Rude Boy Train

Le nouveau Busters est de sortie!

Oyez, oyez, braves gens!

Ce 15 Novembre est un grand jour puisque c’est celui de la sortie du tout nouveau tout chaud album des amis d’Outre-Rhin de The Busters!

Après un survol rapide, ce « One For All » m’a l’air musclé, mais pas que !

On vous en dira bientôt plus, mais en attendant, vous pourrez déguster le ska-punk « Melodies » dont le clip est dispo depuis déjà quelques jours!

Miam! (suite…)

THE BUSTERS – Straight Ahead – Ska Revolution Records

Résultat de recherche d'images pour "the busters straight ahead amazon"UN PEU D’HISTOIRE: Wiesloch, près d’Heidelberg. c’est là que tout démarre en 1987. THE BUSTERS, c’est bientôt un tiers de siècle de ska, sans le moindre split, sans le moindre hiatus, sans la moindre chute de régime. Des changements de line-up par contre, il y en a eu. The Busters a presque toujours été un groupe à deux chanteurs, avec notamment l’exceptionnelle paire des débuts (jusqu’à « Sexy Money »), Thomas Scholz et Klaus Huber, et puis bien sûr il y avait, jusqu’en 2000, le compositeur et bassiste Markus Grittner…

Treize albums en 28 ans, trois live, un superbe best-of  en 1997 avec les morceaux entièrement réenregistrés (« Boost Best »), des concerts à la tonne (mais surtout en Allemagne où le groupe a connu pas mal de succès), trois premiers disques archi-cultes et une rencontre au  sommet avec Laurel Aitken en 1989. The Busters a sorti ses albums sur WeserLabel, puis sur Sony Music, Dogsteady et Ska Revolution Records, le label créé pour le groupe par Markus Schramhauser, l’un des deux claviers. (suite…)

Dr RING DING sur Liquidator

Aucun texte alternatif disponible.Comme d’habitude ça bosse dur pour notre plus grand plaisir sur Liquidator Music, impeccable label espagnol qu’on ne présente plus emmené par l’inénarrable Toni.

Après Soweto, Smooth Beans, Transilvanians, Keith & Tex ou Roy Panton, c’est DR RING DING qui a maintenant droit à son 45 tours sur le label avec la tronche à Mohamed Ali dans la collection « Limited DJ pressing » tirée à 500 exemplaires, pas un de plus. C’est  déjà collector.

Et pour le coup, il est accompagné par SKA BEAT CITY, le groupe de Buenos Aires (l’autre pays du ska) de dix ans d’âge, pour une reprise d’ « Adorable You » de Doreen Shaffer & The Skatalites, que Dr Ring Ding avait déjà jouée avec elle (et avec The Senior Allstars) sur le disque du même nom (« Adorable »), il y a une vingtaine d’années (un superbe album que vous devez vous procurer d’urgence si vous ne l’avez pas déjà). (suite…)

Un live pour The Busters

Afficher l'image d'origineTHE BUSTERS, c’est le groupe allemand culte, spécialiste du son revival qui file à toute allure. Le groupe s’est formé en 1987, à l’époque où le pays était encore coupé en deux. Le line-up a pas mal changé depuis, mais cinq anciens sont toujours présents dans le groupe qui s’est vu renforcer par l’arrivée de Dr Ring Ding au chant (en duo avec Ron).

Treize albums et une compilation plus tard, les Busters décident de fêter leur anniversaire avec la sortie d’un live, « Ska Bang 87 », sur un double cd contenant 30 titres pour 30 années d’existence. C’est sorti sur Ska Revolution Records, et mine de rien un live des Busters c’est pas quelque-chose de très nouveau. Il y avait eu « Cheap Thrills » en 92 pour clore la période faste « Ruder Than Rude »/ »Couch Potatoes »/ »Dead Or Alive », puis le live à Montreux en 95, et enfin le live des 15 ans enregistré à domicile (Wiesloch) et sorti en 2002 sur Pork Pie. (suite…)

DR RING DING – Once A Year – Pork Pie Records

Afficher l'image d'origineUN PEU D’HISTOIRE: On ne présente plus Richard Alexander, aka DR RING DING, incontournable chanteur/tromboniste allemand (et aussi français) originaire de Munster, qui a débuté dans El Bosso und Die Ping-Pongs à la fin des années 80, avant d’embrayer sur Dr Ring Ding & The Senior Allstars, combo teuton qui avait marqué les esprits au mitan des 90’s avec un « Dandimite » assez époustouflant.

Depuis, le gars a joué dans tous les sens, du ska, du rocksteady, du reggae, du ragga dancehall, de la chanson française, de la fusion, avec The Bartenders, avec H-Blockx, avec le Sharp Axe Band, avec le Freedom Street Band (Dr Ring Ding Ska Vaganza), avec Kingston Kitchen, avec Kingston Rudieska et bien entendu avec The Busters chez qui il chante depuis maintenant une paire d’années. (suite…)

Un album de noël pour Dr Ring Ding

C’est une tradition américaine à laquelle les plus grands se sont essayés, mais dans la scène ska aussi, on a déjà vu ça, du côté de MU 330 ou des Dualers par exemple : l’album de noël.

Cette fois, c’est DR RING DING lui même qui s’y colle. Il faut dire que le gaillard a des goûts très variés, et que de temps en temps il aime se la jouer crooner.

Le disque s’intitule « Once A Year », et la sortie est prévue à la fin du mois sur Pork Pie Records. Au programme, des standards venus des USA, d’Angleterre ou de France (l’autre patrie du Dr), mais aussi d’Allemagne et de Pologne, le tout évidemment arrangé à la sauce ska/reggae. Tout cela risque d’être particulièrement fun, on est donc impatient !

Un best-of pour El Bosso & Die Ping Pongs

Afficher l'image d'origineMine de rien, ça fait quand même trente ans que EL BOSSO & DIE PING PONGS a vu le jour en Allemagne. Avec El Bosso au chant, Dr Ring Ding au trombone et au chant et pas mal de potes vus dans d’autres groupes, le combo a quand même sorti quatre albums: deux au début des années 90 à la grande époque du revival allemand, et deux plus récemment (2012 et 2014). Et je ne vous parle pas des compilations « Ska ska Skandal ! ».

Pour fêter ses trois décennies d’existence, voilà que El Bosso und Die Ping Pongs vient de publier sur Pork Pie Records, son label de toujours, un best-of sobrement intitulé « Immer Nur Ska » en format double Cd, avec pas moins de 36 titres (21 en studio, 14 en live + un inédit), et un livret de 16 pages bien comme il faut. Ça au moins c’est copieux ! (suite…)

Oldies but Rudies …. « Over The Original » l’album du Sound System !

a0331086900_16Oldies but Rudies c’est avant tout un duo né à Madrid en 2011 à l’initiative de Dolfo et Rude-Yorch !  L’objectif est simple, donner naissance à des projets musicaux autour de la musique jamaïcaine, puisque le combo est avant un sound system ou les 2 DJs  donnent libre cours à leur passion, en l’occurence revisiter les standards Ska, Rocksteady et Early Reggae.

Oldies but Rudies c’est également un label « Oldies but Rudies Sound System », label qui permet la diffusion des travaux du duo madrilène.  A l’instar des premiers DJs jamaïcain, les deux compères combinent avec talent une sélection de plusieurs thèmes musicaux originaux ou se combinent des thèmes (musicaux) chantés, de leur propre cru, tout en gardant l’esprit traditionnel de la musique jamaicaine qui fait la raison d’être d’Oldies but Rudies.

Ils viennent de sortir ce qui semble être un premier LP (11 titres), au titre explicite « Over The Original », pour un album passionnant et remarquable ou apparait en invité de luxe l’ami Dr Ring Ding. La chose est disponible en version MP3 sur le bandcamp du groupe. Pour les puristes, la version vinyle est a réclamer directement auprès de Dolfo et Rude-Yorch ! (suite…)

The Busters : le clip

Je l’ai déjà dit assez souvent, THE BUSTERS est à mon avis l’un des tous meilleurs groupes au monde, et ça n’est pas leur excellent dernier album en date, « Supersonic Eskalator« , qui va me faire mentir. Bien au contraire.

A défaut de voir cette fine équipe dans les salles française avec un certain Dr Ring Ding au chant (le groupe joue rarement ailleurs qu’en Allemagne), on se consolera avec le clip de la chanson-titre, « Supersonic Eskalator », que le combo vient de mettre en ligne. (suite…)

Dr Ring Ding Ska Vaganza : le clip

Bon la jeunesse, vous savez qu’un des albums de l’année est (déjà) celui de DR RING DING SKA VAGANZA, « Bingo Bongo », sorti tout récemment chez Pork Pie Records. Dr Ring Ding Ska Vaganza c’est notre Richie national (hé ouais il est un peu français) accompagné par ses potes espagnols du Freedom Street Band, comme sur le premier opus « Piping Hot » publié il y a une paire d’années. (suite…)

Page suivante »