Rude Boy Train

RUDE BOY TRAIN’S CLASSICS – RUDE RICH & THE HIGH NOTES-Soul Stomp (Grover Records-2004)

« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois…

UN PEU (BEAUCOUP) D’HISTOIRE : Comme nous le rappelions récemment à l’occasion de la sortie de « The Soul In Ska », l’aventure RUDE RICH & THE HIGH NOTES ne date pas d’hier et le combo des Pays-Bas à la réputation justifiée d »une des plus solides formation européennes. Monté en 1998, le groupe sort l’année suivante son premier album, « The Right Track », sur Boombax Music et en 2001, c’est Grover Records qui l’accueille pour la sortie d’un disque très remarqué: « Change The Mood », mix de reprises fidèles de classiques de la grande époque et de quelques compos bien senties, avec un featuring de Rico Rodriguez.

Mais The High Notes, c’est aussi un backing-band, qui accompagne notamment le grand Derrick Morgan en 2003 sur « Derrick Morgan Meet The High Notes Live », mais aussi Dennis Al Capone, Winston Francis, ou bien encore Alton Ellis qui ne tarissent pas déloges sur leurs collaborations.  L’année suivante est publié « Soul Stomp », le troisième opus encore chez l’incontournable maison allemande, toujours mi-reprise, mi-compos, pourtant souvent à la hauteur de leurs illustres ainées. (suite…)

Un nouvel album pour The Upsessions (et des concerts)

On ne présente plus THE UPSESSIONS, le groupe de Haarlem (près d’Amsterdam) emmené par le grand Boss Van Trigt. Après quatre albums et des tas de concert par ici, le combo skinhead reggae/rocksteady/ska est l’un des plus actifs en Europe ces dernières années.

Le voilà qui nous annonce la sortie le 28 octobre prochain de son cinquième opus, « This is The Upsessions », sur Grover Records, le label allemand qui avait déjà sorti la précédente galette. Ça sera disponible en cd et en vinyle mais on n’a pas encore de son à vous mettre dans les oreilles.

Par contre on peut annoncer à nos amis nordistes que le groupe jouera à la Maison des Etudiants de Villeneuve d’Ascq le 1er décembre. Foncez !

 

The Upsessions…. 10 ans ça se fête !

up-icon-500x500Petit rappel pour les absents et les étourdis du fond de la classe,  The Upsessions c’est LE groupe néerlandais early-reggae, rocksteady, ska de référence ! Le combo batave originaire de Haarlem (près d’Amsterdam) emmené par Boss Van Trigt compte déjà 4  albums au compteur : « The New Heavyweight Champion » en 2006 sur Moon Ska Europe, « Beat You Reggae » en 2009 chez Excelsior Recordings et sur Grover Records; « Below The Belt » en 2011 sur les mêmes labels et le dernier en date « Shake It »  en 2014 toujours Excelsior Recordings et Grover Records avec un invité de marque nommé Lee « Scratch » Perry.

L’année 2016 marquera les dix années d’existence du groupe avec au programme un album à venir, des concerts à ne pas manquer et une petite vidéo pour se mettre en appétit ! The Upsessions en force …. (suite…)

Boss Capone : le clip

Afficher l'image d'origineBOSS CAPONE, c’est le bon groupe de skinhead reggae batave emmené par Boss Van Trigt, le chanteur de The Upsessions, l’autre combo de là-bas. La dernier album, « ’69 Reggae Bonanza » sorti chez Grover Records est impeccable, et le groupe de Haarlem, lorsqu’il monte sur scène, mérite toujours qu’on fasse quelques kilomètres pour l’admirer.

Et pour se faire remarquer une fois de plus (ils aiment bien se faire remarquer), le quatuor nous a pondu un beau petit clip des familles avec « Count Me Honey (aka Why You Still Call Me Honey) », plus skinhead reggae tu meurs, avec un gros clavier (sauf que Boss Van Trigt fait ici semblant de jouer de la gratte ) et des hahaha en veux-tu en voilà. (suite…)

Le nouveau Boss Capone arrive

BOSS CAPONE, l’autre groupe de Boss Van Trigt, chanteur/guitariste des omniprésents  The Upsessions, avait d’abord joué la carte du mystère en se faisant passer pour un groupe de Harlem alors qu’il s’agissait en fait d’un groupe de Haarlem. L’album qui avait suivi la découverte de l’existence de ce nouveau combo, sentait bon le skinhead reggae, s’appelait « Another 15 Dancefloor Crashers by Boss Capnoe », et était sorti chez Grover Records, super label devenu trop rare, il y a bientôt deux ans.

