Rude Boy Train

RUDE BOY TRAIN’S CLASSICS – CLANCY ECCLES – Freedom (Clandisc/Trojan Records-1969)

« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois…

UN PEU(BEAUCOUP) D’HISTOIRE : Eglise de la paroisse avec papa et maman, participation à la chorale, chanteur pour touristes puis zicos ou choriste d’un groupe à succès local, puis déménagement à Kingston pour finir repéré par Coxsone Dodd et explosion : voilà le parcours stéréoptypé et quasi imparable de la plupart des top-singers de Jamaïque des années 60,  auxquels Clancy Eccles n’échappa pas. Né à Dean Pen en 1940, il rentre rapidement comme chanteur dans le circuit des hôtels de la côte Nord-Ouest. Il quitte ses parents pour Ochos Rios et intègre les shows des Blues Busters. Il part alors pour Kingston ou il est rapidement repéré par Coxsone, qui lui fait enregistrer  « Freedom », un des tout premiers ska qui deviendra un de ses hymnes, dès 1959, ainsi que « River Jordan ». Les deux titres tourneront en exclu dans les sounds du patron pendant près de deux ans avant de n’être enfin pressés qu’en 1961. (suite…)

Trojan Records compile Dandy Linvingstone et The Pioneers

Image titleBon ok je sais que parmi vous il doit y en avoir qui ont tout en 45 tours, mais n’empêche que pour les autres, c’est un achat recommandé.

Y a TROJAN, le label anglais qui réédite qui réédite qui réédite, qui vient d’annoncer la sortie prochaine de deux best-of en cd. Le premier concerne DANDY LIVINGSTONE et son hit « Rudy, A Message To You », mais là y en a plein d’autres, 40 en tout. Et en plus Trojan a pris soin de sélectionner 15 morceaux jamais édités en cd, du genre que vous pouvez toujours vous brosser pour les choper en vinyle. Voilà au moins de quoi se distinguer des autres compiles/anthologies qui coûtent une blinde sur Amazon. (suite…)

Trojan Sound System… un nouveau single chez Juno Records !

11036028_10153473735474757_364403255899208419_oFormé en 2004, le Trojan Sound System fait figure de veritable institution dans la galaxie britannique des sounds systems ! Originaire de Londres, le groupe s’articule autour de « selectors » et de chanteurs qui tournent sans relâche pour diffuser cette passion du sound system et l’attachement à l’esprit traditionnel du vinyl propre à la musique jamaicaine et au DJ.

Entre Ska, Roots, Dub, Dancehall, Reggae, le collectif, tête d’affiche du label Trojan Records, est régulièrement présent lors de festivals sous sa forme initiale ou en accompagnant des artites tels que les Wailers, Luciano, Sly et Robby ou le regretté Gregory Isaacs pour ne citer qu’eux !

En fait le Trojan Sound System fait la synthèse entre le passé glorieux de la musique traditionnel et un aspect plus comtemporain, notamment avec la présence des 3 chanteurs (MC) Superfour, Chucky Bantan & Jah Buck. Cotés « selectors », deux figures mythiques du genre avec Earl Gateshead and Daddy Ad qui complètent un collectif a découvrir sans attendre. Le TSS vient de sortir un single « Time is The Answer » disponible chez Juno Records. (suite…)

« This Is Trojan » : la compile maousse

This Is Trojan: The Original Sound of Ska, Rocksteady and ReggaeAprès « This Is England », voici « THIS IS TROJAN » ! Ils font décidément du bon boulot chez Trojan Records. Y avait les Trojan Box Set essentiels pour notre culture musicale à tous, y a eu des compilations et des rééditions des plus grands, mais le label au casque troyen n’a pas décidé d’arrêter de nous livrer des galettes au top.

Cette fois, c’est une compile triple CD qu’il nous propose. « THIS IS TROJAN » tente en 60 morceaux de nous (de vous) faire ressentir, découvrir ou redécouvrir le son jamaïcain d’antan, avec des vieilleries ska, rocksteady et reggae de toute première catégorie. Au programme: Desmond Dekker, Harry J All Stars, Ken Boothe, John Holt, Bob & Marcia, The Maytals, The Pioneers, Symarip, The Melodians…

Vous allez me dire que c’est du déjà entendu partout ? Ben même pas. Certes, il y a ici pas mal de standards, mais pas seulement. Et en plus on a un livret impeccable avec des notes signées Don Letts. C’est pas cool ça franchement ? (suite…)

The Dead 60’s – The Dead 60’s – Deltasonic Records / Epic Records.

