Rude Boy Train

Two Tone Club sur la route

L’image contient peut-être : texteHey messieurs dames, y a le TWO TONE CLUB qui repart en concert. Et pour les avoir vus cet été, je peux vous dire que ça tient toujours bien la route.

Le combo de Montbé défendra donc son dernier album à Mulhouse le 22 septembre au Cité Ska Festival avec les Allemands de Leuchtstoffmöhre (deux groupes ça fait vraiment un festival ?), à Nancy le 5 octobre au Hublot avec les locaux de la Casa Bancale, le 6 à Rennes au Jardin Moderne pour la Fiesta la Mass (avec notamment The Filaments et The Mercenaries), le 10 aux Tanneries à Dijon, le 31 à Alost pour nos amis Belges, et le 15 novembre au Gibus à Paris avec The Slackers pour ce qui s’annonce comme une magnifique soirée.

Allez-y ça va être cool.

TWO TONE CLUB – Don’t Look Back – Productions Impossible Records

UN PEU D’HISTOIRE: le TWO TONE CLUB débute sa carrière en 1999 à Montbéliard sur les cendres des ex-Gangsters All Stars, prenant le parti pris original d’affubler à chacun de ses musiciens un surnom lié à une couleur, en référence à Reservoir Dogs.

Ses influences couvrent  toutes les périodes du ska : 60’s, two tone, revival, avec des gros morceaux d’early reggae et de rocksteady dedans. Le groupe profite allègrement de sa situation géographique pour jouer un peu partout en Europe

Après son premier EP, « We’re Going… » sortit sur Like A Short Records en 2001, ils publient leur premier album, «One», dès 2002, chez Productions Impossible Records. Dans la foulée, le groupe participe au Dance Ska La à Rennes et figure avec trois titres sur la compilation live du festival.

En 2004, Two Tone Club participe aux Eurockéennes de Belfort. Le deuxième album, « Turn Off », mixé par Victor Rice (Stubborn Allstars, Firebug, ex- Slackers…), sort sur le même label en 2005 et est réédité ensuite par Big 8 Records et Grover Records. Two Tone Club participe à de nombreux festivals, notamment le cultissime Postdammer Ska Fest en Allemagne et au Dutch Ska Fest aux Pays-Bas. Il obtient alors autant de succès par chez nous qu’au delà de nos frontières. (suite…)

Le Two Tone Club se met à la soul

Aucun texte alternatif disponible.L’album arrive bientôt, faut juste patienter jusqu’au concert de sortie qui aura lieu le 10 mars prochain au Moloco à Audincourt.

Mais en attendant et après le titre « Heaven Time » qui n’a été disponible que 24 heures en décembre dernier, le combo dévoile un nouveau morceau, sans limitation de durée cette fois. Et surprise : ça n’est pas du ska. Hé non, le combo a cédé aux sirènes de la northern soul (quelle bonne idée) et nous livre  « I’m not safe with your love » pour glisser sur le parquet du gymnase d’à côté, avec un marcel et un pantalon trop large. (suite…)

Two Tone Club, Hannah Williams, The Excitements… belle prog au Moloco

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, texteY en a qui ont de la chance d’habiter dans le coin d’Audincourt. Car le MOLOCO, la salle de musiques actuelles du coin, soigne sa programmation pour le début de l’année 2018.

Le 3 février, les Anglais de HANNAH WILLIAMS & THE AFFIRMATIONS et les Espagnols de THE EXCITEMENTS se partageront l’affiche pour une soirée soul/funk »This is soul ! » qui s’annonce absolument torride ! (suite…)

Le Solid’Air Fest accueille TWO TONE CLUB

On ne change pas une formule gagnante. L’année dernière on avait droit à la fine équipe du 8°6 Crew, et cette année, le 18 février, voici l’autre grand groupe de ska français qui n’a peur de personne : TWO TONE CLUB. Comme en 2011, le combo de Montbéliard/Nancy/Londres devrait envoyer du gros son two tone mais pas que, dans la désormais incontournable salle des fêtes de Chaligny.

