Rude Boy Train

BOSS CAPONE – Reggae Bonanza – Grover Records

UN PEU D’HISTOIRE: BOSS CAPONE, c’est l’autre groupe de Boss Van Trigt, incontournable frontman des incontournables Upsessions venus des Pays-Bas. Le combo est une formation réduite en quatuor (guitare, basse, batterie, clavier/chant), dans laquelle on retrouve des gars qui sont passés par Mr Review, Beatbusters ou Mark Foggo Skasters, et qui a commencé à faire parler d’elle en 2013 avec un premier album sur Grover Records (et sur Excelsior), «Another 15 Dancefloor Shakers By Boss Capone ».

Des concerts ici ou là, un nouvel album avec The Upsessions, et voilà que le Boss emmène à nouveau sa troupe en studio pour enregistrer sur du vieux matos et dans des conditions vintage ce « ’69 Reggae Bonanza », un deuxième album aussi skinhead reggae que son prédécesseur, qui vient tout juste de sortir sur cette maison allemande de qualité qu’est Grover Records. (suite…)

Un nouveau 45 tours pour The Interrupters

Allez hop, à peine le premier album digéré, que revoilà  les frères Bivona et Aimee, soit la totalité de THE INTERRUPTERS, avec un nouveau 45 tours.

The Interrupters, c’est le quatuor ska-punk de Los Angeles, avec les trois frangins Bivona à la gratte, à la basse et à la batterie, avec la charismatique Aimee au chant. Souvent dans les pattes de Tim Armstrong, le groupe s’est fait rapidement connaître et nous avait fait plaisir avec sa reprise de « Treat The Youth Right » de Jimmy Cliff (en plus de nous faire plaisir avec son premier album éponyme). (suite…)

Alex Stern la joue solo

Edmonton (Don't Go Back To) cover artALEX STERN, c’est le guitariste/chanteur/clavier de The Void Union et de The Pomps, dont on avait adoré le premier album sorti il y a trois ans, et le guitariste de Big D & The Kids Table depuis quelque-temps. Vous l’avez compris, le gars est un Bostonien pur souche et se trimbale pas mal de talent.

Actuellement, The Pomps prépare son deuxième album qu’il enregistre en avril, pendant que ses autres formations sont un peu en stand-by. Oui mais Alex Stren ne s’en contente pas  et passe aussi pas mal de temps à enregistrer en solo dans son coin. Enfin en solo, pas tout à fait, car s’il s’occupe du chant, de la gratte, du mélodica et des claviers, il se fait prêter main forte par Rick Smith à la batterie (lui aussi dans The Pomps et dans The Void Union), et de Paul Enger à la basse. (suite…)

The Originators sort son premier album

A Amsterdam, il y a décidément pas mal de bons groupes. Aujourd’hui, on vous parle de THE ORIGINATORS, pas un groupe de ska, mais un groupe de northern soul avec trois chanteuses (une lead, deux backing). Ceux qui ont fait le déplacement l’année dernière à Reims pour l’édition de juin du festival Back In Time ! savent de qui on parle. A onze sur scène avec trois cuivres, ça envoie du gros son.

Bonne nouvelle, le groupe vient pile poil de pondre son premier album, « Be My Baby », tout juste disponible sur leur webshop en CD, vinyle et mp3.  Le titre d’ailleurs, est sans rapport avec le standard mondial des Ronettes.  (suite…)

Un extrait du nouveau Dr Ring Ding

Ça c’est chouette, y a Dr Ring Ding qui est de retour avec le deuxième album de DR RING DING SKA-VAGANZA, un peu plus de deux ans après le premier opus qui était très recommandable (« Piping Hot », sur Pork Pie Records).

Dr Ring Ding Ska-Vaganza, c’est l’incontournable Richie Alexander AKA Dr Ring Ding, accompagné de musiciens de Mainz, de Munster et de Barcelone. Et là-dedans, on retrouve un Busters, un Senior Allstars et les gars du Freedom Street Band espagnol qui étaient déjà présents sur le premier opus. (suite…)

On reparle des Sidewalk Doctors

Décidément, il y a de quoi se réjouir en ce printemps 2015. On a Dr Ring Ding Ska-Vaganza qui revient, mais on a aussi les Anglais de THE SIDEWALK DOCTORS, et comme ça faisait un moment qu’on était sans nouvelles, on ne va pas se plaindre qu’ils nous donnent (enfin) des signes de vie.

The Sidewalk Doctors, c’est deux gars de Londres : Lenny Bignell, un guitariste qu’on a souvent vu du côté de Pama International et de Phoenix City Allstars (il était même à la production du seul album des Delegators), et du chanteur Nathan Thomas qui aime avoir les cheveux longs comme Bob Marley.  En 2011, le duo envoie son premier album, « Music Is Medicine » (c’est bien vrai), et depuis, à part sur les compiles « London International Ska Festival », on avait perdu leur trace. (suite…)

The Lions – Soul Riot – Stones Throw Records

UN PEU D’HISTOIRE: Depuis leur second album, l’excellent « This Generation » sorti il y a deux ans, les LIONS ne sont pas restés à se tourner les pouces. Un album dub tiré de « This Generation » en 2014 (« This Generation In Dub »), du travail pour les uns avec The Expanders, pour les autres avec Western Standart Time, et même un passage en France, ont occupé la fine équipe.

Et même que récemment, les deux gars d’Hepcat (Alex Desert et Deston Berry) ont repris le chemin des concerts avec leur cultissime groupe de ska/rocksteady.

Mais évidemment, il fallait que The Lions donne une suite à « This Generation », ce qui est désormais chose faite avec « Soul Riot », un troisième opus sorti le mois dernier sur lequel on retrouve quelques invités aussi prestigieux que Jesse Wagner et Angelo Moore. (suite…)

Un extrait du prochain Valkyrians

Rock My Soul cover artTHE VALKYRIANS, c’est un des groupes Européens qui comptent depuis maintenant une paire d’années. On les voit un peu sur toutes les scène du vieux continent (mais pas assez en France), et leur trois premiers albums sont très recommandables.

Et comme on vous l’annonçait il y a peu, le quintet d’Helsinki s’apprête à sortir un nouvel opus, cette fois entièrement composé de titres originaux (l’album précédent reprenait des standards punk en version ska), et s’intitulera « Rock My Soul ».

Dix morceaux sont prévus, dont un premier extrait, « Get High », qui donne à penser que la qualité devrait être encore une fois au rendez-vous. (suite…)

Un nouvel album pour Monkey

MONKEY "Bananarchy" LPDu côté de San José, Cupertino, Palo Alto en Californie, il y a Apple, il y a Facebook, il y a Google, il y a des Sons Of Anarchy, mais il y a aussi MONKEY, un groupe qui aime le ska, le rocksteady, le rock et plus si affinités, et qui en joue depuis maintenant près de vingt ans. Silicon Valley ou pas, SAMCRO ou pas, Monkey fait son petit bonhomme de chemin avec à son actif quatre albums, dont deux sortis sur Asian Man Records, le label de Mike Park (Chinkees, Bruce Lee Band, Skankin’ Pickle) et même une tournée US comme backing-band d’un certain Dr Ring Ding. Mais là, c’est vrai que leur dernier opus commençait sérieusement à dater (2008). (suite…)

On Your Marx, prêts, partez…

J’avoue, je viens tout juste de découvrir ON YOUR MARX,  un combo de Chicago qui joue depuis 2009. Quatre cuivres, une chanteuse, des vibrations positives, et un premier album autoproduit en 2010, « Resound », qui nous sont totalement passés à côté. Bon c’est vrai que côté promo, ils ont pas dû en faire des tonnes.

Côté son, c’est du ska, du rocksteady, du reggae, parfois un peu pitchoune, mais dans l’ensemble franchement réussit. Ça joue avec Mustard Plug, avec Toots and The Maytals, The Toasters, Pietasters ou avec Mephiskapheles, et voilà que ça enregistre un nouvel album. (suite…)

Page suivante »