Rude Boy Train

THE TALKS – WEST SINISTER EP – ALL OUR OWN RECORDS

UN PEU D’HISTOIRE : L’histoire commence à Hull dans le Yorkshire, région anglaise connue pour son éventreur et pour ses chiens-chiens à sa mémère. Patrick (chant, gratte), Jody (chant, gratte, claviers) Iain (basse) et Richard (batterie), décident de monter un quatuor à base de ska, de pop avec un peu de punk-rock dedans.

Rapidement, The Beat puis Neville Staple leur proposent de venir assurer leurs premières parties. The Talks se retrouve donc à jouer au festival de Glastonbury et à celui de Leeds (sur les petites scènes mais c’est déjà ça) et part ensuite en tournée en Europe de l’Est, ce qui dans le jargon british signifie sur le continent (l’Europe de l’Est commence vers Dunkerque).

En 2008, ils enregistrent leur premier EP puis un single, « Picture This », excellent titre popisant qui connait son petit succès, et le quatuor commence ensuite l’enregistrement de son premier album qui va prendre beaucoup de temps. Les gars sont perfectionnistes et enregistrent, modifient puis réenregistrent… Entre temps The Specials, leur autre groupe préféré, se reforme et propose à The Talks d’ouvrir pour lui sur la première partie de sa tournée sold-out.

« Live Now, Pay Later », le premier album, voit finalement le jour en février 2011, suivi par une série de dates anglaises pour en assurer la promotion. Le disque sort sur Warren Records, structure indépendante et non lucrative de Hull qui réinjecte tous ses bénéfices dans la production de groupes locaux.

Le combo décide quasi immédiatement de retourner en studio pour enregistrer un nouveau single, « Can Stand The Rain », composé de deux titres de ska traditionnel, enregistrés avec un orgue hammond, une contrebasse et une section cuivres. Le disque sort le 20 juin 2011 sur le propre label du groupe tout juste créé, All Our Own Records et l’un des deux morceaux, « Can Stand The Rain », et réenregistré un an plus tard avec un certain Neville Staple et vedette américaine. Le titre sort en single en novembre 2012, donne lieu à un clip, et se retrouve sur un nouvel EP cinq titres, « West Sinister », qui sort le 11 mars 2013 chez tous les bons revendeurs.

 LE DISQUE : Moi je suis franchement fan de ces angliches. Ok, sur ce coup-là c’est juste un EP cinq titres, et le principal, « Can Stand The Rain » (avec Neville Staple) a déjà été largement diffusé à l’occasion de sa sortie en clip et en single. Mais ce morceau est une putain de tuerie, alors vous comprendrez que j’aie envie d’insister un peu.

Je ne reviens donc pas sur ce mini-chef d’œuvre, mais je vous parle plutôt de « Life In Colour » qui entame la galette en annonçant la couleur : C’est du bon ska, résolument two tone, avec une voix plutôt pop typiquement british. Le contretemps est appuyé, soutenu par un sifflement de clavier bien senti comme sur du Dead 60s, et y a des claquements de batterie qui me font dire que ceux-là ont à coup-sûr de l’énergie à revendre. Mention spéciale au break reggae vers la fin, pile ou il faut bien comme il faut.

Ça continue avec la rythmique aussi soutenue qu’énergique de cette « Moder Sub-Urban Life » qui lorgne elle aussi très clairement du côté du très regretté groupe de Liverpool qui apparemment a laissé des traces au cours de sa trop courte carrière (on pense ici au hit absolu « Ghostface Killer »).

Un petit « Can Stand The Rain » donc pour faire danser les filles, et le quatuor nous emmène vers un « Friday Night » two tone aux accents ska-punk (sur les refrains) de bien belle facture (on vous avait montré le clip l’autre jour…), typiquement anglais, avec ce qu’il faut de patate pour te réveiller le matin dans les meilleures conditions possibles.

Et tout ça se termine habilement par « Politricks », morceau assez fun dont les sifflements de saxophone ne sont pas sans rappeler Lee Thompson et ses Maddies, two tone quand tu nous tiens.

Pas le disque du siècle, mais un petit EP roboratif qui nourrit son homme avec style, rempli de titres bien chiadés, et qui annonce un virage beaucoup plus ska que punk pour un groupe qui fait partie des espoirs de demain. En espérant qu’un nouvel album voie le jour dans pas trop longtemps…

Vince

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>