Rude Boy Train

MONKEY – Intermittent Waves… – Squidhat Records

UN PEU D’HISTOIRE: MONKEY, c’est le groupe de la baie de San Francisco créé en 1995 en pleine vague californienne, même si c’est plutôt du côté d’Orange County que ça se passait à cette époque.

C’est autour du chanteur/guitariste Curtis Meacham que le groupe a sorti cinq albums: « Changito ! » en 97, « Station Wagon Living » en 2003, puis « Cruel Tutelage » chez Asian Man Records en 2005, suivi par « Lost At Sea  » en 2008 et « Bananarchy » en 2015, toujours dans la belle maison de qualité de Mike Park, découvreur de talents devant l’éternel.

Le groupe, souvent composé de cinq musiciens, est resté très discret sur le vieux continent, même si Dr Ring Ding est allé tourner avec eux aux Etats-Unis. (suite…)

Deuxième album pour The Suffers

L’image contient peut-être : 8 personnes, textePar ici on aime bien THE SUFFERS, le groupe de Houston créé en 2011 et emmené par Kam Franklin et Pat Kelly. Au départ vaguement rocksteady, le combo est maintenant 100 % pur soul, et c’est bien aussi.

Après un très recommandable premier album éponyme autoproduit il y a quasiment deux ans, le groupe texan revient le 13 juillet prochain avec son successeur en cd, vinyle et digital chez Shanachie Entertainment, le label du New Jersey qui avait sorti pas mal de son jamaïcain il y a deux décennies. (suite…)

The Skanky Combo, le groupe nantais à découvrir

Aucun texte alternatif disponible.Y a un nouveau groupe frenchie qui pointe le bout de son nez (ça vient tout juste de démarrer), et il s’appelle THE SKANKY COMBO.

Ils sont quatre, ils sont de Nantes, et ils font du rocksteady inspiré par Ken Boothe, The Gaylads ou Prince Buster et par les productions de Duke Reid et de Coxsone Dodd.

Le groupe a mis en ligne une vidéo d’une de ses compos, « Don’t You Know » (visible juste après), et pour les gens de là-bas, il sera en concert le 19 mai à la P’tite Case à Pornichet, et le 1er juin au café Rouge Mécanique à Nantes. Allez donc y jeter un oeil. (suite…)

Maria Blues, l’autre groupe de Californie

Ils sont gâtés en Californie ! Après toutes les pointures d’Orange County il y a vingt piges, c’est maintenant les groupes de Los Angeles (juste à côté) qui se font remarquer. On ne présente plus les Delirians et les Steady 45’s, ni tous les balèzes de l’écurie Angel City Records, et encore moins les incontournables Aggrolites…

Par contre on peut vous parler de MARIA BLUES, un groupe qui comme son nom l’indique est emmené par Maria, une guitariste-chanteuse (qui fait aussi de la batterie) qui avait officié dans Los Chilles Verdes. Maria Blues fait dans le rocksteady chaloupé  depuis 2017, et un mini album huit titres devrait voir le jours d’ici quelques mois.

En attendant, on vous laisse découvrir la qualité du combo avec deux titres enregistrés dans le cadre des « Live at the Recordium » (un studio de L.A qui enregistre des vidéos live en une seule prise), « I Wish » et « Alguien Mejor Que Yo » (un autre titre devait être mis en ligne bientôt). Et on remercie Vince Mc Lemore pour les infos ! (suite…)

THE VOGS – A Change Is Coming – Q-Sounds Recording/Specific

UN PEU D’HISTOIRE: THE VOGS, c’est le tout dernier groupe (pour l’instant) de l’écurie Q-Sounds Recording, le magnifique label de Montreuil à la production pointue et toujours de qualité.

Le groupe est emmené par Elodie au chant, et comme tous les groupes maison par Ludovic Bors au clavier (accompagné par une fine équipe qui joue bien comme il faut).

