Rude Boy Train

Ca bouge du côté des Old Dodge

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan et texteOn connaissait OLD DODGE FELLOWS, le groupe francilien qui depuis 2010 nous envoyait dans les esgourdes son mélange d’early-reggae, de rocksteady et de soul. Et c’était bien.

Pas tellement de nouvelles ces derniers temps, sauf que là y a de nouveau une actu : le line-up a été un peu remanié et le groupe s’appelle désormais Gaelle (c’est la chanteuse) & The Old Dodge Fellows. (suite…)

THE MAGNETICS – Jamaican Ska – Get Up/Self

UN PEU D’HISTOIRE : The Magnetics, c’est tout chaud tout beau et ca nous vient «diretto dal’Italia »… Ces cocos-là ne sont pas pour autant  tombés de la dernière pluie, Olly Riva et Mr Massa étant des membres de la première heure du groupe ska-core tendance punk Shandon, dont la carrière s’éteint en 2004 après près de 10 ans de succès… Le groupe réapparaît en 2012 pour quelques concerts à l’occasion de la sortie d’un best-of, et se reforme même en 2015.

Mais les envies de Mr Olly sont plus roots, et c’est accompagné des Soul Rockets, où l’on retrouve à la batterie l’infatigable Ferdinando Masi, fidèle compagnon de Mr T-Bone (que ce soit au sein des Bluebeaters ou de ses Uppertones),  qu’il se produit régulièrement depuis quelques mois, sur des tempos allant du bon vieux rock’n’roll à la soul. (suite…)

THE SELECTER – Daylight – DMF Music

The Selecter - DaylightUN PEU D’HISTOIRE : The Specials, Madness, THE SELECTER. C’était le triptyque des années two tone, et tous sont encore actifs, certes dans des états différents. Les premiers ont largement rémanié leur line-up, les seconds sont quasi intacts (quelques rides en plus), et les troisièmes, The Selecter, ont connu trois vies différentes : la première au temps des damiers et des hit-parades, avec Pauline, avec Gaps, avec Neol, Charley et les autres, la seconde, au tournant des 90’s avec Nick Welsh et Martin Stewart, et la dernière, celle d’aujourd’hui, avec le retour de Gaps Hendrickson, un groupe totalement remanié et même la présence d’une section cuivres.

Quarante ans après ses premières apparitions à Coventry et sa ribambelle de tubes, le groupe phare de la scène ska mondiale est de retour avec son nouvel album (le 11e ?) pour user la semelle de vos loafers. (suite…)

SPRING HEELED JACK – Sound Salvation – Autoprod

L’image contient peut-être : texte

UN PEU D’HISTOIRE : SPRING HEELED JACK, c’est le groupe ska-punk de New Haven, Connecticut, avec dedans Chris Rhodes, le tromboniste des Mighty Mighty Bosstones depuis le début des années 2000.

Après deux albums (dont le premier, « Static World View » chez Moon Ska), le combo s’était séparé au début des années 2000, avant une réunion entre 2010 et 2012, et enfin depuis 2013.

Les voilà qui rempilent pour de bon avec un nouvel opus autoproduit, « Sound Salvation », avec du ska-punk et plus si affinités. (suite…)

PAMA INTERNATIONAL – Love & Austerity – Happy People

UN PEU D’HISTOIRE : PAMA INTERNATIONAL, c’est l’un des très très bons groupes anglais des années 2000. Dès son premier opus en 2002 (déjà 15 ans), le combo de l’autre frère Flowerdew (Sean) et de Lenny Bignell dans lequel Lynval Golding et Lee Thompson étaient venus faire des piges, avait marqué les esprits avec leur très appréciable son british d’inspiration jamaïcaine.

Pour leur retour, le line-up a été largement remanié,  Finny (le chanteur) n’étant notamment plus de la partie. C’est ballot ? Certes, mais le gars a été diablement bien remplacé par Jewels Vass et sa crinière comme dans les années 80 et par une Anna Uhuru à la voix à tomber par terre. Le disque s’intitule « Love & Austerity ». Il est plein d’amour, et pas austère pour un sou.  (suite…)

TOKYO SKA PARADISE ORCHESTRA – Paradise has no border – Cutting Edge/Justa Record

Résultat de recherche d'images pour "paradise has no border"UN PEU D’HISTOIRE : On a du mal à suivre la carrière du TOKYO SKA PARADISE ORCHESTRA, l’un des meilleurs groupes au monde, et depuis longtemps. Comme tous les combos nippons, Ska Para communique très mal avec le reste du monde, et encore, c’est loin d’être les plus mauvais (mais franchement qui a vu un groupe de ska japonais en Europe ces 5 dernières années ?). Et puis, si leurs albums des années 2000 étaient trouvables à un prix raisonnable sur ebay (notamment dans des éditions coréennes), ça n’est plus du tout le cas depuis « Walkin’  » en 2012. Comme si la maison avait pris l’eau avec le départ du frontman Tatsuyuki Hiyamuta en 2008.

