Rude Boy Train

MADNESS pour le Record Store Day

Résultat de recherche d'images pour "madness i do like to be b-side the a-side"Le Record Store Day, c’est la fête des disquaires, dans une période ou le téléchargement a conquis le monde, mais où le vinyle connaît un regain de forme inattendu. La date est fixée au 21 avril, et comme d’habitude, c’est l’occasion pour un tas de labels de publier des disques collectors.

Cette année, le label USM Media sort un vinyle de MADNESS. Le disque s’intitule « I do like to be b-side the a-side », et vous y retrouverez les onze faces b des onze premiers singles du groupe de Camden Town.

Rien de bien inédit donc pour le fan de base qui possède toute la discographie des Maddies, mais rien que pour la beauté de l’objet ça devrait valoir le coup de se donner du mal (en France ça va pas être évident). Infos par .

Rude Boy Train Radio 073 – The Best Of 2016 !

rbt_073_flyer_907x1276Rudeboys Rudegirls encore une année qui se termine avec son lot de bonnes surprises, de coups de force et de coups de mou… Comme il est de coutume désormais la rédaction de Rude Boy Train vous livre son top 2016 à base de ska, de rocksteady, de reggae et de soul (un peu de punk-rock aussi c’est vrai…) avec au programme de ce best of The Frightnrs, The Slackers, Steady 45s, Chris Murray Combo, Brooklyn Attractors, Gigantes Magneticos, Mampy, Madness, The Interrupters, James Hunter Six, Sharon Jones & The Dap Kings….

 

Bonne écoute à tous……

(suite…)

MADNESS – Can’t Touch Us Now – Lucky Seven Records

Afficher l'image d'origine

UN PEU D’HISTOIRE : C’est en 1976 sous le nom de The North London Invaders que débute la carrière de MADNESS. Son nom (depuis 79) est inspiré par le grand Prince Buster (RIP) et Madness avait jusqu’à cette année publié onze albums.

Depuis la fin des années 90, le combo de Camden est redevenu très actif, après  une décennie de discrétion. « Wonderful » sort chez Virgin en 1999, et en 2005 Madness enregistre « The Dangermen Sessions Vol 1 », un album de reprises.

« The Liberty Of Norton Folgate » sort en 2009, suivi à l’automne 2012 par « Oui Oui Si Si Ja Ja Da Da », le onzième opus du groupe qui a ces derniers temps pas mal joué en France, de l’Olympia au Trianon en passant par le Zénith et par pas mal de festivals. (suite…)

The Lee Thompson Ska Orchestra – Bite The Bullet – Axe Attack Recordings

Afficher l'image d'origine

UN PEU D’HISTOIRE : Lee Thompson, c’est l’inénarrable saxophoniste de Madness, membre de Crunch, des Nutty Boys et d’autres combos plus ou moins confidentiels. Cette année, le gars a été pas mal occupé, pusque le nouvel album de Madness arrive incessamment sous peu, et qu’il a trouvé le temps de travailler avec son LEE THOMPSON SKA ORCHESTRA dans lequel on retrouve son pote Mark Bedford à la basse (Madness aussi), trois ans après la sortie de son premier opus, « The Benevolence Of Sister Mary Ignatus« .

Le nouveau disque, « Bite The Bullet » est encore un album qui contient quelques reprises (sans Bitty Mc Lean cette fois), sorti sur le label maison Axe Attack il y a une poignée de semaines. (suite…)

Rude Boy Train Radio 071 – Release Party 2016 N°06.

rbt_071_flyer_907x1276Rudeboys & Rudegirls, nouvel épisode Rude Boy Train Radio, avec au programme du jour l’actualité de votre webzine préféré avec Dr Ring Ding, Prince Buster, Madness, Dillinger, Atsushi & The Moisies, Carl Dawkins, The Upsetters, Steady 45s, Diane Lawrence, The Defekters, The Heptones, Soweto, Dead 60s, Bob & Gene, The Dirty notion, Desorden Publico, Newton Rocksteady, Jaak, Keith & Tex……….

 

Bonne écoute à tous !!!

(suite…)

The Lee Thompson Ska Orchestra annonce la sortie d’un nouvel album

btbcdLEE THOMPSON est des plus actifs ces derniers temps. Tout d’abord avec Madness qui a enregistré récemment de nouveaux morceaux pour l’album à sortir en fin d’année, un énorme concert le 29 août prochain à Londres pour le House of Common (Madness, Toots & the Maytals, Lee Scratch Perry…) et le traditionnel House of Fun Weekender en novembre.

Mais Lee Thompson, c’est aussi Lee Thompson Ska Orchestra et le sieur n’est pas en reste de ce côté là non plus. Pour fêter ses (déjà) 5 ans d’existence, le groupe annonce la sortie d’un nouvel album le 25 août 2016.

