Rude Boy Train

Jah On Slide : L’interview !


Afficher l'image d'origineDiscussion avec Jérôme, clavier /chanteur/ tromboniste de JAH ON SLIDE, le groupe de la fin des 90’s qui avait traversé le début du millénaire avant de faire un assez long break. On parle de leur retour, de leur nouvel album (« Never Knocked Out ») qui sort tout bientôt, de The Clash et de Statuto…

RUDE BOY TRAIN : Salut Jérome, et merci de répondre aux questions de RBT !

JAH ON SLIDE : Salut , avec plaisir…

RBT : Alors, où est-ce que vous étiez passés toutes ces années ?

JOS : Nous-même nous ne le savons pas… Enfin si, on a beaucoup joué, un coup de fatigue, une perte d’envie donc le break était nécessaire… Mais si longtemps on ne pensait pas. On a beaucoup joué pendant presque 10 ans…

RBT : Ouais et là ça faisait quoi, 6 ou 7 ans que vous étiez en stand-by ?

JOS : Dernier concert durant l’été 2008… Donc oui pas d’actu depuis 6 ans…

RBT : Et comment est revenue l’envie ? C’est genre on se réveille un matin et hop, c’est reparti ?

JOS : C’est une question complexe car j’imagine qu’il existe tout type de réponses. Mais en ce qui nous concerne après la tournée au Japon en 2007, on a eu du mal à se remotiver… Alors sans envie on ne peut pas avancer… Alors on digéré tout ce que l’on avait vécu, certains se sont lancés dans d’autres projets… Et puis petit à petit au fil des mois on s’est recroisé, on a pensé a des nouveaux morceaux et de fil en aiguille, tu enregistres, tu écoutes, et un morceau en amène un autre et puis deux ans après tu te retrouves avec  des titres qui peuvent faire un album.

RBT : Et le line-up, c’est le même qu’à l’époque ?

JOS : A chaque époque le line-up est différent, et nous n’avons pas modifié la coutume. Nous sommes toujours trois membres originaux. Le bassiste et le saxophoniste qui sont avec nous, nous les connaissions bien et nous avions déjà joué avec eux. Le second guitariste quant à lui est nouveau… Tous ont participé activement au nouvel album.

RBT : Justement, tu peux nous parler un peu du disque, des ambiances, des invités…

JOS : L’album est encore différent de ce que nous avons déjà fait et produit mais je pense qu’on reconnait la patte JAH ON SLIDE… Il se compose principalement de titres 2 tone et revival… Mais cette vision n’est peut être pas objective. Toi qui a écouté quelques extraits qu’est ce que tu penses de ce que je dis ?

RBT : Ouais c’est à peu près ça effectivement au niveau du style, avec des bricoles un peu plus roots je dirais, mais ouais c’est du vrai Jah On Slide quoi. Y a Dr Ring Ding comme invité. Comment ça s’est passé avec lui ? Je suppose que vous le connaissiez ?

JOS : Dr Ring Ding, oui on se connait depuis bien trop longtemps. Depuis 1993, rencontré sur le Festival Ska de Postdam… Et depuis on se croise… Donc on se devait de faire un titre ensemble. 

RBT : Il est allé en studio avec vous ou il a fait son featuring tranquille à la maison avant de  vous l’envoyer ?

JOS : Oui c’est ça on lui a dit ce que l’on voulait, on s’est mis d’accord et il a enregistré sa partie de son coté. On a choisi ce morceau à lui proposer pour qu’il pose sa voix dessus. Un morceau assez rythmé, un morceau catchy, avec une base ska mais pas seulement ska… Un truc assez rock’n’roll quand même… Sinon les invités sont des gens qu’on apprécie humainement et musicalement, et donc comme d’hab on a essayé de se faire plaisir et de collaborer tranquillement avec plusieurs guest. En premier lieu donc Dr Ring Ding, Le Donz avec qui on a déjà bossé (« Please, please, please ») Rudy Cat (ex Upten, maintenant The Sonotones), Rachid Casta, Nicolas Puisais (Zebra, Zebra mambo Punk) et Toni (Batteur des Malarians).

RBT : Ok… Et il sort quand exactement l’album ?

JOS : Notre première date étant le 26 avril à Cézac dans le 33, nous aurons l’album pour cette occasion… Pour l’instant nous n’optons pas pour un distributeur et toutes sortes d’intermédiaires…

RBT : Il sort sur Big 8 ?

JOS : Non, BIG 8 n’existe plus depuis 2009. Nous faisons une production autonome pour le nouvel album.

RBT : Vous aimez bien faire des reprises : Le thème d’Amicalement Vôtre, « Boys Don’t Cry » de Cure, « Radioactivity » de Krafwerk, « The Selecter »… Vous étiez récemment sur la compile espagnole en hommage à The Clash, vous étiez aussi sur celle de Madness il y a quelques années… Vous avez même repris Gotainer ! Et sur le nouvel album, y en aura une ?

