Rude Boy Train

65 Mines Street inaugure son site web

De l’actu, toujours de l’actu pour 65 MINES STREET. Vous le savez, le groupe a lancé sa campagne KissKissBankBank pour financer son clip à Los Angeles. Et la campagne progresse bien puisqu’une semaine après sa mise en ligne, le combo a ramassé un peu plus de 1 000 €, soit 42 %de son objectif. Ça avance mais c’est pas encore fait. Donc t’es sympa, si t’aimes le bon son, tu vas ici, et tu lâche quelques deniers, histoire de filer un bon coup de main à la fine équipe qui te sera reconnaissante à vie. (suite…)

Un second opus sur le feu pour Western Standard Time

Bonne nouvelle, très bonne nouvelle ! Y a les fines gâchettes de WESTERN STANDARD TIME, le big-band de Los Angeles avec une puissance de feu à faire pâlir de jalousie la fanfare municipale de Sarreguemines, qui travaille sur son deuxième album, deux ans après la sortie de « A Big-Band Tribute To The Skatalites », un  disque sympathique mais peut-être un peu trop appliqué. (suite…)

Une nouvelle chanteuse pour Jim Murple

Ça bouge du côté du JIM MURPLE MEMORIAL ! Et oui, le groupe francilien vintage qui mine de rien commence à avoir pas mal d’années au compteur (18 piges) change de chanteuse. Si ça c’est pas incroyable ! Car en effet, depuis 1996, Anne-Marie Dallaine alias Nanou n’avait pas fait de la figuration. Au contraire, avec sa voix que dis-je, sa gouaille reconnaissable en mille, elle s’était imposée, notamment en live, comme une front-girl de toute première catégorie. Alors pour la remplacer, vas-y mon gros, cherche…

Sauf que dans la famille Dallaine s’il y a Nanou, la désormais ex-chanteuse, mais aussi Romain le batteur/guitariste (celui qui avait produit le très bon premier album de King Pepe), il y a aussi la fille des ces deux-là, Célia, qui a décidé de prendre la relève. Et physiquement comme vocalement c’est assez hallucinant: on dirait la même que sa mère, avec quelques années en moins.

(suite…)

Lolo rencontre King Kong

My Favourite Heart To Break cover artLOLO, c’est LORRAINE MULLER, qui avec un nom et un prénom pareils doit forcément avoir des racines près de chez moi (les Muller en Lorraine, c’est un peu comme les Johnson aux USA). Et Lorraine Muller, c’est surtout l’un des personnages-clé de la scène ska canadienne, avec The Kingpins (trois super albums), Lo & The Magnetics (un  super album), et The Fabulous Lolos (pas du tout d’album), un combo en forme de allstars band de la scène de Montréal (et elle est aussi dans Les Handclaps, un groupe à tendance électro-pop-new wave).

KING KONG, c’est MITCH GIRIO, un musicien producteur incontournable de Toronto qu’on a vu tribaler sa barbe au sein de King Apparatus (les pionniers), de Prince Perry & The Gladstones, ou comme producteur des Kingpins et de pas mal d’autres…

Ces deux là se connaissent depuis longtemps, alors quand il décide de bosser à nouveau ensemble, c’est forcément pou faire du bon, du très bon. (suite…)

THE RIDDIM CATS – Desde el norte con amor – Autoprod

UN PEU D’HISTOIRE: THE RIDDIM CATS, c’est un groupe de Monterrey au nord-est du Mexique, formé en 2000. Le combo composé de cinq à sept musiciens est adepte du vieux son ska/rocksteady, celui des Skatalites, d’Alton Ellis, de Toots and The Maytals, mais aussi d’Hepcat ou de Giuliano Palma & The Bluebeaters.

Après pas mal de concerts au pays avec The Toasters, Left Alone ou des formations locales, et après deux albums sortis en totale indépendance, « We Are The Cats » et 2009 et « All You Need Is Ska » en 2012, les voilà de retour avec un troisième opus, « Desde El Norte Con Amor », à nouveau autoproduit et édité au printemps dernier. (suite…)

65 MINES STREET EN AMERIQUE

Vous le savez, 65 MINES STREET, l’un des meilleurs groupes français actuels, travaille sur son troisième album, après deux premiers opus de type cool. Et cette fois, le groupe change de crèmerie en n’enregistre pas son nouvel album à l’Indie Ear mais un tout petit peu plus loin… A Los Angeles ! Vous avez bien lu, la fine équipe prend l’avion en février prochain pour aller voir l’ami Brian Dixon (Aggrolites, Eastern Standard Time…) à la Volcano Lounge (son studio).