(suite…)

Specialized 5….. « One Heart » is alive !!!

12465936_779056835532818_5351476335208098928_oDéjà présentés sur Rude Boy Train, l’excellent et indispensable projet « Specialized Beat Cancer »  est de retour. Ce projet à l’initiative de Paul Williams, un fan des Specials a déjà permis de récolter pas mal de fonds dans le cadre de la lutte contre le cancer des enfants. Vous en connaissez désormais le principe, les groupes présents enregistrant un cover de leurs choix ! Après quatre volumes consacrés successivement aux Spécials, The Beat, Madness et les Clash, l’équipe Spécialized reviens avec pour projet la sortie courant 2016 d’un album « One Heart » constitué de reprises de Bob Marley ! Le concept reste identique avec 70 covers d’artistes professionnels ou amateurs regroupés sur 4 CD sous la forme d’un coffret particulièrement luxueux ! Specialized ne lâche pas l’affaire dans son combat contre la maladie et c’est un devoir de relayer le boulot de l’équipe. De nombreux concerts sont également organisés autour du projet avec pour point culminant le Big One, festival sur 3 journées ou se retrouve les groupes ayant participé au projet ! Le prochain Big One est annoncé pour le week-end du 11 au 13 novembre 2016 (ici) ! (suite…)

Lee Thompson : bientôt le nouveau single

Afficher l'image d'origineLEE THOMPSON, quand il ne joue pas du sax du côté de Madness, joue du sax (et chante) avec son LEE THOMPSON SKA ORCHESTRA dans lequel on retrouve aussi son pote pote Bedders (basse). Le premier opus de la fine équipe, « The Benevolence Of Sister Mary Ignatus » (2013), était d’assez belle facture à défaut de révolutionner le genre, et la reprise de « Fu Manchu » (Desmond Dekker), avec Bitty Mc Lean au chant, était carrément bien branlée.

Alors que la formation a annoncé la sortie en 2016 d’un nouvel album, Lee Thompson en profite pour balancer un premier single à Noël. Apparemment on est à nouveau parti pour un album de reprises, puisqu’il s’agit d’une version reggae de « It May Be Winter Outside », un titre de Love Unlimited, le trio de choristes de Barry White qui ont aussi volé de ses propres ailes.  (suite…)

Madness – One Step Beyond – (Stiff Records 1979)

Madness_One_Step_Beyond« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois… 

UN PEU (BEAUCOUP) D’HISTOIRE:   L’année 2016 marquera les 40 années d’existence de Madness. C’est donc peu de dire que l’on s’attaque là à un monument de la musique britannique. Originaire de Londres et plus précisément de Camden Town (le détail a son importance) le groupe se forme donc en 1976 autour Mike Barson (« Barso »), Chris « Chrissy Boy » Foreman, Lee « Kix » Thompson et Chas Smash (de son vrai nom Cathal Smyth), tout d’abord sous le nom de « The Invaders ».

En janvier 1979, après l’arrivée de Graham « Suggs » McPherson, Mark Bedford et Dan Woodgate, le combo adopte le nom de Madness, en hommage à Prince Buster et son célèbre titre « Madness (is gladness) » (1961). D’ailleurs le premier single de Madness sera un cover  de Prince Buster, intitulé The Prince sorti sur le label Two-Tone. Toujours en 1979, le groupe quitte le label a damiers de Jerry Damners pour Stiff Records, label mythique d’une époque ou l’on retrouve la crème du mouvement punk (The Plasmatics, The Damned, Nick Lowe, The Adverts…) puis de la « new wave » (The Pogues, Lene Lovich, Elvis Costello & the Attractions, Ian Dury & the Blockheads…) ! La signature de Madness sur le label n’est pas sans intérêt et apportera à Stiff Record le succès et des retombées financières plus que conséquentes. Un premier single « Al Capone » sort courant 1979 avec en face B une nouvelle reprise de Prince Buster « One Step Beyond ». (suite…)

Escapade solo pour Woody Woodgate

Après un l’album solo de Cathal Smyth tout récemment, après les très recommandables disques de Suggs il y a pas mal d’années et le sympathique premier album du Lee Thompson Ska Orchestra (avec aussi Mark Bedford dedans), ça bouge à nouveau en solo du côté de Madness. Cette fois, c’est au tour du batteur, WOODY WOODGATE (ou Daniel Woodgate si vous préférez), d’aller voir ce qui se  fait en dehors du gang de Camden Town.

Et il nous livre sur un plateau et sous forme de clip son premier single, « In Your Mind », qui annonce l’arrivée prochaine d’un premier album (15 titres) qui sortira le 6 juillet prochain. La chanson, très pop, est excellente, très madnessienne (avec un certain Dan Shears au chant),  et on espère que le reste sera du même niveau. (suite…)

Page suivante »