Rude Boy Train

Soul Radics : le clip

Alors, les SOUL RADICS… Il est cool ce groupe, autant que son premier opus sorti il y a presque ans sur Jump Up Records était cool. Ils sont de Nashville, Tennessee, et auraient pu (dû) faire de la country. Mais non, ils ont décidé de faire du ska. Et nous on dit bravo.

On vous avait annoncé la sorti prochaine de leur deuxième album, « Big Shot », qui sera dans les bacs le 2 avril prochain grâce aux bons soins de cette maison de qualité qu’est Grover Records. C’est une bonne nouvelle, nous sommes impatients, et en plus nous sommes très contents d’avoir enfin un extrait à se mettre sous la dent. Et en guise d’extrait, l’octet emmené par l’inénarrable Dani nous a confectionné un bon petit clip ambiance « Incorruptibles » bien comme on aime, pour illustrer « One Time », un morceau qui annonce la couleur d’un skeud qui devrait être éminemment sympathique. (suite…)

Y a Bigtopp qui va sortir son deuxième album

BIGTOPP, c’est un groupe anglais originaire de Portsmouth, tout en bas en face de l’île de Wight, qui aime le ska et le reggae et qui en joue depuis le début des années 2010.

Après un premier album autoproduit en 2013, « Mischief« , le groupe s’est lancé récemment dans une campagne Pledge Music pour récolter des fonds pour la sortie du deuxième opus qui s’appellera « Next Stage », lui aussi autoproduit, au printemps prochain. La campagne est d’ores et déjà réussie, mais elle n’est pas terminée et vous avez encore la possibilité d’y participer durant quelques jours. (suite…)

The Specials/Special AKA, les rééditions double CDs des trois albums

specials

Warner a annoncé la grande nouvelle, les trois albums  studio des Specials vont être réédités très prochainement. Les esprits chafouins diront que ce n’est pas une grande nouvelle, oui mais voilà, les rééditions se feront sous la forme de double CDs débordant de bonus.

Ainsi, Specials (1979), More Specials (1980), et In The Studio (1984) comprendront tous les EPs, les singles non présents sur les albums et les faces B. De plus, ceux-ci comporteront également un live inédit en CD de 1979 au Paris Theatre, les prestigieuses sessions John Peel et des instrumentaux du 3ème album..

Ces 3 éditions de 2015 ont été remasterisées par Tim Debney et sont adoubées par Jerry Dammers himself. Elles comprendront des explications de Lois Wilson, et des photos rares du groupe prise par Chalkie Davies et inédites à ce jour.

(suite…)

Encore une belle compile Soul Jazz

Ça va faire vingt-cinq piges que SOUL JAZZ RECORDS, label, magasin Londonien et club du quartier de Brick Lane, réédite et compile de la vieille black music, et notamment du son oldies made in Jamaïca avec des belles tracklists et des pochettes/livrets bien propres. Et ça c’est très cool.

Et bien voilà-t’y pas qu’en ce début d’année 2015, Soul Jazz nous sort une compilation avec du vieux, du très vieux, du très très vieux, du quasi préhistorique même, sorti du formol, et du début des aventures de Coxsone Dodd à Studio One. C’est du son du début des 60′s, et même de la fin des 50′s. La préhistoire que j’vous dis, directement inspirée par le boogie-woogie et le rhythm’n'blues de Fats Domino ou de Louis Jordan. (suite…)

Moon Hop : le clip de type cool

On vous le disait l’autre jour, les Girondins de MOON HOP, adaptes d’un ska comme on aime, un brin vintage, un brin swing, sont de retour dans les bacs avec un 45 tours de bien belle facture sur Casual Records, le label qui fait rien qu’à sortir des bonnes choses, avec ici un bien beau visuel comme si on était chez Liquidator Music, pour un skeud qui s’inscrit dans la série « Casual Original », sur laquelle y aurait plein de bons groupes orientés ska, rocksteady ou soul. Et même qu’il s’agit de la trentième référence du label. Vivement la centième.

On vous avait aussi annoncé l’arrivée d’un clip, et c’est chose faite depuis aujourd’hui, avec un « Never Go Back Home » de très belle facture. Train’s Tone, Rockin’ Preachers, Moon Hop, Jacques Chaban-Delmas (Camera Silens diront les vieux skinheads)… Dans l’Bordelais, y a décidément plein de bonnes choses à se mettre dans le gosier, et dans les esgourdes ! (suite…)

Un nouveau 45 tours pour Akatz

On vous a déjà parlé de AKATZ ici, ce très bon groupe de Bilbao, chanson des Ludwig, mais aussi ville principale du Pays basque. En deux décennies d’existence, Akatz a sorti pas mal de disques, d’abord en autoproduction, puis au cours des années 2000 sur Brixton Records, le label d’Euskadi spécialisé dans le ska, le rocksteady et le reggae. Ça faisait un moment qu’on n’avait pas eu des nouvelle de la fine épique, en fait depuis la sortie en 2012 d’une compilation pour fêter dignement leurs vingt piges.

Cette fois-ci, Akatz revient avec un 45 tours, pas chez Brixton, mais chez Liquidator Music, le label omniprésent dans la péninsule, et dans la qualité.

Deux morceaux au programme : « Fiesta Del 73″ et « 10 Especial », tous deux inédits. Le premier est une chanson, le second est un instru reggae avec un gros trombone qui prend toute la place. C’est donc au format 45 tours, c’est limité à 500 exemplaires, il parait même que c’est un « limited DJ pressing » (!), et ça se commande par  pour 6 pièces seulement.

Et c’est aujourd’hui que ça sort, pile poil… Allez-y, y en aura pas pour tout le monde.

Skannibal, 13e édition

Bouh ça porte malheur nan ? C’est la treizième édition des compilations SKANNIBAL PARTY de nos amis allemands de Mad Butcher Records, ou plutôt de Black Butcher, la subdivision qui s’occupe de la musique jamaïcaine, car Mad Butcher fait aussi beaucoup quand le punk-rock qui tabasse sa mère, ou son père. Le premier volume de Skannibal Party était sorti en 2002, et dessus y avait des groupes de l’époque qu’on aimait bien comme The Kingpins, Dr Woggle & The Radio ou Regatta 69, et  une pochette qui se moquait toujours joyeusement des vilains méchants d’extrême droite. Ça d’ailleurs, c’est presque devenu une marque de fabrique. (suite…)

The Hotknives : Live ‘n’ Erect, le live inédit de 1987

logo hotknives

C’est un petit événement que voilà, The Hotknives, cet excellent groupe anglais formé en 1982, a exhumé les bandes d’un concert qu’ils avaient enregistré en août 1987, rien que ça.

Ce live a été enregistré au Champagnes Nite Club à Horshamet et comprend 17 titres (plus un bonus enregistré au  Parrot Inn à Forest Green 11 jours plus tard). Sont présents sur ce CD deux titres perdus “Dave’s Song” et “Hotknives Beat” ainsi qu’une reprise de “Knockin’ On Heaven’s Door” et des classiques tels que “Skin Up Harry”, “Doing Alright” ou “Liquidator”.

(suite…)

Moon Hop est de retour

Ben ouais, à Bordeaux on fait pas rien qu’à boire du pinard. Même si on en boit quand même. A Bordeaux, on fait aussi de la bonne musique jamaïcaine. On le savais déjà avec les Rockin’ Preachers, Ackee & Saltfish, Train’s Tone et les autres, et c’est des incontournables de la scène locale, MOON HOP, qui  repointent le bout de leur nez.

On n’avait pas eu beaucoup de nouvelles de ceux-là depuis 2012 et la sortie de « U Gonna Pay ! », leur troisième album sorti aux Productions de l’Impossible.

On est donc assez content d’apprendre que le groupe est retourné en studio, et qui va nous balancer tout bientôt (courant mars) un nouveau 45 tours qui sortira du côté de Casual Records. Deux titres inédits au programme: « Never Go Back Home » et « We Real Cool », pour un Ep qui sera le premier d’une nouvelle série qui s’appellera « Casual Records Serie »,  consacrée à des groupes ska, rocksteady, reggae ou soul, avec des vinyles dans des pochettes toutes simples, avec juste un macaron un peu à l’ancienne façon Trojan Records (vous verrez, c’est beau).  Ça va forcément être bien d’autant qu’il y a un petit clip qui s’annonce et que le tout mini  teaser ci-dessous file sacrément l’eau à la bouche. (suite…)

Sentimental Moods : le clip

Bon ceux-là on était passés à côté. Criminels que nous sommes. En Asie, il y a décidément pas mal de groupes qui émergent. On avait bien sûr les patrons nippons du Tokyo Ska Paradise Orchestra ou des Ska Flames, la Corée du Sud nous avait donné Kingston Rudieska, la Thaïlande avait engendré le Superglasses Ska Ensemble et à Hong-Kong, on trouvait les expat’ de The Red Stripes. En Indonésie, on vous avait déjà parlé de Aimee !, et c’est cette fois à SENTIMENTAL MOODS qu’on va s’intéresser.

Le combo existe depuis 2009 et ne jure que par The Skatalites, St Petersburg Ska Jazz Review, et bien sûr par Skapara. Un  Ep, « Ska Me This, Ska Me That » en 2012, une participation à la compile « Return Of The Rootsbois » en 2013, et les voici qui sortent en 2014 leur premier album, « Destinasi Empat », avec des beaux costumes comme leurs modèles japonais. (suite…)

Page suivante »