Rude Boy Train

DOUBLE JABS – Million Dollar Reggae – Liquidator Music

Résultat de recherche d'images pour "double jabs million dollar reggae"UN PEU D’HISTOIRE: Ca fait maintenant quatre que DOUBLE JABS s’est monté en Espagne, et le groupe était resté très discret jusqu’à il y a quelques mois.

Sauf que double Jabs est tout sauf un groupe de débutants, mais plutôt un genre de all-stars band, avec pour frontman Goss The Boss, clavier des Cabrians,  accompagné pour l’occasion par des membres (ou des anciens membres) de Flight 404, The Kinky Coo Coo’s, The Oldians, Soweto ou The Blackstarliners… v’là un peu la tronche de la team !

Leur premier album, « Million Dollar Reggae », est sorti il y a quelques mois sur Liquidator Music, forcément…

LE DISQUE: Avec Double Jabs, le programme est à l’ancienne:  rocksteady, skinhead reggae, parfois à la limite du ska, mais avec un son d’aujourd’hui.

Skinhead reggae justement, c’est comme ça qu’il faut qualifier l’excellente « Pay Your Cutman », avec un sifflement de clavier comme chez Los Aggrotones et un sax qui vient apporter le petit plus, la petite touche qui permet au combo espagnol de se démarquer d’un pas ou deux. C’est propre, c’est net et c’est sans bavure, avec une exécution parfaite et un feeling à toute épreuve. On sent que ces musicos-là savent de quoi ils parlent. Dans une ambiance assez proche, mais chantée cette fois, « Find Your Road » en remet une couche avec style, quand « It Seems Done » lorgne un peu plus vers le rocksteady, mais pas tout à fait non plus.

De rocksteady il est donc aussi beaucoup question ici, de « My Baby » qui dès l’entame donne le ton avec énergie, redoutablement efficace et parfaitement chanté avec une rythmique absolument imparable et des sautillements de clavier irrésistibles, à « Rudie Can’t Go Well » qui rappelle le meilleur de Smooth Beans (pourtant pas présent dans le projet), et on se dit qu’il serait plaisant de pouvoir disposer de toutes ces bonnes vibrations en live près de chez nous.

Huit titres seulement pour ce mini album 100% dans la lignée de ce que produit habituellement Liquidator, l’incontournable maison de qualité espagnole. On ne va pas dire que c’est révolutionnaire, on est même carrément en territoire connu, mais il n’y a ici aucune gène, uniquement du plaisir. Alors vivement la suite.

Vince

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *