Rude Boy Train

THE SKINTS – Swimming Lessons – Mr Bongo

Résultat de recherche d'images pour "the skints swimming lessons"UN PEU D’HISTOIREQuatrième album du quatuor de Londres qui aime le reggae, le rocksteady, le ska et… le punk-rock… « Swimming Lessons » devait être le disque du virage à 90°. Si c’est pas tout à fait vrai, c’est pas tout à fait faux non plus.

On vous raconte tout ça en attendant le tournée prochaine du groupe, qui a prévu de faire quelques dates du côté de l’Hexagone…

LE DISQUE: J’ai eu du mal à m’y mettre à cette chronique, comme si j’avais du mal à digérer correctement l’album d’un groupe qui m’a pourtant toujours convaincu. A part quelques scories sans grande importance, le deux précédents opus étaient excellentissimes, et l’annonce d’une évolution de leur son vers un trip à l’américaine un peu punk, un peu new-wave, une peu pop, influencé par No Doubt ou par Weezer, avait de quoi me réjouir. (suite…)

Mark Foggo est de retour

Résultat de recherche d'images pour "ska pig returns"MARK FOGGO, c’est l’inénarrable rude boy anglais (de Folkestone) qui a pas mal traîné du côté d’Amsterdam dans sa jeunesse. Et mine de rien, avec plus de 35 ans de carrière au compteur, c’est l’un des plus anciens de la scène actuelle.

Enfin, on aurait eu tendance à parler au passé à son propos, sauf qu’on vient d’apprendre que le gaillard allait publier un nouvel album à la fin du mois. (suite…)

« Bad Guy » par The Interrupters

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, personnes debout, barbe et intérieurTHE INTERRUPTERS, le groupe de Los Angeles qu’on adore et qu’on ne présente plus, vient de se fendre d’un nouveau titre live en studio qui tabasse bien comme il faut.

Il s’agit d’une reprise de « Bad Guy », le tube de Billie Eillish, franchement assez méconnaissable ici. Et n’empêche, The Interrupters avec un trombone, c’est quand même très très cool vous trouvez pas ? (suite…)

Un 45 tours pour THE SLACKERS

L’image contient peut-être : chaussuresMine de rien THE SLACKERS, certainement l’un des principaux groupes de ces 25 dernières années, parmi les plus prolifiques et les plus réguliers sur scène (et notamment en Europe), n’a pas publié d’album depuis le disque éponyme de 2015.

Il faut dire que Vic Ruggiero et David Hillyard ont un (ou plusieurs) autre(s) groupe(s) à faire tourner ici ou là, dans un bar du Havre ou dans une maison d’étudiants de Metz…

Tout ça pour dire qu’on est content d’apprendre que le sextet s’apprête à sortir un 45 tours le 25 octobre prochain sur Screaming Records, le label de Copenhague. Au programme une face A et une face B, avec d’un côté « The Way Of A Woman », et de l’autre sa version dub. Attention ! Edition limitée à 5 X 100 exemplaires ! Chaque série de 100 a une pochette différente, signée notamment par Horace Panter (Specials), Buster Bone, ou Danny Rebel.  C’est du pur Slackers donc c’est forcément nickel, et ça se précommande ici. (suite…)

LEE FIELDS près de chez toi

L’image contient peut-être : 1 personne, texteVoilà une excellente nouvelle : le grand (pas si grand) LEE FIELDS, est en France dans pour une belle tournée de neufs dates. Quand on voit tous ces groupes qui boudent l’Hexagone, on ne peut que se réjouir.

Le soulman de Caroline du Nord sera donc avec THE EXPRESSIONS un peu partout du nord au sud de l’est à l’ouest. On vous laisse choisir la date qui vous convient ci-contre, et on vous rappelle que le dernier album de « Little JB », « It Rains Love », est sorti avant l’été sur Big Crown Records. (suite…)

CLAUDE FONTAINE – Claude Fontaine – Innovative Leisure

Résultat de recherche d'images pour "claude fontaine"UN PEU D’HISTOIREOn en sait assez peu sur CLAUDE FONTAINE, américaine de L.A au nom français échouée à Londres. La légende raconte qu’elle est entrée chez un disquaire (Honest Jon’s) et qu’elle est tombée sur le bac des skeuds Trojan, Treasure Isle et Studio One.

On ne sait pas ce qui lui a pris, mais elle est allée en studio pour enregistrer un premier album éponyme totalement inattendu, avec des musiciens pas tout à fait manchots à l’instar du grand Tony Chin à la guitare (il a joué avec à peu près tout le monde), de Ronnie McQueen à la basse (Steel Pulse) ou de Rock Deadrick à la batterie.

