Rude Boy Train

THE DELIRIANS – El Remedio – Angel City Records

UN PEU D’HISTOIRE : On avait finalement plus beaucoup entendu parlé des Delirians depuis l’année dernière et leur passage en France avec les frangins des Steady 45’s et un set convaincant, enfin accompagné de leur propre section cuivre. Elle avait été précédée de peu par la sortie d’un EP 5 titres nommé « Mezcla de Musica y Amor », produit par Roger Rivas et forcément édité par Angel City Records, en guise de support promo qui avait quand même charmé le chef Vince a défaut de l’avoir emballé.

On n’est pas tous d’accord d’ailleurs chez RBT quand il s’agit d’évoquer la tête de gondole du label Californien Angel City Records : génies pour certains, simples bons ouvriers pour d’autres, tout le monde est tout de même d’accord pour considérer que depuis leurs débuts en 2007, le groupe fait quand même dans le niveau au-dessus de la moyenne, mais distille ses productions au compte-goutte, n’ayant sorti que quelques singles avant leur premier album « Get Up ! » datant de 2015. Le line up du groupe est régulièrement chamboulé et commence seulement à se stabiliser, avec l’arrivée tout de même récente d’un trombone et d’un percussionniste attitré. C’est une nouvelle fois à Roger Rivas qu’ils confient les manettes pour ce « El Remedio » dont nous allons donc vous parler. (suite…)

Encore un 45 tours pour Roger Rivas

Aucun texte alternatif disponible.Alors que les Aggrolites sont un peu trop beaucoup en standby ces dernierstemps, leur incontournable clavier ROGER RIVAS continue à enregistrer avec ses BROTHERS OF REGGAE et avec son bandeau sur la tête de l’excellent son à filer la gaule à plus d’un rasé à bretelles.

Le voilà qui nous annonce la sortie en août prochain d’un tout nouveau 45 tours sur Rivas Recordings, son propre label de L.A, avec dessus deux titres, « Into The Gates » et « Sweet Like You », et une fois encore c’est juste une énorme tuerie internationale. (suite…)

Roger Rivas de retour

ROGER RIVAS, c’est le patron du dirty reggae à Los Angeles. Le type joue du clavier un peu comme les gars de Mickey Cohen jouaient de la mitraillette. Membre incontournable de The Aggrolites, il fait aussi quelques expériences en « solo », avec des guillemets puisqu’il s’entoure en fait de The Brothers Of Reggae, une équipe de potes de L.A aux allures de allstars band.

Après « Autumn Breeze » en 2014 suivi de près par « Last Goodbye » et par les deux volumes d’ « Organ Versions », il annonce pour cette hiver la sortie d’un nouvel opus sur Rivas Recordings (et probablement sur Jump Up). (suite…)

Roger Rivas…. « Last Goodbye » nouvelle mouture !

a2969301095_16Initialement sorti en version numérique fin 2014, l’album « Last Goodbye » nous revient dans une version quelque peu modifiée ! En effet l’ami Roger Rivas, émérite clavier des non moins émérites Aggrolites, avait mis a disposition l’année dernière sur son bandcamp une première version 7 titres gratuite de l’album en question…. La copie est désormais révisée, puisque l’album, désormais payant, compte au final 11 titres !

On retrouve, outre les compagnons habituels de Roger (Ricky Chacon….), les participations de John Butcher et Devon Morrison des Expanders ! Coté influence l’ami Rivas annonce clairement la couleur, en annonçant que l’album est destiné, aux fans de Jackie Mittoo, Ernest Ranglin, Upsetters, Gladstone Anderson et Ansel Collins !

La chose est disponible en version numérique sur le bandcamp de RR ou en vinyl colorisé en édition limitée chez Jump Up Records ! (suite…)

Roger Rivas fête aussi l’arrivée du père Noël

ROGER RIVAS n’en finit plus de se la donner en solo. Quelques jour après avoir mis en ligne un nouvel Ep (« The Last Goodbye ») avec ses potes qu’on appelle THE BROTHERS OF REGGAE (sept morceaux à télécharger gratos), le voilà qui cèdent à son tour à la tradition US du disque de Noël.

Bon, ils ne se la joue pas Mariah Carey ou Céline Dion et il se contente de deux morceaux, mais on est déjà bien content.

Au programme, « Jingle Bells », standard absolu de chez absolu, et « Deck The Halls », nettement moins connu dans nos contrées reculées. C’est toujours 100% instrumental, toujours 100 % nickel, et bien sûr c’est toujours 100 % gratos à télécharger par ici. (suite…)

Roger Rivas toujours sur la brèche

Sacré ROGER RIVAS ! A peine revenu de ses tournées avec THE AGGROLITES que le voilà déjà qui nous pond un nouveau mini album solo. Evidemment, c’est pas le premier du genre puisque le clavier du groupe de dirty reggae de Los Angeles avait déjà publié en vinyle « Autumn Breeze » l’année dernière, les deux volumes des Ep « Organ Versions », deux 45 tours en plus d’un très bon album avec The Bullets.

Le gars ne chôme donc pas et revient ces jours-ci avec un nouveau sept titres sous le nom de Roger Rivas and The Brothers of Reggae, avec son pote Ricky Chacon, guitariste de The Aggrolites, et John Butcher, chanteur/guitariste de The Expanders. (suite…)

Rude Boy Train Radio 055 – Release Party 2014 N°03.

rbt055flyerRudeboys & Rudegirls… Rude Boy Train radio est de retour avec au programme du jour, The Kubricks, Bottle Of Moonshine, Rude & The Lickshots, Vinny Savage and The Wild Side, Newtown Rocksteady, The Three Teadies, The Delegators, Rude King,  The Debonaires, Yellow Cap, The Dendrites…..

Bonne écoute à tous…. (suite…)

The Expanders : « Easy Does It », le single sur Rivas Recordings !

expandersNous vous parlions il y a peu de Rivas Recordings avec la sortie du second single du label avec ce titre « Running Hot » par les Brothers of Reggae… La face B du single est désormais connue, puisque ce sont les Expanders qui s’y collent avec ce titre « Easy Does It ». (suite…)

The Brothers Of Reggae… le single « Running Hot » chez Rivas Records !

1458540_170577769816350_1614481846_nOui c’est vrai le second single « Running Hot / Easy Does It » édité par le label de Roger Rivas « Rivas Recordings » s ‘annonce comme une rareté pour collectionneurs !! (suite…)

Roger Rivas en solo avec « Autumn Breeze »…

1275896_10202161524909810_1620844835_oRoger Rivas est un gars qui sait ce qu’il veut ! La musique est pour lui comme une seconde nature. Ceux qui ont eu la chance de le voir sur scène avec les Aggrolites peuvent en témoigner. Déjà physiquement, c’est plutôt respect !, et lorsqu’il est derrière ses claviers, c’est tout simplement énorme !

Bref rappel du personnage pour ceux qui vivent sur une autre planète… Roger Rivas est originaire de Los Angeles. Sa passion pour la musique, il la doit probablement à son père Roger Rivas Sr qui fut le clavier d’un groupe légendaire dans le « East L.A » des années 70 nommé Tierra. (suite…)

Page suivante »