Rude Boy Train

Hepcat – 18 août 2017 – Londres/Underworld

Les signes se multipliaient d’une activité anormale du côté d’Hepcat depuis plusieurs mois : les concerts aux US se faisaient plus fréquents, des chansons inédites avaient été jouées lors de ces fameux concerts et pour finir une prévente était lancée pour une réédition limitée à 1000 exemplaires de « Right on Time » sur double vinyle à l’occasion du vingtième anniversaire de la sortie de l’album. Cette production composée des titres originaux est agrémentée de 8 remixes en version dub mais est tout de même destinée aux plus fortunés car il vous en coûtera 60 dollars port compris pour l’obtenir.

L’annonce d’une tournée européenne venait donc confirmer un renouveau du groupe qui ne pouvait que réjouir les fans. Comme il y a sept ans, les choses étaient claires dès le début, pas de date française, les fans devraient donc faire le voyage dans les pays avoisinants visités par la tournée (Allemagne, Pays Bas, Espagne ou Royaume Uni). Pour ma part, ce serait donc Londres, d’autant qu’une des premières parties était assurée par Intensified !

(suite…)

WESTERN STANDARD TIME – Big Band Tribute to The Skatalites voll II – Autoprod

UN PEU D’HISTOIRE : WESTERN STANDARD TIME, c’est LE big-band ska-jazz de Los Angeles avec un line-up absolument hallucinant. Greg Lee et Alex Desert (Hepcat) au chant, Brian Dixon (ex-Aggrolites, Thee Hurricanes…) à la gratte et à la production, Korey Horn (ex-Aggrolites, Suedehead…) et Scott Abels (ex-Aggrolites, Thee Hurricanes…) à la batterie, Rick Graiko (Brooklyn Attractors) à la trompette, David Hillyard (Slackers) au sax, Joey Altruda (Jump With Joey) à la basse… Voilà un peu pour la  dream team.

Avec une équipe pareille, le groupe fait rapidement parler de lui et publie en 2012 « A Big Band Tribute To The Skatalites » chez Simmerdown Productions, un disque qui comme l’indique son titre reprend des classiques des Skatalites.

Evidemment il est pratiquement impossible d’envoyer un aussi grand groupe en tournée (actuellement ils sont 17) et seuls les Américains (les Californiens même) ont l’occasion de choper le big-band en live. (suite…)

The Lions – Soul Riot – Stones Throw Records

UN PEU D’HISTOIRE: Depuis leur second album, l’excellent « This Generation » sorti il y a deux ans, les LIONS ne sont pas restés à se tourner les pouces. Un album dub tiré de « This Generation » en 2014 (« This Generation In Dub »), du travail pour les uns avec The Expanders, pour les autres avec Western Standart Time, et même un passage en France, ont occupé la fine équipe.

Et même que récemment, les deux gars d’Hepcat (Alex Desert et Deston Berry) ont repris le chemin des concerts avec leur cultissime groupe de ska/rocksteady.

Mais évidemment, il fallait que The Lions donne une suite à « This Generation », ce qui est désormais chose faite avec « Soul Riot », un troisième opus sorti le mois dernier sur lequel on retrouve quelques invités aussi prestigieux que Jesse Wagner et Angelo Moore. (suite…)

Le nouvel album des Lions bientôt disponible

En reggae, il y a un groupe qui flotte au-dessus de la mêlée, et ce groupe c’est THE LIONS, de Los Angeles. On rappelle pour les plus distraits que dans The Lions, on retrouve les plus fines gâchettes de la scène jamaïcaine de Californie, des Expanders bien sûr, Malik Moore (Ocean 11), mais aussi Alex Desert et Deston Berry de Hepcat ainsi que l’incontournable Black Shakespeare, et que leur second opus, « This Generation » est juste indispensable.

Le troisième album du combo arrive dans les bacs le 10 février prochain, et moi je vous dis déjà que ça va être du très très haut niveau. Tonton David peu aller ranger son bonnet vert jaune rouge. Ça sort comme d’hab sur Stones Throw Records, même que ça s’appelle « Soul Riot », et avec un titre pareil, ça ne peut être que monumental. (suite…)

Un second opus sur le feu pour Western Standard Time

Bonne nouvelle, très bonne nouvelle ! Y a les fines gâchettes de WESTERN STANDARD TIME, le big-band de Los Angeles avec une puissance de feu à faire pâlir de jalousie la fanfare municipale de Sarreguemines, qui travaille sur son deuxième album, deux ans après la sortie de « A Big-Band Tribute To The Skatalites », un  disque sympathique mais peut-être un peu trop appliqué. (suite…)

Dave Hillyard – California – Autoprod

UN PEU D’HISTOIRE: On connait avant tout DAVE HILLYARD comme saxophoniste des Slackers, son groupe principal. Mais le gars originaire de San Diego a aussi été membre de The Donkey Show, Hepcat (sur le premier album), The Stubborn All-Stars et évidemment, Dave Hillyard & The Rocksteady Seven, l’autre combo auquel il consacre pas mal de temps depuis vingt ans déjà.

Entre le dernier opus de ces derniers et des enregistrements pour The Slackers (en plus de quelques featurings ou productions), Dave Hillyard a pourtant trouvé le moyen de mener à bien un projet qui lui tenait à coeur depuis pas mal d’années, CALIFORNIA, un album où entouré d’un tas de potes il revisite sa vie californienne, de son enfance à ses années de jeune adulte passionné de musique jamaïcaine. (suite…)

Dave Hillyard’s California : Deux titres en écoute !

On vous l’a dit, on vous le redit : DAVE HILLYARD, figure de proue de la scène ska/rocksteady/reggae US depuis plus de vingt ans (Hepcat, The Slackers, The Rocksteady 7, The Donkey Show, Stubborn Allstars) s’apprête à sortir un album intitulé « California » (avant d’être new-Yorkais, le gars habitait à L.A) avec une pléiade d’invités de prestige : Vic Ruggiero, Buford O’Sullivan, Larry McDonald, Jesse Wagner, Greg Lee, Alex Desert, Glen Pine,  Brian Dixon et toute la dream team du paysage actuel… La campagne Bigtunes n’est pas encore bouclée, mais gageons que ça sera fait dans pas longtemps et que le disque sera édité dans la foulée. (suite…)

Le nouveau clip de The Lions

Photo de couvertureTHE LIONS, le groupe de reggae de Los Angeles dont le nouvel album, « This Generation », est sorti il n’y a même pas un mois chez Stones Throw (album du mois dans le dernier numéro du magazine français « Vibrations »), vient de mettre en ligne le clip de « Roll It Round », avec Black Shakespeare et le grand Alex Desert (Hepcat) au chant. (suite…)