Rude Boy Train

Un maxi Ep pour The Rukumbines

7 cover artEncore un groupe espagnol ! Décidément ça commence à en faire beaucoup. Cette fois je ne le connaissais pas. Cette équipe-là s’appelle THE RUKUMBINES, et non pas Los Rukumbines, et ils sont originaires de Barcelone. Et si vous ne connaissez pas non plus c’est normal, le groupe composé de sept musicos avec une section cuivres complète existe seulement depuis 2014.

Certes jeune, le combo n’envoie pas pour autant du son de débutants, car il vient de mettre en ligne un premier (mini) album à tendance ska-jazz et plus si affinités qui est d’un assez bon niveau. Sept titres au compteur pour un disque qui s’appelle « 7″ et qui est sorti le 7/7. Read More

The Pandemics – Hard Headed EP – autoproduction

PANDEMICS_HARDHEADED_Round_5-3 (1)

UN PEU D’HISTOIRE : The Pandemics est un groupe de Long Island, New York, créé en décembre 2010 par Chris Malone (Chant et Trombone) et Chris Chatterton (Trompette). Les effectifs augmentent rapidement pour arriver à un total de 8 musiciens dont pas moins de cinq cuivres. Au cours de ses cinq années d’existence, le groupe est resté stable avec seulement deux départs, Chris Chatterton en 2013 pour raisons familiales et Greg Steiner, le bassiste, en 2014.

Si les noms des musiciens ne vous disent rien, ils sont tous expérimentés et pour certains, ils ont fait partie de groupes prestigieux comme Spider Nick and the Maddogs (injustement méconnu dans nos contrées) pour trois de ses membres, The Rudie Crew ou Bigger Thomas. Read More

Reel Big Fish en France

reel big fishNous ne vous ferons pas l’affront de vous présenter Reel Big Fish, le groupe californien emmené par Aaron Barrett depuis 1992 au chant et à la guitare vient d’annoncer une tournée européenne.

Une ballade bien complète puisque les six musiciens sillonneront les contrées anglaises, allemandes, néerlandaises, autrichiennes, suisses, belges et françaises (avec pas moins de 4 dates !). Nous vous laissons découvrir les dates françaises et belges ci-dessous, un événement à ne pas louper pour les amateurs du groupe.

 

Read More

The Ska Music Yearbook 2014

Yearbook-Cover-300x400Les amateurs de ska contemporain connaissent probablement tous Reggae Steady Ska, le très chouette webzine initié en 2012 par Joachim Uerschels, chanteur des Braces, et actuellement à la tête d’un projet acoustique sous le nom de Joe Scholes.

Notre éminent confrère, qui est connu entre autres pour ses classements (meilleurs LP, EP, videos…), a décidé de compiler certains de ses articles de 2014 sous la forme d’un hybride ebook/magazine/catalogue nommé Ska Music Yearbook 2014.

L’ouvrage sous format PDF en anglais comprend une liste de 120 albums avec les infos basiques, 20 pages de calendrier sur les dates marquantes de 2014 et surtout 50 pages d’interviews avec des artistes comme Derrick Harriott, The Aggrolites, Rhoda Dakar, Monty Alexander ou Buster Shuffle. Une bonne occasion de combler ses lacunes sur l’année écoulée pour la modique somme d’environ 3€60.

 

The Freecoasters partent en campagne…

On vous avait parlé ici du bien qu’on pensait des Freecoasters il y a pile-poil un an, à l’occasion d’un premier EP éponyme, tendance sympatoche avec une belle voix féminine et un bon mix de reggae et rocksteady avec plein de soul dedans…

Ef bien les ptits gars et fille de Fort Myers, Florida font en ce moment appel à vos participations via Kickstarter pour financer le pressage d’un album nommé « Show Up » à la cover tout ce qu’il y a de plus tip-top, enregistré ces dernières semaines sous la houlette de l’excellent Jesse Wagner, ce qui semble nous promettre du tout bon…

La date espérée de sortie est décembre 2015 et la route à suivre pour les aider est par ici.

A vot’ bon coeur m’sieurs dames…

THE EXPANDERS – Hustling Culture – Easy Star Records

UN PEU D’HISTOIRE : S’il y a bien un groupe « strictly reggae » qui méritait une incartade de Rude Boy Train, c’est bien ces Expanders. D’abord parce qu’au line-up de ce groupe né en 2003, il n’y a que des activistes de la scène californienne, toutes musiques jamaïcaines confondues : Devin Morisson, le lead vocal et guitariste, exerce par exemple aussi avec The Lions alors que  le bassiste Chiquis Lozoya fricote avec Brian Dixon et ses Volcanos, le « studio’s band » monté notamment pour l’enregistrement du futur Jr Thomas.

Ensuite et surtout parce que ces gars là nous proposent un reggae bien vintage inspiré des années 70, la belle période des trios vocaux comme les Wailers, les Congos ou encore les Viceroys qui devrait faire frémir vos mémoires de rude boys.
Avec une idée très précise du son qu’ils veulent produire, ils mettent près de 4 ans à finaliser leur premier album. L’éponyme « The Expanders », enregistré et mixé par Jay Bonner, bassiste originel des Aggrolites, sort en 2010 et met une sacré claque : Les harmonies vocales ciselées, les rythmiques tour à tour légères ou dubbées… Tout est parfait sur ce premier skeud, comme les merveilles que sont « Moving Along » ou encore « Merciless Deeds ».

Ils tournent alors un peu partout sur la côte ouest, tout en s’accordant des belles participations en tant que backing band de quelques légendes comme Alton Ellis, les Ethiopians ou les Wailing Souls.
En 2012, ils offrent à leurs fans « Old Time Something Come Again », un album gratuit (toujours dispo sur la page download de leur site… je ne saurais trop vous le conseiller !) de 13 titres de reprises plus ou moins obscures du répertoire de grands noms jamaïcains, mixé par un autre Aggrolites en la personne de Roger Rivas pour un nouveau superbe moment de reggae, qui sortira un peu plus tard en version vinyle chez Jump Up. Read More

Sublime With Rome : le clip

Le second album des ska-punkers californiens de SUBLIME WITH ROME (« Sirens ») sort le 17 juillet prochain (vendredi). C’est une bien bonne nouvelle, car « Yours Truly », le premier opus du groupe de Long Beach qui se prend pour Sublime, mais sans Bradley Nowell, et avec Rome Ramirez, était de toute première bourre.

Comme vous le savez, le batteur Bud Caugh a quitté le navire (remplacé par Josh Freese, un peu moins loukoum, presque pas assez pour faire partie du trio) et du coup de Sublime, il ne reste que Eric Wilson à la basse. Tant pis, le disque devrait être très cool quand même, et c’est pas le clip super pro de « Wherever You Go » qui va me faire mentir: regardez, et écoutez-moi ça comme ça sonne ! Read More

65 Mines Street en écoute

C’est le 26 septembre prochain que doit sortir « Sick and Bitchin’ « , le troisième opus de 65 MINES STREET, super groupe de l’est (de la France), album avec Brian Dixon à la production (hé oui quand même). Ça fait un moment qu’on vous en parle et pour cause: 65 Mines Street, c’est l’une des valeurs sûres du ska français, et le nouvel album s’annonce on ne peut plus sympathique.

La preuve en ce jour de fête nationale avec « I Do My Best », un premier extrait qui a déjà été dévoilé il y a trois semaines aux souscripteurs. Mais cette fois, c’est disponible pour tout le monde. Pour écouter ça, c’est par ici sur soundcloud, car le lien n’est pas partageable. Comme vous pouvez le constater, c’est étonnamment calme pour du 65 Mines Street. Mais c’est toujours très réussi. Vivement la suite, vivement septembre ! Read More

AKATZ – Vuelta Y Vuelta – Liquidator Music

UN PEU D’HISTOIRE : AKATZ, c’est un groupe du Pays Basque, de Bilbao plus précisément. Et comme vous le savez, le Pays Basque est en Espagne (enfin en grande partie).

Depuis deux décennies, Akatz a sorti pas mal de disques, des albums et des Ep, d’abord en autoproduction, puis au cours des années 2000 sur Brixton Records, le label d’Euzkadi spécialisé dans la bonne musique d’inspiration jamaïcaine malheureusement pas aussi productive que Liquidator. Début 2013, le groupe fêtait ses vingts ans et il en profitait pour nous servir sur un plateau d’argent sa compilation, « 20 años no es nada » (« vingt ans c’est pas rien »), autoproduite, avec pas mal de morceaux inédits issus notamment de leur première partie de carrière. Read More

Meow Meows : les clips

Réjouissez vous braves gens, y a THE MEOW MEOWS qui vient de sortir un nouvel Ep.

Pour les distraits, on rappelle que The Meow Meows c’est groupe qui aime le ska façon two tone créé en 2005 à Brighton, ville de mods, autour de ses deux chanteuses, Danny et Hanna, avec des influences qui vont des Specials à  The Beat en passant par The Slackers. Classique.

Deux albums au compteur, et notamment un (« Somehow We Met », le second) avec à la production  Mike Pelanconi alias Prince Fatty. Read More

« Page précédentePage suivante »