Rude Boy Train

Rude Boy Train Radio 076 – Release Party 2018.

Rudeboys & Rudegirls, nouvel épisode Rude Boy Train Radio (ça faisait un bail…)  avec au programme du jour du traditionnel et du vintage sound avec The Skatalites, Derrick Morgan, John Holt, Tommy McCook & The Supersonics, Freddie Notes & The Rudies, Don Evans & The Paragons, Eric Donaldson, Pat Kelly, Alpheus, The Clarendonians, Erin Bardwell Collective, The Kingstonians, The Maytones, Bibby & The Astronauts, Owen Gray, Claudette, Los Aggrotones……

Bonne écoute à tous !

(suite…)

RUDE BOY TRAIN’S CLASSICS – THE SPECIALS – Specials (2-Tone Records – 1979)

« Rude Boy Train’s Classics« , c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois ».

UN PEU(BEAUCOUP) D’HISTOIRE: : On ne va pas vous faire l’affront de vous expliquer qui sont les SPECIALS. Juste rappeler aux ignorants que le groupe s’est formé en 1977 sous le nom de The Coventry Automatics, puis s’est appelé The Special AKA avant de tout simplifier pour s’appeler The Specials, tout court. Coté discographique un premier album éponyme en 1979 (c’est notre sujet du jour) suivi l’année suivante par un second opus, « More Specials ». Puis les musiciens commencent à s’embrouiller, et après la sortie de « Ghost Town » (l’un des plus extraordinaires singles de l’histoire de la musique britannique), Terry Hall, Nevile Staple et Lynval Golding s’en vont former Fun Boy Three, un groupe new wave/pop. Jerry Dammers continue l’aventure Specials avec John Bradbury (le batteur) en reprenant le nom Special AKA et sort un l’album, « In The Studio », en 1984.

Depuis, plusieurs albums d’autres formations de The Specials (en général avec Lynval Golding, Roddy Byers,  Horace Panter et Neville Staple) sont sortis : « King Of Kings » avec Desmond Dekker en 1993, « Today’s Specials » en 96, « Guilty ‘til Proved Innocent ! » en 98, et deux albums de reprises (sans Golding), « Skinhead Girl » en 2000 et « Conquering Ruler » en 2001. (suite…)

Une compilation à venir chez Angel City Records !

Le label de Los Angeles « Angel City Records » (Delirians, Jackie Mendez, Hurricanes…..) vient d’annoncer la sortie, courant 2018, de sa première compilation « Birth of the Fourth Wave of Ska » avec des groupes issus des 4 coins de la planète ! L’attente risque d’être terrible… (suite…)

Melbourne Ska Orchestra… un nouveau titre chaque vendredi !!

Parmi les bonnes résolutions que chacun prend à l’occasion de la nouvelle année, ceux pris par le Melbourne Ska Orchestra ne laisseront aucun lecteur de nos chroniques indifférents ! En effet le super big band australien et ses 30 musiciens se sont lancés dans un projet un peu fou celui de fournir un titre (en écoute ou à acheter) chaque vendredi de l’année 2018 soit pas moins de 52 nouveaux morceaux à se mettre dans les oreilles…

L’opération à démarrée le 5 janvier dernier et se poursuit depuis avec son lot de cover bien sympa tel l’incontournable « Al Capone »  de Prince Buster  les « Botheration » et « Carry Go Bring Come » de Justin Hinds & The Dominoes et le dernier en date, une pure tuerie, avec ce « Confucius » des Skatalites revisité par le MSO !

Bref vous l’aurez compris l’année s’annonce torride et ce n’est là qu’un début ! (suite…)

Orind… Ska made in Djakarta !

Et hop un peu d’exotisme pour bien démarrer 2018 ! Orind nous vient d’Indonésie plus précisément de Djakarta ! 5 musiciens haut en couleur accompagnés d’une chanteuse qui ne l’est pas moins au service d’un ska/pop qui ne laissera personne indifférent…

Le groupe vient de sortir son premier LP « Katar Baik » accompagné d’une vidéo dont vous apprécierez j’en suis certain la chorégraphie, avec ce titre « Kubenci Malam Minggu », dernier single en date de l’album.

Bref si tu aimes le ska avec des pantacourts, des costards à damiers et des chaussettes jusqu’au genoux, Orind est fait pour toi ! (suite…)

Radio Rude … Un nouveau titre !

Nous vous présentions en début 2017 les 7 membres de Radio Rude, combo originaire de Valence (Espagne) au service d’un ska traditionnel qui aime parfois à tourner les yeux vers l’Angleterre et ses sonorités 2-tone ! Le groupe venait tout juste de sortir  un premier album bien sympathique sobrement intitulé « Vol.1 », toujours disponible sur le bandcamp (ici) !

Histoire de rappeler à notre bon souvenir, les gaillards viennent de mettre en ligne fin décembre un nouveau titre « Night Club » (ici) accompagné d’une vidéo comme on les aime…. ok rien de nouveau sous le soleil me direz vous mais bien sympa tout de même ! (suite…)

Skaferlatine…. « 2ToneNightmare » la vidéo !

Parmi les groupes références du ska hexagonal, les gaillards de Skaferlatine tiennent assurement une place de choix ! Précurseur d’un genre à une époque ou, en France, les combos qui skankent ne sont pas légions, le groupe à su imposer un style et une originalité que la sortie en 2016 de l’album « Séries Noires Pour Nuits Blanches » n’a pas démentie, bien au contraire, malgré ses fresques 18 années de silence !

Le combo messin vient de mettre en ligne une vidéo bien sympathique « 2tone Nightmare » issue de ce même opus dont la  chronique de Vince est toujours dispo sur RBT (ici) ! (suite…)

Erin Bardwell Collective – Great Western Reggae Soundclash – Pop A Top Records

UN PEU D’HISTOIRE: C’est en 2003 à Swindon (entre Londres et Bristol) que se forme le Erin Bardwell Collective. Véritable collectif, comme son nom l’indique, le groupe gravite autour de la personnalité du fondateur Erin Bardwell. Compositeur, DJ, claviériste et chanteur du groupe il est un vieux routard de la scène ska des années 90 (membre fondateur des Skanxters, More Specials).

En 2003 Erin décide de sortir son premier album sous son propre nom « The Erin Bardwell Collective Vol.1 » sur son propre label Pop-A-Top Records. L’idée de collectif prend alors tout son sens puisque c’est tout un panel de musiciens et amis qui se joignent à lui pour la réalisation de ce premier LP. Dans la continuité du premier opus le groupe sort en 2006 le volume 2 puis en 2008 le volume 3 du projet initial. (suite…)

Un nouvel album pour The James Hunter Six!

Le label new-yorkais Daptone Records vient d’annoncer la sortie d’un nouvel album du James Hunter Six. Ce cinquième album intitulé « Whatever It Takes » prévue pour le 2 février 2018 fait suite à l’excellent « Hold On » dont la chronique est à relire ici ! Ce nouvel opus sera produit comme le précédent par Gabriel Roth aka Bosco Mann fondateur avec Neal Sugarman dudit label et qui sait de quoi il cause quand il s’agit de bonne musique soul. Impatient…… (suite…)

Bob & Gene.. « If This World Were Mine » la réedition chez Daptone Records !

Nous avions déjà évoqué sur RBT l’histoire du duo soul Bob & Gene ! L’aventure commence en 1967 à Buffalo. William Nunn, ouvrier et saxophoniste de son état, construit chez lui un studio d’enregistrement histoire de proposer aux jeunes du coin un avenir loin de la drogue et des gangs. La formule rencontre un certain succès et pas mal de gamins jouent le jeu et permettent au label Mo Do Records de voir le jour.

Bobby Nunn le fils de William (15 ans) et son pote Eugene Copland (16 ans) sont les premiers à saisir l’opportunité de faire carrière dans la musique. Malgré tout l’histoire re révèle de courte durée avec quelques diffusions radio. (suite…)

Page suivante »