Rude Boy Train

MELBOURNE SKA ORCHESTRA – Sierra Kilo Alpha – Four Four

Afficher l'image d'origineUN PEU D’HISTOIRE : Le MELBOURNE SKA ORCHESTRA, c’est comme son nom l’indique un big-band australien qui fait du ska, pas à huit pas à dix pas à quinze pas à vingt, mais à trente ! Emmené par Nicky Bomba, percussionniste/batteur passé par le John Butler Trio et doté d’une section cuivres regroupant vingt musiciens, le MSO existe depuis 2003 mais n’avait jamais sorti d’album avant son disque éponyme de 2013 (sur Four/Four ABC Music) qui avait fait forte impression.

Des concerts, ils en ont donnés pas mal en Australie, notamment en accompagnant Dawn Penn, Stranger Cole et Carlos Malcolm. Il est même allé jouer aux USA et au London International Ska Festival.

Mais en 20016 c’est officiel: le deuxième album est dans la boite.

LE DISQUE : A la première écoute de ce « Sierra Kilo Alpha », on remarque que le Melbourne Ska Orchestra a mis un peu de côté ce qui le définissait sur le premier album: ce son ska-jazz version big band. Et dès l’entame avec « Escher », on part dans des ambiances vaguement reggae arabisantes comme on aurait pu en trouver sur du Busters deuxième période. C’est bien, très bien interprété, mais ça risque clairement d’en désarçonner plus d’un. (suite…)

TSF : l’interview !

Discussion avec Ugo, batteur/chanteur de la TOULOUSE SKANKING FOUNDATION, TSF pour les intimes, le super groupe au super album (« Boilin’ Hot ») sorti fin 2015 désormais disponible en vinyle, et qui va faire une belle tournée cet été près de votre lieu de villégiature préféré…

RUDE BOY TRAIN :  Salut la TSF, merci de répondre aux questions à la con de Rude Boy Train !

TSF :  C’est toujours avec plaisir ! (suite…)

The Dirty Notion : un nouveau groupe de Motor City

The Dirty EP cover art

Hé hop v’là un nouveau groupe venu de Détroit, Michigan, ville qu’on dit parfois sinistrée qui a vu émerger Slim Shady et surtout Motown Records, qui pointe le bout de son nez. Mais ici, point de rap ni de soul music.

Le combo composé de quatre musiciens (guitare/chant, clavier/chant, basse, batterie) s’appelle THE DIRTY NOTION et fait dans le mélange des genres, avec pas mal de rocksteady et de skinhead reggae et un peu de ska. (suite…)

Barcelone a son orchestre ska-jazz

First Round (La Panchita Records, 2016) cover artL’Espagne n’en finiT plus de nous fournir de nouveaux groupes passionnés de musique jamaïcaine. Mais si Rotterdam, Saint Petersbourg, New-York, Nancy, Santiago ou Toulouse avaient leur combo ska-jazz, ça n’était pas la spécialité du pays de Liquidator Music.

Voilà pourtant que le BCN SKA JAZZ ORCHESTRA (BCN pour Barcelone), groupe formé en 2014, émerge de son quartier de Sands et nous pond un premier Ep sobrement intitulé « First Round », édité par le label local La Panchita Records. (suite…)

RUDE BOY TRAIN’S CLASSICS – THE DRASTICS – MJ A Rocker (Autoprod/2009)

Afficher l'image d'origine« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois… 

UN PEU (BEAUCOUP) D’HISTOIRE : THE DRASTICS, c’est un combo reggae originaire de Chicago formé en 2003. Un premier album, « Premonition », sort en 2005 sur Jump Up Records avec Dr Ring Ding, Rich Graiko, King Django, Obi Fernandez ou Craig Fujita (Pressure Cooker) en featuring, et en 2006, c’est un double album  (« Chicago Massive », toujours sur Jump Up) qui voit le jour, avec 27 morceaux et une ribambelle d’invités comme t’as jamais vu ça. (suite…)

La TSF sur la route

Si vous lisez régulièrement Rude Boy Train, vous savez qu’ici on aime la TSF (Toulouse Skanking Foundation) et que leur second album, « Boiling Hot », est non seulement chaud bouillant, mais que c’était aussi l’un des tout meilleurs de 2015. Sauf que ça sera peut-être aussi l’un des meilleurs de 2016, puisque cette fois il sort en vinyle.

Et ça tombe bien, vous allez pouvoir vous procurer ça sur la table de merch lors des concerts, parce que les musiciens du combo, pris dans pas mal de side-projects, n’avaient pas vraiment monté de tournée pour défendre le second opus. (suite…)

Un Ep pour The Ready-Mades

EP #1 cover artTHE READY-MADES,c’est un groupe parisien formé en 2015 autour d’Anatole Transe, Aristide Bruyant, Barbara Stressante, Fabrice del Bongo et Sir Walter Closet. Tout un programme. Le groupe aime le son sixties, le garage, la pop yéyé et la soul sauvage, un peu comme Little Clara et les Chacals ou French Boutik.

Avec ce genre de CV, le quintet aurait dû se retrouver sur Q-Sounds Recording (surtout qu’il a enregistré à Montreuil), mais non, c’est chez le Allemands de Soundflat Records qu’il a décidé de sortir son premier Ep sobrement appelé « EP#1″. (suite…)

THE JAMES HUNTER SIX – Hold On ! – Daptone Records

Afficher l'image d'origineUN PEU D’HISTOIRE : JAMES HUNTER, c’est un daron anglais de Colchester, au nord-est de Londres, amateur de rhythm and blues et de soul, mais aussi de rockablilly, genre qu’il explorera au mitan des 80′s avec Howlin’ Wilf and the Vee-Jays, un de ses premiers groupes avec lequel il publiera trois albums et un maxi Ep.

James Hunter traîne sa guitare dans les clubs de Londres, se fait repérer par un certain Van Morrison qui apparaît sur le premier album solo du gaillard, « Ace », en 1996. Hunter se retrouve ensuite à accompagner Morrison sur scène, avant d’enregistrer trois autres albums jusqu’à la fin des années 2010.

C’est là qu’il décide de monter une formation qu’il appellera tout simplement THE JAMES HUNTER SIX, puisqu’ils sont six, et peut-être que s’ils avaient été sept ils se seraient appelés The Magnificent Seven. (suite…)

Des clip des clips encore des clips

Y aune petite brochette de clips apparus ici ou là ces derniers jours:

On commence avec le plus anglais des groupes de Malte: THE RIFFFS. Faut dire que des groupes de ska à Malte, y en a pas des tonnes, donc quand on en tient un avec un bon niveau, ben on vous en parle. Deux albums au compteur, le très bon « Moonstomp » en 2009 suivi de « Cant’ Stop The People » en 2014. Sur ce deuxième effort, on avait repéré (entre autres) « Bad Seed » avec un invité de prestige en la personne de Neville Staple qui venait pousser la chansonnette entre deux skanks de darons. Il se trouve que le morceau vient d’être clippé de bien belle manière alors on vous en fait profiter. (suite…)

Les SOUL SONICS annoncent un nouvel album

Super bonne nouvelle ! On vient d’apprendre que THE SOUL SONICS, le très bon groupe reggae/soul de Rhône-Alpes dont on avait carrément bien aimé le premier opus, va très prochainement lui donner une descendance, et ça c’est plus que bien.

Le disque s’intitule « Rise Again », il doit sortir le 3 juin prochain sur Khanti Records, le label qui aime le son roots, et même que vous pouvez déjà  le pré-commander sur les plateformes habituelles () en attendant de l’avoir entre les mains. (suite…)

Page suivante »