Rude Boy Train

Le nouveau Dirty Revolution débarque

DIRTY REVOLUTION, c’est un sympathique groupe Gallois qui aime le reggae, qui aime le ska, et qui aime aussi les mélanges. Et oui, ils sont de Cardiff ou il pleut tout le temps, du coup ils se réchauffent en faisant de la musique jamaïcaine, et ils ont bien raison. Dirty Revolution fait de prime abord penser aux voisins britanniques de The Skints : Quatre musicos au départ (ils sont six maintenant), une fille au chant, de la guitare, de la basse de la batterie, du clavier et même du mélodica, ainsi qu’une certaine propension à mettre une pincée de soul, de rock ou de rap dans leur tambouille revigorante.

Après un EP chez Do The Dog Music puis une premier album(« Before The Fire ») produit par Peter Miles et publié par Rebel Alliance, le combo s’apprête à sortir le 19 mai prochain son second opus intitulé « The Heat » avec une pochette chamarrée que t’as l’impression d’avoir pris du LSD. Fun ! En attendant, on s’écoute deux p’tits morceaux que le groupe a eu la bonne idée de balancer sur la toile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *