Rude Boy Train

THE BEATDOWN, Ska Cover Klub, Kaddy & The Keys – Le Havre/PiedNu – 20 Octobre 2014

Résultat de recherche d'images pour "the beatdown reggae"The Beatdown, c’est LE groupe de la scène ska et reggae canadienne actuelle… Né sur les cendres des excellents One Night Band, qui avaient amorcé un virage « Dirty Reggae » lors d’un dernier album magistral produit par Brian Dixon, le groupe du leader Alex Giguere poursuit sa route dans cette même veine, tout en proposant des morceaux plus ska toujours réussis.  Alors, forcément, lorsqu’une asso se bouge pour arranger leur venue en France, même un lundi, nous aussi on se bouge et on y file…
10583991_757815367631858_52108248917202788_n

Le début de soirée se déroulera sans accro : bonne petite affluence pour une ville réputée plutôt rock,  où un petit public ska est tout doucement en train de se créer, une bonne entrée en matière grâce au combo soul « Kaddy &The Keys » et  sa chanteuse charismatique et un set réussi des amis du cru « Ska Cover Klub » qui prend tranquillement de la bouteille avec  l’arrivée d’un tromboniste plutôt doué et d’un second guitariste qui l’est tout autant… Leurs reprises de classiques toutes périodes confondues ont toujours autant de succès… Une voie royale donc, pour l’arrivée de The Beatdown :

« The Other 10345566_757815447631850_4865073578945302307_nSide » avec  sa ligne de guitare très western  et son rythme ska du genre chevauchée sauvage  lance parfaitement les hostilités : le set sera tendu comme un string avec en tout et pour tout seulement 4 breaks !  « Walkin Proud »,  le reggae  100% « Aggro »,   titre du dernier album confirme que la part belle est ici donnée aux guitares… Faut dire que le line-up du groupe ne comporte aujourd’hui que des cordes pour accompagner le batteur… Et il faut avouer que ce n’est ici aucunement un handicap et que ça sonne terriblement bien ! La virtuosité des zicos et l’énergie qu’engage le combo sur chaque titre font merveille. Qu’ils jouent leurs petites pépites ska souvent accompagnées par l’harmonica joué au holder par Alex Giguere comme « You never know » ou « Tell Me Why » ou les reggae à la cool du milieu de set que sont « The River » ou « Running Around » la machine Beatdown ne tousse jamais.

Le reste de la soirée proposera le cœur de marché de la petite entreprise Québecoise :  la « toune » au gros son « Aggro-Reggae ». On y reconnait ces lignes de basse chiadées et le son de caisse claire bien en avant si caractéristiques de nos amis Californiens, mais ils arrivent aisément  à se démarquer par des compos bien personnelles et des voies assez différentes. Reste le même genre de « sing along » songs dont les refrains sont facilement repris en chœur par une assemblée conquise. Les titres « Beatdown »,  « Get It Started », « Leave Me » ou bien « No Man » sont autant de réussites de cet early reggae boosté à coup de gratte électrique. Deux  reprises, le classique des classiques « I Want Justice » de Delroy Wilson,   et une belle version du « Get ready » des Temptations , présentes sur le premier album20141024101928332_0001  viendront aggrémenter  la setlist de cette soirée des plus réussies…

The Beatdown, qui tourne dans sa formation actuelle depuis plus de deux ans fait donc preuve d’une belle maîtrise live de son oeuvre… On prend l’ensemble du set comme une belle paire de baffes, un aller par cette section rythmique clinquante et le retour par des envolées de guitares  variées et puissantes… Le charme de la voix d’Alex Giguere et des chœurs fait le reste et on se retrouve, comme ce fut le cas ce lundi au beau milieu d’une super  funky-punky reggae party qui se terminera sur quelques galettes  passés sur les platines du d’Harlem Shuffle « sound » accompagnées de quelques bières.

Une soirée comme on en espère de plus en plus par chez nous… et un grand merci a l’asso Prévenu76 pour ça!

Bronsky

PS: Merci à 76 Prevenu Speagy et Stéphane Ricouard pour les photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *