Rude Boy Train

VICTOR RICE – Drink – Easy Star Records

UN PEU D’HISTOIRE : Inénarrable Victor Rice ! Pas facile de résumer la carrière de celui qui fût bassiste des Scofflaws, jouât dans quelques-uns des meilleurs groupes de la fin des 90’s, comme le New York Ska Jazz ensemble ou les Stubborn Alls-stars et qui développa ses talents de producteurs auprès des meilleurs groupes de l’époque, des Slackers aux Pietasters, en passant par les Toasters, et autres Adjusters.

Il s’installe aux studio Version City de King Django et se frotte au dub, dont il deviendra un  experts, travaillant « à l’ancienne », sur les bandes analogiques avec les effets favoris des pionniers du genre. « At Version City », son premier album sort en 99.

Il s’expatrie à Sao Paulo en 2002 et devient un des producteurs/mixeur favoris de la scène mondiale pour une pléthore de groupe, comme Firebug (dans lequel il joue aussi de la basse), les Moon Invaders, The Stingers ATX, plus récemment Johnny Reggae Rub Foundation ou même nos Frenchy de Two Tone Club sur « Turn Off ». Il marque chacun de ces disques de son empreinte. En 2003, il sort son second album « In America » qui instaure son style, entre ska-jazz et multiples influences, Sud-Américaines notamment. (suite…)

Rude Boy Train Radio 081… La playlist de Bronsky !!!!

Rudeboys & Rudegirls, nouvel épisode Rude Boy Train, avec au programme du jour la playlist de l’ami Bronsky ….Alpheus, The Oldians, Orange Street, Two Tone Club, Death Of Guitar Pop, Los Tres Puntos, Johnny Reggae Rub Foundation, The Prizefighter, Go Oasis – Crazy Baldhead, The Slackers, The Uppertones, Prince Buster, The Void Union, The Bandulus, Dub Princess, The Soul Chance, The Dell-Hi’s, Mariano Descalzo & Mariano Gallegos, Vic Ruggiero & The Drastics, The Loving Paupers !

Bonne écoute à tous !

(suite…)

TWO TONE CLUB – One (réédition) – Productions Impossible Records

UN PEU D’HISTOIRE: Le premier album du TWO TONE CLUB, sorti il y a 18 ans avec sa vilaine pochette sur Big 8 Records, était épuisé depuis une dizaine d’année.

Productions Impossible Records a eu la bonne idée de le rééditer dans une version remixée et remasterisée au studio Indie Ear par Jean-Loose, avec pour artwork cette fois une simple photo du Chef et de Linton, probablement tirée de la même série que celle du 45 tours « Where’re Going… » de 2001.

LE DISQUELe répertoire du Two Tone Club, on le connait par cœur à force d’avoir vu la fine équipe en concert. Et là, en dix titres, le groupe de Montbéliard remettait au début du millénaire, le vrai ska au milieu du village, à une époque où en France on n’avait d’yeux que pour la scène festive et pour les troubadours en sarouel. (suite…)

THE SELECTER : grosse date à Paris

Aucun texte alternatif disponible.En 2019 on fête les 40 ans du two tone. Y a les Specials qui sortent un album et qui viennent nous voir en live, alors y a pas de raison que THE SELECTER, groupe plus que voisin, n’en fasse pas autant (au moins pour les concerts).

C’est donc du côté du Trabendo parisien que ça va se passer le 12 octobre 2019 (on ne vous prévient pas à la dernière minute), et même que vous êtes des veinards puisqu’il y aura aussi TWO TONE CLUB (très en forme ces temps-ci) et RHODA DAKAR (des Bodysnatchers), qui elle sera présente sur toute la tournée.

Oui parce qu’il y a une tournée, mais une seule date en France (c’est mieux que rien). Les Alsaciens pourront toujours allez voir ce que ça donne du côté de Freiburg (Jazzhaus) le 4 octobre, et les Jurassiens et les Hauts-Savoyards pourront pousser jusqu’à Lausanne le 29 septembre (Les Docks). (suite…)

Two Tone Club sur la route

L’image contient peut-être : texteHey messieurs dames, y a le TWO TONE CLUB qui repart en concert. Et pour les avoir vus cet été, je peux vous dire que ça tient toujours bien la route.

Le combo de Montbé défendra donc son dernier album à Mulhouse le 22 septembre au Cité Ska Festival avec les Allemands de Leuchtstoffmöhre (deux groupes ça fait vraiment un festival ?), à Nancy le 5 octobre au Hublot avec les locaux de la Casa Bancale, le 6 à Rennes au Jardin Moderne pour la Fiesta la Mass (avec notamment The Filaments et The Mercenaries), le 10 aux Tanneries à Dijon, le 31 à Alost pour nos amis Belges, et le 15 novembre au Gibus à Paris avec The Slackers pour ce qui s’annonce comme une magnifique soirée.

