Rude Boy Train

THE MIGHTY VIPERS – Elemental – Autoprod

Aucun texte alternatif disponible.UN PEU D’HISTOIRE : THE MIGHTY VIPERS, c’est un groupe de l’ouest de l’Angleterre pas très vieux avec dedans quelques anciens Catch It Kebabs, qui a dû beaucoup écouter les combo two tone du coin, mais pas que.

Car les sept musiciens  décrivent leur son comme se situant quelque-part entre The Skatalites et The Cat Empire. Et c’est tout à fait ça. Y a du ska, forcément, mais aussi du reggae, du rock, des bricoles calypso et pas mal de funky music.

LE DISQUE : Alors oui, The Mighty Vipers, malgré l’expérience de certains de ses musicos, n’est pas le plus ancien des groupes d’Angleterre. Du coup dès les premières notes de « Elemental », on comprend que ça va pas être de la très grosse production et qu’il s’agit là d’un premier jet. (suite…)

Un nouveau 45 tours pour Alpheus

AlpheusOla les rudies, y a le gars ALPHEUS qui nous pond un nouveau 45 tours. C’est qui Alpheus ? C’est un chanteur anglais d’origine jamaïcaine qui a vécu aux USA et qui enregistre en Espagne. Ses disques sortent sur Liquidator Music, forcément, et le grand gaillard est produit par Roberto Sanchez.

On sait que les deux gars vont sortir ensemble un nouvel album (et il devrait y en avoir un troisième), avec derrière le Lone Ark Riddim Force Band. (suite…)

Les Liquidators aiment la grande Sharon

L’image contient peut-être : texteTHE LIQUIDATORS, c’est le très bon groupe de Lille qui fait tout plein de reprises et qui les met à sa sauce avec pas mal de talent. Et sur scène aussi ça envoie du lourd.

Le combo a récemment mis en ligne une très belle reprise de SHARON JONES : « How Long Do I Have To Wait For You ».

Alors forcément, on se dit que l’originale est grandiose et que tout le mérite revient à Sharon et à ses Dap-Kings, sauf que là une fois de plus, les nordistes ont mis tout leur feeling dans l’exercice (et quelques vibrations jamaïcaines). Et du feeling ils en ont. Ecoutez plutôt: (suite…)

Derrick Morgan live à Supernova

DERRICK MORGAN, on ne le présente plus. C’est l’une des dernières légendes incontestables de la musique jamaïcaine. Le gars affiche 77 piges au compteur, il ne voit plus grand chose, mais il aime toujours monter sur scène.

La preuve au printemps dernier où le grand Derrick fêtait ses 60 ans de scène au SUPERNOVA SKA FEST en Virginie. Il était accompagné pour l’occasion par les trop rares Eastern Standard Time qu’on espère revoir bientôt avec un disque, parce que les gars c’est pas tout à fait des manchots, d’autant plus que là ils avaient en featuring Roger Rivas, Jesse Wagner ou Chris Murray !

D’ailleurs le festival Supernova en 2017, c’était aussi The Pietasters, The Skints, Sonic Boom Six, Monty Neysmith, The Toasters, et même Greg Lee backé par The Aggrolites (avec les cuivres des Pietasters, ça devait être gigantesque)… (suite…)

Susan Cadogan ne sait pas pourquoi

On vous avait parlé l’année dernière du retour en très grande forme de SUSAN CADOGAN dont on n’avait pas eu beaucoup de nouvelles depuis sa tournée (et son album live) avec The Slackers au début des années 2000.

L’ep cinq titres de 2016 était de toute première bourre, et des versions alternatives avaient été mises en ligne peu de temps après.

La diva du rocksteady revient cet automne avec un single qui reprend « Don’t know why », sa chanson de 1982, réenregistrée ici avec Mitch Girio, le guitariste/producteur canadien et sa fine équipe. (suite…)

Rocksteady Sporting Club cherche dates

Résultat de recherche d'images pour "rocksteady sporting club"On vous a souvent parlé du ROCKSTEADY SPORTING CLUB, le groupe français le plus loin de nous par les kilomètres (il est à la Réunion), mais pas par la qualité du son.

