Rude Boy Train

Rude Boy George – Confessions – Trilby Records

rbg confessions

UN PEU D’HISTOIRE: Nous vous déjà avons parlé de Rude Boy George à plusieurs reprises, rappelons que c’est Stephen Shaffer qui est à l’origine du projet, connu pour avoir participé activement à l’aventure Moon Ska pour la partie marketing, production et promotion. Steve est aujourd’hui l’homme derrière notre très sympathique confrère The Duff Guide To Ska.

Dans le milieu des années 80, au cours de ses années Lycée, une radio de Long Island appelée WLIR diffuse tous les meilleurs groupes de New wave mais aussi une bonne part de 2 tone. Comme les deux styles sont diffusés indifféremment, les deux vont naturellement ensemble dans l’esprit de Steve. Quand il évoque son idée de fusionner les deux genres devant des amis du groupe Bigger Thomas, ils lui disent que c’est une excellente idée et qu’eux aussi ont grandi en écoutant les mêmes musiques.

C’est en janvier 2013 que Rude Boy George voit le jour et Steve s’entoure de musiciens renommés de la scène New-Yorkaise, issus de groupes comme Bigger Thomas, Across The Aisle ou The Toasters. Parmi eux, nous noterons le présence de Marc Wasserman à la basse, membre du groupe Bigger Thomas et éminent blogueur auteur de Marco on the bass.

(suite…)

The Hotknives : Live ‘n’ Erect, le live inédit de 1987

logo hotknives

C’est un petit événement que voilà, The Hotknives, cet excellent groupe anglais formé en 1982, a exhumé les bandes d’un concert qu’ils avaient enregistré en août 1987, rien que ça.

Ce live a été enregistré au Champagnes Nite Club à Horshamet et comprend 17 titres (plus un bonus enregistré au  Parrot Inn à Forest Green 11 jours plus tard). Sont présents sur ce CD deux titres perdus “Dave’s Song” et “Hotknives Beat” ainsi qu’une reprise de “Knockin’ On Heaven’s Door” et des classiques tels que “Skin Up Harry”, “Doing Alright” ou “Liquidator”.

(suite…)

L’affiche bien alléchante du Freedom Sounds Festival

freedom sounds

Comme chaque année, le Freedom Sounds nous offre une affiche qui donne envie de voyager. L’édition 2015 du prestigieux festival de Cologne en Allemagne se déroulera les 24 et 25 avril prochains.

Les qualités d’organisation du pays ne sont plus à démontrer, et les organisateurs ont bien fait les choses en listant les points de chutes autour de la salle, les frileux peuvent donc s’y rendre sans problème et pour la modique somme de 35€ vous pourrez voir Bitty Mc Lean, Alpheus, The Dualers, Angel City Records Revue, Buster Shuffle, Dr Ring Ding et tout un tas d’autres artistes tout autant attrayants!!!

Alors, rendez-vous en Allemagne?

Et pour ceux qui hésitent encore, quelques videos des précédentes éditions…

(suite…)

Tchicky Monky, le retour…

10342925_324214197757464_8132615002524488961_nLes anciens s’en souviendront peut-être, les Tchicky Monky ont arpenté les routes de France et de quelques autres pays comme l’Allemagne, l’Italie ou la Suisse de 1989 à 1997. Leurs productions de l’époque se limitent à un 45 tours tiré à 500 exemplaires sorti en 1991 sur Bird Records (le label de Laurent, ex-chanteur de Skaferlatine et actuel batteur de Charge 69), une cassette démo, une apparition sur le volume 4 des prestigieuses compilations « Skankin Round The World » sur Unicorn et un CD autoproduit « le Skatalogue de la Déroute »  en 1996.

Et bien bonne nouvelle pour les nostalgiques et les curieux: le groupe de Dijon s’est reformé en septembre 2014 à l’occasion de trois concerts et répète actuellement de façon régulière. Vous aurez donc, peut-être, l’occasion de les croiser bientôt.

(suite…)

Pilfers, bientôt un nouvel album

pilfersPILFERS est un groupe de New York formé en 1997 par Coolie Ranx (ex toaster et chanteur de The Toasters) et Vinny Nobile (tromboniste de Bim Skala Bim). Les deux acolytes recrutent la section rythmique de Skinnerbox, Anna Milat-Meyer à la basse et James Blanck à la batterie, ainsi que Nick Bacon de The Erratics à la guitare.

Après une cassette démo en 1997, le groupe autoproduit son premier album éponyme en 1998 qui contient quelques perles comme « Climbing », « Hypnotized » ou « Yakuza ». Cet album leur permet de se voir proposer un contrat par Mojo Records l’année suivante et le groupe publie alors son deuxième album « Chawalaleng » qui reprend certains titres du premier CD assortis de nouveautés.

(suite…)

The Delirians – Get Up! with the Delirians – Angel City Records

693065

UN PEU D’HISTOIRE: Les Delirians ont vu le jour en 2007, et l’ossature du groupe : Tony, Joe et Angel jouaient déjà ensemble depuis 2001. Autant dire que le groupe est composé de musiciens expérimentés. Après des début punk et ska, le groupe s’oriente vers un ska plus roots pour finalement découvrir le reggae et en tombé amoureux.

C’est un bon ami du groupe, Aaron Perez, qui trouve le nom  de The Delirians en disant : » You guys are a bunch of delirious guys you should be named The Delirians ». C’est ce même ami qui donne au groupe un tas de CD à ce moment et qui leur permet la découverte d’artistes comme les Wailers,Derrick Morgan, Stranger Cole, Dennis Brown, The Pioneers, The Skatalites, The Jamaicans, Pat Kelly et un grand nombre d’autres. (suite…)

Keyzer Soze cherche des dates pour leur tournée européenne à venir

Le formidable groupe de ska/soul/reggae originaire de Reno dans le Nevada revient en Europe après une première visite en 2013. Le groupe avait annulé sa tournée en 2014 suite à une grave blessure de Jammal Tarkington chanteur et saxophoniste du combo.

La tournée est organisée par Rocking Steady qu’on ne présente plus et le groupe souhaiterait jouer en France. Le groupe cherche donc des dates e entre le 19 septembre et le 25 octobre 2015 mais attention, les opportunités diminuent à grande vitesse. Ce serait dommage qu’un tel groupe ne passe pas par la France. (suite…)

Tokyo Ska Paradise Orchestra — Ska Me Forever — Cutting Edge

TSPO - Ska Me Forever

UN PEU D’HISTOIRE : Cette année, le TSPO s’est montré très prolifique en terme de sorties en tous genres, comme à son habitude d’ailleurs. Après avoir sorti trois EP entre décembre 2013 et juillet 2014, ainsi qu’un bouquin muni d’un CD trois titres, le groupe nippon a terminé cet été avec la sortie de son nouvel album. Baptisé « Ska Me Forever », il est sorti le 13 août dernier et nous nous excusons par avance de ne vous en parler que maintenant ! (suite…)

Santiago Downbeat – Théâtre El Duende – Ivry sur Seine 31/10/2014

Santiago Downbeat fait partie des coups de coeur de la rédaction de Rude Boy Train et ce n’est pas ce concert qui nous fera changer d’avis. Pour ceux qui n’ont pas suivi les épisodes précédents, le groupe nous vient du Chili et s’est formé en 2008. Le groupe a déjà sorti deux cds, un EP et un album que nous vous avions déjà recommandé.

Le concert se déroule donc au Théâtre El Duende à Ivry sur Seine, un lieu associatif à l’activité variée (théâtre, musique…) qui a des connexions avec l’Amérique du Sud, d’où la présence du groupe. La salle est petite mais chaleureuse avec une centaine de sièges. La salle ouvre ses portes à 20h30 et le public d’environ 70 personnes s’installe dans les sièges bien sagement.

Après une présentation du lieu et du groupe, le rideau s’ouvre et le concert commence ! C’est maintenant parti pour 1h25 de ska, jazz et rocksteady… (suite…)

Mento Buru – A Bailar Con Mento Buru – Steady Beat Recordings – 7′

UN PEU D’HISTOIRE : Mento Buru s’est formé en 1991  sous le nom Triple R Sounds -Roots Rock Reggae jouant principalement des reggae classiques. Le groupe change rapidement son nom pour Mento Buru à l’instigation du premier chanteur de 91 à 92, Bob Dunn, qui quitte le groupe en 1993 suite à un déménagement (Il est malheureusement décédé depuis). Bob s’inspire d’un livre qu’il posséde sur la culture jamaïcaine pour trouver le nom à partir du Mento et du Buru et, comme il est le leader, les musiciens le laisse prendre toutes les décisions.

Le groupe participe à son premier festival reggae à Bakersfield, Californie en 1993. Après le déménagement de Bob Dunn, c’est Matt Munoz, jusque là saxophoniste, qui reprend le chant et Mento Buru évolue vers un ska hautement énergique. Le groupe navigue entre différents styles (latin, ska, funk..) mais décide de conserver le nom : ils sont et resteront Mento Buru!

Le groupe voyage alors pas mal et partage l’affiche de groupe aussi prestigieux que Hepcat, Let’s Go Bowling, Skankin’ Pickle, No Doubt, The English Beat, The Specials, Fishbone, ou dans un autre registre Poncho Sanchez, Pete Escovedo et Ozomatli.

(suite…)

Page suivante »