Rude Boy Train

THE SKALOGG’S – Still Waiting – Autoprod

UN PEU D’HISTOIRE: Du côté de Lille, il y a Carving, Dany Boon et Marcel et son Orchestre, mais il y a aussi THE SKALOGG’S, avec son drôle de nom et ses six musicos agités. Et mine de rien, cette affaire dure depuis 2001, avec un maxi Ep en 2005, « Second Launch », et un autre en 2012, « Back From The Dead ».

Visiblement pas tellement amateur de LP, le voilà qui a sorti un nouveau 8 titres, « Still Waiting », « Longer Than an EP, Shorter Than an Album » comme diraient les Unco qui faisaient du punk-rock d’Américains… On vous raconte ça…

LE DISQUE: OK, je vois déjà les râleurs râler sur le ska-punk, cette musique festive pour les skaters qui mettent des falzards trop larges et qui ne portent jamais de chemises Ben Sherman. D’accord. Mais moi j’assume être un fan de ska-punk depuis le début, de Less Than Jake à Sublime, de Buck O Nine à The Interrupters. (suite…)

Un nouvel Ep pour THE LIQUIDATORS

THE LIQUIDATORS, très bon septet de Lille, vient de publier un nouvel Ep après celui paru il y a environ un an.

Et le programme à base de reprises est à peu près du même tonneau : « Son Of The Preacher Man » de Dusty Springfield, « How Long Do I Have To Wait For You » de Sharon Jones, « Billie Jean » de Michael Jackson, « In The Mood For Ska » de Lord Tanamo (d’après Dorothy Fields et Jimmy McHugh), et « Cuando Cuando » de Toni Renis.

Il y a donc de l’archi connu (« In The Mood For ska » en 2018 ? Franchement ?) et de l’un peu plus confidentiel, mais c’est toujours parfaitement interprété par un groupe qui swingue super bien en live. Si ils sont près de chez vous n’hésitez pas à aller voir ça. (suite…)

Les Liquidators aiment la grande Sharon

L’image contient peut-être : texteTHE LIQUIDATORS, c’est le très bon groupe de Lille qui fait tout plein de reprises et qui les met à sa sauce avec pas mal de talent. Et sur scène aussi ça envoie du lourd.

Le combo a récemment mis en ligne une très belle reprise de SHARON JONES : « How Long Do I Have To Wait For You ».

Alors forcément, on se dit que l’originale est grandiose et que tout le mérite revient à Sharon et à ses Dap-Kings, sauf que là une fois de plus, les nordistes ont mis tout leur feeling dans l’exercice (et quelques vibrations jamaïcaines). Et du feeling ils en ont. Ecoutez plutôt: (suite…)

Belle prog à la MDE

L’image contient peut-être : 4 personnes, texteLa MAISON DES ETUDIANTS de Lille (enfin, de Villeneuve d’Ascq) aime programmer du ska et du reggae. L’avantage c’est que c’est au nord et que géographiquement ça va bien pour choper les combos qui tournent par là-haut.

La preuve une fois de plus avec la belle programmation d’automne qu’on nous annonce :

Le 19 octobre, LES SINGES VERTS, le groupe francilien qui mérite mieux que son nom, et les Belges de THE NICE GUYS qui viennent en quasi voisins depuis Gand.

Le 26 octobre, c’est rare donc c’est immanquable : VICTOR RICE, le musicien producteur américain qu’on ne présente plus et qui aime traîner du côté du Brésil (Firebug) se pointe avec le VICTOR RICE BAND annoncé comme une formation américano-belge. Franchement, si derrière y a pas Nico Léonard et ses potes, je veux bien qu’on m’arrache une couille. (suite…)

THE LIQUIDATORS – The Liquidators – Autoprod

L’image contient peut-être : texte

UN PEU D’HISTOIRE : Il y avait un groupe du nom de The Liquidators au début des 70’s et un autre à la fin des 80’s, mais ces LIQUIDATORS là sont bien de Lille.

Formé il y a une paire d’années par des musiciens bien connus de la scène nordiste, le combo regroupe des membres de JFunk, de Marcel et Son Orchestre ou de Dubians. Au départ, il fallait un backing band pour Freddie Notes lors de son passage au Vintage Weekender de Roubaix, et c’est cette fine équipe qui s’y était collée.

Depuis, le groupe a sorti un 45 tours autoproduit avec dessus « Hard To Handle » d’Otis Redding et « These Boots are Made For Walkin » de Nancy Sinatra, puis un Ep cinq titres tout aussi autoproduit avec uniquement des reprises.  (suite…)

Rocksteady Seven : quelques dates de plus

On les a au compte goutte donc on vous les donne au compte goutte. On vous annonçait l’autre jour que DAVID HILLYARD & THE ROCKSTEADY SEVEN passait en Europe début 2017 et que le groupe faisait quelques dates en France. Bonne nouvelle donc, deux concerts viennent de se rajouter.

En plus de Marseille le 10 janvier (Le Molotov) et à Alès le 11 (l’Antrepote), les Rocksteady Seven seront à Saint Etienne le 9/1 (La Tanière) et à Lille le 19/1 à la Maison des Etudiants (où il y aura bientôt The Upsessions). 

Y a encore des trous dans l’agenda donc des dates devraient se rajouter bientôt. Wait and see…

THE GROOVIN’ JAILERS – Take It Or Leave It – Casual Records/Mass Prod

UN PEU D’HISTOIRE THE GROOVIN’ JAILERS, c’est un groupe de Lille qu’on commence à bien connaître. Composé de cinq musicos issus de la scène nordiste ska, reggae, punk et plus si affinités, le combo qui a démarré en 2010 aime le son à la Aggrolites, avec une grosse base jamaïcaine dans laquelle il envoie du funk et un peu de soul.

Ils ont croisé sur scène quelques belles pointures comme Red Soul Community, Bad Manners, 8°6 Crew, 65 Mines Street… et ont sorti un maxi Ep au format 10′ en 2012.

En 2015, ils sont retournés en studio pour pondre leur véritable premier album, « Take It Or Leave It », qui n’a rien à voir avec Madness mais qui est chargé jusqu’à la gueule de leur fameux catchy reggae.

Le disque est sorti en vinyle chez Casual Records, et pour le Cd, faut s’adresser aux activistes de Mass Prod.  (suite…)

Sheeta et les Weissmuller… « Murs du Son » l’album soul !

cover-front-lp-finetunes_177Tiens les Sheeta et les Weissmuller sur Rude Boy Train ! Ben ouais le combo originaire de Lille plutôt habitué aux rubriques garage vient de sortir un nouvel album détonant qui marque un virage Soul dans la discographie du groupe !

Après « Hola Yé-Yeah! » en 2009 chez Screaming Apple Records et « Évolution Française » en 2012 sorti chez Disconfusion, « Murs du Son » est donc le troisième LP du groupe. L’évolution Soul des Sheeta est clairement assumée en sortant ce nouvel album sur Q-Sounds Recording l’excellent label de Montreuil (à découvrir absolument) connu pour son attachement à la musique Soul américaine des années 60. Digne représentant du Mod Sound à la française, le combo lillois frappe fort avec ce nouvel album dans la grande tradition de la scène French Beat des années 60. (suite…)

Un premier album pour The Groovin’ Jailers

A y est. THE  GROVIN’ JAILERS, le groupe early reggae du ch’nord, arrive avec son premier album intitulé « Take It Or Leave It » (tient, ça me rappelle quelque-chose).

Pour ceux qui ne le sauraient pas, Groovin’ Jailers est un groupe de Lille qui aime le son à la Aggrolites et qui a déjà donné pas mal de concerts ici où là depuis cinq ans qu’il existe.

Côté discographie on ne peut donc pas dire qu’ils aient été hyper pressés, même si un maxi ep (au format 10′) était sorti en 2012. Le premier album (douze titres) est néanmoins annoncé pour janvier prochain sur Casual Records en vinyle, et sur Mass Prod en cd.  (suite…)

Lille Urban Rock Fest #1…. le festival to be !

10390098_1527808637508757_7055472797430209419_nDans la série festival qui fait fort, la première édition du « Lille Urban Rock Festival » à de quoi faire blémir plus d’un organisateur. Voyez plutôt … plus de 40 groupes locaux ou internationaux répartis sur 6 journées du mardi 07 avril au dimanche, entre punk , garage, rock, psycho, blues, surf et bien sur musique jamaïcaine qui aura la part belle le samedi 11 avril avec les anglais de Mark Foggo, les Bataves de The Upsessions pour les étrangers et pour la partie française, les incontournables 65 Mines Street, The Sarah Connors, The Run et les lillois des Sonotones.

Bref vous l’aurez compris l’évènement est à ne manquer sous aucun prétexte surtout vu le prix dérisoire de 13€ pour la soirée. Pour plus de détails, je vous renvoie vers le site du festival et le système de réservation en ligne  pour une semaine Rock à Lille organisée, entr’autres, par l’excellente équipe du club El Diablo ! (suite…)

Page suivante »