan-Hinrich Brahms au trombone, Hardy Appich à la trompette, Martin Keller à la guitare, Jesse Gunther aux percus, Markus Schramhauser et Stephan Keller aux claviers, ainsi que Gunther Hecker à la batterie. Douze musiciens donc, dont deux chanteurs, deux saxophonistes, deux claviers et un batteur + un percussionniste ! Read More

ROY ELLIS « MR SYMARIP »-ALMIGHTY SKA-LIQUIDATOR MUSIC

UN PEU D’HISTOIRE : Roy Ellis, aka Mr Symarip, c’est un des grands habitués des lignes de Rude Boy Train. Faut dire que dans le genre légende, il se pose là, puisqu’avec ses Symarip, ils avaient raflé la mise en Grande Bretagne en ayant eu le nez assez creux pour balancer fin des années 60, des titres reggae 100% dédiés aux fans locaux rasés de près. On ne présente plus leurs nombreux hits incontournables dont le cultissime « Skinhead Moonstomp ».

Depuis l’arrêt du groupe, les deux ex-chanteurs de Symarip se partagent l’héritage de leurs standards avec Monty Neysmith parti vivre Outre Atlantique, pendant que Roy Ellis, coté Europe, joue accompagné de tout ce qu’il se fait de mieux par chez nous en terme de backing band, dont nos excellents 65 Mines Street. Parmi les plus fidèles figurent les Transilvanians, l’excellent groupe de l’écurie Liquidator, avec lesquels il a déjà enregistré un Ep et un featuring sur leur dernier « Echo, Vibes & Fire » qui date déjà de 2014. C’est donc en leur excellente compagnie qu’il a fignolé ce tout nouveau « Almighty Ska », publié forcément chez le label incontournable Espagnol, et en double LP, s’il vous plait ! Read More

LE RETOUR DES PEEPING TOMS POUR 2019!

La fort bonne nouvelle est sortie il y a quelques jours et confirmée par la page de Liquidator Music, le Peeping Toms seront de retour à la fois sur galette et sur scène en cette année 2019!

En 2000, c’est à la suite de la dissolution des majestueux Malarians que quelques membres du groupe, renforcés par d’autres pointures locales lancent l’aventure Peeping Toms, avec le formidable Ruben Lopez au chant.

Deux très bon albums, « The Peeping Toms » et « Maximum Rythm’n Reggae » et un peu plus de quatre ans plus tard, les voilà qu’ils disparaissaient de la circulation. Read More

THE SPECIALS – Encore – Universal

Encore [Explicit] (Deluxe)UN PEU D’HISTOIRECeux qui racontent que les SPECIALS n’ont rien sorti depuis 39 ans (et leur second LP « More Specials ») se trompent. Un groupe composé de Roddy Byers, Neville Staple, Lynval Golding et Horace Panter, a sorti « Today’s Specials » en 1996, puis « Guilty’ til Proved Innocent ! » en 1998. Une autre formation, sans Lynval Golding, mais avec Neol Davies de The Selecter, a publié « Skinhead Girl » en 2000, et « Conquering Ruler » en 2001, entièrement composés de reprises (comme « Today’s Specials » d’ailleurs dans un registre plus pop). Et puis bien sûr, il y avait eu « In The Studio » en 1984 sous le nom de The Special AKA, avec Jerry Dammers et John Bradbury.

Ce dernier est mort, cet avant-dernier est fâché depuis près de quatre décennies, et Byers et Staple ont décidé d’aller voir ailleurs.

Les Specials d’ « Encore » ce sont donc Terry Hall, Lynval Golding et Horace Panter, accompagnés de quelques fines gâchettes comme Steve Cradock à la gratte (Ocean Colour Scene) ou le Danois Nikolaj Torp Larsen aux claviers.

« Encore » vient tout juste de sortir. On ne pouvait pas passer à côté… Read More

KING ZEPHA : nouvel album en avril

Bonne nouvelle, y a KING ZEPHA qui sort un nouvel album très bientôt. King Zepha, c’est un musicien anglais qui fait un peu tout lui-même, à l’instar d’Ed Rome.

Avec ses potes (The Bluebeat Renaissance), il a sorti un premier opus en 2015 , « Introducing… King Zepha & The Bluebeat Renaissance », puis un second en 2017, « This is the north and we do what we want », au son résolument sixties.

Le voilà donc qui annonce la venue d’un troisième LP en avril intitulé « King Zepha’s Northern Sound » en édition apparemment très limitée ( 300 exemplaires de la version vinyle seulement), et il a eu la bonne idée de nous balancer un premier extrait, « Just One Look », qui sonne à merveille (c’est le moins qu’on puisse dire). Ecoutez moi ça : Read More

Page suivante »