Rude Boy Train

Release party pour La Casa Bancale (avec Skaferlatine)

L’image contient peut-être : 8 personnes, personnes souriantes, texteDécidément cette semaine c’est dans l’est que ça se passe ! Vous le savez peut-être mais les skankers de cabaret de la CASA BANCALE ont sorti il y a quelques mois (pour les souscripteurs) leur troisième album à l’issue d’une compagne de financement participatif. Le disque, « Welcome », contient onze titres 100 % Casa, et le combo a décidé de fêter sa sortie à domicile, à l’Autre Canal à Nancy.

Et bonne nouvelle, comme plus on est de fous plus on rit, le septet a invité les potes de SKAFERLATINE à venir faire la teuf (les deux groupes se partageant un tromboniste). (suite…)

Skaferlatine…. « 2ToneNightmare » la vidéo !

Parmi les groupes références du ska hexagonal, les gaillards de Skaferlatine tiennent assurement une place de choix ! Précurseur d’un genre à une époque ou, en France, les combos qui skankent ne sont pas légions, le groupe à su imposer un style et une originalité que la sortie en 2016 de l’album « Séries Noires Pour Nuits Blanches » n’a pas démentie, bien au contraire, malgré ses fresques 18 années de silence !

Le combo messin vient de mettre en ligne une vidéo bien sympathique « 2tone Nightmare » issue de ce même opus dont la  chronique de Vince est toujours dispo sur RBT (ici) ! (suite…)

SKAFERLATINE – Séries Noires Pour Nuits Blanches – Schnitz Prod

Skaferlatine @ Estivales - Flers, FranceUN PEU D’HISTOIRE : C’est en 1990 que démarre l’aventure SKAFERLATINE à Metz, à une époque où les groupes de ska en France se comptent sur les doigts d’un main. Le groupe écume les scènes de Lorraine et va très rapidement jouer en Allemagne toute proche. Le line-up change puis se stabilise autour de huit membres dont deux choristes qui donneront un style très particulier au groupe, notamment en concert. Skaferlatine ouvre pour des tas de pointures, Busters, Toasters, Special Beat, Selecter… et publie son premier album autoproduit, « En Piste », en 1993, avec un certain Spirou (Molodoi) à la prod.

Après un changement de chanteur-guitariste (Laurent s’en va, remplacé par Piero, auparavant au clavier), Skaferlatine publie en 1995 un second album, « En chantier », toujours autoproduit et tourne dans toute l’Europe de l’Est.

Le troisième opus, « Basta Basta », sort en 1997, avant quelques changements de chanteurs qui vont un peu déstabiliser les dernières années du groupe. Car en 2000 c’est décidé, le combo de dix ans d’âge met un terme à sa carrière avec deux concerts blindés à Metz et une compilation, « 1990-2000… 10 ans de Skaf… », sortie uniquement en vinyle sur NOCO. (suite…)

Un extrait du nouveau Skaferlatine

Si vous êtes un lecteur régulier de nos colonnes, vous savez certainem août,  aoûtent que SKAFERLATINE, combo de Metz créé au début des années 90, est remonté sur scène en 2012, a enchaîné avec une tournée, et après quelques changements de line-up a décidé de retourner en studio pour enregistrer un quatrième album, près de vingt ans après le troisième.

Le disque est autoproduit grâce à une souscription dont on vous avait parlé, il s’intitule « Séries Noires pour Nuits Blanches », l’enregistrement est terminé et le skeud est actuellement à l’usine (voir ci-contre le visuel de la pochette). (suite…)

Une Souscription pour le nouvel album de Skaferlatine

Afficher l'image d'origineLe dernier album de SKAFERLATINE, groupe messin qui a démarré dans le ska avant presque tout le monde en France au tout début des 90’s, date de 1997. Ça s’appelait « Basta Basta ! » et c’était il y a une éternité. Après un concert d’adieu en 2000 à la maison, le combo avait pourtant décidé de repointer le bout de son nez. C’était en 2012, et ce qui ne devait être qu’une tournée pour le fun, s’est transformé en une véritable reformation.  Le line-up de Skaferlatine a pourtant changé entre temps, car tout le monde n’était pas revenu pour que ça dure.

Aujourd’hui, Skaferlatine c’est deux membres de la formation d’origine: Spout Nico à la basse et Ralph à la batterie, aidés au chant et à la gratte par Olivier (un ancien de la Place Du Kif), ainsi que par Nico au sax et Youssef au trombone, des gaillards qu’on peut croiser du côté du NSJO ou de la Casa Bancale. (suite…)

Zamalska, Skaferlatine, 65 Mines Street – 23 octobre 2015 – Le Gueulard +/Nilvange (57)

Afficher l'image d'origineEt c’est parti pour une petite soirée ska pas très loin de la maison.

D’abord c’est bien parce que c’est au Gueulard +, une SMAC nickel chrome en lieu et place de l’ancienne piscine. En fait la fosse où se trouve le public, c’était le bassin. C’est pas un grand moment d’architecture ça ? En plus la jauge est impec genre 400 places, pile poil ce qu’il faut. Sauf que bon, on ne peut pas dire que le public ait répondu présent en masse puisqu’il devait y a voir genre 120 personnes, et pourtant y a eu du collage d’affiches, ce qui a (malheureusement) tendance à se perdre (au profit de pauvres événements facebook).

Bref, j’arrive quand ZAMALSKA, cool quintet ska-jazz de l’est messin, est déjà sur scène. Zamalska, ça révolutionne pas le son jamaïcain, mais c’est vraiment un groupe qui fait plaisir à entendre, avant tout parce que Sylvenz, le saxophoniste, a une bonne humeur communicative. La formation c’est guitare/basse/batterie/clavier/sax, un seul cuivre donc, et une grande partie de leur son est organisé autour de cet instrument-là que le gaillard, c’est vrai, maîtrise plutôt pas mal. (suite…)

L’agenda Rude Boy Train – Septembre, Octobre, Novembre 2015

Agenda-concert-du-mois-de-decembreCela fait quelques années que nous voyons défiler les groupes alléchants dans les pays entourant la France, mais ils étaient bien rares ceux qui faisaient un crochet par chez nous. Pourtant, les bonnes volontés et l’énergie ne manquaient pas dans des villes aussi variées que Reims, Lille, Beauvais, Audincourt, Rennes, Bordeaux, Toulouse, Ivry sur Seine, Strasbourg, Saint Etienne, Dijon ou Montreuil.

Faut il y voir le résultat des efforts de toutes ces bonnes volontés ou les hasards heureux du calendrier, mais en cette rentrée 2015, les événements se succèdent jusqu’à en donner le tournis. Vous allez du mal à vous y retrouver, pas de problème, Rude Boy Train vous présente son agenda…

(suite…)

Skaferlatine : le concert du grenier !

Afficher l'image d'origineSKAFERLATINE, toute ma jeunesse. Le groupe a repris la route il y a trois ans pour ce qui devait être seulement une série de concerts, mais après y avoir regoûté, ils ont décidé de continuer dans une formation pas mal remaniée avec dedans des gars du Nancy Ska-Jazz Orchestra et un de La Place du Kif (gratte/chant). Et même que ça compose des nouveaux titres !

Tout ça pour dire que Skaferlatine a mis en ligne un concert de 1996 (presque vingt ans, déjà) enregistré à Dzierżoniów en Pologne.

La qualité est très correcte pour un enregistrement d’époque, et ça rappelle des souvenirs d’un des tous premiers combos français à avoir tourné régulièrement à l’étranger. Rappelons qu’à la fin des années 80 quand Skaferlatine avait vu le jour, le ska était un genre plus que marginal dans l’Hexagone et que les membres du groupe étaient des quasi-pionniers.  (suite…)

Les concerts « Spout Niko » près de chez vous…

Pour qui s’intéresse au ska et aux concerts en France, Niko n’est probablement pas un inconnu, bassiste de Skaferlatine et organisateur de concerts, le sieur nous a livré une superbe brochette de concerts pour les semaines à venir, jugez plutôt… Bad Manners, The Toasters, Mark Foggo, The Talks, Boss Capone, The Upsessions, 65 Mines Street, Two Tone Club et bien entendu Skaferlatine.

Nul doute qu’il y aura un événement pas trop loin de chez vous, les concerts ont lieu dans des villes aussi diverses que Lille, Marseille, Perpignan ou Dijon…une bonne occasion de voir du ska en live !

On s’intéressera tout particulièrement à l’Urban Rock Fest lillois le 11 avril, avec 65 Mines, Mark Foggo et The Upsessions, mais aussi les locaux de The Sonotones amateurs de surf-steady à la Grand Miercoles, et les franciliens de The Sarah Connors et The Run. La belle affiche quoi…

Sûrement d’autres chouettes événements à venir, à suivre sur le facebook Spout Niko

 

 

Do The Dog Skazine n°73 est disponible !

DTD #73 8-1Oyez ! Oyez… Le nouveau numéro de l’indispensable et incontournable Do The Dog Skazine (n°73) est disponible ! Depuis 1989 Kevin Flowerdew s’évertue, contre vents et marées, à partager l’actualité de la planète ska britannique et international par le biais de cet excellent fanzine, judicieucement intitulé « skazine », vous l’aurez donc compris l’année 2014 verra Do The Dog féter ses 25 années d’existence, un modèle de longévité lié à une passion sans failles ! Au programme du dernier numéro Cartoon Violence, The Indecision, the London International Ska Festival, Liam O’Kane, New Town Kings, Ed Rome, The Talks, Sonic Boom Six, The Skints, Hollie Cook, Broken 3 Ways, Erin Bardwell Collective, Bolshy, Ska Nation Festival, Buster Shuffle, Neville Staple, The Downsetters, Madness,  Capone & The Bullets, Supertonic Sound Club, Cabstars, Razika, Skaferlatine, Giuliano Palma, Skyline Green, Skaos, Alpheus, Mighty Fishers, Jah On Slide, The Snails, The Strange Tenants, It’s A Ska World After All, Rude Bones, Fishbone, Atsushi & The Moisties, The Lions, The Planet Smashers, Tokyo Ska Paradise Orchestra, Beat Brigade, Big D & The Kids Table, Max & The Invaders, Reel Big Fish, The Undertakers, The Longshots, Cherry Poppin Daddies & The Interrupters et pas mal d’autres.. (suite…)

Page suivante »