Rude Boy Train

Erin Bardwell Collective – Our Time – Pop A Top Records

a1304375460_2UN PEU D’HISTOIRE: C’est en 2003 à Swindon (entre Londres et Bristol) que se forme le Erin Bardwell Collective. Véritable collectif, comme son nom l’indique, le groupe gravite autour de la personnalité du fondateur Erin Bardwell.  Compositeur, DJ, claviériste et chanteur du groupe il est un vieux routard de la scène ska des années 90 (membre fondateur des Skanxters, More Specials).

En 2003 Erin décide de sortir son premier album sous son propre nom « The Erin Bardwell Collective Vol.1 » sur son propre label Pop-A-Top Records. L’idée de collectif prend alors tout son sens puisque c’est tout un panel de musiciens et amis qui se joignent à lui pour la réalisation de ce premier LP. Dans la continuité du premier opus le groupe sort en 2006 le volume 2 puis en 2008 le volume 3 du projet initial.

Après de nombreux concerts et un line up des plus changeant avec notamment la collaboration de Neol Davies le guitariste des Selecter, le groupe se stabilise en 2012 à l’occasion de la sortie de l’album « Bringing The Hope » toujours sur le label maison. (suite…)

GIANT PANDA GUERILLA DUB SQUAD – STEADY – Easy Star Records

UN PEU D’HISTOIRE: Ces New Yorkais de Rochester, à qui on peut aisément filer le titre du nom de groupe le plus improbable, est né en 2001, tout d’abord en tant que « jamband » jouant en live des compos entre reggae roots et influences folk et psyché… La tournure devient plus factuelle en 2006 avec la sortie d’un premier skeud, « Slow Down », produit étonnamment par Alex Perialas plus connus pour ses collaborations trash métal avec Anthrax, OverKill ou Testament.  Après plus de cent dates à travers les US, le Canada et bien sûr la Jamaïque, 4 albums studio où les influences reggae prennent petit à petit le dessus, quelques belles perfs dans les charts reggae US, le groupe signe cette année  sur le label Easy Star Records pour la sortie de ce « Steady », enregistré à Boston dans le studio de Craig Welsh, clavier de 10ft Ganja Plant. (suite…)

THE RIDDIM CATS – Desde el norte con amor – Autoprod

UN PEU D’HISTOIRE: THE RIDDIM CATS, c’est un groupe de Monterrey au nord-est du Mexique, formé en 2000. Le combo composé de cinq à sept musiciens est adepte du vieux son ska/rocksteady, celui des Skatalites, d’Alton Ellis, de Toots and The Maytals, mais aussi d’Hepcat ou de Giuliano Palma & The Bluebeaters.

Après pas mal de concerts au pays avec The Toasters, Left Alone ou des formations locales, et après deux albums sortis en totale indépendance, « We Are The Cats » et 2009 et « All You Need Is Ska » en 2012, les voilà de retour avec un troisième opus, « Desde El Norte Con Amor », à nouveau autoproduit et édité au printemps dernier. (suite…)

The New Town Kings – Pull Up & Rewind – Bomber Music

UN PEU D’HISTOIRE: C’est à Colchester à l’est Angleterre (presque en face de Rotterdam) que débute la carrière de NEW TOWN KINGS, groupe ska, rocksteady, reggae composé de neuf musiciens, vers le milieu des années 2000.

Avec deux albums au compteur (« Sound Of The New Town » en 2007 et « M.O.J.O » en 2011), un passage au Dance Ska Là rennais et un changement de chanteur en 2012 – exit Chris, welcome Dabs – le groupe se rappelle à notre souvenir à l’été 2014 avec la sortie de « Pull Up & Rewind », un Ep quatre titre sur Bomber Music dont on vous avait déjà fait découvrir un sympathique extrait. (suite…)

SKAOS – More Fire – Pork Pie Records

UN PEU D’HISTOIRE: SKAOS, c’est des vieux d’la vieille de la scène allemande. Le groupe a été créé en Bavière en 1982 et a attendu quelques années avant de se faire connaître comme un fer de lance du ska revival typiquement teuton qui florissait un peu partout dans le pays vers la fin des année 80.

