Rude Boy Train

Un nouvel album pour Masons Arms

L’image contient peut-être : texteIl y a quelques année, on avait bien aimé « Gepackt », le deuxième album de MASONS ARMS, groupe de Cologne qui chante souvent en allemand mais qu’on aime bien quand même.

C’était du ska et du reggae cuivré, à l’instar de « Fuss Nach », le single très efficace publié deux ans plus tard sur un split avec les potes de Babayaga.

Le combo s’est dernièrement réorganisé en quintet sans cuivres et plus skinhead reggae, et c’est dans cet accoutrement qu’il nous annonce la sortie de « Von Vorn » le 11 janvier prochain sur Pork Pie Records (au passage on n’est pas mécontent d’apprendre que le label vit toujours).

La release party aura lieu à cette date au Sonic Ballroom de Cologne, avec Boss Von Trigt (Boss Capone, Upsessions) en vedette américaine des Pays-Bas. (suite…)

JOHNNY REGGAE RUB FOUNDATION – No Bam Bam – Pork Pie Records

UN PEU D’HISTOIRE : Une sortie de chez Pork Pie, c’est plus comme dans les années 90, ça se fait rare et devient un petit évènement… Et quand il s’agit du premier album d’un groupe relativement méconnu comme ces Johnny Reggae Rub Foundation, formé pourtant dès 2011, on se pique d’une sacré curiosité.

Faut dire qu’a part chez eux, en Allemagne, on n’a pas beaucoup entendu parler de leur trois premiers 45T sortis à ce jour, même si vos serviteurs avaient tout de même réussi a vous les évoquer lors de la sortie de « Cool It Down », le dernier en date, sur lequel ils étaient déjà accompagnés par l’excellent Victor Rice… On s’était depuis satisfaits de quelques vidéos live, au charme parfois désuet,  de reprises comme « Up To No Good » qui constituaient l’EP nommé « Punk ».

On pouvait y voir une formation réduite à simple trio constitué de Johnny « Ska » et Chrissie « Reggae »,  accompagnés par un bassiste,  et l’on ne pouvait que distinguer le potentiel certain de ces deux voix qui se mariaient à merveille. (suite…)

Johnny Reggae Rub Foundation sur Pork Pie

L’image contient peut-être : une personne ou plusJOHNNY REGGAE RUB FOUNDATION, c’est le trio de Cologne qui joue depuis 2011 un son entre dirty reggae et « urban ska » comme ils disent.

En 2015, ils avaient sorti un Ep sobrement  intitulé « Punk » où ils reprenaient Rancid, The Misfits, Operation Ivy et les Dead Kennedys, featuring David Hillyard s’il vous plait !

Cette fois, le combo a signé pour son premier album avec Pork Pie Records, le cultissime label allemand qu’on ne présente plus, ça s’intitule « No Bam Bam », ça sort le 16 juin prochain et même que c’est mixé par un certain Victor Rice ! (suite…)

YELLOW UMBRELLA – Hooligans Of Love – Pork Pie Records

14680765_10154685986112577_367929580586049438_nUN PEU D’HISTOIRE : Yellow Umbrella voit le jour à Dresde en 1994 autour du guitariste et chanteur Enrico Mildner et doit son nom au parapluie jaune qui accompagne l’héroïne du film « Harold et Maud » lors d’un enterrement. Il se revendique comme le premier groupe ska-reggae de l’ex Allemagne de L’Est. Leur premiere sortie sera une cassette sept titres nommé « Summerspring 95 » alors que leur premier véritable album, « Offbeat » verra le jour en 97. Le line-up est souvent chamboulé et, cette même année,  l’arrivée de Jens aux claviers et de Jurgen à la basse sonne comme un nouveau départ. Après l’arrivée de Thomas au trombone et un bon paquet de concerts, ils sortent en 99, « Marie Juana ». En novembre 2000, ils montent leur première grosse tournée en France, après un premier passage réussi au Dance Ska La, suivi d’une grosse session d’enregistrement a Dresde.

« Flight N° 20-8-3 » issu de ces sessions sort en 2001… Les concerts s’enchaînent avec la participation a de gros festivals et le groupe se forge une belle réputation partout en Europe. (suite…)

Un nouveau Yellow Umbrella vendredi

Attention mesdames messieurs, breaking news de Germanie : YELLOW UMBRELLA sort un nouvel album.

Yellow Umbrella pour ceux qui dormaient, est un très bon groupe de Dresde en Allemagne, avec dans l’équipe un Rémois bien connu (Bernard Lanis au sax, aussi membres de Woosenders).

Le combo doit avoir sept albums au compteurs ainsi qu’un live (et un DVD) mais il n’avait rien publié depuis 5 ou 6 ans.  (suite…)

Un best-of pour THE FRITS

Pork Pie The Frits - The Greatest Frits CDTHE FRITS, c’es l’un des tous meilleurs combos allemands de la période revival et des compilations « Ska Ska Skandal! » que j’ai tant écoutées quand j’étais minot. On vous avait d’ailleurs parlé dans nos colonnes de « Little Idiots« , chef d’oeuvre du groupe de Bochum, et c’est avec joie qu’on a appris que The Frits remontait sur scène à l’occasion du « Rurhpott Ska Explosion » et du « Berlin Ska City Festival », deux des plus grands raouts ska d’outre-Rhin.

Sauf que c’est passé, et que pour rappeler à notre souvenir The Frits, Pork Pie Records, le label toujours bien vert, a eu la bonne idée d’éditer une compilation simplement intitulée « The Greatest Frits », parce que les albums originaux sont pas évidents à choper. (suite…)

DR RING DING – Once A Year – Pork Pie Records

Afficher l'image d'origineUN PEU D’HISTOIRE: On ne présente plus Richard Alexander, aka DR RING DING, incontournable chanteur/tromboniste allemand (et aussi français) originaire de Munster, qui a débuté dans El Bosso und Die Ping-Pongs à la fin des années 80, avant d’embrayer sur Dr Ring Ding & The Senior Allstars, combo teuton qui avait marqué les esprits au mitan des 90’s avec un « Dandimite » assez époustouflant.

Depuis, le gars a joué dans tous les sens, du ska, du rocksteady, du reggae, du ragga dancehall, de la chanson française, de la fusion, avec The Bartenders, avec H-Blockx, avec le Sharp Axe Band, avec le Freedom Street Band (Dr Ring Ding Ska Vaganza), avec Kingston Kitchen, avec Kingston Rudieska et bien entendu avec The Busters chez qui il chante depuis maintenant une paire d’années. (suite…)

LEO & THE LINEUP – Hit The Streets – Pork Pie Records

Afficher l'image d'origineUN PEU D’HISTOIRE: On n’a jamais été avare, ici, à Rude Boy Train, d’éloges au sujet de Leo & The Lineup. Faut dire que la bande de Copenhague ne manque pas d’atouts: avec son leader vocal puissant, ses trois choristes canons et ses six zicos au top, ils sont puissamment armés pour distiller leur cocktail early-reggae et soul.

Depuis 2010, ils ont ainsi fait leurs preuves avec la sortie d’un premier album éponyme, paru en 2012 chez Rocking Records, des plus sympathiques, quelques singles bien sentis et quelques tournées européennes.

Ils annoncent en octobre dernier un nouvel album «Hits The Streets » avec une premier titre joliment illustré en vidéo nommé « Life Goes By » qui annonçait du lourd… Alors, qu’en retourne-t-il réellement un peu plus d’un mois après sa sortie officielle chez Pork Pie Records le 13 Novembre dernier ? (suite…)

BABYLOVE AND THE VAN DANGOS – On My Life – Pork Pie Records

Afficher l'image d'origineUN PEU D’HISTOIRE : Voilà encore un bel exemple, avec Babylove & The Van Dangos, d’un groupe dont on entend trop peu parler ici en France. Pourtant, même s’ils  viennent du « lointain » Copenhague, les Danois mènent une carrière, depuis leur formation en 2004, des plus intéressantes et internationales:  4 beaux albums aux qualités de compos et de productions d’une belle constance qui leur ont permis de tourner live un peu partout.

Depuis ce « Run, Run, Rudie » de 2005 qui avait été réédité par Megalith Records en 2006 pour une version US,  jusqu’à ce « Let It Come, Let It Go » sorti chez Pork Pie en 2012, on est impressionné par cette capacité à couvrir l’ensemble des genres de la musique Jamaïcaine, sans oublier le two-tone, avec une qualité de production toute nordique, c’est à dire moderne et sans faux-pli… Et ce n’est pas l’écoute de ce « On My Life », pondu en cette fin septembre encore chez Pork Pie Records,  qui va calmer nos regrets de voir ce groupe rester si discret de ce coté de nos frontières… (suite…)

Un album de noël pour Dr Ring Ding

C’est une tradition américaine à laquelle les plus grands se sont essayés, mais dans la scène ska aussi, on a déjà vu ça, du côté de MU 330 ou des Dualers par exemple : l’album de noël.

Cette fois, c’est DR RING DING lui même qui s’y colle. Il faut dire que le gaillard a des goûts très variés, et que de temps en temps il aime se la jouer crooner.

Le disque s’intitule « Once A Year », et la sortie est prévue à la fin du mois sur Pork Pie Records. Au programme, des standards venus des USA, d’Angleterre ou de France (l’autre patrie du Dr), mais aussi d’Allemagne et de Pologne, le tout évidemment arrangé à la sauce ska/reggae. Tout cela risque d’être particulièrement fun, on est donc impatient !

Page suivante »