Allez-y ça va être cool.

TWO TONE CLUB – Don’t Look Back – Productions Impossible Records

UN PEU D’HISTOIRE: le TWO TONE CLUB débute sa carrière en 1999 à Montbéliard sur les cendres des ex-Gangsters All Stars, prenant le parti pris original d’affubler à chacun de ses musiciens un surnom lié à une couleur, en référence à Reservoir Dogs.

Ses influences couvrent  toutes les périodes du ska : 60’s, two tone, revival, avec des gros morceaux d’early reggae et de rocksteady dedans. Le groupe profite allègrement de sa situation géographique pour jouer un peu partout en Europe

Après son premier EP, « We’re Going… » sortit sur Like A Short Records en 2001, ils publient leur premier album, «One», dès 2002, chez Productions Impossible Records. Dans la foulée, le groupe participe au Dance Ska La à Rennes et figure avec trois titres sur la compilation live du festival.

En 2004, Two Tone Club participe aux Eurockéennes de Belfort. Le deuxième album, « Turn Off », mixé par Victor Rice (Stubborn Allstars, Firebug, ex- Slackers…), sort sur le même label en 2005 et est réédité ensuite par Big 8 Records et Grover Records. Two Tone Club participe à de nombreux festivals, notamment le cultissime Postdammer Ska Fest en Allemagne et au Dutch Ska Fest aux Pays-Bas. Il obtient alors autant de succès par chez nous qu’au delà de nos frontières. (suite…)

Le Two Tone Club se met à la soul

Aucun texte alternatif disponible.L’album arrive bientôt, faut juste patienter jusqu’au concert de sortie qui aura lieu le 10 mars prochain au Moloco à Audincourt.

Mais en attendant et après le titre « Heaven Time » qui n’a été disponible que 24 heures en décembre dernier, le combo dévoile un nouveau morceau, sans limitation de durée cette fois. Et surprise : ça n’est pas du ska. Hé non, le combo a cédé aux sirènes de la northern soul (quelle bonne idée) et nous livre  « I’m not safe with your love » pour glisser sur le parquet du gymnase d’à côté, avec un marcel et un pantalon trop large. (suite…)

Two Tone Club, Hannah Williams, The Excitements… belle prog au Moloco

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, texteY en a qui ont de la chance d’habiter dans le coin d’Audincourt. Car le MOLOCO, la salle de musiques actuelles du coin, soigne sa programmation pour le début de l’année 2018.

Le 3 février, les Anglais de HANNAH WILLIAMS & THE AFFIRMATIONS et les Espagnols de THE EXCITEMENTS se partageront l’affiche pour une soirée soul/funk »This is soul ! » qui s’annonce absolument torride ! (suite…)

Le Solid’Air Fest accueille TWO TONE CLUB

On ne change pas une formule gagnante. L’année dernière on avait droit à la fine équipe du 8°6 Crew, et cette année, le 18 février, voici l’autre grand groupe de ska français qui n’a peur de personne : TWO TONE CLUB. Comme en 2011, le combo de Montbéliard/Nancy/Londres devrait envoyer du gros son two tone mais pas que, dans la désormais incontournable salle des fêtes de Chaligny.

C’est toujours sur deux jours que ça se passe, et le TTC sera accompagné comme il se doit par LES 700 DOLL’S, un groupe qui mélange les genres avec dedans des ex-Bobby Sixkiller, et THE LIQUIDATORS, le groupe du ch’Nord qui aime le son sixties, avec  notamment deux anciens Marcel. Et toujours le PRECIOUS OLDIES SOUND SYSTEM qu’on ne présente plus, featuring TATA WELLENE qu’on ne présente plus non plus. (suite…)

RUDE BOY TRAIN’S CLASIC – TWO TONE CLUB – Now Is The Time ! (Productions Impossible Records – 2007)

« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères ! Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois… 

UN PEU (BEAUCOUP) D’HISTOIRE : TWO TONE CLUB a débuté sa carrière en 1999 à Montbéliard à l’initiative d’anciens membres de Gangsters All Stars. Le groupe se composait d’un chanteur, de deux guitaristes, d’un bassiste, d’un batteur, d’un sax, d’un trompettiste et d’un tromboniste. La seconde guitare a par la suite disparu et un clavier s’est ajouté à la formation. Le nom des musiciens est inconnu du grand public puisqu’ils portent tous un surnom lié à une couleur en référence à Reservoir Dogs, le film de Quentin Tarantino (Mr White, Mister Black, Mr Brown, Mr Blue…).

Le ska de Two Tone Club est influencé par toutes les périodes de ce style : 60’s, two tone, revival, avec des nombreuses pointes d’early reggae et de  rocksteady. Rapidement, le groupe cherche à jouer à l’étranger, profitant de sa situation géographique proche de l’Allemagne et de la Suisse. (suite…)

Page suivante »