Rude Boy Train

TWO TONE CLUB – One (réédition) – Productions Impossible Records

UN PEU D’HISTOIRE: Le premier album du TWO TONE CLUB, sorti il y a 18 ans avec sa vilaine pochette sur Big 8 Records, était épuisé depuis une dizaine d’année.

Productions Impossible Records a eu la bonne idée de le rééditer dans une version remixée et remasterisée au studio Indie Ear par Jean-Loose, avec pour artwork cette fois une simple photo du Chef et de Linton, probablement tirée de la même série que celle du 45 tours « Where’re Going… » de 2001.

LE DISQUELe répertoire du Two Tone Club, on le connait par cœur à force d’avoir vu la fine équipe en concert. Et là, en dix titres, le groupe de Montbéliard remettait au début du millénaire, le vrai ska au milieu du village, à une époque où en France on n’avait d’yeux que pour la scène festive et pour les troubadours en sarouel. (suite…)

Deuxième extrait du nouveau Spitfires : c’est du brutal !

Voilà un groupe qui soulève l’enthousiasme. Oui parce que certes ici on aime le ska, le rocksteady, le skinhead-reggae, le punk-rock, la soul et des tas d’autres choses, mais quand un combo nous propose quelque chose d’aussi varié, on l’accueille toujours avec un immense plaisir.

On vous avait parlé de « (Just Won’t) Keep Me Down« , tuerie de ska song à la Dead 60s, les cuivres en plus. Voilà maintenant « Tear This Place Right Down ! », un peu rhythm’n’blues, un peu soul, un peu rock… Franchement, une telle beauté ça laisse sans voix. (suite…)

Victor Rice est de retour, et ça fait plaisir

On ne présente plus le grand VICTOR RICE, génie absolu de la basse et grand producteur, quand a souvent croisé du côté de la scène de New-York, jamais très loin des Slackers ou des Toasters.

Le gars est désormais installé à Sao Paulo au Brésil, et ceux qui l’ont vu avec son septet (composé de pas mal d’ancien Moon Invaders) sur sa dernière tournée européenne savent que c’est du très très haut niveau. (suite…)

Le nouvel album de MANGO WOOD arrive

MANGO WOOD, c’est encore un groupe espagnol (de Madrid), amateur de rocksteady et de skinhead reggae, avec dedans des anciens membres de Rude Pride, Crepitans ou Upsttemians…

Aucun album au compteur, mais au moins quatre 45 tours, sortis chez Respect Records, le label voisin.

Il fallait donc s’y mettre sérieusement, et le sextet vient d’annoncer la sortie de son premier LP, « Stomp You Down », sur Liquidator Music le 29 avril prochain. Ça sera disponible en CD, vinyle et téléchargement. (suite…)

Long Beach Dub Allstars : nouvel extrait

Nouvel extrait du nouvel album de LONG BEACH DUB ALLSTARS, l’autre groupe de Roger rivas (Aggrolites), avec au chant l’inénarrable Opie Ortiz. Le disque éponyme devait sortir aujourd’hui, mais il a été repoussé au 29 mai à cause de l’autre virus de merde.

Pour nous faire patienter, voici donc un troisième extrait intitulé « Make A Name », efficace comme une vieillerie 90’s de (au hasard) Sublime… Ils ont quand même un sacré réservoir à talents en Californie !

On patiente, on écoute, on met ses Vans toutes neuves et on précommande(suite…)

Busters Pension Fund : l’autre face des Busters

BUSTERS PENSION FUND, c’est comme son nom le laisse deviner, un groupe composé d’anciens membres des Busters première époque, notamment Klaus Uber, le chanteur qui avec Thomas  Scholz formait la meilleure doublette de la longue histoire du combo (sur les quatre premiers albums), et Max Grittner, le bassiste qui avait aussi composé la plupart de leurs morceaux.

Le groupe est assez récent et n’a pas encore de discographie. Il était d’ailleurs programmé à la prochaine édition du Riverside Stomp à Wiesbaden, malheureusement annulée pour cause de coronavirus. (suite…)

THE UPPERTONES – Easy Snapping – Jump Up ! Records

UN PEU D’HISTOIRECe qu’on avait pris au départ pour un side-project de Mr T-Bone, célèbre tromboniste italien qui officiait il y a quelques années dans Mr T-Bone and The Young Lions, The Bluebeaters ou de The Sabaudians, est en fait rapidement devenu son groupe principal. Délaissant les Bluebeaters (sa formation la plus récente), le gaillard s’était entouré de Count Ferdi à la batterie et Peter Truffa au piano (un américain qu’on a souvent vu du côté du New York Ska Jazz Ensemble), pendant qu’il officiait lui même au chant et au trombone.

Après deux albums, « Closer To The Bone » en 2015 et « Up Up Up ! » en 2017, le trio revient avec son boogie jamaïcain et cette fois Phil Cuomo au piano pour un « Easy Snapping » toujours autant tourné vers le passé…

LE DISQUE10 titres, pas un de plus pour ce nouvel opus du trio turinois légèrement remanié. 10 titres, et presque autant de reprises, mais toujours largement revisitées à la sauce Uppertones. (suite…)

Un nouvel album d’Alpheus la semaine prochaine

The VictoryY a ALPHEUS, le chanteur anglo-jamaïcain qu’on ne présente plus, qui sort un nouvel album intitulé « Victory » le 9 avril prochain, deux ans après un « Light Of Day » d’excellente facture.

C’est forcément du côté de l’Espagne que ça se passe sur Liquidator Music, avec à la production comme d’habitude le fidèle Roberto Sanchez, et en accompagnement derrière les potes de la Lone Ark Riddim Force.

On vous remet le clip de « Rudies », titre du nouvel opus qui figurait déjà sur le 45 tours collector publié le mois dernier (sur Liquidator aussi, forcément). (suite…)

Du nouveau chez les Bluebeaters

On reste du côté de Turin en compagnie de Count Ferdi. Le gars est aussi batteur des BLUEBEATERS, autrefois backing-band du grand Giuliano Palma (qui a sorti quelques chefs-d’oeuvre).

Le premier album du groupe était magistral, et on est impatient de lui trouver une descendance. Ça pourrait arriver bientôt et le combo a laissé entendre que ça devrait être pour 2020.

On croise les doigts et les testicules pour que ça arrive, et on écoute le nouveau single (le premier du nouvel opus ?), « Mamma Perdonami », en version studio, et en version live chacun chez soi pendant le confinement. (suite…)

Le SKANKY COMBO en session live

L’image contient peut-être : texteTHE SKANKY COMBO, c’est le quatuor de Nantes qui aime le son à l’ancienne façon rocksteady et qu’on vous a déjà présenté dans les colonnes de Rude Boy Train.

Le groupe était récemment dans les locaux de SUN (le Son UNique, la radio du coin) pour enregistrer une petite session live « Sun Music Addict » en studio avec au programme quatre compositions:   « Without you I’m Cold », « American Girl », « Unexpected Encounter » et « Near the Ocean ».

C’est par là que ça se passe : (suite…)

« Page précédentePage suivante »