Dead_60s_red

« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois…

UN PEU (BEAUCOUP) D’HISTOIRE: Dans la famille musicale typiquement british les Dead 60’s représentent un espèce de modèle. Anglais jusqu’au bout des guitares le groupe se forme au début des années 2000 s’appelant successivement Pinhole puis Resthome avant de prendre son nom définitif en 2003. Histoire  d’évacuer directement le sujet des influences, oui les Dead 60’s aiment Lee Scratch Perry, les Clash, les Specials et Madness ! La chose a été dite, écrite et redite …. oui mais voilà comparaison n’est pas raison et le quartet n’aura de cesse durant sa courte carrière d’affirmer une vraie identité, une véritable originalité, celle qui fait la richesse du rock anglais. Après un second album « Time to Take Sides » en 2007 sur le label Deltasonic Records le groupe se sépare début 2008 juste parce que « le groupe avait fait son temps » ! Pour la petite histoire, comble de la réussite, le groupe verra même une série de blousons Harrington portant son nom sortir en édition limitée chez Fred Perry. Si c’est pas la classe ! (suite…)

Dr Martens… « Spirit of 69 » la vidéo hommage au mouvement skinhead !

DrMartens_Spiritof69La culture skinhead reste méconnu pour beaucoup, victime d’amalgames et de préjugés de la part de personnes qui n’en connaissent ni les origines ni les fondamentaux ! Culture populaire par excellence qui prend sa source à la fin des années 60, elle se définit par la rencontre de jeunes immigrés jamaïcains les « rudeboys » et la jeunesse « working class » britannique, devenant le premier véritable mouvement d’une jeunesse multiraciale ! La société Dr Martens rend aujourd’hui hommage (en collaboration avec notamment Trojan Records, Brutus….) à la culture skinhead à qui elle doit tant, en créant une collection « Spirit of 69 » spécialement dédiée à cette « subculture » pour tenter de remettre au goût du jour quelques modèles cultes pour pouvoir s’habiller des pieds à la tête comme un skinhead des années 70. C’est à Mike Skinner, musicien (The Streets) et fin connaisseur des cultures populaires et musicales en angleterre que la société à confier la réalisation d’une vidéo qui à le mérite, au delà du caractère commercial de la campagne, de remettre à leurs places quelques vérités nécessaire à rappeller ! (suite…)

TROJAN RECORDS: LES DERNIERES COMPILATIONS

On ne présente plus TROJAN RECORDS, le label fondé par Lee Gopthal en Angleterre en 1968,  spécialisé dans le ska, le rocksteady, le reggae et tous leurs dérivés (dub, ragga…), un temps accolé à Chris Blackwell et à Island Records, acheté par Saga, entré en 2001 dans le giron de Sanctuary Records, lui-même mangé en 2007 par l’ogre Universal (que c’est compliqué l’industrie du disque !)…  Après avoir produit des tas d’artistes dans les 70’s, avec parfois pas mal de succès, le label culte s’est spécialisé depuis les années 80 dans les rééditions et les compilations, avec notamment les « Anthology », des double-albums fleuves consacrés à tous les grands de la musique jamaïcaine, et surtout depuis 1998, les « Trojan Box Set », coffrets thématiques de 50 titres (sur 3 Cds)  qui permettent de redécouvrir des vieilleries souvent  éditées uniquement en vinyle et donc introuvables. (suite…)

Rude Boy Train 024

_______________

Le label TROJAN fondé par Duke Reid en 1967 est maintenant entré dans l’histoire.
Il est devenu le signe de ralliement et de reconnaissance des amoureux de ska/reggae/rocksteady et de l’esprit 69′
Cela dépasse le label et sa production, c’est la marque de toute une génération, d’un mouvement, c’est un appel à l’esprit 2tone à travers le monde.

Rude Boy train vous propose une anthologie de ce label mythique, comme un hommage à la musique jamaïcaine…
Bonne écoute à tous !!!

1. Derrick Morgan: Stand By Me.
2. Duke Reid’s All Stars: The Rude Boy
3. Ernest Wilson and Freddie Mcgregor: Just Once In My Life.
4. Boris Gardiner and The Love People: Hooked On A feeling.
5. The Techniques: You Don’t Care.
6. Delroy Wilson: Put Yourself In My Place.
7. Tony Tribe: Red Red Wine.
8. The Pioneers: Long Shot Kick De Bucket.
9. The Hippy Boys: Apollo 11.
10. Sir Lord Comic and The Destroyers: Franco Nero.
11. Tommy McCook: Moody Ska.
12. The Wrigglers: Get Right.
13. Harry J All Stars: Liquidator.
14. Jimmy Cliff: Wonderful World.
15. Gene Rondo: If It Don’t Work Out.
16. Dandy Livingstone: Suzanne Beware Of The Devil.
17. The Jokers: Last Laugh.
18. Val Bennett And The J.J. All Stars: Cabbage Leaf.
19. The Crystalites, Ike Bennett: Bumble Bee.
20. Carlton Brown: Every Little Thing I Do.
21. The Upsetters: Return Of Django.
22. The Maytals: Monkey Man.

download episode 024