Rude Boy Train

RUDE BOY TRAIN’S CLASSICS – THE BUSTERS – Dead Or Alive (Weserlabel – 1991)

« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois…

UN PEU (BEAUCOUP) D’HISTOIRE : C’est du côté de Wiesloch, dans le land du Bade-Wurtemberg, que THE BUSTERS voit le jour en l’an de grâce 1987. Au départ, The Busters c’est : Thomas Scholz et Klaus Huber au chant, Max Grittner à la basse, Hans-Jorg Fischer et Peter Quintern au sax, Jan-Hinrich Brahms au trombone, Hardy Appich à la trompette, Martin Keller à la guitare, Jesse Gunther aux percus, Markus Schramhauser et Stephan Keller aux claviers, ainsi que Gunther Hecker à la batterie. Douze musiciens donc, dont deux chanteurs, deux saxophonistes, deux claviers et un batteur + un percussionniste ! Read More

Repose en paix Rico Rodriguez

C’est un grand parmi les grands qui vient de nous quitter.

RICO RODRIGUEZ, comme Laurel Aitken, était né à Cuba et non en Jamaïque. C’était en 1934.  Il avait émigré, puis grandi avec ses parents à Kingston et intégré l’Alpha Boys School où il avait appris le trombone aux côtés d’un certain Don Drummond. Il avait côtoyé les plus grands (Laurel Aitken, Theo Beckford, les Skatalites, Derrick Morgan, Owen Gray, Derrick Harriot, Count Ossie…), été produit par les meilleurs (Duke Reid, Coxsonne Dodd, Prince Buster…), enregistré dans les meilleurs studios de l’île. Read More

PUNGLE LIONS – Round The Corner – Note A Bene

Pungle Lions, Round The CornerUN PEU D’HISTOIRE : Après La Phaze, Damny et Rouzman ont eu la bonne idée de ne pas rester à la maison à se tourner les pouces. Non. Il ont monté PUNGLE LIONS, leur nouveau groupe à base de pungle, c’est à dire un mélange de jungle et de punk (terme inventé par La Phaze pour qualifier leur son), mais là pour le coup c’est surtout le mot « Lions » qui prend le dessus puisque le duo fait dans le gros reggae d’inspiration punky à la Ruts avec un petit côté rocksteady qui va bien.

Damny et Rouzman, parfois accompagnés d’anciens de la Ruda, sortent pas mal de singles, aussi bons les uns que les autres, jouent à droite à gauche et annoncent la sortie de leur premier album pour le 4 septembre 2015. Ça y est, nous y sommes (presque). Voilà à quoi ça ressemble… Read More

Un nouvel album pour l’OBMJ

L’OBMJ, pour ORCHESTRA BRASILEIRA DE MUSICA JAMAICANA, c’est le super groupe de Sao Paulo avec plein de musiciens dedans, un peu comme Western Standard Time, mais quand même en un peu moins nombreux parce que mine de rien un brésilien, ça bouffe. Si vous êtes un fidèle lecteur de RudeBoyTrain, vous connaissez la fine équipe.

Le combo  existe depuis 2008, a déjà sorti deux superbes albums tous deux téléchargeables gratuitement sur leur site, et ça c’est carrément la fête.

C’est d’autant plus la fête que l’OBMJ vient pile poil de sortir son troisième opus intitulé « OBMJ Ataca », et que celui-ci aussi est téléchargeable gratuitement par là. Si ça c’est pas un beau cadeau de rentrée ! Et franchement avec leur cinq cuivres, on peut dire qu’ils envoient du lourd. Read More

65 Mines Street sur la route

Vous le savez, 65 MINES STREET, l’un des meilleurs groupes de l’Hexagone, sort son troisième album, « Sick & Bitchin », fin septembre. Et pour accompagner cet sortie, rien de mieux qu’une petite tournée.

Des dates vont s’ajouter mais pour l’instant on sait que le combo sera à la maison au Moloco à Audincourt pour la release party le 26 septembre avec Roy Ellis. Read More

Un 45 tours pour The Crepitans

L’Espagne n’a toujours pas fini de nous fournir des nouveaux groupes comme on les aime. Cette fois, il s’agit de THE CREPITANS, un combo de Majadahonda dans la région de Madrid, formé récemment par des musiciens expérimentés qu’on a déjà pu croiser sur les scènes ibériques du côté de The Upsttemians ou des Ready Getters.

Ils sont cinq seulement dans une formation sans cuivres à la Aggrolites (guitare, basse, batterie, clavier, chant), sauf que leur credo à eux, c’est essentiellement le rocksteady inspiré par The Gaylads, The Ethiopians ou The Kingstonians, avec en plus un trio vocal comme à la grande époque en Jamaïque.

