Rude Boy Train

EASTERN STANDARD TIME – Time For Change – Jump Up Records

UN PEU D’HISTOIRE: C’est à Washington DC que se forme en 1995 le groupe Eastern Standard Time qui originellement joue du ska-jazz teinté de toutes les autres variantes des rythmes caribéens.

Après un EP « Take Five » en 1996, leur premier album « Second Hand » déboule en 1997 et ça en jette direct, avec des compos originales et solides et une prod nickel. Ils pointent dès lors dans le peloton de tête des formations US, ce qui leur ouvrira la possibilité de jouer par chez nous, et quiconque aura vu Eastern Standard Time sur scène pourra vous vanter l’excellence de leurs sets, dansants à souhaits. « Time Is Tight », leur deuxième album sort d’ailleurs chez les Allemands de Grover Records en 2001. Mais les Washingtoniens de sont pas des plus bavards et distillent leurs compos au compte-goutte, et ce n’est qu’en 2005 que voit le jour, conjointement chez Jump Up Et Grover, « Tempus Fugit », leur troisième album, qu’ils viendront défendre sur scène sur nos terres. (suite…)

KING ZEPHA – King Zepha’s Northern Sound – Happy People Records

UN PEU D’HISTOIRE : C’est l’histoire d’un mec de Leeds qui, depuis 2014 se fait un malin plaisir a produire à la maison sur son huit pistes, de bons petits sons tendance Jamaïcaine période 60’s avec un certain sens du bon goût.

Ce mec, c’est King Zepha et après un sympathique premier album « Introducing… King Zepha & The Bluebeat Renaissance » en 2015, puis un plus costaud « This is the north and we do what we want » en 2017, il s’affirme comme un sacrément bon compositeur. Il trouve parfois quelques musiciens pour jouer ses morceaux en live, mais malheureusement jamais de ce côté ci de la Manche. En ce début de 2019, il annonce un deal avec Happy People Records, le label de Pama International et c’est en avril que nous est donc arrivé ce nouveau «King Zepha’s Northen Sound ». (suite…)

THE ROCKSTEADY CONSPIRACY – Rough & Sweet – Get On Records

UN PEU D’HISTOIRE : Au début des années 2000, six musiciens talentueux de Vienne en Autriche s’associent pour backer quelques vieilles gloires du niveau de Dave Barker, Rico Rodriguez, Derrick Morgan ou The Pionneers, s’il vous plait.

Ce n’est qu’en 2012 qu’ils se décident à écrire leurs propres chansons et à fonder The Rocksteady Conspiracy. Porté par la voix relativement simple mais efficace de Fabian Paler bien appuyée par les choeurs assurés par les deux guitaristes, ils n’avaient jusqu’alors sorti qu’un EP 3 titres sur Bandcamp… C’est donc un belle surprise de les voir débouler en ce début de printemps, frais et dispos avec ce « Rough & Sweet » sorti en vinyl sur le label Allemand Get On Records, qui s’était signalé en sortant le dernier Magic Touch. (suite…)

THE BEAT – Public Confidential – DMF Records

UN PEU D’HISTOIRE: THE BEAT (aussi connu comme The English Beat parce qu’aux USA, le nom « TheBeat » était déjà pris) est un groupe de la période two tone né en 1978, comme The Specials. Le groupe de Birmingham emmené par Ranking Roger et Dave Wakeling a sorti une poignée de hits au basculement des 70’s, avant de se séparer pour voir les deux compères monter General Public dans un style plus new wave. A peu près au même momement, d’autres de The Beat créaient Fine Young Cannibals ou The International Beat, puis Special Beat avec des membres des Specials.

