Rude Boy Train

Les SUPERVILLAINS de retour

THE SUPPERVILLAINS, c’est un groupe de Floride (Orlando) qui mine de rien existe quand même depuis 20 piges. Amateur de ska-punk (et de weed), le quintet avait viré reggae et était devenu un quatuor.

Ca faisait un moment que j’avais pas entendu parler de cette équipe de comiques, aussi c’est avec l’oreille tendue que j’ai appris qu’ils venaient de sortir leur huitième album, « Nice Things », toujours sur Law Records.

La formation a été remaniée (pas de sax ni de trompette mais arrivée d’un clavier), et le premier extrait, « I Will Destroy You », porte non seulement bien son nom, mais prouve que le groupe est décidément de retour à ses origines ska-punk. Les amateurs de roots peuvent aller voir ailleurs pendant que ceux qui apprécient l’école Fishbone, Expendables, Sublime, Pepper et compagnie pourront se procurer ça un peu partout.

  1. BT 7 septembre 2017 at 13 h 25 min

    Et moi qui croyait naïvement que le punk c’était No Future… 😉
    Trop bruyant pour moi… Destroy !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *