Rude Boy Train

KING ZEPHA – King Zepha’s Northern Sound – Happy People Records

UN PEU D’HISTOIRE : C’est l’histoire d’un mec de Leeds qui, depuis 2014 se fait un malin plaisir a produire à la maison sur son huit pistes, de bons petits sons tendance Jamaïcaine période 60’s avec un certain sens du bon goût.

Ce mec, c’est King Zepha et après un sympathique premier album « Introducing… King Zepha & The Bluebeat Renaissance » en 2015, puis un plus costaud « This is the north and we do what we want » en 2017, il s’affirme comme un sacrément bon compositeur. Il trouve parfois quelques musiciens pour jouer ses morceaux en live, mais malheureusement jamais de ce côté ci de la Manche. En ce début de 2019, il annonce un deal avec Happy People Records, le label de Pama International et c’est en avril que nous est donc arrivé ce nouveau «King Zepha’s Northen Sound ».

LE DISQUE : Il commence rudement bien ce disque avec le reggae « Bottom Of The Pile » : C’est bien foutu, avec un duo piano/sax bien entêtant et des chœurs bien bossés. Les effets reverb et dub disséminés ici et là donnent à l’ensemble un côté cool et planant vraiment agréable.

Attention ! Le deuxième titre, « Let Your Hair Down », est une tuerie ! Le groove de l’Hammond est nickel et là-dessus, le King vient poser un refrain Soul gigantesque, magistral ou je ne sais quoi, impeccablement souligné de cuivres parfaits, pour un résultat digne des tous meilleurs Studio One ou Motown.

Dommage, juste derrière c’est moins bien, en tous cas avec ce « Ali Baba » et sa version « Dub Fart » au refrain franchement pas réjouissant. La compo était pourtant plutôt sympathique avec un ska entre two-tone et sixties, gavé de guitare et d’orgue, un peu comme ceux que nos français du Club maitrisent parfaitement… Mais j’aurais beau la réécouter des dizaines de fois, ce refrain passe vraiment pas…

Ceci étant dit, c’est la seule fausse note que je trouve à ce skeud, parce que derrière ça déroule du 60’s en veux-tu en voilà : Un Shuffle jazzy bien classe avec « Tin Man », un « Shoot The Messenger » parfaitement calé entre rythm’n’blues et reggae, ou bien  « The Mother Of All The Hangover » Ska trad’ nerveux tiré à quatre épingles avec un énorme numéro du clavier.

Le King Zepha emballe le paquet avec le ska léger «You Let Youself Go », mais surtout avec rocksteady « Just One Look » absolument fabuleux de la première à la dernière note avec encore une fois mention très bien pour ces chœurs de haut-vol.

Tout ça se termine à l’avenant, avec un instru ska à la cool «Catalunya » qui porte bien son nom quand on connaît la qualité des groupes de la région, et par un somptueux « Grass Is Greener » à l’instrumentation foisonnante digne d’un big-band des années 50… Un peu comme si le Rat Pack avait troqué son bourbon pour un bon vieux rhum Jamaïcain, un vrai régal.

King Zepha et ses acolytes, avec cet excellent « Nothern Sound » se pointent à un niveau auquel on ne les attendait pas… Un top groupe de plus sur la scène Européenne, qu’on aimerait rudement bien voir défendre ses titres en live.

Bronsky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *