Rude Boy Train

THE READY MADES – Autogestion Sentimentale – Soudflat Records

UN PEU D’HISTOIRE: THE READY-MADES, c’est un groupe formé en 2015 dans la capitale autour d’Anatole Transe, Aristide Bruyant, Barbara Stressante, Fabrice del Bongo et Sir Walter Closet. C’est bien sapé, ça aime le son sixties, le garage, la pop yéyé et la soul sauvage, un peu comme Little Clara et les Chacals ou French Boutik.

C’est chez le Allemands de Soundflat Records que la bande a décidé de sortir en 2016 son premier Ep sobrement appelé « EP#1 », avant d’en sortir un autre quelques mois plus tard sur Burru Records (« Ouagadougou Blues » et le très bon ska « Fire »).

Après pas mal de concerts ici ou là, le groupe a décidé de sortir son premier LP, « Autogestion Sentimentale », publié dans les derniers jours de 2018 (mais enregistré à Reims un an avant), toujours du côté de Soundflat.

LE DISQUE: Il commence bien cet album, très bien même, avec « Intervention Horizontale », un titre que j’avais repéré en live, un peu yé-yé un peu pop un peu soul, qui finit en speed comme un bop de la dernière chance que n’aurait pas renié La Souris Déglingués période « Eddy Jones ». (suite…)

« Rudeboy – The Story Of Trojan Records » en projection à Paris

Résultat de recherche d'images pour "rude boy the story of trojan records"Excellente nouvelle pour les Parisiens, et éventuellement pour les autres, le film « RUDEBOY – The Story Of Trojan Records », sera diffusé le 16 février prochain à la Gaîté Lyrique (dans le 3e) pendant le festival FAME (le festival international de films sur la musique).

Vous avez acheté le livre, vous avez kiffé le disque, alors vous allez aimer le film qui mêle reconstitutions, archives et interviews. Et même que le réalisateur, Nicolas Jack Davies, sera de la partie.

Normalement, le film sera ensuite visible dans d’autres festivals français à Bordeaux, Pau ou Marseille…

Pour choper votre place à Paris c’est par là. Et pour vous faire une idée voilà le teaser : (suite…)

Les belles soirées du GIBUS

Aucun texte alternatif disponible.Les Parisiens (et le autres) connaissent bien le GIBUS, salle de la rue du Faubourg du Temple (11e), qui a accueilli pas mal de concerts mythiques. Hier soir encore, c’était au tour de Two Tone Club et des Slackers de vous faire cramer la semelle des Samba.

Bonne nouvelle, ça continue dans les semaines qui viennent grâce à Sick My Duck et We Care :

Le mercredi 21 novembre, les TOASTERS seront sur la scène du Gibus avec Stylnox et Oz One

Le 22 février se sera au tour des incontournables Californiens de MAD CADDIES et le ska-punk-dixieland

Et le 10 avril, c’est le grand retour des LONG BEACH DUB ALLSTARS, le collectif monté par Eric Wilson et Bud Gaugh (les deux ex-Sublime), mais qu’ils ont déserté depuis longtemps. Roger Rivas (Aggrolites) et Opie Ortiz devraient être de la partie. Et bonne nouvelle, les Anglais de NEW TOWN KINGS ouvriront le bal !

Parfois c’est un peu relou d’habiter en province…

Le bel anniversaire de Records Kicks

L’image contient peut-être : 10 personnes, texteRECORD KICKS, le label très soul de Milan (probablement l’un des meilleurs de ces dernières années), qui a sorti notamment les albums de Calibro 35, The Bluebeaters, The Tibbs ou Tanika Charles, en est déjà à sa quinzième année.

Et quinze piges, ça se fête. Ça tombe bien, le label semble avoir un bon feeling avec la France (pas mal de groupes maison viennent jouer chez nous) et c’est au New Morning parisien qu’il a décidé de célébrer son anniversaire.

Le programme est alléchant, avec deux de ses meilleurs groupes, les Anglais d’HANNAH WILLIAMS & THE AFFIRMATIONS, et les Portugais de MARTA REN & THE GROOVELVETS qu’on ne présente plus, avec en plus Nick qui viendra ambiancer tout ça aux platines. (suite…)

Aidez GUIVE à financer son album

Fly_kisskissbankbank-1497991809GUIVE AND THE ORA (Original Reggae Addicts), le groupe de reggae-rocksteady parisien emmené comme son nom l’indique par Guive, chanteur-tromboniste de son état, s’apprête à sortir enfin son album, pas tout à fait le premier puisque « Reggae Addict » était sorti il y a quelques années. On dira donc qu’il s’agit du premier véritable album sous l’appellation « Guive & The ORA ».

Tout ça pour dire que Guive c’est excellent, et que le groupe a lancé une souscription kisskissbankbank pour le financement du disque. Ils en sont à 75 % de leur objectif, et il n’est pas trop tard pour leur filer un coup de pouce par là. (suite…)

Un Ep gratos pour MARINA P

MARINA P, c’est une chanteuse italienne bercée au jazz qui a eu la bonne idée de virer vers les sonorités jamaïcaines. Installée à Paris depuis des années, elle s’était fait connaître notamment auprès des Ecossais de Mungo’s Hi-Fi avec qui elle avait interprété l’excellente « Divorce à l’Italienne », petite bombinette ska bien comme on aime.

Avec un album à son actif (« My Homeys », paru en 2013 sur Homeys Records, son propre label) et des tas de singles et Ep, elle revient accompagnée par THE RADIATORS (Olo et Alexis Bruggeman) pour nous envoyer dans les esgourdes quatre titres de toute première bourre sur un impeccable Ep à télécharger gratos ici(suite…)

8°6 CREW : l’interview !

Résultat de recherche d'images pour "8°6 crew"On a posé nos questions à la con à Charly (chant), Clément (trompette) et à Iky (clavier), membres du 8°6 CREW, le pur groupe francilien qu’on ne présente plus, qui nous a sorti un put… d’album (« Working Class Reggae ») en début d’année sur UVPR.

On y cause de leur nouveau skeud (forcément), de la scène skin sur Paris, des concerts en Allemagne et ailleurs, de l’OM et du Red Star qui ne jouera jamais en L1…

RUDE BOY TRAIN : Salut le 8°6, et merci de répondre aux questions de Rude Boy Train !

Alors ce nouvel album ? Comment sont les retours ?

(suite…)

Les belles vidéos de Guive

Résultat de recherche d'images pour "guive"On n’entend pas beaucoup parler de GUIVE, le chanteur-tromboniste parisien amateur de sons jamaïcains. Et pourtant, c’est pas le talent qui lui manque, y a qu’à voir sa vidéo live de « Bienvenue à Paname« , du pur bonheur de reggae bien de chez nous où il réussit (avec The ORA, pour Original Reggae Addict) la synthèse parfaite entre Georges Ulmer et les Maytals. (suite…)

8°6 CREW – Working Class Reggae – Une Vie Pour Rien

UN PEU D’HISTOIRE :  L’aventure 8°6 CREW débute au milieu des années 90 autour de Charly, Eric, Germain et Stéphane. C’est à Paris et en banlieue que ça se passe, et au départ le groupe joue surtout de la oi !. Sauf que rapidement, la formation va s’agrandir et les envies de ska vont se faire sentir.

Ce qui va donner en 1999 « Bad Bad Reggae », un premier album, culte, publié par les Allemands de Mad Butcher Records.

En 2001 sort « Ménil’ Express », un maxi-ep sur Big 8 Records, et en 2002 les musiciens commencent à aller voir ailleurs ce qui s’y passe (Ya Basta, Happy Kolo, Acapulco Gold puis Upten). (suite…)

Un nouveau 45 tours pour The Ready-Mades

Pas mal d’actualité soul enl ce moment, puisqu’on continue avec THE READY-MADES, le quintet parisien un peu yé-yé sur les bords qui après son « EP#1 » sorti en début d’année, a décidé de lui donner une descendance avec un nouveau 45 tours deux titres : « Ouagadougou Blues », qui sonne très blues même si c’est de la soul, et « Fire », un super ska bien comme on aime à Rude Boy Train, le tout enregistré au studio Retromixer de Reims, à l’ancienne, en analogique, avec des magnétophones vintages et des bandes qui s’enroulent. (suite…)

Page suivante »