Rude Boy Train

THE SELECTER – Subculture – DMF Records

UN PEU D’HISTOIRE : THE SELECTER, c’est l’un des groupes phare de l’ère two tone (depuis 1977)  originaire de Conventry qu’on ne présente plus. Pas mal de formations différentes, la première, puis celle de la reformation avec Pauline Black et Neol Davis, puis la troisième sans Neol Davis, puis les autres, souvent avec Nich Welsh et Martin Stewart, puis la nouvelle il y a quelques années avec des cuivres et le retour de Gaps Hendrickson…

Et puis vint « The String Theory », le précédent album sorti en 2013, pas mal pour un groupe de vieux, et une belle brochette de concerts la même année, notamment aux USA  (Coachella) où ils sont encore nombreux à vouer un culte à Pauline Black (Gwen Stefani par exemple).

La discographie du groupe est assez pléthorique, mais disons que si on enlève les disques de reprises, les compiles et les live, « Subculture » doit être le dixième album de The Selecter. (suite…)

20 bougies pour Kemuri

Hep les jeunes skaters imberbes, y a KEMURI qui fête ses vingt ans. Comment ça qui c’est Kemuri ? Kemuri c’est simple, c’est LE groupe ska-punk nippon. Formé autour de 1995 (forcément), le septet a à son actif au moins huit albums, mais aussi des live (CD, DVD) et pas mal d’Ep bien balancés. Certains par ici se souviennent même de la tournée européenne (99 ?)  en compagnie de The Toasters et de concerts qui flirtaient fastoche avec l’excellence. Après une période de hiatus vers la fin des années 2000, le combo avait refait surface avec « All For This » en 2013.

Surtout, Kemuri a enregistré à trois reprises avec Bill Stevenson aux manettes dans son Blasting Room Studio de Fort Collins (Colorado).  Et Bill Stevenson (Descendents, All…), c’est juste le meilleur producteur au monde en matière de ska-punk ! « 77 Days » et « Our PMA » sont notamment deux petites merveilles de ska bien énervé avec une production grosse comme ça… (suite…)

Sunny Legacy, le nouveau groupe venu de Bretagne

Dancing Mood cover artEntre Vannes et Lorient, y a un gros bled qui s’appelle Brech, avec ses chapelles et son éco-musée. Et à Brech y a un groupe qui se fait appeler SUNNY LEGACY, probablement parce que c’est bien connu: en Bretagne il fait toujours beau.

Sunny Legacy est formé par six musiciens fraîchement réunis qui aiment le rocksteady et citent plus souvent John Holt, Ken Boothe ou Prince Buster que Céline Dion et Conchita Wurst dans leurs influences.

Le combo vient de mettre en ligne une petite démo pas mal balancée, avec des reprises de Delroy Wilson (« I’m In A Dancing Mood »), d’Hopetown Lewis (« Take It Easy ») et de John Holt (« Strange Things »). Ok c’est des reprises qui n’apportent pas grand chose aux originales, mais franchement pour un premier jet,  c’est pas vilain du tout et la voix est très appréciable. (suite…)

THE BEATDOWN – The Beatdown Meets Hugo Mudie – Stomp Records

The Beatdown Meets Hugo Mudie cover art

UN PEU D’HISTOIRE : C’est donc qui côté de Montréal, Québec, que démarre l’aventure THE BEATDOWN début 2009. Alex et Pascal, membres des excellents One Night Band, montent un nouveau quatuor musicalement quasi jumeau.

Un premier album sort sur Stomp Records en 2010, suivi par « Walkin Proud’ », second opus en 2012. Début 2014, c’est un Ep quatre titres, « Let’s Go », qui est édité, cette fois chez les Espagnols de Liquidator Music.

En 2015, le groupe décide de reprendre le chemin des studios, mais pour changer un peu de son, il invite HUGO MUDIE (ancien chanteur de The Sainte Catherines et de Yesterday’s Ring), à venir tenir la gratte et pousser la chansonnette avec sa voix un peu rauque, un peu rock. (suite…)

Nouvel album pour Los Granadians

Hey, y a LOS GRANADIANS DEL ESPACIO EXTERIOR qui sort un nouvel album comme ça, sans crier gare. Hé oui, l’info vient de sortir sur leur page Facebook. Au départ j’ai cru qu’il s’agissait d’un nouveau 45 tours, mais non, c’est bien de leur quatrième album qu’il s’agit, après « El Temperamental Sonido De Los Granadians » en 2004,   »Donde Ningun Hombre Ha Llegado Jamas » en 2008, et « Reggalactico » en 2012. (suite…)

Foolish Ska Jazz Orchestra: de nouveaux titres en écoute

On vous a déjà présenté FOOLISH SKA JAZZ ORCHESTRA, l’autre groupe ska-jazz français, originaire de Lyon celui-ci, mais pas en version big-band cette fois (ils sont sept plus des invités). Le ska-jazz hexagonal, nous vous en parlions la semaine dernière, se porte donc plutôt pas mal, pourvu que ça dure.

La fine équipe lyonnaise qu’on espère voir dans nos coins dès que possible vient juste de mettre en ligne sur sa page Soundcloud de tous nouveaux morceaux.

Au programme donc, de la reprise de standards du jazz avec « Moanin’ » empruntée à Art Barkley, « Nostalgia In Time Square » de Charlie Mingus, « Speak No Evil » chipée à Wayne Shorter (qui a décidément le vent en poupe), « Softly As A Morning Sunrise » qu’avaient interprétée Chet Baker, Miles Davis, Artie Shaw ou Sonnie Rollins (pas n’importe qui), et même des choses plus récentes comme « All About That Bass » de Meghan Trainor… Tout cela est extrêmement bien interprété et il nous tarde d’entendre un premier album. (suite…)

Nancy Ska Jazz Orchestra – Anachronisme – Autoprod

nsjoUN PEU D’HISTOIRE : Le NANCY SKA JAZZ ORCHESTRA, qui s’appelait jusqu’à il y a peu Nancy Skankin’ Jazz Orchestra, s’est formé dans la cité des Ducs de Lorraine (Nancy quoi) il y a un peu plus de deux ans autour de quinze musiciens, dont des membres de la Casa Bancale (le noyau dur du NSJO), des actuels ou ex-Skaferlatine et autres Magic Dub Skatalogg Allstars.

Rapidement, le groupe met en écoute quelques morceaux démo ou live ici ou là, et on comprend qu’on tient là notre big-bang band ska-jazz français de qualité dans les lignée de l’OBMJ ou du Melbourne Ska Orchestra.

Le groupe donne des concerts dans la région et un peu au delà, et fin 2014 il lance une souscription pour la sortie de son premier album, « Anachronisme », qui sort en Cd en juin 2015 puis en vinyle en août. (suite…)

Escapade solo pour Woody Woodgate

Après un l’album solo de Cathal Smyth tout récemment, après les très recommandables disques de Suggs il y a pas mal d’années et le sympathique premier album du Lee Thompson Ska Orchestra (avec aussi Mark Bedford dedans), ça bouge à nouveau en solo du côté de Madness. Cette fois, c’est au tour du batteur, WOODY WOODGATE (ou Daniel Woodgate si vous préférez), d’aller voir ce qui se  fait en dehors du gang de Camden Town.

Et il nous livre sur un plateau et sous forme de clip son premier single, « In Your Mind », qui annonce l’arrivée prochaine d’un premier album (15 titres) qui sortira le 6 juillet prochain. La chanson, très pop, est excellente, très madnessienne (avec un certain Dan Shears au chant),  et on espère que le reste sera du même niveau. (suite…)

Le nouvel album d’Akatz sort vendredi

Holà messieurs dames, y a AKATZ, célèbre groupe basque de Bilbao (comme la chanson des Ludwig) né en 1992, qui sort son nouvel album le 19 juin prochain. Ça s’intitulle « Vuelta Y Vuelta », c’est leur quatrième, ça sort en CD, vinyle et digital, et c’est bien sûr du côté de Liquidator Music que ça se passe (encore que le groupe a souvent bossé avec Brixton Records).

Au programme, onze titres ska, rocksteady et reggae, des chanson, des instrus, le tout mixé par l’ami Roberto Sanchez au A-Lone Ark Muzzik Studio. L’ambiance est résolument sixties et parfaitement dans le sillage de ce qui se fait de mieux ces derniers temsp dans la péninsule (Transilvanians, Los Granadians Del Espacio Exterior, Smooth Beans, Soweto…)

Ça sera à commander sur le site de Liquidator Music, et le petit teaser qui suit laisse entrevoir cette fois encore pas mal de qualité. Comme d’habitude avec tous les disques qui sortent sur Liquidator, ça devrait être très prochainement en écoute sur la page bandcamp du label. On vous chronique ça très bientôt… (suite…)

Ça bouge aussi pour Lee Thompson

Grosse actu cette année pour les side-projects de Madness. Cathal donc, puis Woody, et maintenant Lee Thompson qui revient avec son LEE THOMPSON SKA ORCHESTRA qui nous avait servi un bon « The Benevolence of Sister Mary Ignatus » il y a  deux ans.

Le voici donc qui vient de mettre en ligne une vidéo d’une répétition, où il nous annonce l’arrivée d’un second album, et comme vous pouvez le remarquer, y a toujours l’ami Bedders à la basse. On a aussi droit à un teaser (très) artisanal à base d’extraits de films.

Pas de date de sortie pour le moment, on sait juste que le titre (provisoire ?) serait « Bite the Bullet », qu’il n’y aura pas uniquement des reprises et que parmi les instrus on trouvera des morceaux chantés. (suite…)

Page suivante »