Rude Boy Train

GENERAL CHAOS – One – Autoprod

UN PEU D’HISTOIRE : Je ne sais pas pour vous, mais moi j’ignorais totalement l’existence de GENERAL CHAOS il y a encore deux semaines. Il faut dire qu’il ne laisse filtrer que peu d’infos  à son sujet. On sait qu’il s’agit du projet d’Alex Preston, un musicien anglais de la région de Leicester.

« One » est son premier album qui vient de sortir en autoproduction. Il l’a entièrement composé et y joue de la gratte et de la basse, accompagné par des musiciens de studio pour l’occasion. L’album, produit par Roger Lomas (connu pour ses prods pour The Selecter, Bad Manners, The Specials…) n’est pour l’instant disponible qu’en téléchargement, mais qui sait… (suite…)

Le cool clip de Mampy

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes assisesY a décidément plein de bons groupes en France qui n’ont rien à envier au reste du monde, et le sud-ouest est plus que bien loti. Là t’as MAMPY, le pur combo ska-jazz de Toulouse qu’on ne présente plus, qui vient de mettre en ligne le clip très pro de « Play The Boogie », l’un des très bons titres de son très bon second album, « Mind your Own Business », qu’on avait bien aimé par ici. (suite…)

Un nouvel ep pour le MIDDLE VOLGA SOCIAL CLUB

Le MIDDLE VOLGA SOCIAL CLUB qui comme son nom l’indique nous vient des bords de la Volga en Russie (de la ville de Samara précisément) s’était fait connaître en mettant en ligne gratuitement son premier album il y  un an (ça s’appelait « Give Me The Way« ).

Il récidive cette fois avec un ep trois titres presque entièrement instrumental intitulé « Groovin’  » qui vient tout juste d’être mis à disposition sur bandcamp, et là aussi ça coûte pas cher puisque le prix est libre (pas de minimum). (suite…)

SAVE FERRIS – Checkered Past – Withyn Records

Checkered PastUN PEU D’HISTOIRE : SAVE FERRIS, c’est le groupe ska-rock formé au mitan des 90’s à Orange County (Californie) autour de Monique Powell et d’une fine équipe de musiciens pas manchots du tout.

A l’époque, No Doubt cartonnait avec « Tragic Kingdom », et les majors signaient du ska à tire larigot, surtout quand c’était chanté par une fille.

Voilà donc Save Ferris qui vend des caisses de « It Means Everything » en 1997, son premier album avec « Come On Eileen » empruntée aux Dexys Midnight Runners dessus.

Deux ans plus tard, la vague est retombée et le second opus (« Modified »), pourtant excellent, a moins de succès. (suite…)

Un nouvel album pour le TSPO

Nos amis Japonais n’étant pas les rois de la communication (et encore, au pays du soleil levant c’est encore eux qui en font le plus, c’est dire !), c’est par l’intermédiaire d’une page facebook de fans mexicains qu’on a appris la nouvelle : le TOKYO SKA PARADISE ORCHESTRA sort son nouvel album (le vingtième ?), le 8 mars prochain, et ça va encore être la croix et la bannière pour l’avoir à un prix à peu près raisonnable.

Le disque s’appelle « Paradise Has No Border » (apparemment d’actualité), on vous invite à jeter un coup d’oeil au teaser, et si vous doutez du génie de ce groupe monumental, on vous met aussi la version live de la chanson-titre qui déglingue tout sur son passage.

Ska Para a aussi publié fin 2016 un double dvd/blu-ray live enregistré à Kyoto, ça peut se choper sur cdjapan mais forcément ça coûte un bras… (suite…)

Un nouveau BUSTER SHUFFLE cet automne

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes debout et texteVoilà, tout est dans le titre. Le magnifique groupe anglais, certainement l’un des plus intéressants de ces dernières années, sort son quatrième album cet automne.

On n’en sait pas beaucoup plus, mais la vraie bonne nouvelle, c’est qu’après un passage chez People Like You, BUSTER SHUFFLE s’installe cette fois chez Burning Heart Records, le label culte d’Örebro en Suède, qui avait notamment lancé la carrière de The Hives , de Turbonegro et de Refused, et qui avait produit les skankeurs de Liberator, de Chickenpox ou de The Cigarres.

On va voir ce que ça va donner avec le combo londoniens, mais ça devrait pas trop mal se passer…

Dr RING DING sur Liquidator

Aucun texte alternatif disponible.Comme d’habitude ça bosse dur pour notre plus grand plaisir sur Liquidator Music, impeccable label espagnol qu’on ne présente plus emmené par l’inénarrable Toni.

Après Soweto, Smooth Beans, Transilvanians, Keith & Tex ou Roy Panton, c’est DR RING DING qui a maintenant droit à son 45 tours sur le label avec la tronche à Mohamed Ali dans la collection « Limited DJ pressing » tirée à 500 exemplaires, pas un de plus. C’est  déjà collector.

Et pour le coup, il est accompagné par SKA BEAT CITY, le groupe de Buenos Aires (l’autre pays du ska) de dix ans d’âge, pour une reprise d’ « Adorable You » de Doreen Shaffer & The Skatalites, que Dr Ring Ding avait déjà jouée avec elle (et avec The Senior Allstars) sur le disque du même nom (« Adorable »), il y a une vingtaine d’années (un superbe album que vous devez vous procurer d’urgence si vous ne l’avez pas déjà). (suite…)

ONE WAY TICKET – And life just simply moves along – Productions Impossible Records

UN PEU D’HISTOIRE : ONE WAY TICKET est un groupe de Besançon, créé il y a trois-quatre ans, et qui fait dans le son mod inspiré par toute la clique anglaise, de The Jam aux Buzzcocks en passant par les Small Faces, les Kinks et autres Who.

Après un Ep cinq titres, « Places & Faces » publié en vinyle en 2015 sur le label du Chef, le trio revient fin 2016 avec son premier (court) album intitulé « And life just simply move along », toujours sur Productions Impossible Records, et avant une poignée de concerts dans l’est pour accompagner l’événement. (suite…)

The Kubricks en clip, et à Dance Ska La

L’image contient peut-être : 2 personnes, texteVous savez que THE KUBRICKS, ce pur groupe anglais qu’on vous avait présenté il y a une paire d’années (souvenez-vous, l’ep « Wasters and Wannabes ») , vient tout juste de sortir son premier album (« The Heist »), qui pour l’instant est uniquement disponible en version numérique, mais une édition en cd et en vinyle devrait bientôt arriver.

Ce disque est une tuerie monumentale (on vous en reparle tantôt), et même que le combo a pensé à tourner un clip de « Down With The Dogs », une merveille superbement produite avec un son gros comme le derrière à Kim Kardashian qu’on vous laisse découvrir juste après (le clip hein, pas le derrière de Kim Kardashian…).

Et même que vous allez pouvoir capter cette fine équipe en live, puisque le groupe annonce sa présence à Rennes pour la prochaine édition du festival DANCE SKA LA. (suite…)

De l’actu pour Les Partisans (et pour The Inciters)

L’image contient peut-être : texteLES PARTISANS, c’est le groupe de soul/rock working class de Lyon qui a dû pas mal écouter les Redskins, Camera Silens et The Burial durant ses jeunes années. Le combo s’est taillé une réputation assez culte en plus de vingt piges à brailler à travers l’Hexagone, et le voilà qui est sorti de son hibernation pour venir porter la bonne parole près de chez toi.

Et ça se passe en deux temps. Le premier, c’est un split 45 tours avec les Californiens de THE INCITERS, rois de la northern soul, qui eux-aussi ont repris du poil de la bête il y a quelques années après une (trop) longue période de hiatus. Le disque s’intitule « Meeting Soul », il est sorti chez Red Head Man, chez Rudy’s Back, Fire & Flames Music et chez Gereral Strike. Dessus Les Partisans interprètent « Dans Un Eclair » (un inédit ?), et du côté des Inciters on a droit à « Walk Tall », un morceau qui était sur « Soul Clap ». (suite…)

Page suivante »