Entre temps, le grand sapin était reparti sur les routes et en studio avec ses inénarrables Upsessions.

C’est avec le sourire aux lèvres qu’on a appris que le nouvel album allait atterrir très prochainement. Ça va s’appeler « 69′ Reggae Bonanza », c’est made in Grover Records, et ça sera dispo à partir du 23 janvier prochain.  (suite…)

The Upsessions : La vidéo débranchée

On vous a dit tout récemment le bien que l’on pensait du nouvel opus de THE UPSESSIONS, incontournable groupe batave amateur de skinhead-reggae, de ska, de rocksteady et de calypso.

Vous avez probablement écouté ça en long en large et en travers (vous avez bien raison), et le groupe prolonge votre kif avec une petite vidéo de « The Big Bamboo Treat », le très bon calypso de leur album en version acoustique filmé live dans la rue dans le cadre d’une Rockstone Session, des vidéos tournées par un collectif de réalisateurs  néerlandais.

(suite…)

The Upsessions – Shake It ! – Grover Records

Afficher l'image d'origineUN PEU D’HISTOIRE: En 2014, THE UPSESSIONS est l’un des chefs de file de la scène européenne. Souvent early-reggae, parfois rocksteady ou ska, le combo néerlandais de Haarlem (près d’Amsterdam) emmené par Boss Van Trigt (un temps passé par Rude Rich and The High Notes) avait déjà sorti trois albums : « The New Heavyweight Champion » en 2006 sur Moon Ska Europe, « Beat You Reggae » en 2009 chez Excelsior Recordings et sur Grover Records, et « Below The Belt » en 2011 sur les mêmes labels.

Très souvent présent sur les routes de France comme un peu partout en Europe, The Upsessions s’associe de temps à autre à Flo Strober aka The Prince Of Rudeness (batteur/chanteur des SteadyTones) pour former The Judge Dread Memorial, un groupe qui comme son nom l’indique reprend sur scène le répertoire de feu Judge Dread, ce vieux skinhead anglais amateurs de braguettes qui montent et qui descendent. (suite…)

C’est déjà Noël avec Boss Capone

Reggae Reggae Christmas cover artBOSS CAPONE, le groupe de Haarlem (Pays-Bas) emmené par Boss Van Trigt, grand gaillard rasé qui chante et joue de la gratte au sein de The Upsessions, est en avance, à l’instar des tous les marchés de Noël qu’on voit fleurir ici et là à peine passées les célébrations du 11 novembre. Le combo a sorti son premier album très skinhead reggae (« Another 15 Dance Floor Crashers by Boss Capone« ) cet été sur Grover Records et sur Excelsior, et même qu’il n’était pas passé inaperçu. (suite…)

Boss Capone – Another 15 Dance Floor Shakers By… – Grover Records/Excelsior

Afficher l'image d'origineUN PEU D’HISTOIRE : C’est au début de l’année 2013 que l’on a entendu parler de BOSS CAPONE pour la première fois au hasard d’une page facebook fraichement mise en ligne. Boss Capone se présentait alors ainsi : « New Skinhead Reggae Sensation from Harlem », et annonçait la sortie d’un premier album pour l’été. On imaginait donc un nouveau groupe new-yorkais, et on se disait que pour être capable de publier un disque aussi vite, il devait forcément être composé de musiciens bien connus de la scène locale (Vic Ruggiero ? Agent Jay ? …). Sauf que non. On avait en fait affaire à un petit plaisantin qui avait à dessein orthographié « Harlem », quartier de Manhattan, en lieu et place de » Haarlem », petite ville des Pays-Bas. (suite…)

BOSS CAPONE : LE CLIP

BOSS CAPONE, vous avez bien compris que c’était le nouveau projet de Boss Van Trigt, chanteur guitariste des Néerlandais de The Upsessions, et non pas un groupe de Harlem comme il avait réussi à nous le faire croire (ne pas confondre Harlem, le quartier de New York, et Haarlem, le petite ville située à proximité d’Amsterdam). Boss Capone a su se faire entourer de trois très bons musiciens en la personne de  Boris Manintveld, batteur de The Upsessions,  Loek Hauwert, bassiste de Mr.Review et de Mark Foggo, et de Johan Steevens, guitariste de Mr. Review et des  Beatbusters. La crème de la scène batave ! (suite…)

Page suivante »