Après la séparation de General Public, Dave Wakeling, résident américain, a continué à jouer le répertoire de The Beat sous le nom de The English Beat (même s’il sort ses albums sous le nom de The Beat), pendant que Ranking Roger continuait à chanter le répertoire de The Beat sous le nom de The Beat. (suite…)

THE PRIZEFIGHTERS – FIREWALK – Jump Up Records

UN PEU D’HISTOIRE : The Prizefighters, c’est la bande de Minneapolis branchée musiques vintages de tous poils divagant allègrement du ska au reggae en passant par le rocksteady. La troupe étant pas trop bavarde, on a du se contenter, depuis leur formation en 2006, d’un LP assez fameux nommé « Follow My Sound » sorti chez Jump Up en 2010, d’une série de trois 45 tours parus conjointement sous le nom de « A Musical Knockout In 3 Rounds! » enregistrés tout en analogique, et d’un autre 45 en compagnie de Charley Organaire dans la même veine…

Malgré un œuvre relativement peu prolifique pour un groupe de cet âge, ils jouent régulièrement pendant toutes ces années, faisant aussi parfois aussi office de backing band pour des pointures du genre Stranger Cole, Charley Organaire, forcément ou bien encore pour le duo Roy Panton/Yvonne Harrison.

C’est donc avec une curiosité plus que certaine qu’on a accueilli en ce mois de février ce tout nouveau « Firewalk » toujours édité par le fidèle label Jump Up Records. (suite…)

ROY ELLIS « MR SYMARIP »-ALMIGHTY SKA-LIQUIDATOR MUSIC

UN PEU D’HISTOIRE : Roy Ellis, aka Mr Symarip, c’est un des grands habitués des lignes de Rude Boy Train. Faut dire que dans le genre légende, il se pose là, puisqu’avec ses Symarip, ils avaient raflé la mise en Grande Bretagne en ayant eu le nez assez creux pour balancer fin des années 60, des titres reggae 100% dédiés aux fans locaux rasés de près. On ne présente plus leurs nombreux hits incontournables dont le cultissime « Skinhead Moonstomp ».

Depuis l’arrêt du groupe, les deux ex-chanteurs de Symarip se partagent l’héritage de leurs standards avec Monty Neysmith parti vivre Outre Atlantique, pendant que Roy Ellis, coté Europe, joue accompagné de tout ce qu’il se fait de mieux par chez nous en terme de backing band, dont nos excellents 65 Mines Street. Parmi les plus fidèles figurent les Transilvanians, l’excellent groupe de l’écurie Liquidator, avec lesquels il a déjà enregistré un Ep et un featuring sur leur dernier « Echo, Vibes & Fire » qui date déjà de 2014. C’est donc en leur excellente compagnie qu’il a fignolé ce tout nouveau « Almighty Ska », publié forcément chez le label incontournable Espagnol, et en double LP, s’il vous plait ! (suite…)

THE SPECIALS – Encore – Universal

Encore [Explicit] (Deluxe)UN PEU D’HISTOIRECeux qui racontent que les SPECIALS n’ont rien sorti depuis 39 ans (et leur second LP « More Specials ») se trompent. Un groupe composé de Roddy Byers, Neville Staple, Lynval Golding et Horace Panter, a sorti « Today’s Specials » en 1996, puis « Guilty’ til Proved Innocent ! » en 1998. Une autre formation, sans Lynval Golding, mais avec Neol Davies de The Selecter, a publié « Skinhead Girl » en 2000, et « Conquering Ruler » en 2001, entièrement composés de reprises (comme « Today’s Specials » d’ailleurs dans un registre plus pop). Et puis bien sûr, il y avait eu « In The Studio » en 1984 sous le nom de The Special AKA, avec Jerry Dammers et John Bradbury.

Ce dernier est mort, cet avant-dernier est fâché depuis près de quatre décennies, et Byers et Staple ont décidé d’aller voir ailleurs.

Les Specials d’ « Encore » ce sont donc Terry Hall, Lynval Golding et Horace Panter, accompagnés de quelques fines gâchettes comme Steve Cradock à la gratte (Ocean Colour Scene) ou le Danois Nikolaj Torp Larsen aux claviers.

