Rude Boy Train

Toujours la prog qui tue à Rock’N’Stock

L’image contient peut-être : 2 personnesBon ok on arrive un peu après la guerre,mais pour ceux qui n’ont pas encore pris connaissance de la prog de ROCK’N’STOCK 2018, ça peut toujours servir.

C’est toujours à Preignan que ça se passe (dans le coin de Toulouse),  c’est les 6, 7 et 8 juillet prochains, et c’est toujours 100 % gratos. Et comme d’habitude le programme est toujours hallucinant.

On ne va pas insister sur la tête d’affiche, les légendaires PIONEERS, qui seront ici accompagnés par la régionaux de la TSF. Ni sur les Espagnols de RUDE PRIDE et leur oi ! bien comme on aime. Nan. Ce qui est bien avec Rock’n’Stock, c’est qu’ils vont chercher des trucs de ouf qu’on n’a jamais vu nulle-part. Là par exemple ça sera DEROBERT AND THE HALF-TRUTHS, combo soul de Nashville qui ne date pourtant pas d’hier et qui va envoyer du lourd. Ou les ska-punkers marocains (si si ça existe) de ZWM. Et tout le reste est à l’avenant.

Et si vous ajoutez une compète de sound-systems avec que des filles, et pas des moindres (Tata Wellene, Lili Rudies, Dr Singe, Lady C, Foxy Lady, DJ Pintade, Vivibang et Manon Ar Barzh) , on peut vous garantir que ça va être la très grosse teuf.

Et on applaudit une fois de plus l’affiche signée Tiguilup !

Prog de déglingos à Rock’N’Stock

L’image contient peut-être : 3 personnesBen voilà Neville Staple, regarde cette affiche, cette dégaine, c’est classe américaine, et prends-en de la graine. Moi je dis que c’est de l’art.

Et en plus quand tu vois la prog du traditionnel festival de Preignan dans le Gers, tu te dis que c’est juste dingo. Et c’est gratuit putain ! GRATUIT !

La tête d’affiche c’est donc NEVILLE STAPLE, qui maîtrise parfaitement la scène à défaut de se la donner à fond en studio. Il joue le vendredi 30/6, avec les ska-punkers de THE MERCENARIES (inna Rancid Style), les Espagnols glam-punk-rockab-garage de LIE DETECTORS avec qui ça va chier des bulles, et UGO SHAKE & THE GOGO’s, le side project d’un membre de la TSF qui va valoir son pesant de caramels. (suite…)

Une petite pensée pour Julien et pour les Branlarians

On l’a appris un peu comme tout le monde via les réseaux sociaux. Julien Boudier, surnommé Youl, saxophoniste des BRANLARIANS et membre actif de l’équipe de Rock’n’Stock, nous a quittés accidentellement la semaine dernière. On ne le connaissait pas personnellement mais on aime bien les Branlarians, et on est toujours triste d’apprendre qu’un musicien dans la force de l’âge s’en va.

Alors même si ça sert pas à grand chose on pense à eux, on pense à lui, et on souhaite que les Branlarians se relèvent de ce putain de coup du sort.

Ceux qui souhaitent faire un don pour soutenir la famille peuvent se rendre là, et on vous laisse lire le très beau texte qui a été posté sur la page facebook du groupe. (suite…)

Rock’n’Stock : toujours le meilleur festival de France

Résultat de recherche d'images pour "rock n stock 2016"Ben voilà, la nouvelle affiche/flyer du festival ROCK’N’STOCK, 25e du nom, est suffisamment parlante, et toujours aussi impeccablement signée Guillaume Tiguilup pour le côté artwork (quel talent !).

Et alors la prog mazette, c’est un truc de fous : JUNKYARD BIRDS avec son gros son heavy de Toulouse, des MONEY MAKERS amateurs de blues craspec from Albi, THE BASSET BAND, un combo qui aime les chiens et le son two tone, avec des anciens Spook & The Guay dedans, et le rockab’ furieux de BILLY HORNET. Ça c’est pour les formations du coin.

Parce qu’en plus y’en a qui viennent de plus loin : le 8°6 CREW francilien qu’on ne présente plus avec son ska revival et son reggae, imparable sur scène, les skankers teutons de BLUEKILLA (Munich) qui ont fêté leurs trente piges, les Franco-Anglais de THE DUSTAPHONICS avec leur Rhythm & Blues énervé, et pour couronner le tout, rien de moins que les légendaires SELECTER, emmenés comme il se doit par Pauline Black et Gaps Hendrickson. Sans oublier une fine équipe de DJ pour l’after.

 C’est énorme, c’est toujours à Preignan que ça se passe (dans le Gers), les 1, 2 et 3 juillet prochains, et c’est toujours gratos !

La grosse prog de Rock’n’Stock 2015


Aucun texte alternatif disponible.ROCK’N’STOCK
en 2015, a sorti l’artillerie lourde. Très lourde. C’est la 24 édition, c’est toujours à Preignan dans le Gers, c’est les 3, 4 et 5 juillet, et ce qui est hallucinant c’est que c’est toujours gratos !

Le vendredi 3, affiche qui tue, avec ASPHALT, un groupe de punks de Toulouse qui viendront en voisins, JAH ON SLIDE qu’on ne présente plus, et là, attention les yeux, les tueurs mod/punk de THE MOVEMENT qui nous viennent tout droit du Danemark avec leurs costumes impeccables. Et The Movement en France mesdames-messieurs, on appelle ça un putain d’événement ! Et pour couronner le tout, DR RING DING SKA-VAGANZA comme tête d’affiche. ENORME ! (suite…)

Prog de ouf à Rock’n’Stock

Afficher l'image d'origineGrosse prog de malades une fois de plus pour le festival ROCK’N’STOCK organisé à Preignan dans le Gers depuis heuuuhhh, au moins ça. Cette année, c’est les 4, 5 et 6 juillet que ça se passe, et comme d’habitude, c’est totalement gratos ! Hé oui c’est possible.

Donc le vendredi 4, vous pourrez voir le grand ROY ELLIS aka MR SYMARIP (Jamaïque/Suisse-accompagné par The Transilvanians), les TRANSILVANIANS (Espagne) qui ont sorti un single avec le patron en 2012, des ex-OTH dans SALUT LES ANGES, et les garagistes de THE HOP HOP HOP (Toulouse).

Le lendemain, encore du lourd avec les Finlandais fans de Devo de THE VALKYRIANS, CHERRY BOOP AND THE SOUND MAKERS (France) dont le nouvel album 100 % soul sera fraîchement sorti, THE LADIES (Espagne) pour une ambiance rock’n’roll 50’s, et les incontournables rude boys de SMOOTH BEANS (Espagne) dont on ne dira jamais assez de bien. (suite…)

THE BRANLARIANS : L’INTERVIEW !

Discussion de type cool avec Guilaume Tiguilup Branlarian, chanteur et guitariste des Branlarians from Preignan rock city ! On y parle de leur premier album, de Ska Fever, de la scène locale, de leurs projets, de graphisme, et un peu de branlette…

RUDE BOY TRAIN : Salut Guillaume, et merci de répondre aux questions à un euros de Rude Boy Train !

THE BRANLARIANS : Salut,  vas-y envoie les questions, je suis chaud !

RBT : Hummm, coquin… Alors ce premier album, comment ça se passe depuis la sortie ? Bien ou bien ? (suite…)

The Branlarians – The 1st and maybe the only – Casual Records/Maloka/RedHeadMan/MassProd/Fragglerock Music/La Sauce DTC

Afficher l'image d'origineUN PEU D’HISTOIRE : Rude, Rock, Reggae and more, tel est le crédo (un peu à la Dirty District) de THE BRANLARIANS (MidiPyrénées), combo créé en 2009 autour d’une bande de potes : Guillaume « Tiguilup » Branlarian à la guitare, au chant et à l’artwork, Rémi « Ramirez » Branlarian à la batterie et au chant, Yoann « Jojo » Branlarian à l’orgue Hammond, Julien « Moonskanker » Branlarian à la basse, Julien « Youl » Branlarian au sax et au chant, et Baptiste « Batiston » Branlarian au trombone.

Avec son Rude, Rock & Reggae, le fine équipe entend mélanger ska, rocksteady, et skinhead reggae assez vintage avec un petit côté bien rock’n’roll.

En 2011, le groupe sort un split vinyle avec leurs potes de Bobby Sixkiller sur Casual Records où ils envoient cinq morceaux, puis ils se retrouvent programmés à domicile au festival Rock’n’Stock de Preignan, grand raout gratuit créé en 1991 à base de ska, de reggae, de rockabilly, de soul, de punk-rock et qui depuis a eu l’occasion de prendre une sacrée envergure. (suite…)

Branlarians : Deux titres en écoute

Wanty & Getty (feat Dr Dru TSF) cover artOn en parle depuis quelque-temps maintenant du premier opus des sudistes de THE BRANLARIANS, des gars de Preignan dans le Gers, mais qui sont sympas quand même. Le disque qui doit sortir le 1er novembre s’intitule « The 1st and maybe the only ! », et concourt déjà au titre de la plus belle pochette de l’année, album d’Etienne Daho compris. Le groupe vient pile poil de mettre en ligne deux morceaux qui sonnent bien de chez bien, « Gogo Boots », early à la Aggro, et Wanty & Getty (avec Dr Dru de la TSF en guest), plus ska, vraiment dans l’esprit roots d’un Eric Monty Morris avec les Dragonaires de Byron Lee, ou d’un bon vieux Blues Busters comme on les aime. (suite…)

THE UPSTTEMIANS de passage en france cette semaine…

FotoGrupoAprès la sortie de l’album Reggae Lessons il y a un an et demi déjà, les Madrilènes de The Upsttemians sont parmi nous (enfin surtout dans le sud de la France) pour deux dates uniques… (suite…)

Page suivante »