Rude Boy Train

Tree House Fire aime Daft Punk

Vous ne connaissez pas TREE HOUSE FIRE et c’est normal, ils sont un peu moins connus en France qu’Indochine, et un peu moins à la mode que Skip The Use ou Shaka Ponk. Pourtant, le combo originaire du Pays de Galles qui a dû pas mal écouter Sublime, Pepper ou Long Beach Dub AllStars, mérite qu’on s’y intéresse. Son credo, c’est le son des groupes précités, le côté punk en moins, ce qui nous donne donc un joyeux mélange de reggae, de ska et de dub.

Là, le quintet vient de finir victorieusement sa campagne Pledge Music pour le financement de son deuxième album qui doit sortir la semaine prochaine sur Jamtown Recordings. Read More

Keith & Tex : Un extrait du prochain album

Décidément, on vous parle beaucoup de KEITH & TEX, les deux vieilles gloires jamaïcaines revenues sur le devant de la scène à l’occasion d’une série de concerts avec les allemands de The SteadyTones (aka The Heavy Allstars) derrière, de la sortie d’une compilation des vieilleries remasterisées (« Redux »), et de la publication d’un 45 tours avec les américains de Stahl, aka l’ami et ex-Aggrolite Scott Abels sur Angel City Records. Read More

Rude Boy George – Take One Ep – Autoprod

a2488428540_10

UN PEU D’HISTOIRE: Mélanger la musique jamaïcaine avec de la new- wave, une idée qui peut paraître saugrenue au premier abord, et bien c’est le pari adopter par Rude Boy George. Soyons honnête, l’opération aurait été menée par des illustres inconnus, les efforts du groupe serait probablement restés lettre morte.

C’est Stephen Shaffer qui est à l’origine du projet, connu pour avoir participé activement à l’aventure Moon Ska pour la partie marketing, production et promotion. Steve est aujourd’hui l’homme derrière notre très sympathique confrère « The Duff Guide To Ska ». Dans le milieu des années 80, au cours de ses années Lycée, une radio de Long Island appelée WLIR diffuse tous les meilleurs groupes de New wave mais aussi une bonne part de 2 tone. Comme les deux styles sont diffusés indifféremment, les deux vont naturellement ensemble dans l’esprit de Steve. Quand il évoque son idée de fusionner les deux genres devant des amis du groupe Bigger Thomas, ils lui disent que c’est une excellente idée et qu’eux aussi ont grandi en écoutant les mêmes musiques.

Read More

The Bluebeaters without Giuliano Palma…

Les Bluebeaters, le all star band Italien qui a accompagné pendant plus de 18 ans le fabuleux Giuliano Palma dans ses plus improbables reprises ska de tubes en tous genres (souvenez vous de « Jump » de Van Halen, de « Wonderful Life » de Black ou encore de « Believe » de Cher!) ne lâche pas l’affaire après la décision du chanteur de poursuivre son aventure en solo, et c’est tant mieux!

Ils annoncent pour notre plus grand bonheur la sortie d’un 45 tours chez Records Kicks (le label italien plus connu pour ses productions soul/funk) pour la date du 22 septembre comprenant l’excellente reprise de « Toxic » de la pulpeuse Britney Spears présentée récemment dans ces colonnes, accompagnée d’un nouveau titre « Catch That Teardrop », reprise des obscurs Five Royals, au rythme implacable  avec T-Bone au chant … Attention, 600 exemplaires disponibles seulement ! Précommandes par ici. Read More

Double ration de Talco

TALCO, c’est l’un des plus célèbres groupes de ska-punkers d’Italie, que dis-je, d’Europe ! Le combo est né il y a bientôt quinze ans dans la région de Venise (même si on considère que ses débuts officiels datent de 2004), et son ska du départ s’est rapidement orienté vers un ska-punk cuivré qui doit autant à Arpioni et aux incontournables Banda Bassoti et Persiana Jones qu’à Manu Chao et sa Mano Negra.

Leur premier album, « Tutti Assolti », sort en 2004 sur Kob Records/Mad Butcher, et le groupe ses met à tourner un peu partout et partage la scène avec Mad Caddies, Nofx, Agnostic Front et pas mal groupes un peu foufous. Quelques changements de line-up et Talco retourne en studio pour enregistrer « Combat Circus » pour Destiny Records. Le disque sort en 2006, le succès se confirme et le groupe joue aux quatre coins de l’Europe (France, Belgique, Allemagne, Danemark, République Tchèque, Pologne, Espagne, Russie, Croatie…). Read More

« Wastin’ Time »…. l’album gratos de Reggie Costa !

1483918_896959543652910_8303896461499936406_oReggie Costa est un véritable touche à tout, personnage incontournable de la scène ska rocksteady de la côte ouest US ! Guitariste, organiste il joue dans plus de vingt combo de la région de San Diego mais il est surtout connu pour ses participations à des groupes tels les Bandulus, les Green Room Rockers, Queen P and The Apologies, ou les Western Standard Time ! Il joue actuellement avec The Amalgamated groupe originaire de San Diego fondé en 2007 sur les restes des Hi-Lites. 10 musiciens au service d’un ska traditionnel dont le dernier   enregistrement « Boss Universal » remonte déjà à 2012. Le groupe assurera pour la deuxième fois le backing band de Ken Boothe pour sa tournée US en septembre prochain. Read More

Cinq dates françaises pour The Aggrolites

THE AGGROLITES, l’incontournable groupe de dirty reggae made in Los Angeles, est décidément accro aux tournées, et notamment aux tournées européennes. Ils étaient chez nous en 2010, 2011, 2013, et les revoilà sur le vieux continent à l’automne 2014. Evidemment, comme avec à peu près tous les groupes américains, c’est pas la France qui va être la mieux servie.

Pourtant, l’hexagone aura quand même droit à cinq dates. La première  à Six-Fours-Les-Plages le 3 octobre à l’Espace André Malraux avec nos Burning Heads nationaux, la seconde le lendemain à Arles au Cargo de Nuit mais sans Axel Bauer, puis le 16 octobre au CCM John Lennon de Limoges, le 17 à Mantes La Jolie au CAC Georges Brassens, et le 22 à la Pêche à Montreuil avec The Mercenaries, un groupe francilien qui mélange punk et rocksteady, avec des ex-Salvation City Records dedans.

Read More

Cartoon Violence: Sons and Daughters (on tour) !

1008236_725307957487847_483648377_oPetite vidéo du jour juste pour se faire plaisir avec les Cartoon Violence et cette video tournée durant la tournée aux Pays-Bas en septembre 2013 ! Tranche de vie avec ce morceau « Sons and Daughters » de l’album Tit for Tat .. Juste fan ! Read More

NEVILLE STAPLE – Ska Crazy ! – Cleopatra Records

UN PEU D’HISTOIRE: NEVILLE STAPLE, vous le connaissez, c’est l’un des chanteurs de The Coventry Automatics, devenus The Special Aka, devenu The Specials, redevenus The Special Aka, mais seulement avec Dammers et Bradbury.  A l’agonie des Specials, Neville Staple, lui, est parti avec Lynval Golding et Terry Hall monter Fun Boy Three, un groupe pop/new wave qui eut son heure de gloire outre Manche.

Mais comme le groupe de Coventry c’était toute sa vie, Staple y regoûte au crépuscule des 80′s en version réduite, avec Horace Panter, Roddy Byers et le fidèle Golding. Ensemble, ils enregistreront un disque avec Desmond Dekker, avant de sortir notamment deux albums dans la seconde moitié des 90′s.

Au début des années 2000, Neville Staple sort un album sous le nom de Special Skank, donne des concerts sous le nom de « Neville Staple The Specials », puis il rejoint la reformation quasi complète des Specials en 2009 pour partir à l’assaut de l’Europe, formation qu’il quitte début 2014 pour des raison intra-muros, à l’instar de Roddy Radiation. Read More

Sharon Jones & The Dap-Kings le concert à l’Olympia !

sharonjones10294501_10152369542053917_1351034346579194669_nLe 6 mai dernier à l’Olympia, Sharon Jones et ses Dap-Kings donnaient le seul et unique concert français de leur tournée européenne ! Je ne reviendrai pas sur la vie mouvementée de cette immense artiste ni sur ses récents problèmes de santé qui avaient occasionné le retard de la sortie de son dernier album « Give the People What They Want » et le report du concert à une date indéterminée. Vous trouverez le détail dans la review que nous avions publiée sur Rude Boy Train en février dernier (ici) ! C’est peu de dire que ce concert était attendu. Et les spectateurs de la salle du boulevard des Capucines, « sold out » pour l’occasion, ne furent pas déçus. Après l’introduction des « Dapettes » et un peu de promo pour l’album des choristes de la belle Sharon, l’entrée de la diva et le concert juste énorme qui s’en suivit offrit un bilan de santé plus que rassurant à un public conquis d’avance. Read More

« Page précédentePage suivante »