LE DISQUE: C’est simple, le disque de Claude Fontaine est 50% bossa nova et 50% jamaïcain. Passons sur la moitié bossa nova (titres 6 à 10), d’excellente qualité, pleine de finesse et de sensualité, qui rappellera à certains d’entre-vous Nouvelle Vague, le groupe de reprises d’Olivier Libaux et Marc Collin, presque toujours chanté au féminin. On pourra qualifier ça d’easy listening, de lounge ou de musique d’ascenseur si on est très méchant, mais c’est de la bossa nova de l’hémisphère nord, tout simplement. (suite…)

Un biographie française dédiée à Paul Weller

L’image contient peut-être : 1 personne, texteDans le 25, on a du mal avec le football, mais on s’y connait en modernisme.

La preuve avec Nicolas Sauvage, chanteur-guitariste de l’excellent power-trio One Way Ticket, qui publie en juin « Life From A Window, Paul Weller et l’Angleterre pop« , qui comme son nom l’indique sera consacré au chanteur de The Jam et de Style Council qui a influencé une grande partie des rockeurs british de ces 30 dernières années, de Miles Kane à Noel Gallagher, d’Alex Turner à Richard Ashcroft. Bref, des types qui savent s’habiller aussi bien que George Abitbol.

Le livre sort en juin et c’est forcément chez les Nancéiens des éditions Camion Blanc que ça se passe. Mais même que c’est la première (et que ça restera peut-être la seule) biographie du modfather en français. Alors profitez-en. C’est par ici que ça se passe : Camion Blanc 

Du nouveau pour MARTA REN

Aucune description de photo disponible.MARTA REN, la soul girl lusitanienne de Porto qu’on adore du côté de Rude Boy Train, prépare un second album pour début 2020, afin de succéder au superbe « Stop Look Listen« , qu’elle avait enregistré avec The Groovelvets.

Et comme un bonne nouvelle n’arrive jamais seule, la voilà qui publie déjà un premier extrait, « Worth It », tout juste sorti en 45 tours chez les Italiens de Records Kicks, avec la version instrumentale en face B.

Ça sort le 7 juin, c’est à commander par là et dépêchez-vous, car c’est excellent, limité à 500 exemplaires, donc bientôt collector. (suite…)

THE SKINTS en France

Aucune description de photo disponible.Excellente nouvelle ! Le groupe londonien THE SKINTS se pointe en France dans les mois qui viennent, alors que son nouvel album, « Swimming Lessons », est sorti aujourd’hui-même.

Comme d’habitude, leur son est très varié et on vous reparlera du disque très bientôt.

Pour ce qui est des live, ça se passe du côté de Strasbourg le 8 octobre (La Maison bleue), puis le 21 novembre à Gravelines (Salle Vauban), le 22 à Beauvais (L’Ouvre Boite), le 23 à Metz (Les Trinitaires) et le 24 à Paris (La Maroquinerie).

Et The Skints sur scène, c’est en général assez grandiose. Alors foncez. (suite…)

THE SPECIALS – Den Atelier (Luxembourg) – 31 mars 2019

Résultat de recherche d'images pour "the specials den atelier"Et alors, ça vaut quoi THE SPECIALS live en 2019 ?

Ben figurez-vous que ça tient toujours bien la route. Passons sur le débat vrais Specials/faux Specials, on en a déjà pas mal parlé à l’occasion de la sortie du dernier album.

Ici, on a donc droit à une formation avec Terry Hall au chant, Lynval Golding à la gratte et Horace Panter à la basse. Voilà pour les anciens. Mais les anciens sont accompagnés par Steve Cradock à la guitare (Ocean Colour Scene) et Nikolaj Torp Larsen aux claviers. Et les deux gars sont loin d’être des manchots. Vous ajoutez une section cuivres trompette/trombone et bim, c’est parti pour une ribambelle de hits.

Pour la setlist, c’est la même que celle de Cologne à une inversion près, et il faudra m’expliquer qui a eu l’idée de mettre « The Man At C & A » en entame de set. Parce que ce morceau est tout sauf calibré pour le live. Ok, le groupe a bien bossé l’intro pour lui donner de l’ampleur, du coffre, et le décor de scène (certainement signé Horace Panter), à base de pancartes revendicatives, colle parfaitement aux paroles. Mais ça n’est ni assez dansant, ni assez énergique pour débuter un live. (suite…)

Page suivante »