JOS : Non à votre grand regret messieurs dames… L’idée, l’envie ne nous est pas venue… En fait on s’est aperçu de ça quand on avait tous les titres.

RBT : Le projet The Clash, comment vous êtes arrivés dessus ? (super disque d’ailleurs)

JOS : En discutant avec le mec qui proposait ce projet… Il a eu envie d’avoir une de nos versions et nous nous avions envie de faire la reprise de « Rebel Waltz ». C’est comme ça qu’on s’est retrouvé à mixer en Espagne avec Dr Jau.

RBT : Il savait que vous jouiez de nouveau ?

JOS : Ah non pas du tout… Mais nous nous savions que nous jouions… Il suffisait juste d’enregistrer un morceau que nous n’avions pas prévu…Bah voilà CQFD, c’est pour ça que nous n’avons pas de reprise dans cet album, la reprise est dans le tribute aux Clash…Vu que nous l’avons enregistré au milieu des titres du nouvel album. Merci pour ta psychologie.

RBT : Ah ouais vous avez enregistré exprès pour la compile quoi…

JOS : Oui le morceau hommage au Clash on l’a fait spécialement pour le tribute. Mais la session a eu lieu en plein milieu des sessions des morceaux de l’album.

RBT : Y a des superbes reprises sur le Clash tribute. Moi je craque totalement pour « Lost In The Supermarket » par Daniel Lopez ou le Smooth Beans aussi (« Bankrobber »). Et toi ?

JOS : J’aime bien la reprise « Rebel Waltz » de Jah On Slide. Sinon j’aime bien la reprise de Jazzbo et celle de Chris Murray.

RBT : Vous jouez bientôt avec les Italiens de Statuto. Tu connais ce groupe ?

JOS : Oui je connais ce groupe Italien, un groupe très connu en Italie et trop peu voire absolument pas en France…

RBT : Ouais c’est hallucinant, y a pas si longtemps (deux ans) je connaissais pas… Un peu comme Giuliano Palma que je ne connais que depuis six ou sept ans…

JOS : Il y a trop de groupes… Tu es excusé…

RBT : Quel regard tu portes sur la scène ska française en 2014, toi qui es déjà passé par Skarface et Goldfinger ?

JOS : C’était mieux avant ! Pour citer mon ami Joe Dahan… Ecoute je n’ai pas suivi ce qui se passait depuis 2008, donc là je découvre pas mal de choses… Ce que je vois c’est que les groupes phares sont toujours là, d’autres comme nous reviennent, certains sont plus jeunes mais avec une vraie connaissance de cette musique. Toute la période dîte « ska festive » en France est passée… Ce qui n’est pas pour me (nous) déplaire…

RBT : Faut te pencher sérieusement sur 65 Mines Street …

JOS : Oui je connais ce qu’ils font… J’aime Beaucoup THE BRANLARIANS aussi… D’ailleurs j’en profite pour saluer Guillaume qui a réalisé la pochette de l’album.

RBT : Ah je me disais que cette pochette était cool ! Il a un super style le gars. Y a un groupe actuel (ou plusieurs) que tu suis particulièrement ? (tous pays confondus)

JOS : Pas trop en fait… Je reste sur des acquis… J’ai du mal à écouter de nouvelles choses…

RBT : Si tu pars sur une île déserte et que tu ne peux emmener que trois skeuds, tu prends lesquels ?

JOS : The Beatles « Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band », The Who « My Generation », The English Beat « I just can’t stop it ». Oui que de l’Anglais.

RBT : Effectivement, sélection très british …Question de la fin… J’me suis toujours demandé… Pourquoi Jah On Slide comme nom ? Ça a une signification particulière ? Tu trouves pas que le fait qu’il y ait « Jah » dans votre nom ça fait reggae roots, alors que le reggae roots c’est pas vraiment ce que vous jouez ?

JOS : Ce n’est pas faux… C’est une question que je me pose ou me suis posé… C’est trompeur, ou comme en Anglais ça pourrait être un « faux » ami… C’est vrai il aurait été plus sage de s’appeler « THE » quelque chose, mais à la création de JAH ON SLIDE, il y avait deux trombones dans le groupe d’où le slide, et le JAH faisait référence à la musique jamaïcaine… D’où est issu le ska sans vouloir trop m’avancer…  On avait voulu s’appeller Nutty Skanker mais c’était déjà pris.

RBT : Nutty Skanker c’est une marque déposée. Pas touche ! Ouais je pensais que le slide, c’était le slide qui veux dire « diaporama » style powerpoint quoi… Totalement à côté de la plaque je suis.  Mais là c’est plus clair en effet. En tout cas merci d’avoir répondu à nos questions, et à bientôt sur la route j’espère…

JOS : Merci à toi… Je tiens a te remercier pour ce temps que tu consacres à cette musique, et d’une manière plus large remercier tous ceux comme toi qui sont des passionnés et qui font vivre cette musique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *