Rude Boy Train

Un extrait du nouveau Dr Ring Ding

Ça c’est chouette, y a Dr Ring Ding qui est de retour avec le deuxième album de DR RING DING SKA-VAGANZA, un peu plus de deux ans après le premier opus qui était très recommandable (« Piping Hot », sur Pork Pie Records).

Dr Ring Ding Ska-Vaganza, c’est l’incontournable Richie Alexander AKA Dr Ring Ding, accompagné de musiciens de Mainz, de Munster et de Barcelone. Et là-dedans, on retrouve un Busters, un Senior Allstars et les gars du Freedom Street Band espagnol qui étaient déjà présents sur le premier opus. (suite…)

Deux dates françaises pour Alpheus

ALPHEUS, le chanteur Anglais de parents Jamaïcains, produit en Espagne, qui aime le rocksteady, le ska et le reggae, sera en France pour deux dates seulement. Le gars avait sorti son quatrième album, « Good Previals« ,  il y a quasiment un an sur Liquidator Music, et même que c’était bien.

Il pointera donc sa ganache le samedi 11 avril du coté de La Grand Combe (30), à côté d’Alès, pour la onzième édition des soirées Reggae Factory. Et il sera accompagné (en première partie et comme backing-band) par les Brestois de Mamba Corporation, amateurs de ska et de rocksteady (apparemment c’est un sound system), ainsi que par les Toulousains de The Banyans qui font dans le reggae roots.

Et le jeudi 30 avril, les mêmes Mamba Corporation accueilleront Alpheus pour un concert à domicile, à la Carène à Brest. (suite…)

Un nouveau 45 tours pour Akatz

On vous a déjà parlé de AKATZ ici, ce très bon groupe de Bilbao, chanson des Ludwig, mais aussi ville principale du Pays basque. En deux décennies d’existence, Akatz a sorti pas mal de disques, d’abord en autoproduction, puis au cours des années 2000 sur Brixton Records, le label d’Euskadi spécialisé dans le ska, le rocksteady et le reggae. Ça faisait un moment qu’on n’avait pas eu des nouvelle de la fine épique, en fait depuis la sortie en 2012 d’une compilation pour fêter dignement leurs vingt piges.

Cette fois-ci, Akatz revient avec un 45 tours, pas chez Brixton, mais chez Liquidator Music, le label omniprésent dans la péninsule, et dans la qualité.

Deux morceaux au programme : « Fiesta Del 73″ et « 10 Especial », tous deux inédits. Le premier est une chanson, le second est un instru reggae avec un gros trombone qui prend toute la place. C’est donc au format 45 tours, c’est limité à 500 exemplaires, il parait même que c’est un « limited DJ pressing » (!), et ça se commande par  pour 6 pièces seulement.

Et c’est aujourd’hui que ça sort, pile poil… Allez-y, y en aura pas pour tout le monde.

The Gramophone Allstars Big Band – Jazzmaïca – Bankrobber

Jazzmaica cover artUN PEU D’HISTOIRE: THE GRAMOPHONE ALLSTARS, c’est encore un groupe espagnol, de Barcelone, qui a démarré sa carrière au milieu des années 2000. Un premier album, « Just Delightin », sort en 2008 sur Silver Records, suivi en 2010 par « Simbiosi » et en 2011 par « Levitant A La Deriva », tous deux sur Liquidator Music.

Pour son quatrième opus, le groupe a décidé de changer de crèmerie, puisque « Jazzmaïca » est sorti à la rentrée 2014 sur Bankrobber, label barcelonais, avec une grande formation de quinze musiciens (neuf cuivres), rebaptisée pour l’occasion The Gramophone Allstars Big Band, car de Los Angeles à Melbourne en passant par Nancy, Sao Paulo ou Buenos Aires , les big-band sont décidément à la mode.

LE DISQUE : Et avec un titre pareil, aucune tromperie sur la marchandise n’est possible. The Gramophone Allstars Big Band la joue ska-jazz, quelque-part entre Jazz Jamaïca donc, et leur voisins espagnols de The Oldians qui eux, opèrent dans le velours et dans une formation bien plus légère. (suite…)

Un 45 tours pour Los Granadians

LQ076LOS GRANADIANS DEL ESPACIO EXTERIOR, plus simplement connu sous le nom de LOS GRANADIANS ou de THE GRANADIANS pour les Américains et qui au début s’appelait PSICO RUDE BOYS (vous suivez ?), est comme son nom l’indique un groupe de Grenade, sympathique bourgade du sud de l’Espagne. Mais c’est aussi le groupe le mieux sapé, ou le plus mal, c’est selon, de la scène skinhead reggae actuelle, avec des cols pelle à tarte et des coiffures à la Engelbert Humperdinck assez improbables.

Ça faisait plus de deux ans qu’on était sans nouvelles de cette bande de joyeux drilles, en fait depuis la sortie de  leur troisième album, « Reggalactico », au printemps 2012, un disque qu’ici on avait bien aimé(suite…)

Le premier album de Sir J est disponible

Enfin, premier album de SIR J, pas vraiment, mais premier album de SIR J & THE KINKYLAB ALLSTARS, là oui. Un groupe espagnol ! Comme c’est original ! C’est vrai de nos jour, les combos d’au delà des Pyrénées sont très très très en forme. C’est c’est pas avec cette équipe-là que ça va s’arrêter. Sir J, c’est Javier Garcia Murcia, un guitariste connu pour être un membres de The Oldians, autre groupe de la péninsule (Barcelone !) branché ska-jazz tout en velours. Sir J a bossé avec pas mal de monde en Espagne, de Flight 404 à The Aggronauts en passant par Kinky Coo Coo’s ou Ruber Lopez & The Diatones. Bref, quand c’est bien, il n’est pas loin.

Le voilà donc qui se raboule avec son nouveau combo, The Kinkylab Allstars donc, et avec un premier album, « Sounds From The Volcano », fraîchement sorti en vinyle (bleu ou blanc) chez l’ami américain Chuck Wren de Jump Up Records. (suite…)

The Penguins : le clip

On reste en Catalogne, puisque c’est dans ce coin-là que ça se passe de nos jours. C’est donc du côté de Sant Feliu de Llobregat, près que Barcelone, qu’on retrouve THE PENGUINS (ou The Penguins Band, ou The Penguins Ska Band), un combo amateur de ska, de rocksteady et de reggae, qui s’est formé en 2006. Après un premier album, « Artic jamboree », publié en en 2009, le combo qui a partagé la scène avec The Slackers, Aggrolites, The Skatalites ou Dave Barker, a sorti au printemps dernier son second opus, « Shuffle, Cut & Deal » sur Buenritmo, la label espagnol qui avait produit le « Piping Hot » de Dr Ring Ding Ska-Vaganza. (suite…)

The Transilvanians – Echo, Vibes & Fire – Liquidator Music

Echo, Vibes & Fire cover artUN PEU D’HISTOIRE: Ça faut désormais dix ans que THE TRANSILVANIANS s’est formé à Vigo en Galice. Un album au compteur (le très bon « Vampire Lover« ), mais aussi quelques Ep, notamment avec Roy Ellis (Mr Symarip) que le combo a pris l’habitude de backer pour ses concerts dans la péninsule, et bien sûr « Kings Of Catacomb Reggay » en 2013.

Récemment, les Transilvanians étaient même de passage en France pour promouvoir leur excellent « horror reggae ».

Mais leur actu de moment, c’est la sortie de leur deuxième album, « Echo, Vibes & Fire » sur Liquidator Music. Au programme, douze morceaux dont leur reprise du Clash, le tout enregistré au Garageland Studio et mixé par Roberto Sanchez au Lone Ark Studio. Le tout est disponible en CD et en vinyle du côté de Liquidator(suite…)

The Pepper Pots… C’est terminé !

10453045_786728791345479_6771287129857295951_oMême si l’info ne semblait plus faire de doute les espagnols des Pepper Pots ont confirmés début octobre la séparation prochaine du combo catalan ! Le groupe, trio vocal accompagnés de huit musiciens, se forme en 2002 à Gérone autour d’une passion commune pour la musique ska/rocksteady et soul. Ils publient en 2005 sur Brixton Records leur premier album, « Swingin’ Sixties », avec Freddie Reiter (NYSJE) en invité de choix. En 2007 sort « Shake It ! », le deuxième opus (toujours chez Brixton), avec cette fois Dr Ring Ding et The Pioneers en guest, ainsi que des membre du groupe français ASPO. (suite…)

The Crepitans… « Tribulations » une première video !

10352615_296889150480220_8373161787209752070_nNouveaux venus sur la scène espagnole, les membres des  Crepitans ne sont pourtant pas des inconnus ! Issus de groupes de la région de Madrid comme les The Upsttemians, The Ready Getters, Back in Band, Fhin Brau ou Hypocondriacs, les 6 membres du groupe défendent un esprit et un son des plus traditionnel. Entre rocksteady et Early Reggae le combo fonctionne avec 3 voix pour bien rappeler son attachement à la grande époque des trio vocaux de la fin des années 60 avec comme référence des groupes comme les Gaylads ou les Ethiopians. (suite…)

Page suivante »