« Encore » vient tout juste de sortir. On ne pouvait pas passer à côté… (suite…)

THE READY MADES – Autogestion Sentimentale – Soudflat Records

UN PEU D’HISTOIRE: THE READY-MADES, c’est un groupe formé en 2015 dans la capitale autour d’Anatole Transe, Aristide Bruyant, Barbara Stressante, Fabrice del Bongo et Sir Walter Closet. C’est bien sapé, ça aime le son sixties, le garage, la pop yéyé et la soul sauvage, un peu comme Little Clara et les Chacals ou French Boutik.

C’est chez le Allemands de Soundflat Records que la bande a décidé de sortir en 2016 son premier Ep sobrement appelé « EP#1 », avant d’en sortir un autre quelques mois plus tard sur Burru Records (« Ouagadougou Blues » et le très bon ska « Fire »).

Après pas mal de concerts ici ou là, le groupe a décidé de sortir son premier LP, « Autogestion Sentimentale », publié dans les derniers jours de 2018 (mais enregistré à Reims un an avant), toujours du côté de Soundflat.

LE DISQUE: Il commence bien cet album, très bien même, avec « Intervention Horizontale », un titre que j’avais repéré en live, un peu yé-yé un peu pop un peu soul, qui finit en speed comme un bop de la dernière chance que n’aurait pas renié La Souris Déglingués période « Eddy Jones ». (suite…)

DOUBLE JABS – Million Dollar Reggae – Liquidator Music

Résultat de recherche d'images pour "double jabs million dollar reggae"UN PEU D’HISTOIRE: Ca fait maintenant quatre que DOUBLE JABS s’est monté en Espagne, et le groupe était resté très discret jusqu’à il y a quelques mois.

Sauf que double Jabs est tout sauf un groupe de débutants, mais plutôt un genre de all-stars band, avec pour frontman Goss The Boss, clavier des Cabrians,  accompagné pour l’occasion par des membres (ou des anciens membres) de Flight 404, The Kinky Coo Coo’s, The Oldians, Soweto ou The Blackstarliners… v’là un peu la tronche de la team !

Leur premier album, « Million Dollar Reggae », est sorti il y a quelques mois sur Liquidator Music, forcément…

LE DISQUE: Avec Double Jabs, le programme est à l’ancienne:  rocksteady, skinhead reggae, parfois à la limite du ska, mais avec un son d’aujourd’hui. (suite…)

THE MAGNETICS – Coffee & Sugar – Grover Records

Résultat de recherche d'images pour "the magnetics coffee and sugar"UN PEU D’HISTOIRE : C’est y’a un peu plus de deux ans que The Magnetics déboulaient sans vraiment avoir prévenu. Les 4 zicos menés par l’ex Shandon, groupe de ska-punk incontournable en Italie, Olly Riva, nous pondaient un premier LP nommé sans équivoque « Jamaïca Ska » qui avait un sacré répondant.Ils avaient emballé pas mal de monde, Rude Boy Train y compris, avec leurs chansons immédiates,  rudement efficaces se baladant allègrement du ska 60’s à un early reggae à la prod nickel

Après avoir fait tourner cet album sur pas mal de scènes Européennes, le line-up du groupe a été largement chamboulé avec les départs pour raisons personnelles du clavier Mr Massa et du guitariste Jack Giacalone, non sans avoir pris le temps d’enregistrer auparavant les sessions du futur album. Ils seront dorénavant remplacés par Mr Gange et William Nicastro et le groupe est maintenant renforcé sur scène par le saxophoniste de Shandon, Mr Cello, ce qui doit valoir le détour. Sans réel distributeur jusqu’alors, c’est avec l’appui de l’incontournable Grover Records qu’est sorti en décembre ce nouvel opus nommé « Coffee & Sugar ». (suite…)

« Page précédentePage suivante »