Rude Boy Train

CLAUDE FONTAINE – Claude Fontaine – Innovative Leisure

Résultat de recherche d'images pour "claude fontaine"UN PEU D’HISTOIREOn en sait assez peu sur CLAUDE FONTAINE, américaine de L.A au nom français échouée à Londres. La légende raconte qu’elle est entrée chez un disquaire (Honest Jon’s) et qu’elle est tombée sur le bac des skeuds Trojan, Treasure Isle et Studio One.

On ne sait pas ce qui lui a pris, mais elle est allée en studio pour enregistrer un premier album éponyme totalement inattendu, avec des musiciens pas tout à fait manchots à l’instar du grand Tony Chin à la guitare (il a joué avec à peu près tout le monde), de Ronnie McQueen à la basse (Steel Pulse) ou de Rock Deadrick à la batterie.

LE DISQUE: C’est simple, le disque de Claude Fontaine est 50% bossa nova et 50% jamaïcain. Passons sur la moitié bossa nova (titres 6 à 10), d’excellente qualité, pleine de finesse et de sensualité, qui rappellera à certains d’entre-vous Nouvelle Vague, le groupe de reprises d’Olivier Libaux et Marc Collin, presque toujours chanté au féminin. On pourra qualifier ça d’easy listening, de lounge ou de musique d’ascenseur si on est très méchant, mais c’est de la bossa nova de l’hémisphère nord, tout simplement. (suite…)

THE SKINTS en France

Aucune description de photo disponible.Excellente nouvelle ! Le groupe londonien THE SKINTS se pointe en France dans les mois qui viennent, alors que son nouvel album, « Swimming Lessons », est sorti aujourd’hui-même.

Comme d’habitude, leur son est très varié et on vous reparlera du disque très bientôt.

Pour ce qui est des live, ça se passe du côté de Strasbourg le 8 octobre (La Maison bleue), puis le 21 novembre à Gravelines (Salle Vauban), le 22 à Beauvais (L’Ouvre Boite), le 23 à Metz (Les Trinitaires) et le 24 à Paris (La Maroquinerie).

Et The Skints sur scène, c’est en général assez grandiose. Alors foncez. (suite…)

The Skints : un nouvel extrait

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes assisesUne fois de plus, le nouvel opus de THE SKINTS risque d’être un événement, tant le groupe londonien fait partie en 2019 de ceux qu’il faut suivre de près.

Du nouvel album, « Swimming Lessons », on avait déjà pu écouter l’excellente « Learning To Swim », un peu reggae, un peu post-punk à la Weezer/No Doubt, et on avait trouve ça assez tubesque.

Le groupe vient juste de mettre en ligne « Armageddon feat Runkus », totalement reggae cette fois, et on vous met ça en écoute juste après. (suite…)

Les Sildewalk Doctors refont surface

La classe à Dallas ça continue. Enfin plutôt la classe à Londres, avec les SILDEWALK DOCTORS, le combo rocksteady qui fait rien qu’à enregistrer des trucs de type cool.

On n’avait rien entendu depuis leur album éponyme de 2015, et les voilà qui nous pondent un petit single comme ça vite fit sans crier gare. Y a seulement deux titres à se mettre dans les oreilles, « All My Loving » et sa version dub (« Loving Dub »), mais bon c’est encore maîtrisé de A à Z, alors on en demande plus bordel ! (suite…)

HOLLIE COOK – Vessel of love – Merge Records

UN PEU D’HISTOIRE : HOLLIE COOK, c’est la fille de Paul Cook, batteur des Sex Pistols, et de Jennie, qui a travaillé un temps avec Culture Club. La jeune femme qualifie son mélange musical à elle  de « Tropical Pop Reggae », et elle sort un premier album éponyme en 2011, produit par Prince Fatty, sur lequel on retrouve George Dekker (Pioneers) et Dennis Bovell.

En 2012 parait « Hollie Cook in Dub » , un disque sur lequel Prince Fatty remixe les morceaux de la chanteuse, et Hollie fait une escale au festival Spirit Of 69 près de Bordeaux. En 2013, elle entre en studio, toujours avec Mike Pelanconi (aka Prince Fatty), pour enregistrer son nouvel opus qui sort au printemps 2014 après une campagne de financement Pledge Music.

Sur ce disque sobrement intitulé « Twice », on retrouve à nouveau quelques featuring de première bourre comme George Dekker, Winston francis ou Dennis Bovell. (suite…)

Booze & Glory en mode reggae

L’image contient peut-être : 1 personneBOOZE & GLORY normalement c’est du street-punk avec des bretelles. Mais là Booze & Glory a décidé de calmer le jeu et de jouer comme en 69. Et comme ils sont un peu bourrins sur les bords, ils se sont fait accompagner par le groupe polonais Vespa, ici rebaptisé VESPA & THE LONDONIANS.

Au programme pas un, pas deux, mais trois 45 tours, avec une version standard et une version Deluxe. C’est chez Contra Records, Longshot Music et Pirates Press que ça sort, ça se commande ici à partir du 2 mars,et ça s’écoute là : (suite…)

Hollie Cook revient en France

Aucun texte alternatif disponible.L’incontournable Anglaise HOLLIE COOK, dont le nouvel album, « Vessel Of Dove » sort le 26 janvier prochain (on vous en avait parlé ici), sera dans la foulée sur les routes d’Europe, et aussi (un peu) sur les routes de France, parce que mine de rien, talent oblige, elle commence à avoir une belle réputation.

Pour l’instant c’est à la Roche-Sur-Yon, à Champs-Sur-Tarentaine, à Paris, à Rennes, à Brasparts et à Vannes que ça se passe et c’est en février (voir ci-contre).

Je ne sais pas ce que les Bretons ont fait pour être aussi bien fournis, mais j’espère que dans l’Est aussi (et ailleurs) on aura droit à notre petit tour de chant. Y a pas de raison.

Des extraits du prochain album d’HOLLIE COOK

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, selfie, gros plan et plein airHOLLIE COOK est une « fille de » mais pas que, loin de là. En deux albums d’excellente facture et malgré une ascendance punk, la chanteuse londonienne s’est fait un prénom dans le monde de la musique jamaïcaine avec ses grosses prods particulièrement bien soignées.

Elle a désormais signé sur Merge Records (le label américain qui avait notamment révélé Arcade Fire), et après nous avoir dévoilé un single cet été, elle vient de mettre en ligne deux extraits de son nouvel album, « Vessel Of Love », dont la sortie est fixée au 26 janvier prochain.

Voici donc « Freefalling » et « Survive ». Vous constaterez que ça s’annonce quand même pas trop trop mal… (suite…)

Hepcat – 18 août 2017 – Londres/Underworld

Les signes se multipliaient d’une activité anormale du côté d’Hepcat depuis plusieurs mois : les concerts aux US se faisaient plus fréquents, des chansons inédites avaient été jouées lors de ces fameux concerts et pour finir une prévente était lancée pour une réédition limitée à 1000 exemplaires de « Right on Time » sur double vinyle à l’occasion du vingtième anniversaire de la sortie de l’album. Cette production composée des titres originaux est agrémentée de 8 remixes en version dub mais est tout de même destinée aux plus fortunés car il vous en coûtera 60 dollars port compris pour l’obtenir.

L’annonce d’une tournée européenne venait donc confirmer un renouveau du groupe qui ne pouvait que réjouir les fans. Comme il y a sept ans, les choses étaient claires dès le début, pas de date française, les fans devraient donc faire le voyage dans les pays avoisinants visités par la tournée (Allemagne, Pays Bas, Espagne ou Royaume Uni). Pour ma part, ce serait donc Londres, d’autant qu’une des premières parties était assurée par Intensified !

(suite…)

Un nouveau single pour Hollie Cook

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, lunettes_soleil et plein airHOLLIE COOK est une jeune fille active, très active.

Après sa reprise des Carpenters il y a deux mois pour le disquaire day, la voici qui nous pond un single histoire de nous faire patienter avant son nouvel album puisqu’elle vient de signer sur Merge Records.

Le titre s’appelle « Angel Fire » et c’est produit par l’ex Killing Joke Martin « Youth » Glover (certainement une vieille connaissance à son papa).

C’est une fois de plus d’excellente facture et le son d’Hollie Cook n’a jamais autant mérité d’être appelé « tropical reggae ». (suite…)

Page suivante »