Rude Boy Train

Un nouvel album pour The James Hunter Six!

Le label new-yorkais Daptone Records vient d’annoncer la sortie d’un nouvel album du James Hunter Six. Ce cinquième album intitulé « Whatever It Takes » prévue pour le 2 février 2018 fait suite à l’excellent « Hold On » dont la chronique est à relire ici ! Ce nouvel opus sera produit comme le précédent par Gabriel Roth aka Bosco Mann fondateur avec Neal Sugarman dudit label et qui sait de quoi il cause quand il s’agit de bonne musique soul. Impatient…… (suite…)

RUDE BOY TRAIN’S CLASSICS – THE TOASTERS – HARD BAND FOR DEAD (Moon Ska NYC/1996)

« Rude Boy Train’s Classics« , c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois ».

UN PEU (BEAUCOUP) D’HISTOIRE (rappel)THE TOASTERS, c’est tout simplement l’une des plus belles références de l’histoire du ska.

Créé à New York en 1981 sous le nom de Not Bob Marley, The Toasters est indissociable de son frontman/guitariste/chanteur Rob « Bucket » Hingley, un Anglais de New York comme dirait l’autre, qui parle un peu français aussi puisqu’il a vécu à Strasbourg (son père faisait partie de l’armée anglaise). (suite…)

The Brooklyn Attractors live en studio

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes sur scène, personnes qui jouent des instruments de musique, nuit et intérieurLe second opus des BROOKLYN ATTRACTORS (« The Move ») fait partie des très bons disques de 2016.

Le groupe joue en mode ska-jazz ouaté, et c’est toujours impeccable. La preuve pour ceux qui en douteraient (malheureux qu’ils sont !) avec une vidéo live en studio du combo de la grosse pomme, qui interprète ici avec style « Black Beans and Rice », l’un des meilleurs morceaux de la dernière livraison, et en bonus quelques minutes captées lors des dernières sessions d’enregistrement. (suite…)

BROOKLYN ATTRACTORS – The Move – Jump Up ! Records

UN PEU D’HISTOIRE :  BROOKLYN ATTRACTORS en 2016, c’est toujours un peu la crème de la crème de la grosse pomme avec Rich Graiko à la trompette, Buford O’Sullivan au trombone, Larry McDonald aux percus, Eddie Ocampo à la batterie et tout le toutim, donc autant vous dire que c’est pas tout à fait des comique ni des petits joueurs.

Ceux qui avaient eu l’occasion d’écouter leur premier album il y a près de trois ans (« Good Evil Alchemy ») savent que cette équipe-là sait jouer bien comme il faut,ce que confirme ce second opus intitulé « The Move » tout récemment édité par l’incontournable maison du midwest Jump Up ! Records.

Par contre les gars, faudra penser à faire des tournées de temps en temps… (suite…)

Rocksteady Seven : quelques dates de plus

On les a au compte goutte donc on vous les donne au compte goutte. On vous annonçait l’autre jour que DAVID HILLYARD & THE ROCKSTEADY SEVEN passait en Europe début 2017 et que le groupe faisait quelques dates en France. Bonne nouvelle donc, deux concerts viennent de se rajouter.

En plus de Marseille le 10 janvier (Le Molotov) et à Alès le 11 (l’Antrepote), les Rocksteady Seven seront à Saint Etienne le 9/1 (La Tanière) et à Lille le 19/1 à la Maison des Etudiants (où il y aura bientôt The Upsessions). 

Y a encore des trous dans l’agenda donc des dates devraient se rajouter bientôt. Wait and see…

David Hillyard passe par la France

DAVID HILLYARD & THE ROCKSTEADY SEVEN passent en France début 2017. C’est pas cool ça ? Comment ça tu connais pas David Hillyard, saxophoniste incontournable des Slackers, ex-Hepcat, ex-Donkey show, et donc patron de l’illustre octet new-yorkais. Il est en Europe avec les Slackers en novembre mais il évite nos contrées, par contre il revient début 2017, avec les Rocksteady 7 donc, pour une paire de dates. (suite…)

THE FRIGHTNRS – Nothing More To Say – Daptone Records

The Frightnrs - Nothing More To Say cover art

UN PEU D’HISTOIRE : C’est dans le Queens (NYC) que démarre cette histoire  en 2010. Dan Klein rencontre Chuck Patel dans une fête et les deux gars échangent sur leur amour du rocksteady. Coup de foudre ou presque.  Chuck présente à Dan son frangin Preet et avec l’aide de Rich, ils forment le quatuor qu’ils appelleront THE FRIGHTNRS :  Dan est à la gratte et au chant, Preet à la basse, Chuck au clavier et Rich à la batterie.

En 2012 le groupe autoproduit un Ep cinq titres avec Jay Nugent (Slackers) aux manettes, puis un deux titres, qui resteront inédits en version physique.

Il faut attendre 2015 pour voir la mise en ligne d’un nouvel Ep cinq titres, « Inna Lovers Quarrel », produit par Ticklah (AKA Victor Axelrod), suivi par le 45 tours « Sharon », puis par « I’d Rather Go Blind », un single publié par Daptone Records, le label voisin qu’on ne présente plus dans le monde de la soul. Et quand le combo annonce la sortie d’un album sur Daptone pour 2016, on est quelques-uns à se dire que ça va être énorme. (suite…)

RUDE BOY TRAIN’S CLASSICS – THE SCOFFLAWS – The Scofflaws – (Moon Records/1991)

Afficher l'image d'origine« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois… 

UN PEU (BEAUCOUP) D’HISTOIRE : THE SCOFFLAWS, c’est un groupe de Long Island près de New York et plus précisément d’Huntington qui s’est formé en 1988. Au départ le combo s’appelle The New Bohemians, mais prend le nom de Scofflaws suite à un deal avec Geffen Records qui avait besoin du blase. La colonne vertébrale du groupe, c’est avant tout Richard « Sammy » Brooks, super saxophoniste et super frontman, qui restera dans la formation du début jusqu’à maintenant. Car le groupe est parait-il toujours en activité, même s’il ne sort jamais de son île, à part pour aller dans là grosse pomme. (suite…)

The FRIGHTNRS chez Daptone

C’est avec tristesse qu’on avait appris la mort de Dan Klein, chanteur de THE FRIGHTNRS, il y a quelques semaines. Aussi c’est avec joie, et avec un peu de nostalgie, qu’on apprend que la sortie du nouvel album du combo du Queens est prévue pour le 2 septembre prochain.

Et pas chez n’importe qui. C’est DAPTONE RECORDS, le label de Bosco Mann (le voisin de Brooklyn) qui s’apprête à publier le disque (iuntitullé « Nothing More To Say »), confirmation après « I’d Rather Go Blind », single sorti l’année dernière.

Un premier extrait (la chanson-titre) vient d’être mis en ligne, et si je dis que c’est grandiose, ça n’étonnera personne. (suite…)

R.I.P Dan « Brukky » Klein…..

news-0216-frightnrsC’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de Dan « Brukky » Klein frontman du combo rocksteady reggae new-yorkais The Frightnrs des suites d’une longue maladie comme il est coutume de dire ! Toute l’équipe de Rude Boy Train tenait à lui rendre hommage … R.I.P Brukky ! (suite…)

Page suivante »