Le combo a déjà sorti une belle série de 45 tours avec de magnifiques pochettes, et le voilà qui nous en annonce encore un pour dans pas longtemps. On va bientôt finir par avoir droit à un album si ça continue comme ça (impatience…)

Le combo qui était en tournée estivale en métropole l’année dernière doit revenir en 2018. Il est donc en recherche de dates (et si possible pas uniquement dans l’ouest svp).

Alors n’hésitez pas à les contacter à tombooking@kickonprod.fr.  Merci pour eux, merci pour nous.

Jr Thomas de retour en 45 tours

Aucun texte alternatif disponible.JR THOMAS, c’est le chanteur de Milwaukee qui avec ses VOLCANOS californiens nous avait scotchés il y a deux ans avec « Beware », son premier album chargé de merveilles rocksteady sur Truth & Soul . Pour ceux qui vivent dans une grotte, on rappellera que les Volcanos c’est une dream team avec dedans Brian Dixon à la gratte, Scott Abels à la batterie, Chiquis Lozoya à la basse, Dan Boer au clavier et Zac Pike à la guitare.

Forcément, après disque aussi balèze et quelques concerts en France qui apparemment valaient leur pesant de Dragibus, on est ultra impatient que sorte un second LP. (suite…)

Un nouvel album pour Los Aggrotones

Résultat de recherche d'images pour "los aggrotones brixton"LOS AGGROTONES, c’est le top groupe argentin de skinhead reggae qui joue presque toujours du son instrumental. Deux albums aux compteurs dont un second, « 10 Reggae Shots », qui fait figure de maître étalon du genre qu’on écoute avec des bretelles. Franchement au-dessus de ces cinq-là, y a pas grand chose.

De temps en temps, les gars de Buenos-Aires se font appeler The Undertakers pour sortir un 45 tours, mais là c’est bien leur troisième opus qui débarque pour notre plus grand plaisir.

Le disque va sobrement s’intituler « Brixton », et ça déjà c’est tout un programme, et comme invités pour tenir le micro on aura droit, excusez du peu, à Derrick Harriott (comme sur l’album précédent), Locksley Gichie, guitariste des Cimarons, et pour couronner le tout, l’incontournable Hollie Cook qu’on ne présente plus. (suite…)

Un nouveau 45 tours pour The UPSHITTERS

L’image contient peut-être : texteL’année dernière on vous avait parlé de THE UPSHITTERS, ce groupe catalan avec dedans des gars venus de The Oldians, de Herois De La Catalunya Interior ou de Goldfinger & The Mush Potatoes », qui sortait un Ep sur l’excellent label El Paso Records.

Chez El Paso, on sort assez peu de références, mais à chaque fois c’est la crème du skinhead reggae avec comme à l’accoutumée une grosse influence western spaghetti.

Après The Undertakers et The Tempranos, le label nous sort donc le nouveau 45 tours des The Upshitters dans la collection « Western Reggae » (vol 3), avec une version qui s’annonce juste gigantesque du thème principale de « Et pour quelques dollars de plus » d’Ennio Morricone (et non pas de « Pour une poignée de dollars » comme le titre semble l’indiquer). (suite…)

Buster Shuffle : le clip

Résultat de recherche d'images pour "buster shuffle i don't trust aword you say"Attention folle jeunesse, y a BUSTER SHUFFLE, le super quatuor british qui aime le son two tone et qui vient de pas mal changer de line-up, qui nous sort un premier single de son prochain album à paraître sur Burning Heart Records, cultissime label suédois, fin novembre.

Le morceau s’intitule  » I don’y trust a word you say », et vous pouvez le commander en numérique sur toutes les plateformes habituelles ou en vinyle, tout comme l’album qui lui est dispo ici (y a du vinyle noir, du vert et du blanc pour les collectionneurs).

L’album s’appelle « I’ll take what I want », et le clip de « I don’t trust… » nous que confirme que c’est du Buster Shuffle bien comme on aime… (suite…)

Page suivante »