C’est toujours sur deux jours que ça se passe, et le TTC sera accompagné comme il se doit par LES 700 DOLL’S, un groupe qui mélange les genres avec dedans des ex-Bobby Sixkiller, et THE LIQUIDATORS, le groupe du ch’Nord qui aime le son sixties, avec  notamment deux anciens Marcel. Et toujours le PRECIOUS OLDIES SOUND SYSTEM qu’on ne présente plus, featuring TATA WELLENE qu’on ne présente plus non plus. (suite…)

RUDE BOY TRAIN’S CLASIC – TWO TONE CLUB – Now Is The Time ! (Productions Impossible Records – 2007)

« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois… 

UN PEU (BEAUCOUP) D’HISTOIRE : TWO TONE CLUB a débuté sa carrière en 1999 à Montbéliard à l’initiative d’anciens membres de Gangsters All Stars. Le groupe se composait d’un chanteur, de deux guitaristes, d’un bassiste, d’un batteur, d’un sax, d’un trompettiste et d’un tromboniste. La seconde guitare a par la suite disparu et un clavier s’est ajouté à la formation. Le nom des musiciens est inconnu du grand public puisqu’ils portent tous un surnom lié à une couleur en référence à Reservoir Dogs, le film de Quentin Tarantino (Mr White, Mister Black, Mr Brown, Mr Blue…).

Le ska de Two Tone Club est influencé par toutes les périodes de ce style : 60’s, two tone, revival, avec des nombreuses pointes d’early reggae et de  rocksteady. Rapidement, le groupe cherche à jouer à l’étranger, profitant de sa situation géographique proche de l’Allemagne et de la Suisse. (suite…)

Jamaican Docks Day : une grosse date à Dunkerque !

On vous en a déjà touché un mot dans notre agenda mais vous le redis : y a un gros plateau qui se prépare à Dunkerque le 15 mai prochain.

Ça se passe à Fructôse, un lieu de création situé sur les docks (d’où le nom), et la programmation pique les yeux : MAX ROMEO en tête d’affiche (déjà le gars c’est pas n’importe qui), et puis tout de même les excellents UPSESSIONS from Amsterdam, les GROOVIN’ JAILERS venus en voisins, et puis le meilleur groupe de ska français, imparable sur scène, TWO TONE CLUB. (suite…)

L’agenda de Rude Boy Train – Mars 2016 à Mai 2016

Agenda-concert-du-mois-de-decembre Malgré de bien tristes nouvelles comme l’arrêt de la Back in Time ou de Shakalaka, depuis l’année dernière, notre joyeuse contrée est plutôt gâtée en terme d’évènements musicaux. Voici une petite liste bien alléchante des concerts à venir au cours des trois prochains mois… (suite…)

Two Tone Club reprend les $heriff

GENERATION $HERIFF Vol. 2 cover art

LES SHERIFF, c’est un monument de l’histoire du rock en France. Tout simplement, sans exagérer. Le label Kicking Records l’avait bien compris en publiant en 2007 une compilation hommage intitulée « Génération Sheriff ». Dessus, y avait de bien belles choses, notamment une version totalement destroy de « Jouer Avec Le Feu » par les furieux de Tagada Jones.

Vous allez me dire « qu’est-ce qu’elle vient foutre sur Rude Boy Train cette affaire ? ». C’est tout simple: maintenant que le groupe de Montpellier et bel et bien ressuscité, le label s’apprête à publier un second volume qui va s’appeler « Génération $heriff vol 2 », tout simplement. Et même que dessus on va trouver un groupe qui s’appelle TWO TONE CLUB. (suite…)

La grosse prog de Rock’n’Stock 2015


Aucun texte alternatif disponible.ROCK’N’STOCK
en 2015, a sorti l’artillerie lourde. Très lourde. C’est la 24 édition, c’est toujours à Preignan dans le Gers, c’est les 3, 4 et 5 juillet, et ce qui est hallucinant c’est que c’est toujours gratos !

Le vendredi 3, affiche qui tue, avec ASPHALT, un groupe de punks de Toulouse qui viendront en voisins, JAH ON SLIDE qu’on ne présente plus, et là, attention les yeux, les tueurs mod/punk de THE MOVEMENT qui nous viennent tout droit du Danemark avec leurs costumes impeccables. Et The Movement en France mesdames-messieurs, on appelle ça un putain d’événement ! Et pour couronner le tout, DR RING DING SKA-VAGANZA comme tête d’affiche. ENORME ! (suite…)

Page suivante »