Rude Boy Train

Un souscription pour le Nancy Skankin’ Jazz Orchestra

Le NANCY SKANKIN’ JAZZ ORCHESTRA, c’est un peu le Western Standard Time de la cité des Ducs de Lorraine. Car à Nancy, si l’équipe de foot locale est en ligue 2 (petite chambrade messine), le groupe ska-jazz du coin est en ligue 1, voire même en Ligue des Champions.

Ça fait un moment qu’on se ronge les ongles en attendant un premier album de cette formation dont plusieurs membres appartiennent aussi à la Casa Bancale, et ben voilà, ça arrive mesdames messieurs ! (le nouvel album de la Casa ne devrait d’ailleurs plus tarder à sortir). Read More

Un nouveau single pour l’OBMJ

Du Nancy Skankin’ Jazz Orchestra (NSJO) à l’ORCHESTRA BRASILEIRA DE MUSICA JAMAICANA (OBMJ), il y a quelques milliers de kilomètres certes, mais il y a aussi une certaine proximité. Les Brésiliens eux aussi jouent en grande formation à grand renfort de cuivres. Après deux albums très recommandables (et notamment l’hallucinante « Ghost Girl From Ipanema », mélange de « The Girl from Ipanema » et de « Ghost Town » sur le second), le big band de Sào Paulo se rappelle à notre souvenir, non pas avec une tournée française, là vous pouvez toujours arrêter de rêver, mais avec un nouveau single. Bon, ben on va dire que c’est déjà ça… Read More

Rude Boy Train’s Classics – THE MIGHTY MIGHTY BOSSTONES – Devils Night Out – (Taang Records ! / 1989)

« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois… 

UN PEU (BEAUCOUP) D’HISTOIRE: L’histoire se passe dans l’une des plus européennes des villes américaines. L’une des plus irlandaises même. Boston. Massachusetts. Nous sommes en 1985, et un groupe se forme sur les cendres de deux combos hardcore du coin. Un bassiste, Joe Gittleman, va rencontre un chanteur, Dicky Barrett. Ensemble, il vont former un groupe qui au départ va s’appeler The Bosstones. Des line-up  se forment et se transforment, Tim Burton (sax) et Nate Albert (guitare) sont déjà de la partie, et le groupe décide d’allonger son blaze pour devenir THE MIGHTY MIGHTY BOSSTONES, Bosstones tout court ayant déjà été utilisé par d’autres. Read More

R3VIVAL Paris Mod Allnighter… le 19 décembre prochain à la Maroquinerie !

r3vival---a-night-of-rhythm---soul-a-la-maroquinerieAprès le succès de la première soirée le 18 octobre, That’s Entertainment Production et La Maroquinerie viennent d’annoncer la seconde édition des soirées R3VIVAL, le vendredi 19 décembre, qui deviennent donc un rendez vous régulier ! Les groupes du passé se reforment au grand bonheur des fans de la 1ère heure comme des plus jeunes et les nouveaux groupes influencés par cette époque participent activement à ce retour.

« R3VIVAL » a pour vocation de faire revivre, à travers les concerts et les soirées Dj’s, la frénésie des années Mods. Cette joie de vivre et de bouger dans les clubs sur le bon son « cool » des 60’s.
Dès 19h30, la soirée débutera par 2 live bands : The Fabulous BIG BOSS MAN venu tout droit d’Angleterre et en première partie les Parisiens FRENCH BOUTIK ! Read More

Un 45 tours pour The Brooklyn Attractors

Photo : BROOKLYN ATTRACTORS "Christmas Inna Babylon Vol 1" 7" is available NOW!  A jazz reggae delight - JINGLE BELLS and GOD REST DEM IRIE GENTLEMEN - hand stamped label, red vinyl, in picture sleeve. Limited to 250 copies. www.jumpuprecords.comOn vous avait parlé de THE BROOKLYN ATTRACTORS à l’occasion de la sortie en début d’année de leur premier opus, « Good Evil Alchemy« , sur Jump Up Records. The Brooklyn Attractors, comme son nom l’indique, est un groupe qui vient de New York, et qui se plait à mettre pas mal de jazz dans son rocksteady bien stylé. Dedans, on retrouve Rich Graiko (Westbound Train, Void Union) en guise de Monsieur Loyal, Buford O’Sullivan (Scofflaws), Larry McDonald (Rocksteady 7), Eddie Ocampo (Crazy Baldhead) et pas mal d’autres super zicos de la scène locale.

Le allstars band est de retour cet hiver avec un 45 tours, toujours sur le beau label de Chuck Wren. Intitulé « Christmas Inna Babylon vol 1″, il s’agit comme vous l’avez compris d’un disque de noël, tradition typiquement américaine par laquelle son passés à peu près tous les grands chanteurs. Read More

Charley Organaire ami ami avec les Prizefighters

Charles « Organaire » Cameron, plus connu sous le nom de CHARLEY ORGANAIRE, n’est pas tout à fait un petit nouveau puisqu’il a commencé à enregistrer en 1964 pour des labels comme R & B ou Blue Beat (il a aujourd’hui 72 ans). Le gars qui a connu à peu près tout le monde en Jamaïque au début des années 60 (Bobby et Laurel Aitken, Carlos Malcolm, Derrick Morgan, Stranger Cole, Millie Small…), a publié pas mal de 45 tours au cours des années 60 et au début des 70′s, avant de se poser à Chicago en 1975.

C’est là qu’il monte The Charles Cameron & Sunshine Festival, son groupe avec lequel il publiera des albums tardifs au cours de années 2000. Read More

The Bionic Rats.. « Keyboard Warriors » la vidéo !

1385445_10151758134447753_736385044_nDéjà évoqué sur RBT, The Bionic Rats, groupe originaire de Dublin qui mélange le ska à tendance two tone avec du reggae et du rocksteady dedans, annonce la sortie d’un nouvel album début 2015. Cet album « Another Fine Mess » fait suite à un premier LP en 2009 « Return of The Bionic Rats » suivi en 2012 par le sympathique « Should Be Seen & Not Heard vol. 01″. Un premier titre de ce prochain opus « Keyboard Warriors », sous la forme d’une vidéo, est disponible sur le net et vu qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien autant en profiter !!!!! Read More

Do The Dog Skazine N°75 est disponible !

tumblr_inline_nfet121m8C1qgtsqgOyez ! Oyez… C’est devenu une habitude pour l’équipe Rude Boy Train de vous présenter régulièrement le nouveau numéro de l’indispensable et incontournable Do The Dog Skazine (n°75) est disponible ! Depuis 1989 Kevin Flowerdew s’évertue, contre vents et marées, à partager l’actualité de la planète ska britannique et international par le biais de cet excellent fanzine, judicieucement intitulé « skazine ». Un modèle de longévité lié à une passion sans failles avec notamment au programme du dernier numéro Rhoda Dakar, Rebelation, the London International Ska Festival, Stop Press, Back To The Planet, Rags Rudi, The Skints, The Amphetameanies, The Specials, The Talks, Tree House Fire, Aggressors BC, New Town Kings, The 69ers, Jeramiah Ferrari, Culture Shock, The Selecter, The Delegators, The Bighead, By The Rivers, Ed Rome, Erin Bardwell Collective, The Dualers, Laurel Aitken, Transilvanians, Las Melinas, Razika, Black Butcher Records, The Pepper Pots, Die Tornados, The Busters, The Aggrolites, Read More

Tokyo Ska Paradise Orchestra — Ska Me Forever — Cutting Edge

TSPO - Ska Me Forever

UN PEU D’HISTOIRE : Cette année, le TSPO s’est montré très prolifique en terme de sorties en tous genres, comme à son habitude d’ailleurs. Après avoir sorti trois EP entre décembre 2013 et juillet 2014, ainsi qu’un bouquin muni d’un CD trois titres, le groupe nippon a terminé cet été avec la sortie de son nouvel album. Baptisé « Ska Me Forever », il est sorti le 13 août dernier et nous nous excusons par avance de ne vous en parler que maintenant ! Read More

Johnny Reggae Rub Foundation… « Coolit Down » le single !

jrrf-posterLes 3 membres des Johnny Reggae Rub Foundation sont originaires de Cologne. Le groupe se forme en 2011 autour du chanteur et guitariste Johnny Ska accompagné par la sémillante Chrissy Reggae aux claviers et Rudy Rocksteady à la basse. Le combo aime à se definir comme un One-Man-Band-trio au sevice d’un « Acoustic Ska & Dirty Reggae ». Un premier single autoproduit sort en 2012 avec notamment un sympathique et très personnel cover du morceau des Piglets « Johnny Reggae ».  Le groupe vient de sortir un second single « Coolit Down », toujours autoproduit, avec sur la face B  la version dub de la face A  avec en invité de luxe l’ami Victor Rice. La chose est disponible en vinyl directement auprès du groupe ou en version numérique sur Google Play ! Pour résumer… une belle et bonne découverte comme on les aime sur Rubeboy Train ! Read More

« Page précédentePage suivante »