Rude Boy Train

R.I.P Jackie Bernard !

950342_1390199900.1014Les semaines se suivent et malheureusement parfois se ressemblent. En effet, la musique jamaïcaine est à nouveau en deuil, avec la disparition le 16 septembre dernier à Kingston du chanteur Jackie Bernard. Pour mémoire , Jackie Bernard forme les Kingstonians en 1966 avec son frère Lloyd « Footy » Bernard et un ami Lloyd Kerr. Le trio offrira ses services a des producteurs comme Coxsone Dodd ou Sonia Pottinger, mais c’est avec Derrick Harriott qu’ils connaissent leur plus belle période, avec les hits Singer Man et Sufferer.
Le groupe se sépare au début des années 70 et Jackie Bernard commence une carrière solo. On le retrouve aux côtés de Coxsone Dodd, Harry J, Lee Perry, et même Jimmy Cliff dans les années 80 sur son label Oneness. Nous vous faisions part en fevrier dernier de l’état de santé dramatique du chanteur des Kingstonians qui, en dépit d’une carrière bien remplie, était loin de vivre dans le confort, rongé par le diabète. Créé en janvier 2014 la Jackie Bernard Foundation a organisé une campagne de dons pour lui porter assistance. Les fonds récoltés  avait permis de rénover son appartement, et de lui procurer les soins médicaux dont il avait besoin. Malheureusement la maladie fut la plus forte… R.I.P Jackie Bernard !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *