Rude Boy Train

Le parler-vrai de Susan Cadogan

Depuis son retour fin 2016 avec un très très bon maxi, on savait que l’indémodable chanteuse jamaïcaine de rocksteady SUSAN CADOGAN était en super forme. On priait même pour la voir du côté de la vieille Europe.

Pas tellement de concerts en perspective, mais la voilà qui se repointe avec un nouveau single, trois mois après un remix de « Take Me Back » (le maxi de fin 2016 donc).

Le single s’intitule « Truth Talkin' », c’est encore enregistré à Toronto, et y a toujours Mitch Girio à la production et ses potes en guise de backing-band, avec en plus un dub et une version alternative du morceau. Et le tout s’écoute par juste après. Ils vont bien finir par nous pondre un LP ? (suite…)

SUSAN CADOGAN – Take Me Back – Stonyhill Records

UN PEU D’HISTOIRE : SUSAN CADOGAN est née il y a bientôt 65 ans à Kingston. Durant son enfance, elle passe quelques années au Bélize, et elle suit petit à petit la voie de sa mère Lola, elle-même chanteuse. En 1970, Susan Cadogan enregistre son premier single, « Love My Life », pour le dj jamaïcain Jerry Lewis. Repérée par Lee Perry qui se trouvait dans le studio, elle embraye sur un autre 45 tours, « Hurt So Good/Loving Is Good » produit par ce dernier pour le label Magnet, et la voilà qui se retrouve en cinquième position des charts anglais et dans Top Of The Pops.

Après « Doing It Her Way », un premier album pour Magnet/Ariola, Susan Cadogan signe chez Trojan Records pour son second opus sobrement intitulé « Susan Cadogan ». Dans la seconde moitié des années 70 elle sort une poignée de singles, et ses apparitions s’espacent au cours des 80’s. (suite…)