Rude Boy Train

DU 45 TOURS, DU SINGLE ET DES EP POUR DANSER TOUT l’été !

C’est l’été et bientôt l’heure des vacances pour Rude Boy train! Alors avant les grands départs, ou même pour ceux déjà partis, voici une longue liste de tout ce que j’ai pu croiser de cool depuis le début du confinement… Prenez du temps pour vous et écoutez moi ça!

A tout seigneur tout honneur, démarrons fort et bien avec Vic Ruggiero qui s’associe une fois de plus avec The Drastics de Chicago pour un superbe reggae, nommé « Blue Is The Color » mélancolique à souhait, qui ne ferait pas tâche sur un album des Slackers. La face B est occupée de fort belle manière par une version toastée de MC Zulu. Le tout sortit déjà depuis Mars chez Happy As Lark

 

C’est aussi sur ce label qu’est sorti « Duets Vol.1 » issu de la collaboration minimaliste mais somptueuse de ce même Vic Ruggiero avec la chanteuse Lauren Napier… Du grand art!

 

Son compère Dave Hillyard, s’associe de son côté, a Andrès Cotter, le bassiste de Ska Beat City et nous pondent avec quelques amis dont Rich Graiko et Buford O’Sullivan, une superbe instru ska -Jazz nommé « Misterio »

 

Nouveau single pour Dancing Mood, le big band Argentin, avec « Nice Feeling », toujours aussi cool, avec son harmonica bien présent et une compo là aussi gorgée de soleil:

 

Quand on parle Ska-Jazz, on pense rarement à la Grande Bretagne… Pourtant, avec Brother Ignatus en version Big Band, on est face un truc du niveau des Ricains du Western Ska Jazz Orchestra, la preuve sur l’EP « In The Can »:

Restons de l’autre côté de la Manche pour une sortie du label de Sean Flowerdew, Happy People, qui, avec ce rocksteady « Too Much Juggling » chanté par Dub Princess sur une instru de Dreadsquad, nous sort le titre estival par excellence.

On part vers la Suisse et Genève et on passe au Ska-Jazz des excellents Cosmic Shuffling qui viennent de sortir un superbe 45t toujours sur le label Fruits Records. Mixés par Roberto Sanchez sans son A-Lone Ark Studio de Santander, « Eastern Ska » et Western Ska » sur la face b, sont deux purs ska jazz au niveau des tous meilleurs.


Toujours en Europe, The Magnetics ont décidé de sortir leur prochain album, Cocktail & Fairytales Vol.1  en tranches a raison d’un extrait tous les mois. Après « Cuba Libre » rocksteady façon latino le mois dernier, les revoilà avec « Poison Heart », un reggae  langoureux aux sonorités tango pas mal foutu du tout.

 

Le bon Dr Ring Ding a lui profité du confinement pour nous pondre « Isolation »,  un petit Calypso des plus cool

 

Partant pour une grosse tranche de boss reggae ? Alors direction le Mexique et ses Travellers All Stars ! Le combo sort son deuxième 45t, toujours chez nos compatriotes de Cigale Records, et encore une fois, ça mouille la Relco ! Sur « Yellow laces » et sur « Another Life », Les claviers sont toujours très inspirés sur des rythmiques qui claquent… Vraiment, on adore et on espère un album prochainement!

 

Dans le style, ceux qui sont pas manchots non plus, c’est Los Aggrios. Les Californiens reviennent avec « Alcohol » et « Manten La Fe », associées sur 45t chez Steady Beat Recordings… On est là encore sur du boss reggae 100% instru net et sans bavure.

 

Et puisqu’on est en Californie, difficile de passer sous silence la formidable retour de The Lions, avec la reprise du «Loser » de Derrick Harriot. Ce pur rocksteady, surement une de mes chansons préférées, est parfaitement remise au goût du jour par le groupe au grand complet. Faut dire qu’avec Deston Berry, Alex Desert et Malik Moore au chant, on peut aujourd’hui difficilement faire mieux en trio vocal, Black Shakespeare venant parfaitement ponctuer le tout avec des parties toast parfaitement distillées… Une pure merveille sortie chez  Name You Can Trust

 

On reste encore en Californie avec The Capsouls et leurs formidable « Pain In My Heart » et sa version, sorti chez Honey Bee Records. Produit par Jo Quinones, le son est délicieusement vintage pour un résultat du niveau d’un Jr Thomas, grâce notamment aux fabuleuses voix de Jesse War et Yadira Guerrero.

 

Toujours du même côté des USA, le Mochilero Allstars est un nouveau venu, mais son reggae planant au piano hypnotique sera un de mes tubes de l’été!

 

Encore et toujours scotché aux States, avec les Prizefighters et leur doubles « Prizefighters Beat », super efficace et « A Fistfull Of Credits » leur adaptation plutôt fameuse du thème de « The Mandalorian ».

 

Et puis y’a Jay Nugent et Dave Hillyard avec leur projet crossover Rocksteady Seven Meets Crazy Baldhead et quatre titres absolument parfaits a écouter d’urgence

 

Les sorties de Brixton Records sont plutôt rares, et toujours de qualité, et c’est toujours le cas ici, avec le Jah Jazz Orchestra, groupe basé à Lausanne, mais qui semble très cosmopolite à la vue du clip,  qui publie ce 17 Juillet en digital son premier single, « Just Ska With Me » une adapt’ du « Just Squezee Me » de Duke Ellington, qui annonce un album pour la rentrée et c’est fameux!

 

Voilà de quoi vous occuper agréablement les oreilles pour une bonne partie de l’été… N’oubliez pas que tous ces artistes sont privés de scène depuis plus de trois mois et souvent sans revenu, alors, n’hésitez pas à leur donner la pièce si c’est possible, histoire de les voir continuer a nous procurer du bonheur!

Bronsky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *