Rude Boy Train

YELLOW UMBRELLA cherche date

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes souriantes, personnes debout, mariage et plein airAvis à la population ! Tu aimes le ska, tu connais les patrons de bars de ta ville, t’as envie d’aider un bon groupe allemand avec un Français dedans ? Ben ça tombe bien, y a YELLOW UMBRELLA, excellent combo de Dresde, vient jouer en France.

C’est entre le 21 et le 24 novembre que ça se passe, et le groupe a déjà booké une date à Reims (la ville de Bernard, le Frenchie de l’équipe qui officie aussi au sein de The Woodsenders avec son saxophone) le 24 novembre au Cochon à Plumes (gratos), mais aussi le 21 à Montmirail et le jeudi 22 au Gambrinus de Saint-Michel-Sur-Orge qui n’en finit plus de faire jouer des bons groupes. (suite…)

Un nouveau Yellow Umbrella vendredi

Attention mesdames messieurs, breaking news de Germanie : YELLOW UMBRELLA sort un nouvel album.

Yellow Umbrella pour ceux qui dormaient, est un très bon groupe de Dresde en Allemagne, avec dans l’équipe un Rémois bien connu (Bernard Lanis au sax, aussi membres de Woosenders).

Le combo doit avoir sept albums au compteurs ainsi qu’un live (et un DVD) mais il n’avait rien publié depuis 5 ou 6 ans.  (suite…)

THE SALOON SOLDIERS – The Saloon Soldiers – Autoprod

Saloon Soldiers cover art

UN PEU D’HISTOIRE: C’est à Dresde, dans l’ex Allemagne de l’Est, que débute cette histoire. Nous sommes en 2009 et cinq garçons, THE SALOON SOLDIERS, rejoignent un trio vocal entièrement féminin composé de Luise, Dorit et de Lotti, qu’on appellera BOBBY PINS.

Bobby Pins and The Saloon Soldiers sort un album, « Dancing The Moon », en 2010 sur Mad Butcher Records ainsi que sur Redstar 73 et KOB Records. Depuis, le groupe semble avoir donné des concerts ici ou là, surtout en Allemagne, mais il est dans l’ensemble resté très discret.

C’est donc avec un peu d’étonnement qu’on vient de voir apparaître un deuxième album éponyme et autoproduit, sous le nom de THE SALOON SOLDIERS. La formation a été un peu remaniée, et le trio vocal est devenu un duo dans lequel on retrouve Lotti uniquement. L’album est téléchargeable gratuitement sur la page bandcamp de Well One Love, une radio de là-bas. (suite…)

Big Bullet Allstars, des rudeboys venus de Dresde

Simple Life cover artMême si l’Espagne est très en forme depuis une dizaine d’années, y a pas à dire, l’Allemagne reste l’Allemagne pour ce qui est de la scène ska/rocksteady/reggae. La preuve encore cette fois avec un combo de Dresde : BIG BULLET ALLSTARS, qui aime le vieux son de l’île à Bob Marley.

Le groupe créé en 2010 est particulièrement discret, puisque non seulement on n’avait jamais entendu parler de lui, mais en plus on n’avait pas entendu parler de son premier album, « Simple Life », sorti fin 2013 en autoproduction.

Si on les repère maintenant, c’est que le disque vient tout juste d’être mis en écoute sur bandcamp, où on peut l’acheter soit en mp3, soit en vinyle (comme quoi bandcamp est un excellent moyen de se donner de la visibilité, surtout depuis que myspace est moribond). (suite…)

Offbeat Foundation – 1st – Rain Records

Offbeat Foundation - 1st

UN PEU D’HISTOIRE : Tout a démarré en 2008 lorsque Enrico Mildner décide de monter un groupe de musique jamaïcaine à Dresde en Allemagne. Le petit gars n’en était pas à ses débuts dans cette musique puisqu’il était déjà le chanteur du groupe Yellow Umbrella (et l’est toujours d’ailleurs), groupe dont le nom doit forcément vous dire quelque chose. Et c’est là qu’Offbeat Foundation est né. Mildner a fait les choses en grand puisqu’il s’est entouré de pas moins de huit musiciens (trompette, trombone, sax, claviers, batterie, guitare et basse) accompagnés par trois charmantes choristes, en voulant se rapprocher du son et du côté traditionnel de la musique jamaïcaine. (suite…)