Un premier Ep, « Inside » en 1987, puis un premier album, « Beware », en 1988 sur Unicorn Records, et voici Skaos définitivement lancé. L’album suivant, « Catch This Beat », sort en 1989 sur Pork Pie Records et les deux disques seront réunis sur un même CD. Pork Pie devient alors LE label ska allemand, et celui auquel Skaos sera le plus fidèle, notamment avec les compilation « Ska Ska Skandal ». (suite…)

New York Ska-Jazz Ensemble – Free As A Bird Ep – Ska-Jazz Productions/Mésdemil

UN PEU D’HISTOIRE: C’est en 1994 que se crée le NEW YORK SKA JAZZ-ENSEMBLE, au départ comme side-project de trois membres des Toasters: Rick Faulkner au trombone, Johnathan McCain à la batterie, et Fred Reiter au sax. A cette époque, The Toasters est un groupe très en vue, et le label Moon Records est l’un des plus prolifiques. Le NYSJE va donc profiter de ces quelques avantages pour se faite très rapidement connaître un peu partout dans le monde.

Le crédo du combo est simple : Prendre du ska, du rocksteady ou du reggae bien dansant et les mélanger à des sonorités jazz. Le groupe reprendra d’ailleurs un tas de standards de tous les genres, de « Harlem Nocturne » à « Take 5″ en passant par « Love & Affection », « Haïtian Fight Song » ou « Skalloween ». (suite…)

The Transilvanians – Echo, Vibes & Fire – Liquidator Music

Echo, Vibes & Fire cover artUN PEU D’HISTOIRE: Ça faut désormais dix ans que THE TRANSILVANIANS s’est formé à Vigo en Galice. Un album au compteur (le très bon « Vampire Lover« ), mais aussi quelques Ep, notamment avec Roy Ellis (Mr Symarip) que le combo a pris l’habitude de backer pour ses concerts dans la péninsule, et bien sûr « Kings Of Catacomb Reggay » en 2013.

Récemment, les Transilvanians étaient même de passage en France pour promouvoir leur excellent « horror reggae ».

Mais leur actu de moment, c’est la sortie de leur deuxième album, « Echo, Vibes & Fire » sur Liquidator Music. Au programme, douze morceaux dont leur reprise du Clash, le tout enregistré au Garageland Studio et mixé par Roberto Sanchez au Lone Ark Studio. Le tout est disponible en CD et en vinyle du côté de Liquidator(suite…)

Santiago Downbeat – Sonido Trascendental – La Makinita

UN PEU D’HISTOIRE: SANTIAGO DOWNBEAT, c’est depuis 2008 le très bon groupe ska-jazz originaire de la capitale du Chili dont on vous parle beaucoup la sortie fin 2012 de leur très recommandable premier album éponyme.

Ça faisait un moment que le big-band, ayant obtenu une subvention, était en quête de dates en Europe, et après quelques galères et surtout pas mal de persévérance, le voilà qui débarque dans quelques jour pour une série de concerts en France, en Belgique, en Pologne, au Danemark, en République Tchèque et en Allemagne. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Santiago Downbeat se pointe avec sous le bras un Ep tout nouveau, tout beau, tout chaud.

Quant au premier album, il va être réédité par la Makinita, et sera disponible chez nos amis de Jamaican Jazz Records et de Liquidator Music (qui a déjà quelques copies dans son catalogue). (suite…)

The Circle City Deacons – Welcome Home – Autoprod

Welcome Home cover artUN PEU D’HISTOIRE : Les Circle City Deacons, vous connaissez forcément puisse l’on vous en parlait dès 2012 lors d’une chronique  d’un premier album prometteur nommé « Right With Time »… Malheureusement, on ne peut pas dire que ces amateurs de rocksteady et de ska teintés de soul aient particulièrement fait parler d’eux depuis cette sortie, se contentant de quelques concerts plutôt locaux suivis de plus d’un an de quasi silence radio.

Mais ce groupe d’Indianapolis,  dont le leader et clavier Craig Gorsline participe activement aux Fast Four qui accompagnent Sammy Kay  en tournée, semble tenace et nous ressort cette année une nouvelle galette : « Welcome Home », si l’on peut parler de galette pour une sortie pour l’instant 100% numérique…  (suite…)

Dr Ring Ding – Gwaan/March Forth – Flat Daddy Records

UN PEU D’HISTOIRELa dernière fois qu’on vous avait parlé de DR RING DING, c’était pour ses featurings du moment, notamment avec les Coréens de Kingston Rudieska, et avec la grand (petit) Italien Roy Paci. Mais la dernière vraie livraison discographique du Docteur, c’était l’Ep « Kalypso Time » en 2013, et côté album, c’était l’excellent « Piping Hot » avec Dr Ring Ding Ska-Vaganza (ses potes du Freedom Street Band) fin 2012.

Là, il revient avec  un double album, « Gwann/March Forth », sur Flat Daddy Records, la subdivision de Pork Pie qui s’occupe des groupes pas tout à fait ska, accompagné avec style par le Sharp Axe Band. (suite…)

Page suivante »