Pas très ancien, le combo vient  tout jsute de publier son premier album 100% pur soul que vous pouvez commander ici, en partenariat entre Q-Sounds et le label messin Specific Recordings. (suite…)

Troisième album pour THE INTERRUPTERS

Résultat de recherche d'images pour "the interrupters fight the good fight"Dire que l’annonce de la sortie du troisième album de THE INTERRUPTERS est une grande nouvelle est un euphémisme. Le quatuor californien emmené par Aimee Allen, avec derrière les trois frangins Bivona, avait sorti en 2016 un pur disque de ska-punk qui tue, « Say It Out Loud« , qui restera comme un modèle du genre. Et le premier opus en 2014 était aussi de très haut niveau.

On sait que la sortie du nouvel album est programmée pour le 29 juin prochain sur Hellcat Records, et que c’est produit par qui ? Par le parrain Tim Armstrong pardi ! (suite…)

Un nouvel Ep pour RUDE BOY GEORGE

Bon c’est vrai la pochette est moche, mais elle est finalement plutôt raccord avec le son que véhicule RUDE BOY GEORGE. Ça pixelise comme sur un jeu Amstrad de 1987 et ça tombe bien car le groupe de New York a fait sa spécialité de reprendre des morceaux des années 80 à tendance new wave/pop en les mettant à la sauce ska.

Après « Confessions », son premier album sorti fin 2014 où il reprenait Billy Idol, Madness, Eurythmics ou Inxs, voici donc arriver un nouvel Ep 4 titres ou le combo s’attaque cette fois aux Pretenders (« Middle of the road »), à Yazoo (« Only You »), à Gary Numan (« Cars ») et aux Psychedelic Furs pour la chanson-tire (« Love my way » donc). (suite…)

TOKYO SKA PARADISE ORCHESTRA – Glorious – Justa Records

UN PEU D’HISTOIRE: On ne sait plus très bien où on en est dans la carrière de l’incontournable groupe nippon, qui communique tellement mal qu’on a failli ne pas savoir qu’un nouvel album était sorti. Et pourtant au Japon c’est encore eux les meilleurs en com’. C’est dire le niveau des autres…

En plus les albums sont introuvables depuis 10 ans, et certains diront que le combo a perdu de sa superbe avec le  départ du frontman Tatsuyuki Hiyamuta en 2008. Sauf que « Paradise Has No Border » était un très bon album.

Pas sûr qu’on puisse en dire autant de « Glorious », qui doit être leur dix-neuvième opus (quand même)… (suite…)

Les Mad Caddies réveillent le punk qui est en toi

En ska-punk, genre un brin décrié de nos jours (genre que j’ai toujours aimé), il y a trois groupes supérieurs: Mighty Mighty Bosstones, Jaya The Cat, et donc MAD CADDIES. Le gang de Californie, toujours très efficace en live, a publié une belle brochette de petits chefs-d’oeuvre, notamment ces dix dernières années, avec toujours plus de ska et plus d’inspirations jamaïcaines.

Le groupe nous annonce la sortie de son septième album le 15 juin prochain, et c’est un album de reprises. Mais pas n’importe quelles reprises. Fat Mike, le patron de leur label Fat Wreck Chords (et accessoirement frontman de Nofx), leur a demandé de reprendre douze standards punk  sur un album qui s’intitule « Punk Rocksteady » et qui annonce parfaitement la couleur : c’est des versions ska-reggae.  (suite…)

Petit clash entre le 8°6 et les Downsetters

On savait que les Franciliens du 8°6 CREW (qu’on ne présente plus) se plaisaient à enregistrer de temps en temps des versions dub de leurs morceaux – il y en a plusieurs sur leur dernier album indispensable (« Working Class Reggae« ) – on sait maintenant que c’est aussi le cas des Anglais d’Ipswich de THE DOWNSETTERS qui étaient en tournée en France il n’y a pas longtemps.

Les deux groupes sortent ces jours-ci un split 33 tours avec pour chacun six versions dub. Le disque s’intitule tout simplement « Dub Clash », et c’est édité chez les Bretons de Mass Prod. (suite…)

Page suivante »