Rude Boy Train

RUDE BOY TRAIN’S CLASSICS – THE SPECIALS – Specials (2-Tone Records – 1979)

« Rude Boy Train’s Classics« , c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois ».

UN PEU(BEAUCOUP) D’HISTOIRE: : On ne va pas vous faire l’affront de vous expliquer qui sont les SPECIALS. Juste rappeler aux ignorants que le groupe s’est formé en 1977 sous le nom de The Coventry Automatics, puis s’est appelé The Special AKA avant de tout simplifier pour s’appeler The Specials, tout court. Coté discographique un premier album éponyme en 1979 (c’est notre sujet du jour) suivi l’année suivante par un second opus, « More Specials ». Puis les musiciens commencent à s’embrouiller, et après la sortie de « Ghost Town » (l’un des plus extraordinaires singles de l’histoire de la musique britannique), Terry Hall, Nevile Staple et Lynval Golding s’en vont former Fun Boy Three, un groupe new wave/pop. Jerry Dammers continue l’aventure Specials avec John Bradbury (le batteur) en reprenant le nom Special AKA et sort un l’album, « In The Studio », en 1984.

Depuis, plusieurs albums d’autres formations de The Specials (en général avec Lynval Golding, Roddy Byers,  Horace Panter et Neville Staple) sont sortis : « King Of Kings » avec Desmond Dekker en 1993, « Today’s Specials » en 96, « Guilty ‘til Proved Innocent ! » en 98, et deux albums de reprises (sans Golding), « Skinhead Girl » en 2000 et « Conquering Ruler » en 2001. (suite…)

Neville Staple… « Return Of Judge Roughneck » le nouvel album !

Neville Staple vous le connaissez et pour cause…. personnage historique et incontournable de la scène ska anglaise avec les Coventry Automatics, devenus The Special Aka, puis The Specials, redevenus The Special Aka….  puis après le split des Specials, Neville Staple, il forme avec Lynval Golding et Terry Hall Fun Boy Three, un groupe pop/new wave qui eut son heure de gloire outre Manche… Bref le garçon continue entre 2 tournées des Specials à produire quelques disques avec plus ou moins de réussite. Le dernier en date « Ska Crazy (ici) datait déjà de 2014 mais l’original rudeboy va prochainement remettre le couvert avec un double LP « Return Of Judge Roughneck » chez Cleopatra Records actuellement en pré-commande pour une sortie prévue fin février. (suite…)

Apprenez vos droits avec Lynval Golding

Bon on ne vous présente pas LYNVAL GOLDING, le guitariste des Specials qui aime bien aller faire un tour ici ou là histoire de varier les plaisirs. Par contre je pense qu’on peut vous présenter CONTRA COUP, le groupe d’Austin avec dedans des gars de Stingers Atx (c’est dire le niveau), un album au compteur (c’était en 2005) et un maxi Ep avec Victor Rice, le tout sur Mossburg Music, le label maison. Depuis malheureusement, on ne peut pas dire que le groupe ait été très actif.

En tout cas voilà que le gars Lynval s’est acoquiné avec la fine équipe texane pour enregistrer une reprise du Clash, « Know Your Rights », un titre de l’album « Combat Rock », ici en mode reggae à la bien. Le tout est emballé avec style dans un Ep 4 titres sur lequel on retrouve aussi « The Same », excellentissime morceau tiré de l’unique album de Contra Coup, agrémenté de versions remixées des deux chansons précitées. (suite…)

Gigantor… l’autre groupe de Lynval Golding !

1661549_238409926339403_1881176581_nOn ne présente plus Lynval Golding,  guitariste et chanteur des Specials , co-fondateur de Fun Boy Three avec Terry Hall et Neville Staple, membre de Pama International…  c’est donc peu de dire qu’il est un personnage incontournable de la scène ska des 30 dernières années ! Au milieu des années 2000, Lynval forme un groupe « Stiff Upper Lips » avec des musiciens des environs de Seattle. Le projet ne connaitra pas le succès espéré et splittera rapidement mais la bonne nouvelle c’est que le groupe se reforme en 2013 sous le nom de Gigantor. Toujours avec des musiciens de la région de Seattle, les 8 membres de Gigantor pratiquent un ska rocksteady old school dans la plus pure tradition du genre et viennent de mettre en ligne quelques extraits d’un concert avec la chanteuse Annabella Kirby. (suite…)

Dancing Mood invite du beau monde à Buenos Aires

DANCING MOOD, c’est le big-band argentin (15 musiciens) drivé par le trompettiste Hugo Lobo. Depuis le début des années 2000, le groupe a sorti de nombreux disques, et même un DVD, « 100 Nicetos », enregistré en 2009 live à Buenos Aires avec une certaine Pauline Black en invitée américaine (bien qu’Anglaise) et 70 musiciens sur scène (c’est la version « Deluxe » de Dancing Mood). Le concert est d’ailleurs visible en intégralité sur net (cherchez 2mn et vous trouverez…). Fin 2011, le prolifique et très populaire combo n’a pas sorti un album, pas deux albums, mais trois albums, sobrement intitullés « Non Stop, vol 1, 2 et 3 » et truffés de reprises de standards du ska et de guests de tout premier ordre (Rico Rodriguez, Dennis Bovell, Doreen Shaffer, Pauline Black, Gaz Mayall…). Depuis de longs mois, le groupe fait le tour de l’Argentine pour défendre cette sortie/évènement, et va terminer sa tournée en septembre prochain au Teatro Vorterix de Buenos Aires, avec comme invités prestige, WINSTON FRANCIS le 8, CARROLL THOMPSON le 16, et LYNVAL GOLDING (qui a enregistré une magnifique version de « Do Nothing » où il chante avec le groupe) le 22, rien que ça ! Alors quoi, on se prend un allez-retour ?