En fait, 65 Mines Street a déjà enregistré une maquette en octobre près de Besançon. Ils ont envoyé la marchandise à Brian Dixon qui s’occupe du mix et du master. Pour l’instant, une quinzaine de morceaux sont en pré-production. Et donc en février, ils embarquent pour L.A pour passer à l’enregistrement définitif, à moitié à la Volcano Lounge et à moitié au Kingsize Soundlabs avec donc Brian Dixon à la production. Le groupe sera sur place pendant trois semaines, avec deux semaines de studio et la troisième consacrée au tournage d’un clip, à l’artwork, aux photos… Ça monte d’un cran niveau professionnalisme cette affaire ! (suite…)

C’est parti pour Taggy Matcher

Singasong cover artNormalement vous connaissez TAGGY MATCHER, ce Lyonnais amateurs de son jamaïcains, de soul et de remixes. On vous avait présenté le personnage à l’occasion de la mise en ligne de ses excellentes reprises des Black Keys, et pour sa participation aux très recommandables compilations « Disco Reggae » qui sentaient bon le sexe comme dans les 70′s.

Le voilà qui revient cette fois avec son premier album 100 % reprises, et toujours avec son acolyte Birdy Nixon, pour onze titres qui m’ont l’air particulièrement bien balancés, à l’instar de « Paranoid » (empruntée à Black Sabbath) et de « Only Love Can break Your Heart » (de Neil Young), avec Mr Day, le soul rocker 60′s de la ville lumière en featuring. Les deux titre sont en écoute sur bandcamp et le disque doit sortir sur Favorite Recordings le 24 novembre prochain. (suite…)

Un nouveau single pour The Bartenders

Photo : tak wygląda okładka naszego nadchodzącego singla. za projekt odpowiada Michał Budzik (MindBorn.pl)jak na singiel przystało znajdą się na nim trzy piosenki – gościnnie swoje historie opowiedzieli także Anna Teliczan oraz Earl Jacob!De Pologne, on connait THE BARTENDERS, un groupe plutôt axé ska 60′s/rocksteady qui avait sorti son premier album, « Szumna Sessions » en 2013 avec un certain Dr Ring Ding en featuring.

Là, les voilà qui débarque avec un tout nouveau single assez traditionnel et carrément bien gaulé, autour d’un seul morceau, « No Ordinary Love », décliné en quatre versions : la première, c’est la version classique. La seconde est interprétée par Ania Teliczan, une chanteuse polonaise qui s’était fait connaître en reprenant « Rehab » d’Amy Winehouse pour l’émission Poland Got Talent où elle avait réussi à aller en finale avant d’être signée par Sony Music. Elle a depuis fait des choses pas vilaines du tout, notamment au rayon soul avec la superbe « One True Lover« . (suite…)

PASO : Un best of et un clip

Photo : Ab sofort lieferbar in weißem, blauem oder klassischem schwarzen Vinyl - das 10 Jahre Bandjubilee-Best-Of-Album der ungarischen Skaband Numero Uno: Pannonia Allstars Ska Orchestrahttp://rs-shop.2mcon.de/shop/product_info.php?products_id=247&osCsid=2ms1ids7gkp1af1vc7uvaem2r3Le PANNONIA ALLSTARS SKA ORCHESTRA, c’est un peu LE groupe de ska hongrois. Franchement vous en connaissez d’autres vous des groupes de ska hongrois ?

Depuis sa création en 2003 à Budapest, le PASO c’est pas moins de quatre albums, un live, des remixes, des Ep, pas mal de concerts, et une certaine popularité au pays.

Là le groupe revient sur le devant de l’actualité avec un best-of qui vient de sortir en édition limitée en vinyle sur Rocking Records !, le très sympathique label allemand. (suite…)

The Ska Vendors : Premier album aujourd’hui !

En Australie du côté de Melbourne, on a bien sûr le Melbourne Ska Orchestra, mais on a aussi THE SKA VENDORS. Et The Ska Vendors n’est pas un groupe tout jeune puisqu’il existe depuis la fin des années 2000. Neuf musiciens composent la bande, dont un chanteur qu’on a déjà vu du côté du big-band local.

Sur le plan discographique, on se demandait un peu ce qu’ils foutaient depuis tout ce temps car il n’y avait pas grand chose à se mettre sous la quenotte. Et bien voilà la réponse : l’album (intitulé « Feelin’ Fine ») est prêt, et il est disponible à partir d’aujourd’hui sur iTunes. Seize titres au programme, un peu de reprises, et une petite vidéo pour vous donner une idée ce c’que ça donne le ska au pays de Kangourou et de Crocodile Dundee. (suite…)

Page suivante »