Rude Boy Train

Rude Boy Train Radio 075 – Release Party 2017 N°02.

Rudeboys & Rudegirls, nouvel épisode Rude Boy Train Radio  avec au programme du jour l’actualité de votre webzine préféré avec les 8°6 Crew, The Interrupters, The Kubricks, Hepcat, Charley Organise, The Pomps, Janet Kumar & Teddy Garcia, Jukebox 101, Marcia Griffiths, Pama International, Big Boss Man, Mampy, Yellow Umbrella, Moonhead Project, The Mighty Fishers, Thee Hurricanes…..

Bonne écoute à tous !

(suite…)

The Pomps… Un nouveau titre en ligne !

a0148959726_10-1Comme l’écrivait Vince lors de la sortie du dernier EP « Indie Rock is Dying, si on vous parle si souvent du combo Bostonien The Pomps, c’est que le side-project d’Alex Stern de Big D & The Kid Table, avec son orientation entre pop, ska et reggae est tout bonnement génial……

Après un premier album autoproduit « Top of The Pomps »en 2012 et un EP 4 titres « The Pomps Save The Queen » sorti en 2014 (le tout disponible sur le bandcamp du groupe), et le 6 titres cité plus haut sorti chez Rare Breed Recordings cette année,  un nouveau morceau « Irish Goobye », vient d’être mis en ligne (aujourd’hui) sur le bandcamp du groupe…

Nouvelle prod à venir ????? Comme d’hab on suit l’affaire et on vous dit quoi !! (suite…)

CE QUE L’ON A OUBLIE DE VOUS DIRE AVANT LES VACANCES…

Voilà, les vacances, c’est fini, et tout le monde se remet  peu à peu au turbin. Et comme c’est la reprise aussi chez Rude Boy Train, on vous propose de faire un petit tour d’horizon ce dont on aurait pu, ou aurait dû, vous parler avant cette pause estivale…

the-autocratics-fall-of-the-wall-epLe  chouette EP « Fall Of The Wall » de The Autocratics : Il y a bien longtemps, RBT vous avait parlé de ces Japonnais qui démarraient leur carrière dans  un style plutôt two-tone… Depuis le groupe de Tokyo a changé de voie et fait beaucoup de chemin : ne jouant quasi exclusivement que de l’Early à la mode Aggro, ils ont pris une belle place sur la scène Nippone, pris sous les ailes du fameux label Ska In The World… Les six titres de ce « Fall Of The Wall » sont plutôt réussis, avec un son puissant et bien rêche, et des bonnes compos à l’image de ce « Beer Boy » aux chœurs bien foutus. Mais, car il y a un mais,  certains titres vous laisseront un goût de déjà entendu, comme ce « Upset The Stupid Stereotype » un peu trop proche d’un « Hot Stop »  des Aggrolites,  ou « Western Bloc Girl »  et sa rythmique pompée sur le « John Jones » de Rudy Mills. Malgré cela, avec sa version Reggae du  «Latin Goes Ska » excellente, l’ensemble attire la sympathie. (suite…)

The Pomps… un nouvel EP à venir !

pompsThe Pomps c’est le groupe de ska/power pop originaire de Boston (Massachusetts). Véritable all-star band du coin, le groupe est composé de 4 musiciens qui jouent dans pas mal de combo locaux avec Jameson Hollis à la basse (Have Nots), Alex Stern à la guitare (The Void Union, The Sterns, Mass Hysteria, New Collision), Casey Gruttadauria au clavier (New Collision), et Rick Smith à la  batterie ! Après un premier album autoproduit « Top of The Pomps »en 2012 et un EP 4 titres « The Pomps Save The Queen » sorti en 2014 (le tout disponible sur le bandcamp du groupe), le groupe a mis en ligne il y a quelques semaines sur le soundcloud de Rare Breed Recordings, le label d’Obi Fernandez (Westbound Train) et Vinnie Fiorello (Less Than Jake) un nouveau morceau « All My Guns » histoire d’annoncer la sortie prochaine d’un nouvel EP « Indie Rock Is Dying » ! Comme d’hab on suit l’affaire et on vous dit quoi !! (suite…)

Alex Stern la joue solo

Edmonton (Don't Go Back To) cover artALEX STERN, c’est le guitariste/chanteur/clavier de The Void Union et de The Pomps, dont on avait adoré le premier album sorti il y a trois ans, et le guitariste de Big D & The Kids Table depuis quelque-temps. Vous l’avez compris, le gars est un Bostonien pur souche et se trimbale pas mal de talent.

Actuellement, The Pomps prépare son deuxième album qu’il enregistre en avril, pendant que ses autres formations sont un peu en stand-by. Oui mais Alex Stren ne s’en contente pas  et passe aussi pas mal de temps à enregistrer en solo dans son coin. Enfin en solo, pas tout à fait, car s’il s’occupe du chant, de la gratte, du mélodica et des claviers, il se fait prêter main forte par Rick Smith à la batterie (lui aussi dans The Pomps et dans The Void Union), et de Paul Enger à la basse. (suite…)

The Pomps… Deux nouveaux titres en écoute !

C’est à l’occasion de la sortie de leur premier album  « Top of The Pomps » (ici0000094517_10) en mars 2012 que nous vous présentions The Pomps, quatuor originaire de Boston adepte d’un ska/power pop plutôt efficace. Le groupe vient de mettre en ligne sur son sondcloud 2 nouveaux titres en prévison de la sortie prochaine d’un EP (à priori 3 titres) produit par Richard Marr déjà présent pour le premier album et mixé par Brian Dixon que l’on présente plus ! (suite…)

THE POMPS : ON AVAIT RATE 2 TITRES !

Houlala, c’est impardonnable ! On a oublié de vous dire que THE POMPS, le magnifique quatuor bostonnien à mi chemin entre ska et power pop à la mods, avait publié sur sa page bandcamp deux nouveaux morceaux, inédits sur son album. Il s’agit en fait d’extraits en avant-première d’un Ep, « Pomps Save The Queen », qui doit sortir bientôt (mais le groupe n’a pas donné de date). C’est toujours aussi sautillant et ça s’écoute juste en-dessous… (suite…)

THE POMPS – Top of the Pomps – Autoprod

UN PEU D’HISTOIRE: C’est en 2011 que débute The Pomps près de Boston. Le groupe est composé de Jameson Hollis à la basse (Have Nots), Alex Stern à la gratte (The Void Union, The Sterns, Mass Hysteria, New Collision), Casey Gruttadauria au clavier (New Collision), et de Rick Smith à la batterie. The Pomps ressemble donc à un all-star band.

 Le quatuor pratique un mélange ska/power pop et sort un premier album 9 titres (« Top of The Pomps ») en mars 2012, sur lequel ils invitent des potes, notamment King Django et Vic Rice (Stubborn Allstars…) ou Rich Graiko et Josh Cohen, trompettiste de tromboniste des Westbound Train de Boston.

 LE DISQUE: Neuf titres seulement, balancés vite fait dans une simple pochette cartonnée mais bien décorée comme il faut pour même par cher, le tout découvert au hasard d’une page bandcamp. (suite…)