Rude Boy Train

The Interrupters encore en live à la radio

Résultat de recherche d'images pour "the interrupters"Ceux-là on n’arrête plus d’en parler. Faut dire qu’avec leur troisième opus, « Fight The Good Fight », sorti au début de l’été sur Hellcat Records, ils ont tapé très très fort. Plus fort que Khabib Nurmagomedov dans la gueule à McGregor.

Bref, le quatuor de L.A était récemment au AT&T Studio pour ALT 98.7 FM (une radio alternative de L.A), et il a enregistré sept morceaux en version acoustique, avec deux guitares et un basse.

Et si à priori on pourrait se dire que leur répertoire n’est pas fait pour être interprété avec des guitares débranchées, faut bien reconnaître que la vidéo nous prouve la contraire. Ces quatre-là sont de vrais artistes dont on parlera encore longtemps. (suite…)

THE INTERRUPTERS – Fight the good fight – Hellcat Records

Résultat de recherche d'images pour "the interrupters fight the good fight"UN PEU D’HISTOIRE: Depuis 2012, THE INTERRUPTERS, combo ska-punk de Los Angeles, est devenu incontournable. Emmené par Aimee Allen et les frères Bivona (guitare, basse, batterie) le quatuor s’est fait rapidement connaître avec sa version de « Treat The Youth Right » de Jimmy Cliff et avec les reprises de Tim Armstrong sous le nom de Tim Timebomb.

Le premier album était sorti en 2014 en version vinyle+CD sur Hellcat Records, suivi moins de deux ans plus tard par « Say It Out Loud », toujours sur le même label. Et avec un producteur nommé Tim Armstrong, comme par hasard…

Depuis, le groupe a pas mal arpenté les routes des USA, et aussi un peu celles d’Europe, et a forcément participé au grand raout de « Back To The Beach » à Huntington Beach en avril dernier, avec Goldfinger, Aggrolites, Mustard Plug, Hepcat, Aquabats et compagnie… (suite…)

Interrupters : deuxième extrait, deuxième tube !

L’image contient peut-être : 1 personne, texteLe nouvel extrait du prochain album de THE INTERUPTERS est à l’instar du premier : MO-NU-MEN-TAL !

Ça s’intitule « Title Holder », c’est 100 % pur ska-punk qui tabasse avec un contretemps imparable, et je vous dis que c’est à coup sûr l’un des très grands morceaux de 2018 !

On vous rappelle que le troisième opus de la bande de Los Angeles sort le 29 juin prochain sur Hellcat Records, label rancidien s’il en est (ça sera donc pas trop dur à choper), et que ça se pré-commande par là.

On vous rappelle au passage aussi que le mois de juin sera assez paradisiaque pour ceux qui aiment le ska qui bute, puisqu’il verra en plus la sortie du nouveau Mad Caddies et du dixième Mighty Mighty Bosstones. Les trois meilleurs groupes ska-punk au monde se sont donc donné rendez-vous et nous, on jubile ! (suite…)

Maria Blues, l’autre groupe de Californie

Ils sont gâtés en Californie ! Après toutes les pointures d’Orange County il y a vingt piges, c’est maintenant les groupes de Los Angeles (juste à côté) qui se font remarquer. On ne présente plus les Delirians et les Steady 45’s, ni tous les balèzes de l’écurie Angel City Records, et encore moins les incontournables Aggrolites…

Par contre on peut vous parler de MARIA BLUES, un groupe qui comme son nom l’indique est emmené par Maria, une guitariste-chanteuse (qui fait aussi de la batterie) qui avait officié dans Los Chilles Verdes. Maria Blues fait dans le rocksteady chaloupé  depuis 2017, et un mini album huit titres devrait voir le jours d’ici quelques mois.

En attendant, on vous laisse découvrir la qualité du combo avec deux titres enregistrés dans le cadre des « Live at the Recordium » (un studio de L.A qui enregistre des vidéos live en une seule prise), « I Wish » et « Alguien Mejor Que Yo » (un autre titre devait être mis en ligne bientôt). Et on remercie Vince Mc Lemore pour les infos ! (suite…)

Troisième album pour THE INTERRUPTERS

Résultat de recherche d'images pour "the interrupters fight the good fight"Dire que l’annonce de la sortie du troisième album de THE INTERRUPTERS est une grande nouvelle est un euphémisme. Le quatuor californien emmené par Aimee Allen, avec derrière les trois frangins Bivona, avait sorti en 2016 un pur disque de ska-punk qui tue, « Say It Out Loud« , qui restera comme un modèle du genre. Et le premier opus en 2014 était aussi de très haut niveau.

On sait que la sortie du nouvel album est programmée pour le 29 juin prochain sur Hellcat Records, et que c’est produit par qui ? Par le parrain Tim Armstrong pardi ! (suite…)

Hepcat continue son effort de réédition avec « Out Of Nowhere »

La nouvelle est tombée hier, et quelle nouvelle ! Après la superbe réédition de « Right On Time » l’année dernière, les inénarrables Hepcat annoncent la sortie, à l’occasion du  25eme anniversaire de leur premier opus « Out Of Nowhere »,  de sa première édition en version vinyle !

La pépite, dont les droits semblent avoir été étroitement négociés avec Hellcat Records,  sera limitée a 1000 exemplaires,  pas un de plus, et  remasterisé pour l’occasion. Qu’on se le dise, il n’y en aura pas pour tout le monde, quand on imagine  le bonheur de redécouvrir sur sa platine des titres du calibre de « Dance Wid Me », « Earthquake And Fire », de ce reggae à tomber « Miss Congeniality » ou bien  de ce « Skavez » concocté à l’époque par le jeune Dave Hillyard encore sur sa côte ouest natale.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, l’album sera, comme « Right On Time »,  agrémentée d’une deuxième galette de versions dub,  confiées à l’un des maîtres du genre, j’ai nommé Victor Rice. (suite…)

Une compilation à venir chez Angel City Records !

Le label de Los Angeles « Angel City Records » (Delirians, Jackie Mendez, Hurricanes…..) vient d’annoncer la sortie, courant 2018, de sa première compilation « Birth of the Fourth Wave of Ska » avec des groupes issus des 4 coins de la planète ! L’attente risque d’être terrible… (suite…)

DELA & THE AGGROLITES – Opening Night – Stoopid Records

Résultat de recherche d'images pour "dela & the aggrolites opening night"

UN PEU D’HISTOIRE : D’un côté DELA, soit trois membres du combo reggae-rock californien Slightly Stoopid: Daniel Delacruz au sax, Karl Denson à la flute (il est aussi saxophoniste), et même Andy Geib au trombone. De l’autre, THE AGGROLITES, LE groupe de dirty reggae de Los Angeles qu’on ne présente plus.  Aggrolites pas tout à fait. Il s’agit en fait ici  seulement de Jesse Wagner (chanteur-guitariste), Jeff Roffredo (basse) et Roger Rivas (claviers). Il en manque donc deux.

Vous ajouter quelques musiciens additionnels, des featurings de prestige au chant (Angelo Moore…) et voilà une bien belle joint venture qui nous a pondu fin 2017 « Opening Night », un album qu’on n’attendait pas.  (suite…)

Le retour de THE AGGROLITES ?

Opening NightC’est pas tous les jours qu’on a des nouvelles de THE AGGROLITES, groupe majeur de la scène actuelle beaucoup beaucoup beaucoup trop rare. Le dernier album, « Rugged Road », date de 2011, et malgré des concerts ici ou là (notamment en Europe), ça fait un bail qu’on n’a rien eu à se mettre dans les oreilles. Certes, Jesse Wagner et Jeff Roffredo ont eu l’occasion d’enregistrer un magnifique album de JukeBox 101, et Roger Rivas a pu travailler sur son projet avec The Brothers Of Reggae, mais le nouvel opus des 5 de L.A, on l’attend toujours.

C’est donc un peu en dernière minute qu’on a appris que le quintet était récemment retourné en studio, mais pas tout à fait pour un nouvel album de The Aggrolites. C’est en fait sous le nom de DELA & THE AGGROLITES que sort à la fin de la semaine « Opening Night ». C’est qui Dela ? Dela, c’est Daniel Delacruz (au départ c’est juste lui, mais là non) et Karl Denson, les deux saxophonistes de Slightly Stoopid, le groupe reggae-dub-ska-punk de San Diego dont le dernier album contenait des featurings de… Roger Rivas et Jesse Wagner. La boucle est donc bouclée. (suite…)

Jr Thomas de retour en 45 tours

Résultat de recherche d'images pour "jr thomas reggae"JR THOMAS, c’est le chanteur de Milwaukee qui avec ses VOLCANOS californiens nous avait scotchés il y a deux ans avec « Beware », son premier album chargé de merveilles rocksteady sur Truth & Soul . Pour ceux qui vivent dans une grotte, on rappellera que les Volcanos c’est une dream team avec dedans Brian Dixon à la gratte, Scott Abels à la batterie, Chiquis Lozoya à la basse, Dan Boer au clavier et Zac Pike à la guitare.

Forcément, après disque aussi balèze et quelques concerts en France qui apparemment valaient leur pesant de Dragibus, on est ultra impatient que sorte un second LP. (suite…)

Page suivante »