Rude Boy Train

MADNESS – Can’t Touch Us Now – Lucky Seven Records

Afficher l'image d'origine

UN PEU D’HISTOIRE : C’est en 1976 sous le nom de The North London Invaders que débute la carrière de MADNESS. Son nom (depuis 79) est inspiré par le grand Prince Buster (RIP) et Madness avait jusqu’à cette année publié onze albums.

Depuis la fin des années 90, le combo de Camden est redevenu très actif, après  une décennie de discrétion. « Wonderful » sort chez Virgin en 1999, et en 2005 Madness enregistre « The Dangermen Sessions Vol 1 », un album de reprises.

« The Liberty Of Norton Folgate » sort en 2009, suivi à l’automne 2012 par « Oui Oui Si Si Ja Ja Da Da », le onzième opus du groupe qui a ces derniers temps pas mal joué en France, de l’Olympia au Trianon en passant par le Zénith et par pas mal de festivals. (suite…)

Un live pour The Dualers

The Dualers (Live at Indigo at the 02 12.12.2015) CD

V’là une info toute fraiche qu’on vous sert sur un plateau : THE DUALERS, très bon groupe anglais amateur de sons jamaïcains, vient de sortir un album live. C’est un concert enregistré à l’Indigo (une salle de l’O2 Arena) le 12 décembre dernier qui est ici immortalisé.

Au programme douze titre dont des quasi-medleys, avec pas mal de compositions originale, mais aussi une poignée de reprises (« Monkey Man », « Johnny Too Bad »…). Ça se commande directement sur leur site et pour ceux qui seraient à Londres en décembre, on signale le retour du combo dans la même salle, le 3/12. (suite…)

SONIC BOOM SIX – The F-Bomb – Rebel Alliance

UN PEU D’HISTOIRE : Sonic Boom Six a fait ses débuts à Manchester en 2002 sur les cendres du groupe Grimace, définissant sa musique comme « le carnaval de Nothing Hill sur un album punk ».

Le groupe emmené par Laila Khan enregistre une démo éponyme qui sort en octobre 2002 et part en tournée en ouvrant notamment pour The Toasters et pour les Anglais de King Prawn, qui restera comme l’une de ses principales influences. En septembre 2003, ils publient « The Turbo EP » sur Moon Ska Europe. Le disque est produit par Ace, le guitariste de Skunk Anansie et obtient un certain succès critique. Peu de temps après, ils retrouvent Ace pour enregistrer un second EP qui est connu comme étant le premier album du groupe, puisqu’aux 8 nouveaux titres ont été rajoutés ceux qui figuraient sur « The Turbo EP ». «  Sounds To Consume » parait en août 2004 sur Moon Ska Europe.  (suite…)

Un inédit de The Kubricks

Afficher l'image d'origineY a THE KUBICKS, l’un des grands espoirs du ska anglais créé en 2008 à Londres (dont on attend impatiemment un premier album), qui avait sorti il y a deux ans et demi un très bon Ep, « Wasters & Wannabes ». Petite bombinette madnessienne, le disque avait placé The Kubricks au centre de l’attention de ceux qui aiment le son typiquement british. La suite avait tardé à arriver, sous forme d’un single, « Ghost », début 2015, puis de « Rave With the Rebel » en été. Bien maigre butin…

On vient d’apprendre que le combo a mis en téléchargement sur iTunes une édition spéciale de « Wasters & Wannabes » avec huit titres, soit l’Ep d’origine, les deux singles cités plus haut, et surtout un inédit, « Lead Me Away ». De quoi patienter un chouïa. (suite…)

Lee Thompson : bientôt le nouveau single

Afficher l'image d'origineLEE THOMPSON, quand il ne joue pas du sax du côté de Madness, joue du sax (et chante) avec son LEE THOMPSON SKA ORCHESTRA dans lequel on retrouve aussi son pote pote Bedders (basse). Le premier opus de la fine équipe, « The Benevolence Of Sister Mary Ignatus » (2013), était d’assez belle facture à défaut de révolutionner le genre, et la reprise de « Fu Manchu » (Desmond Dekker), avec Bitty Mc Lean au chant, était carrément bien branlée.

Alors que la formation a annoncé la sortie en 2016 d’un nouvel album, Lee Thompson en profite pour balancer un premier single à Noël. Apparemment on est à nouveau parti pour un album de reprises, puisqu’il s’agit d’une version reggae de « It May Be Winter Outside », un titre de Love Unlimited, le trio de choristes de Barry White qui ont aussi volé de ses propres ailes.  (suite…)

GENTLEMAN’S DUB CLUB – The Big Smoke – Easy Star Records

Afficher l'image d'origineUN PEU D’HISTOIRE: C’est du côté de Leeds dans les Yorshire qu’a vu le jour GENTLEMAN’S DUB CLUB, groupe amateur de reggae moderne composé de pas moins de neuf musiciens.

Deux Ep au compteur et un album, « Fourty Four » sorti il y a deux ans chez Ranking Music, et voilà que Gentleman’s Dub Club est invité dans plein de gros festival, notamment à Glastonbury, en plus d’être amené à ouvrir pour des pointures mondiales comme The Wailers, The Streets, U-Roy, Madness ou Finlay Quaye…

Pour son second opus, « The Big Smoke », tout juste arrivé dans les bacs, le groupe choisit cette fois de travailler avec l’excellent label anglais Easy Star Records (The Expanders, The Skints, Giant Panda Guerilla Dub Squad…) (suite…)

Le nouveau single de Sonic Boom Six arrive

No Man, No RightBack to basics ! Pour son nouvel album, les Anglais de SONIC BOOM SIX avaient promis qu’ils reviendraient à leurs premières amours après un album éponyme en demi teinte il y a trois ans. Et ils ont tenu parole. La preuve avec « No Man, No Right », premier single à paraître vendredi sur Rebel Alliance, leur label préféré sur lequel ils avaient pondu le chef d’oeuvre « City Of Thieves ».

Et les souscripteurs le savent : « No Man, No Right » n’est que le premier extrait du nouvel album, « The F-Bomb », dont la sortie est prévue tout début 2016. Le single sera accompagné d’une face B, « Do What You Wanna Do », mixée par Rory C des fous-fous d’Enter Shikari. (suite…)

The Skints : le clip

Pendant que vous êtes peut-être en train de les voir sur scène, les quatre excellents Anglais de THE SKINTS viennent de publier un clip artisanal d’un de leurs titres ska : « Friends & Business », extrait de « FM », le dernier album en date sorti en début d’année sur Easy Star Records.

Les images ont été filmées lors de la récente tournée américaine du groupe, et la chanson met tout particulièrement en valeur la sublime voix de Jamie, l’incontournable batteur. Et surtout, le refrain très northern soul est absolument prodigieux. (suite…)

The Skints : le groupe à ne pas manquer

On vous en parle souvent mais on va vous faire une piqûre de rappel : THE SKINTS, le quatuor reggae/rocksteady/ska londonien est de retour en France pour quelques dates. Vous connaissez les albums, vous aimez, mais vous n’avez peut-être jamais vu ça en live. Ben courez-y si ça passe près de chez vous!

Pour moi c’était dimanche soir au Luxembourg. Y avait pas plus de 60 personnes dans la salle mais c’était SURPUISSANT ! C’est vrai, des fois le dimanche soir on est un peu mélancolique, on n’a pas trop envie de sortir et on préfère rester tanné dans le canapé à regarder The Walking Dead. Certes, mais des fois on a raison de se foutre un coup de pied au cul et de faire quelques dizaines de kilomètres pour voir du live.

Parce que The Skints ça joue super carré, y a du gros son, ça alterne entre du reggae qui bute avec un son moderne très perso, un flow parfois ragga toujours super en place, des incursions rocksteady ou ska bien senties et quatre musiciens ou top : un guitariste/chanteur impeccable, un bassiste discret mais super efficace, un batteur/chanteur hallucinant de maîtrise, et bien sur une Marcia aux claviers, au mélodica, au percus et au chant qui met une belle cerise sur un gâteau bien goûteux, bien gaulé, avec un sens du show et de l’arrangement qui va bien tout simplement incontestable. (suite…)

Trojan Sound System… un nouveau single chez Juno Records !

11036028_10153473735474757_364403255899208419_oFormé en 2004, le Trojan Sound System fait figure de veritable institution dans la galaxie britannique des sounds systems ! Originaire de Londres, le groupe s’articule autour de « selectors » et de chanteurs qui tournent sans relâche pour diffuser cette passion du sound system et l’attachement à l’esprit traditionnel du vinyl propre à la musique jamaicaine et au DJ.

Entre Ska, Roots, Dub, Dancehall, Reggae, le collectif, tête d’affiche du label Trojan Records, est régulièrement présent lors de festivals sous sa forme initiale ou en accompagnant des artites tels que les Wailers, Luciano, Sly et Robby ou le regretté Gregory Isaacs pour ne citer qu’eux !

En fait le Trojan Sound System fait la synthèse entre le passé glorieux de la musique traditionnel et un aspect plus comtemporain, notamment avec la présence des 3 chanteurs (MC) Superfour, Chucky Bantan & Jah Buck. Cotés « selectors », deux figures mythiques du genre avec Earl Gateshead and Daddy Ad qui complètent un collectif a découvrir sans attendre. Le TSS vient de sortir un single « Time is The Answer » disponible chez Juno Records. (suite…)

Page suivante »