Le groupe sort son premier 45 tours le 7 septembre prochain, et c’est bien sûr chez Liquidator Music que ça se passe. Au programme, deux morceaux, « Come To Call Me » et « Run Home », enregistrés en analogique au Greenville Studio à Madrid par Oscar Martos , qui s’était déjà occupé de Tasty Grooves ou des Granadians.

Pour la commande ça sera par ici.

Rude Boy Train… C’est les vacances !!

rude boy trainComme chaque année l’équipe de Rude Boy Train prend quelques jours de vacances en ce mois d’août, histoire de recharger les batteries et de bronzer nos corps … Mais n’ayez crainte, la fine équipe en grande forme sera de retour dès le mardi 1 septembre pour de nouvelles aventures ! D’ici là, nos articles, reviews et émissions sont à votre disposition pour tromper la monotonie musicale ambiante !

Holidays in the sun for the Rude Boy Train crew… Our website is closed during august ! Back very soon next 09/01…

Vacaciones al sol para el equipo de Rude Boy Train… Nuestra pagina internet es cerrada durante agosto !!! Volvemos muy rapidamente el 01/09…

Bonne vacances à tous et à toutes !

PS: Si vous vous sentez des talents ou des velléités pour écrire des articles ou participer à nos émissions, notre webzine vous est ouvert, vous êtes les bienvenus !

L’équipe de Rude Boy Train…

 

Madness – One Step Beyond – (Stiff Records 1979)

Madness_One_Step_Beyond« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois… 

UN PEU (BEAUCOUP) D’HISTOIRE:   L’année 2016 marquera les 40 années d’existence de Madness. C’est donc peu de dire que l’on s’attaque là à un monument de la musique britannique. Originaire de Londres et plus précisément de Camden Town (le détail a son importance) le groupe se forme donc en 1976 autour Mike Barson (« Barso »), Chris « Chrissy Boy » Foreman, Lee « Kix » Thompson et Chas Smash (de son vrai nom Cathal Smyth), tout d’abord sous le nom de « The Invaders ».

En janvier 1979, après l’arrivée de Graham « Suggs » McPherson, Mark Bedford et Dan Woodgate, le combo adopte le nom de Madness, en hommage à Prince Buster et son célèbre titre « Madness (is gladness) » (1961). D’ailleurs le premier single de Madness sera un cover  de Prince Buster, intitulé The Prince sorti sur le label Two-Tone. Toujours en 1979, le groupe quitte le label a damiers de Jerry Damners pour Stiff Records, label mythique d’une époque ou l’on retrouve la crème du mouvement punk (The Plasmatics, The Damned, Nick Lowe, The Adverts…) puis de la « new wave » (The Pogues, Lene Lovich, Elvis Costello & the Attractions, Ian Dury & the Blockheads…) ! La signature de Madness sur le label n’est pas sans intérêt et apportera à Stiff Record le succès et des retombées financières plus que conséquentes. Un premier single « Al Capone » sort courant 1979 avec en face B une nouvelle reprise de Prince Buster « One Step Beyond ». Read More

Jr Thomas : un nouvel extrait

Get A Hold Of You cover artIl est vraiment pas net JR THOMAS de débarquer avec des singles de cette qualité, parce que sans déconner là j’ai failli faire un descente d’organes tellement c’est beau. Bon c’est vrai que ça fait un an qu’on en parle de cet album avec THE VOLCANOS, le top groupe de LA avec plein de tueurs dedans. Mais bon de toute façon le gars tu peux le mettre avec The Venditions, The Dropsteppers, The Volcanos ou avec la Compagnie Créole, ça sera toujours aussi génial tellement il irradie de son talent.

Là il vient donc de nous livrer sur un plateau d’agent « Get A Hold Of You », un extrait de son album  à sortir (avant la fin de l’année oui ou merde ?) sur Truth & Soul, et c’est juste prodigieux.  Read More

This Is England 90′ en septembre

Ils sont de retour ! Les skinheads de Shane Meadows sont de retour ! Enfin bon, c’est plus vraiment des skinheads, mais c’est quand même une grande nouvelle. Car ça fait un bail qu’on attend la suite des aventures de Woody, Shaun, Milky, Lol, ce con de Gadget et toute la fine équipe.

Après « This Is England » en 2006, référence absolue des films sur le mouvement skinhead,  puis ses déclinaisons sous forme de série – « This Is England 86″ en 2010 et « This Is England 88″ en 2011, voici venu le temps de « THIS IS ENGLAND 90″. Read More

Page suivante »