Sauf que Ska Para continue sa route contre vents et marées, et que ce « Paradise has no border », mine de rien, est quand même son 18e opus. (suite…)

Danny Rebel & The KGB – Lovehaus – Stomp Records

UN PEU D’HISTOIRE : Ca fait pile poil dix ans que DANNY REBEL et ses potes du KGB se sont formés à Montréal. Le quintet fait dans le son jamaïcain, tout le son jamaïcain, avec du reggae, du rocksteady, du ska et plus si affinités. Après des morceaux sur les compiles « All-Skanadian Club », le combo avait sorti son premier LP, « Blastoff », en 2012 chez les voisins de Stomp Records.

Pas tellement de nouvelles depuis, si ce n’est la publication l’année dernière des « Boombox Sessions » en cassette, avec dessus 10 morceaux enregistrés live en studio et en acoustique.

C’est avec une certaine curiosité qu’on a appris que le groupe venait de publier un second album sur Stomp Records, « Lovehaus », disponible pour le moment uniquement en téléchargement. Le disque a été entièrement mis en boîte dans le studio/appart de la bande (le Lovehaus donc) à l’été 2016 puis à l’hiver 2017. C’est ce qu’on appelle du Do It Yourself. (suite…)

JOHNNY REGGAE RUB FOUNDATION – No Bam Bam – Pork Pie Records

UN PEU D’HISTOIRE : Une sortie de chez Pork Pie, c’est plus comme dans les années 90, ça se fait rare et devient un petit évènement… Et quand il s’agit du premier album d’un groupe relativement méconnu comme ces Johnny Reggae Rub Foundation, formé pourtant dès 2011, on se pique d’une sacré curiosité.

Faut dire qu’a part chez eux, en Allemagne, on n’a pas beaucoup entendu parler de leur trois premiers 45T sortis à ce jour, même si vos serviteurs avaient tout de même réussi a vous les évoquer lors de la sortie de « Cool It Down », le dernier en date, sur lequel ils étaient déjà accompagnés par l’excellent Victor Rice… On s’était depuis satisfaits de quelques vidéos live, au charme parfois désuet,  de reprises comme « Up To No Good » qui constituaient l’EP nommé « Punk ».

On pouvait y voir une formation réduite à simple trio constitué de Johnny « Ska » et Chrissie « Reggae »,  accompagnés par un bassiste,  et l’on ne pouvait que distinguer le potentiel certain de ces deux voix qui se mariaient à merveille. (suite…)

THE KUBRICKS – The Heist – Skallywag Records

Résultat de recherche d'images pour "the kubricks the heist amazon"UN PEU D’HISTOIRE : THE KUBRICKS est un groupe de Londres créé en 2008. Le groupe est influencé par Madness et il joue un peu partout dans le royaume, avant de se poser en 2012 pour composer son premier Ep, « Wasters & Wannabes », enregistré au Blue Studio sous la houlette d’Andrew Tulloch, un ingénieur du son/producteur spécialisé dans l’enregistrement d’albums live (il a travaillé pour Elton John, Robbie Williams, Madness, PIL, Archive, Killing Joke, KISS…).

Le disque sort un an plus tard sur Skallywag Records et sera suivi par une petite poignée de singles. (suite…)

SKAPITAL SOUND – Flamingo – Stratego/Diva Music Group

UN PEU D’HISTOIRE : On vous avait parlé, plutôt en bien, du premier opus de Skapital Sound, le side project du saxophoniste du groupe mexicain emblématique Inspector, Jesus Arriaga.

On vous concédait qu’a l’époque, face a ces compos variées à la forte inflexion two-tone, aux accents forcément latino et à la production nickel,  on avait été plutôt sous le charme. C’était en juin 2015, et le groupe de Monterrey  a participé depuis à la plupart des grosses soirées de la scène Mexicaine, partageant l’affiche avec des groupes comme les Toasters ou les Skatalites, ou bien les locaux de Inspector ou Los De Abajos. Ils ont aussi  placé un titre sur la dernière version de la compil « Skanibal Street » des Allemands de Mad Butcher…

Pile poil deux ans plus tard, les revoilà avec ce Flamingo, qui sort cette fois ci en version physique CD, pas vraiment distribué autrement qu’a leurs concerts, mais aisément trouvable en MP3 sur  le net en mode officiel ou non d’ailleurs… (suite…)

Page suivante »