Rude Boy Train

The Beatdown en France

Ils aiment la scène et ils aiment la France nos Québécois préférés. Et on ne va pas se plaindre. On est certes dans l’attente fébrile d’un nouvel album de THE BEATDOWN (leur dernière livraison était « Let’s Go », l’Ep sorti chez Liquidator), mais pour patienter, y a rien de tel qu’un bon groupe live en public devant tout le monde comme disait le grand Schultz, paix à son âme.

Bon alors y a pas pléthore non plus, mais deux dates, c’est déjà pas mal. (suite…)

Blancos Fàciles – Blancos Faciles demo – Autoprod

Blancos Fáciles cover art

UN PEU D’HISTOIRE: C’est vrai, on sait assez peu de choses de BLANCOS FACILES, à part que c’est un groupe de Buenos Aires en Argentine. Encore un vous allez me dire. Mais ce qu’on sait, c’est qu’au sein de Blancos Fàciles, on retrouve cinq musiciens, guitare, deux guitares, basse, batterie, clavier, et celui qui s’occupe du clavier justement, il est possible que vous le connaissiez.

Il s’agit de Daniel Flores, qu’on a connu du coté de Satelite Kingston et qui a publié en 2011 un album sur Liquidator Music avec son autre groupe, The Rumba Box (« Todo Hombre Es Una Isla »). Rumba Box qu’on retrouve aussi sur la compile « Clash Goes Jamaican », avec l’excellentissime reprise de « Lost In The Supermarket » de la bande à Strummer, qui est n’en pas douter l’un des morceaux les plus forts de ce bien beau double album.

Le gars n’est donc pas manchot, et ça se sent tout de suite avec Blancos Fàciles, un combo tout jeune  (moins d’un an) qui vient pile poil de publier sa première démo. (suite…)

Gérard n’est pas mort

On ne peut pas dire que GERARD ET LE STARS soit le plus célèbre des groupes de ska français. On peut dire par contre qu’avec un nom pareil et avec ses faux airs d’épigones de Marcel et Son Orchestre, le combo arlésien avait de quoi faire fuir l’amateur de rocksteady traditionnel.

Ceux-là, je les avaient découverts sur une compile Pork Pie Records, « United Colors of Ska 4.0″, un double cd avec tous les bons groupes des années 2000 dedans. Gérard et les Star jouait « Not So Rude », et moi j’avais trouvé ça cool, et je m’était procuré leur album, « Mon Bar », qui est parfaitement recommandable et qui vaut mieux que sa pochette certes jolie, mais j’imagine assez rédhibitoire pour pas mal… (suite…)

Une souscription pour Sammy Kay

Photo : One of the USA's finest new talents Sammy Kay and The Fast Four has 2 brand new releases due out soon on Panic State Records, a 10" EP & a full length album! You can find out more & pre-order the releases at the link below: https://bigtun.es/projects/index/15

On vous avait longuement parlé l’année dernière de SAMMY KAY à l’occasion de la sortie de son album avec The East Los Three, son groupe de la côté ouest. Car Sammy Kay est un gars de la côté ouest (L.A), mais aussi de la côté est (New York).

Et ce qui est bien, c’est qu’il n’est pas feignant. La preuve : le revoilà qui débarque à nouveau, pas avec un, mais avec deux disques. Et oui, c’est possible. D’abord, il y a un Ep en format 10′ sobrement intitulé « Second Chances ». Au départ, les morceaux enregistrés en début d’année étaient destinés à un split qui ne vit jamais le jour. Ensuite, il y a un album, « Fourth Street Singers », avec dix titres dedans. Et le tout est prévu sur Panic State Records incessamment sous peu. (suite…)

Rocksteady Sporting club – My Own Queen/Hypnotist Company – Autoprod

RSC_boutik_vinylUN PEU D’HISTOIRE: C’est en 2003 que se forme ROCKSTEADY SPORTING CLUB Sur l’île de la Réunion. Et nous comme des cons en métropole, on est passé à côté. Il faut dire que le combo de l’Océan Indien n’a pas laissé des masses de traces. Pour les voir il faut aller sur leur île, et côté discographie, rien de rien, à part un vague DVD promo.

Rien de rien sauf que maintenant, le combo composé de huit musiciens et d’une chanteuse qui semble aimer The Selecter ou The Skatalites, a sorti sont premier 45 tours sur lequel on retrouve deux morceaux. Et la bonne nouvelle, c’est que ce bel objet est le premier d’un série de cinq. Cinq 45 tours à la place d’un album, quelle bonne idée ! Le groupe a terminé l’enregistrement de sa prochaine galette qui devrait arriver bientôt, et même qu’une tournée en métropole semble se profiler pour 2015. (suite…)

Rhoda Dakar reprend The Bodysnatchers

Normalement, vous connaissez RHODA DAKAR. Si vous ne la connaissez pas, retournez tout de suite réviser… Rhoda Dakar, c’était l’un des tous premiers rôles de l’ère two tone au sein de The Bodysnatchers, l’excellent groupe 100 % féminin au sein duquel elle officiait avec talent et qui avait sorti une poignée de singles sur Two Tone Records.

Elle n’avait jamais vraiment quitté nos écrans radar depuis la fin du groupe au début des années 80. On l’avait ainsi retrouvée au sein des Special AKA de Jerry Dammers et John Bradbury, sur un album solo (« Cleaning In Another Woman’s Kitchen » en 2007 sur Moon Ska Europe), aux côté de Nick Welsh, et même en invitée de luxe chez les potes de Madness.

Cette fois, elle revient pour chanter du… Bodysnatchers. (suite…)

Studio One Rocksteady – Compilation – Soul Jazz Records

UN PEU D’HISTOIRE: Depuis sa création au début des années 90, le label anglais SOUL JAZZ (qui est aussi un magasin et un club situé à Brick Lane à Londres) s’évertue à rééditer, et surtout à compiler des vieilleries, essentiellement issues de la musique noire : Funk, soul, bossa nova, jazz qui fume de la tête, santeria barrée, afro-beat qui pique les yeux… et évidemment, sons jamaïcains allant du ska au reggae au dub en passant par le dancehall, et donc les productions de Studio One, vénérable label/studio de Sir Coxsone Dodd avec lequel Soul Jazz a signé un partenariat.

Après des rééditions de Jackie Mittoo (« Last Train To Skaville »), de Joe Gibbs ou de Sugar Minott, et après les compiles « 100% Dynamite »,   « Studio One Classics », « Studio One Funk », « Studio One Ska » ou « Studio One Soul » (j’en passe et des meilleures), voilà que Soul Jazz s’attaque au genre qui fit la jonction entre ska et reggae en plein milieu des 60′s avec « STUDIO ONE ROCKSTEADY ». (suite…)

Red Soul Community dans LiveOnLitium

Alors que son nouveau 45 tours sur Casual Records approche, le quintet de Grenade ne chôme pas. Il était récemment sur LiveOnLitium, cette chaîne web espagnole qui accueille les bons groupes pour leur permettre d’enregistrer live en studio, le tout filmé avec tout ce qu’il faut de professionnalisme pour que les combos aient, in fine, de bien belles vidéos à balancer à gauche à droite.

Cette fois, c’est donc la bande à Isabel Garcia qui s’y est collée. Résultat, deux très bons titres enregistrés, qui prouvent une fois de plus que ce groupe en live (même en studio), c’est quelque chose.

(suite…)

Pungle Lions : Un clip et des concerts

Hey, ici à Rude Boy Train on aime bien PUNGLE LIONS, ce groupe formé par des ex-La Phaze rejoints par des ex-La Ruda, qui fait un mélange de sons jamaïcains et de rock, le tout à la sauce jungle. C’est bon, ça sautille, ça publie des 45 tours à l’ancienne comme au bon vieux temps de Coxsone Dodd et de Duke Reid, et ça donne des concerts près de chez toi. Jeudi par exemple, le combo sera au Truskel à Paris, 12 rue Feydeau (2e), et même que c’est gratos.

(suite…)

The Transilvanians : Nouvel album la semaine prochaine

Bonne nouvelle, très bonne nouvelle : les Espagnols Galiciens (Vigo reprezent !) de TRANSILVANIANS sortent un album dans pile poil une semaine. Evidemment, c’est sur Liquidator Music que ça se passe. C’est donc leur deuxième opus après l’excellent « Vampire Lover » sorti il y a trois ans sur Zombie J, et après une poignée de singles et Ep, notamment avec Roy Ellis en featuring de toute première catégorie. D’ailleurs, Transilvanians est un peu le backing-band officiel du boss en Espagne, un peu comme 65 Mines Street en France ou The Magic Touch en Allemagne.

Le disque s’intitule « Echo, Vibes & Fire », il sort le 11 septembre en CD, digital, et vinyle avec le CD inclus, il comporte douze titres, et même que dedans y a un featuring de… Roy Ellis pardi ! Et y en a aussi un autre de Roberto Sanchez, le gars du Lone Ark Studio où le disque a été enregistré, en outre big boss man du Lone Ark Riddim Force Band (qui accompagne notamment Alpheus). La scène espagnole est décidément la plus belle du monde. (suite…)

Page suivante »