Rude Boy Train

Les dernières prods de CASUAL RECORDS

L’image contient peut-être : 1 personneCe label-là bien de chez nous est en train de devenir une référence. En Allemagne, les sorties de Grover ou de Pork Pie se font de plus en plus rares et Rocking Records semble avoir disparu.

Et si en Italie et en Espagne, il y a les très actifs Records Kicks et Liquidator Music, le label nancéien CASUAL RECORDS est en train tout doucement de se rendre à peu près aussi productif, et donc indispensable.

On vous laisse découvrir le programme ci-contre pour ce début d’année, avec en février The Dustburds, en mars le premier album des Berbiseyans de Dijon et le réédition du premier opus de J’Aurais Voulu (Colmar), et en avril un Ep des rasés de The Sambas  puis le troisième album des Stéphanois de Zone Infinie qui aiment le punk-rock qui tabasse.

Casual Records, c’est aussi une grosse distribution de tout un tas de galettes des quatre coins du monde, et notamment un gros travail sur l’import et le reconditionnement de 45 tours reggae, soul, ska… que vous ne savez même pas qu’ils existent. Vous pouvez retrouver ça sur leur site web, et sur toutes les tables de merch du grand est (et d’ailleurs). Pas de scène active sans labels actifs. Supportez ceux qui vous supportent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *