Rude Boy Train

JOKERFACE – JokerFace – Newport Music

UN PEU D’HISTOIRE : Mine de rien, et malgré une jeunesse évidente, ça fait plus de dix ans que les Italiens de JokerFace balladent leur « Ska From The Alps ». Ils sortent un premier album, « A Piece Of My Way Of Life » en 2007. La tendance est aux sons 60’s, à la façon Allemande, propre et moderne, influence de la proximité de leur Tyrol natal, sans doute. Ils tournent dès lors tout autant chez eux qu’en Allemagne. C’est donc assez naturellement que sort en 2012 chez Rocking Records, leur second album, « On The Road Again », plutôt chouette.

Pris sous l’aile du tourneur Teuton FF Dabei, qui s’occupe de plus de la moitié des bons groupes allemands d’aujourd’hui, c’est toujours Outre-Rhin qu’ils obtiennent leur plus beau succès. Ils sont même choisis pour backer Roy et Yvonne lors de leur courte tournée de 2015. Plutôt discrets depuis, avec seulement quelques dates à droite à gauche, ils viennent de sortir ce troisième album, « Self Titled », « JokerFace ». (suite…)

BABYLOVE AND THE VAN DANGOS – On My Life – Pork Pie Records

Afficher l'image d'origineUN PEU D’HISTOIRE : Voilà encore un bel exemple, avec Babylove & The Van Dangos, d’un groupe dont on entend trop peu parler ici en France. Pourtant, même s’ils  viennent du « lointain » Copenhague, les Danois mènent une carrière, depuis leur formation en 2004, des plus intéressantes et internationales:  4 beaux albums aux qualités de compos et de productions d’une belle constance qui leur ont permis de tourner live un peu partout.

Depuis ce « Run, Run, Rudie » de 2005 qui avait été réédité par Megalith Records en 2006 pour une version US,  jusqu’à ce « Let It Come, Let It Go » sorti chez Pork Pie en 2012, on est impressionné par cette capacité à couvrir l’ensemble des genres de la musique Jamaïcaine, sans oublier le two-tone, avec une qualité de production toute nordique, c’est à dire moderne et sans faux-pli… Et ce n’est pas l’écoute de ce « On My Life », pondu en cette fin septembre encore chez Pork Pie Records,  qui va calmer nos regrets de voir ce groupe rester si discret de ce coté de nos frontières… (suite…)

Un nouveau skeud pour Babylove & The Van Dangos

Les excellents Danois de Babylove And The Van Dangos, adeptes d’un terrible ska bien traditionnel et de rocksteady, avec un son bien moderne comme la plupart des groupes nordiques, sont malheureusement bien trop discrets du côté de chez nous.

Pourtant, signés chez Pork Pie et bien distribués à travers le monde, ils alignent les albums d’excellente facture au rythme d’un tous les deux ans, mais souffrent comme nombre de groupes de la scène ska, du peu d’exposition qu’offrent les salles françaises au genre.

Celà ne les empêche pas d’avoir sorti ce vendredi 26 septembre leur nouvel opus, nommé « On My Life »,  leur  cinquième en dix ans donc,  qui s’annonce fidèle à leur réputation, classe, propre et enjoué, avec un chanteur de tout premier plan… (suite…)

Les belles interviews de Joe Scholes

JOE SCHOLES, ou plutôt Joachim, et un personnage important pour tous les fans de la scène allemande de la fin des 80’s, du label Pork Pie Records, et des compilations cultes « Ska Ska Skandal ! ». Le gaillard s’est fait connaître en tant que chanteur de The Braces, très bon groupe revival qui a connu une première partie de carrière de 1984 à 1991, puis un seconde de 2000 à 2006 avec une nouvelle formation.

Joe est toujours un gros fan de ska, et entre deux sessions d’enregistrement de titres en solo, il s’est mis à réaliser des interviews/reportages de 7 mn environ, sur les groupes qui font la scène d’aujourd’hui. C’est évidemment tourné en anglais (sauf s’il s’agit de groupe allemands), mais c’est très compéhensible et surtout très intéressant. (suite…)

Babylove & the Van Dangos – Let it come, let it go – Grover Records

UN PEU D’HISTOIRE: BABYLOVE & THE VAN DANGOS, c’est un  peu le retour du ska scandinave après l’ère Burning Heart dans la deuxième moitié des 90’s.

 Le groupe se forme au Danemark en 2004. Deux ans plus tard, Daniel (chant, percus), Kristian (trombone), Johan (sax), Erik (basse), Asger (clavier), Jacob (guitare) et Mikkel (batterie), entrent en studio et enregistrent leur premier album, « Run Run Rudie », qui sort en 2007 sur Megalith Records (le label de Bucket « Toasters »).

Le groupe tourne partout en Europe et publie un second album, « Lovers Choice », en 2008, avec Victor Rice à la production et Coolie Ranx (Toasters, Pilfers) ou Doreen Shaffer (Skatalites) en invités. Le disque est publié par Megalith et par Mad Butcher pour la version vinyle. Le combo en profite pour participer au grand raout de Rokslide devant des milliers de personnes.

Peu de temps après, Jump Up Records publie un split 7 avec Chris Murray, et Babylove organise une tournée européenne avec l’ex King Apparatus à l’automne 2009. (suite…)